Comment choisir son ordinateur pour la photo ?

25 février 2015

Les questions sur le matériel sont parmi celles que je reçois le plus. J’en ai déjà traitées pas mal avec notamment le choix de l’appareil photo ou celui de l’objectif, mais je n’avais pas encore parlé de l’ordinateur.

En effet, à l’heure de la photo numérique, l’ordinateur est devenu une extension indispensable du processus photographique. D’abord pour y stocker vos photos et les afficher, mais aussi et surtout pour les développer. Je l’ai déjà dit de nombreuses fois : le post-traitement photographique est une véritable extension de la prise de vue, sa finalisation, et est indispensable. Je ne vais pas m’étendre sur l’argumentation complète, mais il y a tout simplement plusieurs choses très importantes sur lesquelles on ne peut PAS agir à la prise de vue, et que l’on gère au post-traitement, notamment le contraste, les couleurs, la gestion des ombres et des lumières, etc.

Bref, pour sublimer vos photos, il va falloir passer par la phase du post-traitement, et donc se pose la question du choix de l’ordinateur pour le faire confortablement.

ordinateurs photo portable mac macbook asus tour

Comme l’informatique évolue de manière exponentielle, je n’ai pas voulu faire un guide en vous proposant des modèles précis à la fin : ce serait stupide, car l’article serait périmé dans un mois ou deux. J’ai voulu vous expliquer les grands principes qui doivent vous guider dans le choix d’un ordinateur pour la photo, et qui seront toujours valables dans plusieurs années.

Donc si vous lisez cet article dans 2 ans : il est toujours valable, continuez la lecture ! 😀

Notez que tout ce que je raconte est valable dans l’optique de la retouche photo uniquement (principalement sous Lightroom ou logiciels équivalents), et que je ne prends pas en compte les autres choses que vous voudriez faire avec. Si vous souhaitez monter des vidéos vous aurez besoin d’une configuration plus musclée, si vous souhaitez jouer vous tiendrez compte de la carte vidéo, etc. Mais pour tout ce qui est usage bureautique et internet, si votre pc suffit pour la photo, il suffira pour ça.

Ordinateur portable ou de bureau ?

C’est l’une des premières questions qu’on peut se poser : faut-il choisir un ordinateur portable, ou un ordinateur de bureau ?

Ordinateur de bureau office homme femme

« Effectivement Magalie, cette vidéo de chats est très drôle ! Maintenant, sors-moi le bilan 2014 ou t’es virée. »

Un ordinateur de bureau a le désavantage évident d’être impossible à emmener avec soi, mais il a des avantages indéniables :

  • À performances égales, il est moins cher qu’un pc portable. Corollaire : à prix égal, il est nettement plus performant.
    En gros, pour le même prix, vous aurez un meilleur confort de travail.
  • Il est plus évolutif, dans le sens où vous pouvez en général changer des composants dans le futur en faisant évoluer seulement une partie de votre ordinateur.
    Si vous vous dites « je n’y connais rien donc ça ne me concerne pas », vous avez tort : il est facile de trouver quelqu’un qui s’y connaît assez pour changer quelques pièces sur un pc et qui vous fera ça pour quelques dizaines d’euros, ce qui vous coûtera nettement moins cher qu’un nouvel ordinateur.
ordinateur portable travailler partout femme macbook

« Avec mon ordinateur portable, je peux travailler partout, même pliée en 4 sur mon tapis ikea devant ma fausse cheminée. C’est super, je suis tellement heureuse ! 😀 »

Un ordinateur portable a évidemment pour principal avantage d’être transportable, mais il est plus cher à performances égales, et il sera impossible de changer des pièces dans le futur pour lui redonner un coup de jeune.

Par contre, il a un gros désavantage, c’est que l’écran intégré est toujours moyen pour la photo, notamment parce que dans la grande majorité des cas, à part sur les hauts de gamme (et encore), l’écran change de luminosité/contraste selon son inclinaison, ce qui rend complexe le fait d’avoir des couleurs fidèles en toutes circonstances.

Donc si vous vous penchez vers le portable, il faudra dans l’idéal prévoir un écran supplémentaire pour travailler chez vous.

Alors que choisir ? Et bien ça dépend si vous avez besoin d’emporter un ordinateur en déplacement ou non, et bien évidemment de votre budget. Personnellement j’ai les deux parce que c’est mon métier et parce que je voyage beaucoup, du coup c’est normal de bien s’équiper, mais tout le monde n’est évidemment pas professionnel.

Ici ça dépend vraiment de vos préférences. Si vous n’avez besoin d’un pc en déplacement que pour un usage internet basique, pensez à la tablette. On en trouve pour des sommes très raisonnables, ça suffit largement pour les mails et Facebook, et vous pouvez avoir un pc de bureau chez vous qui sera plus performant que si vous aviez dû investir dans un pc portable.

Mac ou PC ?

apple vs windows MAC versus PC

En général, quand on arrive sur ce point, se déclenche instantanément la guerre dans les commentaires 😀 (d’ailleurs, je prédis que cet article sera très commenté 😉 ) Donc je vous le dis clairement : il n’y en a pas un qui soit meilleur que l’autre pour la photo.

Personnellement, je suis récemment passé complètement sous Mac (pc portable et de bureau) après avoir été sur PC (Linux puis Windows) pendant de nombreuses années, mais c’est pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la photo.

Alors quels sont les avantages et les inconvénients de l’un et de l’autre ?

Les Macs

imac 5kDisons-le, les Mac ne sont clairement pas pour les petits budgets, et le prix est en général supérieur à configuration équivalente.

Contrairement à la légende, non, le Mac n’est pas « mieux pour la photo ». Je veux dire, il n’y a aucune raison intrinsèque qui ferait que le Mac serait meilleur dans l’absolu. Les logiciels photo indispensables fonctionnent aussi sous Windows, et l’écran des Macs n’est pas meilleur dans l’absolu (ni moins bon d’ailleurs).

J’ai fait le test sur mon iMac (qui est pourtant le dernier né de la gamme), et l’espace de couleurs rendu par l’écran est moins bon que sur mon écran Dell de milieu de gamme. Rien de catastrophique hein, mais rien d’exceptionnel non plus.

Attention quand même : les Macs ont le défaut de tous proposer un écran brillant, ce qui n’est pas franchement idéal pour la retouche. Cela dit, les traitements anti-reflets commencent à être sérieusement efficaces, et moi qui déteste le brillant, je ne suis maintenant plus gêné. Mais n’oubliez pas que dans tous les cas, vous pouvez brancher un autre écran dessus, donc ça ne doit pas vous arrêter totalement non plus si vous voulez un Mac.

Sur le modèle à choisir, tous les Macs en vente actuellement font tourner correctement les logiciels de retouche. Évidemment, plus il sera entrée de gamme, moins la rapidité sera au rendez-vous, mais vous n’aurez pas non plus de ralentissement dramatique.

Au-delà de ça, je dirais que le Mac a un léger avantage pour tous ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique, car il est un peu plus intuitif pour le « non-geek » 🙂

Pour tous les autres aspects d’ergonomie, de stabilité du système et sur le design, c’est plus subjectif, et ça n’a pas d’influence directe sur la retouche photo : à vous de voir si c’est important pour vous, et si ça vaut le prix.

Les PCs (sous Windows)

pc tour windows noirLes PC quant à eux, ont l’avantage (ou le désavantage pour certains) d’avoir plus de configurations possibles, ce qui vous laisse plus le choix, et d’être évolutifs également (n’espérez pas démonter un iMac pour changer des composants, on est déjà heureux de pouvoir changer la RAM 😛).

Il est également possible d’avoir de très bonnes configurations milieu de gamme qui vous dureront plusieurs années pour un prix très raisonnable (entre 700 et 1100€ grosso modo), notamment avec les configurations Hardware.fr (qui est un site de conseils) disponibles à la vente chez LDLC (qui est un site de vente).

L’idée, brièvement, c’est que Hardware.fr sélectionne les pièces au meilleur rapport qualité/prix à un moment donné, et conçoit plusieurs configurations adaptées à différents usages et à différents budgets. Elles sont régulièrement mises à jour, donc ce que je dis sera toujours valable dans 2 ans 😉 Et LDLC s’occupe de les monter selon ces recommandations, et de les vendre.

Pour la photo, si vous ne voulez pas trop réfléchir, vous pouvez prendre à partir de la configuration « Gaming Plus » et supérieure, et ce sera suffisant. Personnellement, j’avais pris une configuration « Gaming Plus 2 » en octobre 2012, et plus de 2 ans plus tard, elle fait toujours tourner sans souci Lightroom, Photoshop, etc.

Évidemment, vous pouvez commander la configuration complètement montée et prête à fonctionner (c’est d’ailleurs ce que je vous conseille), donc ça fonctionne aussi pour les moins à l’aise avec l’informatique 🙂

LDLC font aussi des configurations eux-mêmes, notamment celles nommées « Zi-Artist » qui conviennent bien également pour la retouche photo.

Et Linux dans tout ça ?

Je sais que si je n’en parle pas, on va me faire la remarque (et me jeter des gravillons pour haute trahison 😀). Pour simplifier énormément, Linux est un système d’exploitation (comme MacOS ou Windows), mais libre et gratuit. Vous pouvez le télécharger, gratuitement et légalement, et l’installer sur votre ordinateur.

Il existe plusieurs « distributions » (des branches différentes si vous préférez), dont certaines sont franchement tout aussi simples d’emploi que Windows ou Mac, disons-le.

Je ne vais pas en parler beaucoup plus pour deux raisons :

  • Si vous connaissez Linux et souhaitez l’utiliser, vous avez probablement peu ou pas du tout besoin de mes conseils pour choisir un ordinateur.
  • Les logiciels les plus simples et performants (mais payants et propriétaires, oui) que je recommande pour la retouche photo, à savoir Lightroom principalement, ne sont pas disponibles sous Linux. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne puisse pas y faire de retouche photo (il y a des alternatives libres et gratuites plutôt convaincantes), mais simplement je vais peu parler de ces logiciels.

Quelles sont les caractéristiques techniques à considérer ?

Si vous n’avez pas envie de trop réfléchir, vous pouvez presque vous arrêter à ce que j’ai dit avant, et prendre une configuration Hardware.fr chez LDLC, ou un Mac qui vous convienne (en gardant en tête le budget pour l’écran, j’y reviens ensuite).

Si vous voulez plus de détails, lisez cette partie : je vais lister les différents composants de l’ordinateur et leur importance en photo. Si vous ne comprenez pas tout, pas de panique : vous pouvez prendre les yeux fermés une des configurations dont j’ai parlé précédemment, et puis vous pouvez demander à un vendeur un modèle qui corresponde à ces exigences.

  • intel core i7 processeurLe processeur : c’est le cerveau de votre ordinateur, c’est lui qui va effectuer tous les calculs lors de la retouche de vos photos. Il va influencer la rapidité des opérations dans le logiciel (ce qui est important pour votre confort d’utilisation), et le temps d’export des photos (si c’est rapide c’est plus confortable, mais ce n’est pas non plus complètement indispensable, vous pouvez toujours faire autre chose pendant que Lightroom exporte des photos, genre prendre un café, faire du macramé ou câliner un chaton).
    Il est donc important d’en choisir un qui ne soit pas trop entrée de gamme. Début 2015, un Intel i5 est un minimum, mais préférez un i7 si vous avez le budget.
    C’est normalement toujours le cas maintenant, mais il faut absolument que ce soit un système 64 bits, car le 32 bits va rapidement devenir obsolète (c’est presque déjà le cas), et fortement vous limiter dans le futur.
  • La mémoire vive (RAM) : elle va être moins importante que le processeur dans la fluidité de votre travail sur ordinateur, mais 4 Go est vraiment un minimum du minimum aujourd’hui, et prévoyez plutôt 8 Go, surtout que la RAM n’est vraiment pas chère. Notez que c’est le composant le plus simple à ajouter dans le futur (ça met 15 minutes max à ajouter).
  • La carte graphique : elle est négligeable dans le traitement photo, vérifiez simplement qu’elle possède la connectique nécessaire aux écrans à grande résolution (que vous aurez sans doute un jour ou l’autre), c’est-à-dire du DVI Dual-Link ou du DisplayPort.
  • hard drive western digital sata disque durLe disque dur : c’est lui qui va stocker vos photos. Sa capacité en To (téra-octets) va déterminer le nombre de fichiers que vous allez pouvoir stocker. Leur prix ayant nettement diminué aujourd’hui, prévoyez 2 To minimum.
    Sa vitesse en tours/minute déterminera la rapidité d’accès. Prenez au moins 7200 tours/min, même si la plupart des ordinateurs milieu de gamme répondent largement à ce critère de nos jours.
  • Le SSD : il permet de stocker des fichiers comme un disque dur, mais il utilise un système de mémoire flash (comme les cartes mémoires ou les clefs USB en fait).
    Avantage : il est beaucoup plus rapide pour lire et écrire des données, ce qui va améliorer la rapidité du logiciel quand vous rechercherez des photos dans le catalogue. Par contre le gain sera négligeable lors du développement de la photo en elle-même.
    Inconvénient : cette performance a un prix, et un SSD est en général beaucoup plus cher.
    Pour allier les deux, vous aurez souvent des ordinateurs avec un petit SSD pour installer le système d’exploitation et les logiciels, et un gros disque dur pour stocker les fichiers, ce qui allie finalement le meilleur des deux mondes.

L’écran

L’écran est vraiment LA chose la plus importante dans le choix de votre matériel informatique, bien plus que l’ordinateur. Pour ce dernier, vous avez simplement besoin de savoir que ça fonctionne correctement. Pour l’écran, il est bien pour un photographe d’en savoir un peu plus, et il mérite son article complet (ça viendra 🙂 ).

Mais je vais quand même vous donner quelques critères d’achat. Et avant toute chose, si vous avez choisi un ordinateur portable, je vous conseille vivement d’investir dans un écran séparé : il vous servira longtemps (ça se « périme » beaucoup moins vite qu’un ordinateur), et ça fera la différence dans le confort de travail.

Viewsonic écran

Que chercher dans un écran ?

  • Une dalle de type IPS, et mate. Les dalles TN (présentes sur la majorité des écrans) ont une luminosité et un contraste qui changent selon l’angle de vue. Comment savoir comment est réellement votre photo, si elle change d’aspect quand vous bougez votre chaise ? Réponse : vous ne pouvez pas. Voilà pourquoi c’est un critère important.
    Les écrans brillants sont globalement à éviter en raison des reflets qui pourraient vous gêner.
  • Un bon rendu des couleurs, qui est déterminé par ce qu’on appelle le « delta E ». Sous ce nom barbare se cache simplement la différence entre la couleur qui devrait être affichée, et celle qui l’est réellement. Plus cette différence (ce delta E) est petite, plus l’écran va être fidèle, c’est logique. Ce qui n’empêche pas que le calibrage reste obligatoire pour avoir un rendu des couleurs fidèle sur toute la ligne.
  • Si possible, une bonne taille. Un écran 27 pouces est un vrai confort pour la photo. Ne descendez pas en dessous de 21 pouces si vous en achetez un nouveau (mais ne jetez pas votre ancien 19 pouces non plus après avoir lu cet article hein 😉 )
  • Si possible, un espace de couleurs assez grand, qui inclue presque tout l’espace AdobeRVB. Je viens de parler chinois ? Aparté.

    L’espace de couleurs, c’est l’ensemble des couleurs que peut afficher un écran. Il sera toujours inférieur à ce que peut percevoir votre œil (la nature fait encore largement mieux pour l’instant). Il existe des espaces standards : le sRVB, qui est largement utilisé et affiche déjà de nombreuses couleurs, et qui est l’espace de couleurs de la majorité des écrans. Le AdobeRVB, qui en affiche beaucoup plus dans les teintes vertes (donc il est plus grand). Et d’autres encore.
    AdobeRVB versus vs sRGB

    Un écran capable d’afficher plus de couleurs vous permettra donc de percevoir plus de nuances dans les teintes vertes. Gardez en tête que c’est un confort supplémentaire qui peut être utile, mais que si vous ne faites que du portrait, vous en verrez rarement l’effet. Donc ne vous bloquez pas là-dessus non plus si vous n’avez pas le budget.

 

Comment choisir un modèle concrètement ?

Là encore, pour éviter de vous donner des choix de modèles rapidement périmés, je vais simplement vous dire comment je fais :

  1. Je vais sur la partie « Écran LCD pour ordinateur » sur les Numériques
  2. Je clique sur « Comparatif »
  3. Je sélectionne les critères donnés auparavant : dalle IPS seulement (je décoche toutes les autres), diagonale 27 pouces et plus, note générale de 5 étoiles et note de couleurs et contraste de 5 étoiles. Je me retrouve aujourd’hui avec une sélection de 7 écrans, ce qui est plutôt raisonnable : il me reste à choisir selon mon budget.

 

Et n’oubliez pas de prévoir un budget pour la sonde de calibrage, sinon le bon écran ne sert à rien.

 

Comment faire son choix final ?

Si vous pensez vous tourner vers un PC de bureau, choisissez simplement une des configurations de Hardware.fr (ou de LDLC). C’est le meilleur rapport qualité/prix que vous trouverez, donc choisissez selon votre budget (en gardant en tête qu’il vous faut également un écran).

Pour un pc portable, ça change souvent, et donc je vous conseille simplement d’aller sur le comparatif des Numériques. Cherchez une note de 5 étoiles et un écran à 5 étoiles, et vous aurez déjà un choix très réduit (là encore, en essayant de penser à un écran supplémentaire, ou à défaut en prenant exclusivement un portable avec un écran à dalle IPS).

 

Voilà, j’espère que ce guide vous aidera à faire votre choix si vous envisagez de changer d’ordinateur prochainement et que vous vous demandez comment choisir parmi cette jungle impénétrable ! N’hésitez pas si vous avez des questions 🙂
 
Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂
 

 
Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous et l’imprimer :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (9 votes, moyenne : 4,44/5)

Loading...

Recherches utilisées :

ordinateur pour photographe, pc pour photo, quel ordinateur pour la photo, ordinateur portable pour photographe, ordinateur photo, ordinateur pour traitement photo, pc pour photographe, pc portable pour photographe

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

235 commentaires

  • Merci pour cet article utile et intéressant qui conforte mon prochain choix (PC)

    25 février 2015
  • Salut Laurent,

    Un article intéressant, même si inutile pour moi qui suis déjà équipé (un strict équivalent « version 2012 » de la solution « Zi-Artist » de ldlc, d’ailleurs)
    Concernant le choix pc de bureau / pc portable, j’ajouterais quelque chose : si l’ordinateur choisi doit servir à autre chose qu’à la retouche photo (ex : pc « familial » incluant visualisation de vidéos / films, communication par skype, etc), il faut bien avoir conscience qu’il faudra ajouter des périphériques inclus dans un pc portable (enceintes, webcam, etc.). Cela rend la solution « pc de bureau » moins conviviale (selon moi).
    En fait, le pc de bureau est à l’informatique ce que le reflex est à la photo : la solution la plus performante en toute situation mais pas forcément la plus passe-partout et la plus simple à utiliser…
    Olivier.
    PS : pour l’achat de composants pc, materiel.net n’est pas trop mal non plus…
    Dernier article de Olivier : Rays on valley by Tiger Seo

    25 février 2015
    • Salut Olivier,
      Merci pour ton commentaire ! 🙂 Effectivement, pour un usage familial, le portable a l’avantage. D’ailleurs, si tu veux mon avis, avec l’évolution fulgurante de la miniaturisation et de la reconnaissance vocale, dans 10 ans les seuls qui continueront à utiliser des ordinateurs seront les pros, les photographes, etc. Monsieur tout le monde se contentera d’une tablette, voire d’un smartphone.

      26 février 2015
      • L’avenir du pc de bureau: http://www.materiel.net/boitier-pc/lian-li-dk-01x-107939.html :p enfin une bonne idée pour limiter l’encombrement!
        Sinon sur les pc de bureau ça se miniaturise aussi, on arrive de plus en plus à caser des configs performantes dans des mini-boitiers (après tout une tablette c’est un ordinateur compact, ou presque 😉 ).

        26 février 2015
    • Les portables restent aussi un peu moins confortable/ergonomique. Ecran fixe, clavier moins pratique, etc.

      26 février 2015
  • Article très didactique mais tu n’as pas mentionné un élément important qui, bien que ne faisant pas partie du PC, est indispensable : un dispositif de sauvegarde.

    Le plus simple est d’avoir un disque dur externe 2.5″ de grande capacité et d’effectuer le sauvegarde en utilisant l’utilitaire adéquat du système d’exploitation.

    Pour une protection optimale il faut 2 disques, dont un stocké dans un autre endroit que le PC (dans le tiroir de votre bureau au boulot p.ex) et de les faire tourner chaque semaine. De cette manière vous serez prémuni contre la panne du disque du PC et le vol du PC et de son dique de sauvegarde.

    25 février 2015
    • Bonjour et merci pour ton commentaire ! 🙂

      Effectivement, je l’ai volontairement omis, car la sauvegarde mérite un article complet à elle toute seule, et surtout la choix initial du pc ne l’influence pas trop. Je veux dire, il va falloir plusieurs disques externes dans l’idéal, donc de toute manière ça s’achète en plus, quelque soit l’ordinateur choisi au départ.

      J’ajouterai que si tu es vraiment super paranoïaque, ta sauvegarde hors site ne devrait pas être dans la même ville, pour éviter la destruction des deux par catastrophe naturelle. Ok c’est quand même rare, mais ça peut arriver, et ça l’assurance ne pourra le rembourser 😉 (c’est pour ça que ma sauvegarde hors site est dans le cloud personnellement. Il reste 15 jours d’upload là XD)

      26 février 2015
  • C’est moi qui suis littéralement pliée en 4 devant la légende de l’ordinateur portable !!!
    Hum… sans doute un peu parce que je me reconnais un (tout petit) peu dedans ^^
    En tous cas, perso j’ai eu du mal à choisir entre un « portable » et un « transportable », j’ai réitéré dans le choix du second pour les performance et la taille d’écran…
    Tant pis pour mon dos :/
    Bon et sinon je tiens à dire que je suis très déçue qu’il n’y ait pas plus de photos marrantes dans cet article 🙁

    25 février 2015
    • Hello Antonine 🙂

      Oui c’est sûr, pour ce qui est des performances, les ultra portables sont encore en-dessous, forcément.

      J’avoue que j’ai rajouté les photos-stock débiles à la fin, en me relisant et en me disant que ce n’était pas assez drôle 😛

      26 février 2015
  • Bonjour Laurent.

    Merci pour ce nouvel et très interessant article.

    Il y a quelques semaines, j’ai énormément surfer sur ce sujet puisque nous devons revoir notre parc informatique aussi bien PERSO que PRO (entreprise artisanale mon mari et moi).

    Alors, puisque mon mari se dirige pour l’entreprise vers MAC, je lui ai conseillé de prendre pour notre utilisation bureautique (et mon utilisation passion photo, autant profiter de l’occasion), un iMac 27 pouces – iCore7 quadricoeurs de 3,5 à 3,9 GHz – 32 Go mémoire – 3To fusion drive – NIVIDA GeForce GTX 775M. Et je pense m’acheter, pour la photo, un seconde écran 27 pouces dalle IPS & mate comme tu l’a indiqué dans ton article.

    Aussi, en perso, j’envisage un MACBOOK PRO (+un disque dur externe 2/4 To SSD de préférence selon budget aussi).

    Mais il y a aussi le MACBOOKAIR plus fin & léger mais moins performant MAIS une dalle plus brillante à ce qu’il paraît !!!

    Ma sélection est-elle correcte ?
    Quel portable PRO ou AIR ?
    Beaucoup d’incertitudes, pas simple du tout comme choix, grrrrr….

    25 février 2015
    • Bonjour !

      Un iMac 27″ + écran fait pour la photo à côté, tu ne peux pas te tromper, tu es tranquille pour un moment 🙂 Vu le confort d’un écran 27″, je doute que tu fasses la moindre retouche sur le pc portable de toute manière, donc je te conseillerais plutôt le Macbook Air, qui est nettement plus léger.

      C’est ce que j’ai choisi personnellement pour mes voyages, pour gagner en poids (je voyage ultra léger sans bagage de soute quand je pars dans des pays peu goudronnés 😉 ). La dalle est loin d’être idéale pour la photo, mais la seule chose que je fais dans Lightroom en voyage est à la limite d’importer et de commencer à pré-classer les photos par dossiers et à faire mon premier tri (et dans ce cas si la dalle n’est pas à 100% au top ce n’est pas très grave). Mais je n’ai jamais fait une seule retouche dessus, le 27″ est trop bien pour ça ^^

      26 février 2015
      • Merciiiii Laurent.

        Tu as raison l’achat du portable est uniquement et entre autres, dans le cadre des déplacements photos pour trier et stocker temporairement.

        Il faut mieux attribuer un budget plus conséquent au second écran 27′ raccordé au iMac 27´ avec sonde que de l’enfouir dans le MacBook Pro.

        A bientôt, Béa

        26 février 2015
      • Bonjour je m intéresse mais n y comprends pas énormément je voudrais m acheter le Mac Book air dans un premier temps pour l emmener partout pour une utilisation pro photo ( je débute) alors je vais au magasin et j demande quoi? Écran capacité stockage???? Merci de me répondre et de l article sandra

        27 novembre 2015
        • Bonjour,
          Pour un Mac et en particulier un Air, le choix va être facile (et facile à vérifier si il y a un Apple Store ou un espace Apple à portée) : 11 pouces, c’est trop petit pour la photo. 13 est tolérable et c’est le maximum pour du Air. 2 choix : 128 Go de disque ou 256. La différence ? 250 €. À partir de là, le choix est en fonction du budget. Mais 128, c’est short pour de la photo, en RAW, les vacances vont vite occuper le 1/3…

          Plus généralement, le Air est limité pour de la photo : écran non Retina, 4 Gb de mémoire donc chargement du catalogue long… Un MaxBook Pro même en 13 pouces pourra être un meilleur investissement, mais il faut encore rajouter 300 €…
          Dernier article de Darko : Leia n’est plus une princesse…

          27 novembre 2015
    • Attention, les SSD ne sont pas conseillés pour le stockage, même si vous avez les moyens de vous en offrir un de grande capacité.
      Les SSD sont plus rapide, plus silencieux, consomment moins et sont moins fragile (dans le sens ou ils supportent mieux les chocs, puisqu’ils ne contiennent aucune pièce mécanique mobile). Mais ils ont aussi des inconvénients : en plus de leur prix plus élevés, ils ont également une « durée de vie » (en nombre d’écriture notamment) moins élevé que celle des disques mécaniques. Donc pour du stockage à long terme, le disque mécanique est sans doute préférable.
      Un SSD externe c’est en fait une grosse clé USB, et ça devrait donc être utilisé pour la même chose : du stockage temporaire et du transfert de données, mais pas pour de la sauvegarde.

      27 février 2015
      • Apparemment quand un SSD arrive en fin de vie, on ne peut plus écrire dessus mais les données restent stockées et lisibles sur le support. Ce qui en ferait un argument de poids face à un disque mécanique qui lorsqu’il lâche, lâche (en criant un peu gare quand même).

        16 mars 2015
        • Oulà attention… La limite de vie du SSD n’est pas dans son ensemble mais secteur par secteur (zone d’écriture pour faire simple) et un secteur ne correspond pas à un fichier. La « fin de vie », c’est des secteurs qui deviennent défectueux, mais le microgiciel se chargera de gérer les erreurs d’écriture ce qui fait qu’au niveau « humain », tu a perdu ta donnée.

          Là dessus, dans la pratique, leur durée de vie est définie par le nombre d’écritures/effacements. Un disque dédié au stockage a en théorie un nombre d’écritures/effacements limité. Donc en théorie, un SSD est beaucoup plus adapté au stockage que le vieux disque plateau puisque si on écrit pas, il ne vieillit pas… Reste que le prix fait que ce n’est toujours pas intéressant si on veut préserver correctement ses données.
          Dernier article de Darko : Othello : pourquoi j’ai choisi le noir et blanc

          20 mars 2015
      • Je suis étonné de ce commentaire…
        Ca fait 5 ans que j’utilise un SSD pour le système d’exploitation et mis à part l’espace de stockage réduit (c’est un 64Go), je n’ai eu aucun problème.
        Mais c’est vrai que j’ai 2 HDD de 2To chacun pour le stockage des données.
        De plus, j’ai déplacé le fichier swap (extension de la mémoire vive sur le disque dur utilisé par le système uniquement quand la mémoire vive est saturée) sur un des deux disques dur plutôt que sur le SSD.

        27 mars 2015
  • Merci Laurent tu réponds à la question que je t’avais soumise lors du sondage pour le choix d’un ordi pour traiter les photos
    Encore une fois merci
    Louis-Marie

    26 février 2015
  • Bonjour,merci pour cette article très intéressant, je dois changer de PC bientôt ça va me guider un peu plus.
    Cdlt

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent,

    Ton article arrive à point nommé !
    J’ai l’intention de changer de PC bientôt et il m’a remis à plat les quelques éléments à tenir en compte.
    Pour l’écran, j’attends la suite et verrait si mon porte-feuille est encore assez garni.

    Merci.

    26 février 2015
  • merci pour cet article qui dit en termes simples l’essentiel. Mais entre l’image prise par l’appareil photo ( du moins ce que l’on voit sur le petit écran ), l’image de l’ecran de l’ordinateur ( pas toujours évidente à régler en fonction de l’appareil photo ) et la sortie de la photo sur l’imprimante, il y a , disons, tout un monde…Il serait peut être interessant de consacrer un dossier simple avec des moyens peu onéreux et peu compliqués si possible, sur les méthodes à utiliser pour  » harmoniser  » le tout. merci !

    26 février 2015
    • Bonjour Alain,
      Tu peux commencer par calibrer ton écran, tu aurais déjà fait une bonne partie du travail 🙂 (ensuite il faut dans l’idéal calibrer ton imprimante également, si tu imprimes chez toi).

      26 février 2015
  • Bonjour Laurent,
    Encore un article super intéressant dans lequel tu as su éviter le piège de la guéguerre sur les OS, et sur les marques et modèles proposés par les manufacturiers.
    Comme tu le dis dans ton article, je fais parti des « Linux » donc…Néanmoins j’ai eu beaucoup de plaisir à parcourir cet article dans son intégralité, ne serait-ce que pour vérifier que j’avais fait les bons choix en 2014 lors du renouvellement de la majeure partie des éléments de mon PC (de bureau) dont l’écran.
    J’ajouterais juste une petite précision, concernant la carte graphique, personnellement je n’en ai pas, j’utilise les éléments graphiques de ma carte mère (ASUS) qui me permet de connecter 2 écrans (ça c’est aussi un plus) et d’allouer la quantité de mémoire que je souhaite.
    Pour finir, comme je tourne sous Linux, je ne résiste pas à la tentation de siter mes outils:
    – RawTherapee (+e-book préfacé par toi – SUPER)
    – Gimp
    – Digikam
    – DispcalGUI pour le calibrage de l’écran avec un sonde GretaMacbeth eye-one display 2
    Bonne continuation Laurent et bon choix à tous.
    Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

    26 février 2015
  • merci pour cet article
    il est vrai que je me suis souvent posé cette question et je pensais qu il fallait une super carte graphique
    donc merci encore et longue vie a votre site et aux aides que vous nous fournissez

    26 février 2015
    • Bonjour Laure,
      Non, peut-être que dans le futur ça comptera si les logiciels se mettent à l’utiliser, mais pour l’instant la carte graphique est surtout utile pour les jeux vidéos 🙂

      26 février 2015
      • Mais il est important de noter a mon avis que pour les photographes faisant des time laps une carte graphique même d’entrée de gamme est importante pour le montage.

        1 mars 2015
  • Bonjour,
    Article intéressant et en effet agréable à lire. Bravo pour les tournures pour éviter les trolls Mac vs PC (même si c’est probablement peine perdue). 😉

    Tu n’insistes pas beaucoup sur le SSD alors que d’après moi c’est l’investissement qui fera le plus de différence au niveau réactivité. J’ai un vieillissant MacBook Pro de 2008 (7 ans donc) sur lequel je ne prenait plus de plaisir à retoucher mes photos tellement la navigation dans ma photothèque était lente. Après une légère augmentation de la RAM et surtout l’achat d’un SSD c’est le jour et la nuit! Maintenant tout est fluide, je n’avigue visualise et modifie mes photos sans saccades, c’est un pur bonheur!
    D’après moi l’investissement dans un SSD est bien plus important que le choix d’un bon processeur. Le disque dur étant le plus gros goulot d’étranglement dans les tâches les plus courantes.

    Après le problème c’est que les photos/vidéos prennent une place gigantesque, or le prix au Go des SSD est encore bien supérieur (comptez 100€ pour 256Go aujourd’hui)
    Dans mon cas j’ai utilisé un SSD 500 Go avec un disque dur 500 Go et activé le « Fusion drive », technologie Apple permettant de fusionner un SSD et un disque dur pour faire croire au système qu’il n’y a qu’un seul disque. L’ordinateur va automatiquement travailler en priorité sur le SSD et n’utiliser le disque dur que si le SSD est plein et seulement en tâche de fond. De cette manière on allie rapidité du SSD à capacité de stockage du disque dur (et ça marche terriblement bien). Apple propose notamment cette option sur iMac et MacMini.
    Je ne sais pas s’il existe un équivalent de Fusion Drive sur PC, mais certains constructeurs proposent des disques dur hybride (appelés des fois SSHD), alliant un disque dur a un tout petit SSD pour accélérer les transfert, je pense que c’est toujours mieux qu’un simple disque dur.

    26 février 2015
    • Effectivement, j’avais bien lu, sur le net, que l’investissement sur un SSD était très important et onéreux également !
      Je m’oriente vers l’achat d’un iMac 27′ avec un second écran 27´ pour la photo et également un portable, un Mac book air.

      Pour l’iMac, j’ai présélectionnée celui-ci :

      – Intel Core i7 quadricoeurs de 3,5 à 3,9 GHz
      – 32 Go memoire
      – Fusion drive 3 To
      – NIVIDA GeForce GTX 775M

      est-ce la meilleure configuration ???
      Merciiii pour votre aide

      26 février 2015
      • Tu n’auras aucun souci avec cette configuration, je tourne très bien avec moins que ça 😉

        26 février 2015
        • Merciiii laurent

          26 février 2015
      • Bonjour
        après de très nombreuses années sur Pc, j’ai franchi le pas il y a de cela 1an et il n’est plus question de revenir en arrière.

        je travaille en photo et vidéo sous imac 27″
        et je ne retrouve pas de nécessite de prendre un écran 27″ supplémentaire.

        Intel Core I5 3.2Go (yosemite)
        16Go de RAM 1600 Mhz – DDR3
        Carte Nvidia GEFORCE GT 755 1024 Mo
        + 2 DD 1To en USB3

        jamais eu aucun problèmes que ce soit sous Lightroom pour la photo ou Final cup pro pour la video.

        un vrai régal ce 27″

        28 février 2015
    • Bonjour !

      Un SSD est important pour la navigation dans la bibliothèque oui, mais par contre il ne joue quasiment pas dans le module développement (j’ai lu des tests édifiants en anglais qui prouvaient complètement ça).
      J’ai préféré privilégier la rapidité de la retouche elle-même plutôt que celle dans le module Bibliothèque, car cette dernière peut être accélérée en créant des aperçus de la bonne taille à l’import. Mais il est vrai que mettre le catalogue sur le SSD accélère les choses, et si on a le budget je le conseille vraiment évidemment.

      La différence est aussi qu’il est sans doute plus aisé de rajouter un SSD par la suite 😉

      26 février 2015
      • Merciiii Laurent

        26 février 2015
  • bonjour, laurent

    pourquoi ne parle t’on pas de la marque EIZO???

    26 février 2015
    • Bonjour Laurent,

      Je viens de lire avec beaucoup d’intérêt ton article. En effet, je pense changer de portable (un Sony qui m’a bien servi) et on me rabache les oreilles avec le Mac qui est meilleur quand on fait de la photo, que sa capacité à traiter les couleurs est plus importante.

      Tu remets clairement les choses au point et je ne foncerai pas tête baissée sur le premier Mac venu. Une analyse plus complète devra être faite.

      Merci pour ce que tu nous apporte.

      26 février 2015
      • Bonjour Claude,

        Tu as raison, « sa capacité à traiter les couleurs est plus importante », ça ne veut RIEN dire 😉

        26 février 2015
    • Bonjour François,
      Parce que je ne parle d’aucune marque dans l’article 😉

      Les écrans Eizo sont évidemment exceptionnels, mais 99% des lecteurs du site n’en ont pas spécialement l’utilité.

      26 février 2015
  • Bonjour,
    Pour ma part c’est en lisant les articles d’Arnaud Frich, et en le contactant personnellement que j’ai fait le choix d’un écran Eizo et l’achat d’une sonde de calibration et j’en suis très satisfait. C’est un photographe très expérimenté, très à l’écoute et que je recommande pour tous les articles qu’il a écrit où l’on retrouve l’essentiel ou toutes les composantes si l’on veut aller plus loin.
    Cordialement
    Daniel

    26 février 2015
    • Oui Daniel, Arnaud est ultra compétent sur le sujet 🙂
      Il fait d’ailleurs une vidéo bonus sur l’impression dans ma formation !

      26 février 2015
  • Salut Laurent,

    Merci pour cet articlr qui tombe à point car j’envisage de changer mon pc.
    De très bons conseils …

    Bonne journée
    Val

    26 février 2015
  • Bonjour, et merci pour cet excellent article.
    Selon vous, quel est l’intérêt des cartes graphiques 10 bits, genre Nvidia Quadro K2000,et des écrans graphiques 10 bits, genre NEC Multisync PA272 ?
    Merci d’avance,
    Hervé

    26 février 2015
  • Merci pour cet article ! J’ai toutefois une correction à apporter : au même titre qu’un PC de bureau, il est possible de remplacer des composantes d’un PC portable. Oui, il faut s’y connaître mais c’est pareil pour un PC de bureau, c’est juste plus délicat. J’ai ainsi augmenté la RAM et mis un disque SSD pour améliorer la rapidité de traitement sur Lightroom.

    26 février 2015
    • Merci pour ton commentaire 🙂
      Ca dépend beaucoup des pc portables quand même. Tout ce qui est Notebook est en général pas mal verrouillé pour des raisons de place. On va dire que c’est plus complexe pour la plupart des amateurs 😉

      26 février 2015
      • Salut Laurent et Vickie,
        pour remplacer le trio carte mère-processeur-carte graphique par contre, là le portable est largué, or ce sont ces éléments-là qui donnent un intérêt sur l’évolution. Ajouter 4Go de Ram ou un SSD ne changera pas grand chose à la vitesse de traitement ou de conversion (ajouter la ram ne change pas la rapidité mais le nombre de traitement en même temps, la fréquence à la rigueur peut influencer la rapidité mais c’est beaucoup plus négligeable qu’avec un meilleur processeur. Le SSD, comme l’a dit Laurent, ça joue sur la vitesse d’affichage des fichiers mais pour le traitement ça ne change quasiment rien).

        26 février 2015
  • Merci pour cet article prodigieusement intéressant, très clair, très pédagogique. Je dois changer prochainement d’ordinateur et j’allais probablement commettre une erreur de choix. Votre article me permet d’opter pour ce qui répond réellement à mes besoins. Bravo

    26 février 2015
  • Bonjour à vous 😉

    J’aurai préciser au niveaux des OS que les personnes qui veulent passer sur Mac mais qui aime leur Windows et/ou qui on des licences cher qu’il ne veulent pas perdre, vous pouvez sous Mac Os X installer Windows en Dual Boot (Choix au démarrage), de manière très très simple, 2 click suffisent pour l’installer, et il tourne très très bien !! (Oui merci Intel pour la Co-activité !! 🙂 )

    Moi je tourné sous Windows depuis des années (ancien étudiant Microsoft) mais depuis j’ai acheté un MacBook pro, pas pour l’OS mais pour la beauté et la finition de la machine, vraiment marre de ces Dell, Asus, et autres machines toute en plastique qui chauffe et prennent du jeu en quelques mois….

    Donc meme en tant que fan de chez fan de Microsoft, j’adore Mac Os énormément maintenant, et chacun ont leur atouts ! (Ha oui, et arrête tous de dire que Mac OS plante pas, je peux garantir que les OS Apple plantent, tout comme les OS Microsoft..

    Je finirait sur mon choix final, une tablette Wacom Cintiq Companion, parfait pour le dessin, et parfait pour la photo, car les pc portable, travailler dans l’avion que je prend souvent n’est pas pratique avec le pad, mais avec un stylet qui possède plus de 2000 point de pression parfait pour les outils de selection de precision !

    Voila ma contribution, merci pour vos articles et bonne continuation.

    26 février 2015
  • Merci pour ce texte.

    – Pour ma part, j’utilise actuellement un ordinateur avec windows 7, core i3, HD 2 To et un écran full HD 24 » que j’ai depuis maintenant 2 ans (boitier à 400 €, écran à 200 €)

    – J’ai choisi l’écran comme vous le préconisez : un modèle noté 5* par lesnumériques… ensuite, j’ai pris le moins cher, après avoir vérifié sa qualité de couleur.

    L’ensemble permet d’utiliser ligthroom (qui m’a été fourni avec un APN Samsung Nx)
    Il est dommage de ne pas avoir quelques indications sur les alternatives libres, qu’elles soient sous Linux ou windows.

    Je penserai prochainement (dans un an peut-être) à évoluer.
    Ajouter un SSD de 240 à 500 GO à mon ordinateur actuel pour y mettre le système, les logiciels et les fichiers de travail permettrait probablement une meilleure vitesse, mais je ne sais pas comment y transférer ces éléments.

    Au niveau des écrans, l’arrivée des écran UHD (3840×2160) dont il n’est pas question ici, me semble un plus pour le traitement des photos. Mais une taille de 28 » me semble alors le grand minimum, et 32 » serait préférable… cela commence toutefois à faire gros sur le bureau.

    L’autre motivation pour évoluer serait de mettre en place un SSD, et un processeur plus rapide.

    26 février 2015
    • Tu met en avant beaucoup tes écrans mais pas ta (ou tes) cartes graphiques, les GPU sont des pieces importantes dans le traitement des images, la RAM aussi est importante, pour permettre une fluidité de travail optimal, après pour ton CPU, cette un I3 est léger, mais il influencera beaucoup moins ta manière de travailler que la ram ou GPU, tu predra du temps de calcul lors d’exportation, de compression, etc,… mais pas pendant ton travail de post production !

      26 février 2015
      • Non Ludo, c’est l’inverse. Le processeur influence beaucoup plus le traitement photo, le GPU n’est pas exploité par Lightroom et Photoshop. La RAM est utile pour des raisons de fluidité, mais dans les faits 8Go supportent déjà très bien les charge, et c’est une faible RAM en 2015.

        26 février 2015
        • Justement, Photoshop et LR utilisent aussi le GPU.

          La carte graphique est très importante (8 ou 10bits), il ne faut pas passer sur ce point, surtout si on veut pouvoir afficher de grandes résolutions sur plusieurs écrans.
          Dernier article de Nolivfr : Meeting aérien Prouvy 2014 – Prouvy Airshow 2014

          26 février 2015
          • Lr n’utilise pas le GPU, et c’est là-dessus qu’on va faire la majorité du post-traitement. C’est bien de prendre Photoshop comme exemple, mais une minorité des photographe amateurs l’utilisent réellement (et ils ont raison, on peut s’en passer dans 98% des cas).

            Moi aussi je peux le faire 😉
            https://helpx.adobe.com/fr/lightroom/kb/optimize-performance-lightroom.html#main_Graphics_cards

            Lightroom requiert une carte vidéo susceptible de faire fonctionner le moniteur à sa résolution native. Généralement, les cartes intégrées par défaut dans la plupart des ordinateurs portables ou de bureau suffisent à Lightroom.

            Donc je persiste et signe, la carte graphique est infiniment moins importante que le CPU. A moins qu’on fasse des tonnes de Photoshop, mais bon ce n’est pas mon lectorat 😉

            26 février 2015
          • DxO l’utilise aussi. Et contrairement à une autre réponse que tu as mis, le GPU n’est pas « surtout » utile pour les jeux mais aussi pour la vidéo (sans même parler de montage, des logiciels comme PowerDVD l’utilise pour upscaler et améliorer les images) et pas mal d’autres applications.

            26 février 2015
    • Si tu lis ma contribution plus haut, je parle des logiciels « libres » que j’utilise sous Linux (RawTherapee, Gimp et Digikam entre autre) lesquels sont multi plate-forme, c’est à dire qu’ils tournent aussi sous Windows.
      Je te conseille d’installer un SSD le plus rapidement possible (nombreuses promo chez LDLC en s’inscrivant à la News-Letter) c’est le jour et la nuit. En ce qui me concerne je suis passé d’un boot à 28 secondes à un boot en moins de 10 secondes…
      Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

      26 février 2015
  • Merci Laurent, ton article m’a conforté dans les choix que j’ai effectués, sur les conseils de mon technicien informatique de Arcadia Infotech, qui m’a installé un SSD doublé avec un disque de 3To notamment, rapidité extra. Un écran mat de 63 cm !! je suis sur Windows sept pro avec Ligthroom 5.7 et PS Cs6. Merci pour ton article
    Georges (Promo 2 de Devenait un photographe Accompli)

    26 février 2015
  • Hello,

    Pour info, il me semble que les logiciels de traitement photo commencent à utiliser les GPU des cartes graphiques (si je ne dis pas de bêtise, c’est le cas d’AfterShotPro – dispo pour linux, au passage).

    Du coup, le choix de la carte graphique peut être à réfléchir, seuls NVidia et Asus (ex ATI) proposent les drivers pour exploiter de manière un peu compatible les GPU…

    Je ne suis pas un expert dans le domaine, donc c’est à vérifier/confirmer.

    26 février 2015
    • Hello Frédéric,

      Mmm, il ne me semble pas que ce soit exploité pour le moment. Ca devrait l’être à l’avenir, mais pour le moment ce n’est pas une priorité.

      26 février 2015
      • Salut Laurent,
        LR6 utilise le GPU, tu peux modifier ton article et revoir ton jugement sur la carte graphique lol ;).

        25 avril 2015
    • Assez d’accord avec toi Frederic pour le choix des GPU qui est (Très) important pour moi

      Voici la FAQ d’adobe qui met en avant l’utilisation du GPU par certaines fonctionnalité de photoshop:

      https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/kb/photoshop-cs6-gpu-faq.html

      Adobe cite :
      « Le type d’accélération GPU disponible dépend de votre système d’exploitation et de la version de Photoshop que vous utilisez. »

      26 février 2015
  • comme dans la quasi totalité des articles consacrés à ce sujet, il manque selon moi et selon mon expérience, une partie essentielle, la fiabilité et le sav : j’en suis presque arrivé à mettre le sav et le vendeur en première place dans mes critères de choix d’une configuration informatique.

    26 février 2015
    • Bonjour Philippe,
      Le SAV de LDLC dont je parle a été élu « meilleur SAV 2014 » si je me souviens bien. En tout cas je sais qu’ils sont très réactifs 🙂

      26 février 2015
      • Je confirme pour user des services LDLC depuis plus de 10 ans JAMAIS eu de problèmes.
        Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

        26 février 2015
  • Bonjour,

    et merci pour cet article, justement je cherche en ce moment un écran afin de changer le mien, vivement l’article sur les écrans.
    Pour le moment j’hésite entre le Dell UltraSharp U2713H, le Eizo FlexScan EV2736WFS et le Asus PA279Q. D’ailleurs si quelqu’un à des avis je suis preneur.

    Sinon pour le partage ma configuration est la suivante:
    -core i7 920 (3.0 GHz)
    -12 Go de mémoire vive
    -SSD 256 Go (pour les applications et photos en cours de traitement)
    -DD 2 To (pour stockage photos traitées)
    -Radeon 6870 1Go
    [+ 1 NAS 5 baies (8To) pour la sauvegarde.(très important la sauvegarde!)]

    Et ça tourne très bien, Lightroom comme Photoshop.

    26 février 2015
    • Un I7, 12 Go de Ram et une Radeon 1go, oui heureusement que lightroom et photoshop tournent !! lol, tu peux même lancer un Moteur Graphique avec cette config, CryEngine, UDK, etc…

      26 février 2015
    • J’ai un ASUS PA249-Q (<500€ chez LDLC)et j'ai aussi longuement hésité entre Dell, Asus et Eizo.
      Mon avis (qui n'engage que moi):
      – DEll, très bien coté, matériel performant MAIS…
      système de vente un très particulier et côté SAV, c'est un peu une nébuleuse.
      – Eizo, c'est pas moi qui vais en dire du mal, mais c'est cher, très cher dès que l'on veut la qualité
      -ASUS je pense est un bon compromis, bien coté.
      Tu peux faire un comparatif sur le site de LDLC sur ces 2 modèles en 27 pouces (sauf le DELL qui comme je l'ai dit distribue ses produits autrement)
      Bon choix
      Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

      26 février 2015
    • Un petit lien sympathique pour pouvoir choisir :

      http://www.tftcentral.co.uk/

      En anglais, mais tests TRES TRES complets et de très bons conseils pour les choix.
      Dernier article de Nolivfr : Port de Sainte-Rose – La Marine – Reunion Island

      26 février 2015
      • Merci pour le lien, je vais y jeter un œil.

        26 février 2015
      • Excellent site, qui en plus a l’avantage, comparé au site les numériques, de tester les écrans avec plusieurs réglages et pas juste un réglage unique.

        26 février 2015
  • Très bon article !
    Merci pour le petit passage sur Linux : vous auriez pu préciser le nom des solutions de post traitement, comme Darktable.

    Autrement, concernant le choix de l’écran, je me base aussi sur les écrans récompensés lors des cérémonies comme le prix TIPA ou le prix EISA.
    Il y a plusieurs journalistes photo qui se sont penchés sur l’écran récompensé et s’il est primé, c’est souvent mérité.

    26 février 2015
  • De la photo sur un ultrabook ? Oui, j’ai un Lenovo Yoga 2 13.3″ ; cette taille est petite comparée à un 27″ préconisé pour un pc; mais cependant je doit remarquer que la qualité de son écran est parfaite. Il possède un très bon rendu des couleurs, un delta E tout aussi bon, et malgré qu’il soit brillant, son contraste compense. Et surtout ce qui m’a bluffé par rapport à tous les autres portables que j’ai pu utiliser, c’est que peu importe l’angle sous lequel on le regarde, le contraste/couleurs ne changent pas.
    (les meilleures versions possèdent toutes les qualités requises : SSD, I7, 4 Go RAM, full HD, tactile, grande autonomie… Et surtout 1.5 kg; le top quand on part en voyage !)

    Bon bref, c’est pas de la pub, mais en tant que photographe amateur (apprendre-la-photo m’a presque tout appris !); je souhaitais faire partager mon expérience sur cet ultrabook qui m’a vraiment conquis.
    Pour ceux qui recherchent un bon portable, je ne peux que vous conseiller de lire les tests qu’on trouve dessus.

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent,
    merci pour cet article,je suis sous Mac,plus exactement Mac Mini I7,je trouve en effet cela assez puissant pour le traitement photos,en ayant un écran indépendant de 27,cela permet aussi de connecter ce que l’on veut sur l’écran Mac.
    ceci permet aussi avec le Mac Mini ,de pouvoir l’emporter et le connecter sur un autre écran autre part, que chez soi !
    Cdlt
    Jpyé

    26 février 2015
  • Tiens juste une petite question
    Comment calibrer un écran de PC portable ?
    J’ai un Alienware MX17r4

    par avance merci

    26 février 2015
  • J’ai acheté un 23″ il y a quelques années, mais est ce que l’on peut utiliser une sonde sur un écran secondaire, j’utile mon PC portable la luminosité ne varie pas, c’est plutôt la gestion des couleurs ou de Lightroom ou parfois mes photos manque de Pêche
    Dernier article de informatique arras : Annuaires Partenaires

    26 février 2015
    • Bonjour !

      Oui, normalement tu peux, mais je crois me souvenir qu’il y avait des limitations à ce sujet sur une ancienne version de Windows. Mais normalement c’est tout à fait possible, je le faisais sous Windows7 en tout cas. Il suffit de sélectionner le bon écran dans le logiciel de calibrage.

      26 février 2015
  • Bonjour Laurent

    J’ai bidouillé dans les Pc pendant de nombreuses années, je suis également passe au Mac et iPad . L’analyse que vous avez faite est tout à fait correcte, le mieux est plus cher, comme pour les appareils photos . Il faut apprendre à maîtrisé la photo et le traitement, et surtout en tirer du plaisir

    Merci pour toutes ces informations

    26 février 2015
  • Bon article qui traite bien le sujet mais qui s adresse à des personnes qui cherchent la perfection absolue ou à des pros.J utilise un pc portable équipé de vista basic 32 bits,c est vraiment un bas de gamme,mais je peut utiliser Photoshop,et ma fois je trouve qu il ne s en tire pas trop mal.Bon mais aprés je ne suis qu un simple amateur et je ne traite que quelques clichés,mais je pense qu il faut évaluer ses besoins pour choisir son ordinateur et qu il n est pas nécessairement besoin de se pencher sur le haut de gamme pour faire quelques retouches photo

    26 février 2015
  • Je pense que si l’on à la place pour avoir un petit bureau, il faut pas hésiter et se tourner vers un fixe. Il sera beaucoup plus performant et durable qu’un portable. De plus aujourd’hui avec l’apparition des tablettes, smartphones grand écran, etc … le portable devient de plus en plus concurrencé. Je dirais que pour un usage personnel et familial, l’idéal est de posséder un pc fixe pour le quotidien, et un bon smartphone ou une tablette lorsqu’on désire avoir de la mobilité.

    26 février 2015
  • salut à tous,

    Pour ma part j’ai longuement hésité avant de prendre un « tout en un » Asus. Pour une dalle IPS 23″, core i5 et 8go de ram avec un HD de 1To je m’en tire pour 700€ sous Win 8.1 64bits. On est loin des tarifs Apple …
    Je compte dans l’avenir remplacer le HD de 1To par un western digital black 2 qui a l’avantage (dans un format de 2.5″) de combiner la technologie ssd et hd classique.

    A+

    26 février 2015
  • Très bon article. Merci beaucoup !!

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent
    Très bon article, avec les prudentes précautions de « chapelles » qui s’imposent. Bien que sous forme très condensée, et donc facile à lire, tout est dit ou abordé, et bien expliqué.
    J’ai pour ma part un PC Windows et Lightroom 5 64 bits, et un petit portable pour les vacances et déplacements, pour le stockage et un premier visionnage débrouillage (j’ai installé récemment Photivo, gratuit et qui lit les fichiers RAW)
    Bravo et merci

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent et merci pour cet excellent article !

    Je penchais pour un Asus All-in-One 23 pouces ? Est-il configurable avec les caractéristiques techniques que vous conseillez et l’écran intégré est-il suffisant pour une photographe amateur ? Ce PC est-il évolutif ?

    Un grand merci d’avance d’une NON-geek !
    Ariane

    26 février 2015
  • Il y a un truc qui m’échappe par rapport à la calibration.
    Calibrer en vue d’une impression ok je comprend bien.
    Par contre je ne partage mes photos quasiment que sur internet. J’ai calibré mes écrans mais du coup ils ont des couleurs encore plus différentes des autres écrans (non calibrés) du coup mes photos ne paraissent plus du tout pareil chez les autres. A cela s’ajoute les problème de profils ICC pas toujours gérés par défaut par les navigateurs, c’est un bazar. Comme je ne vais pas imposer à tous mes amis/famille de calibrer leurs écrans, du coup je suis carrément revenu à des profils d’écran standard usine (sur Mac). J’ai toujours des différences de couleurs avec les autres, mais moins que lorsqu’ils étaient calibrés!
    Si quelqu’un peut me guider je suis preneur.

    26 février 2015
    • En fait, tu ne pourras JAMAIS contrôler toute la chaîne, et en particulier les écrans des autres. Le but de la gestion des couleurs est d’avoir une cohérence de rendu entre les périphériques que tu contrôles. Donc entre ton écran A et ton écran B, ou ton écran et l’impression.

      Alors oui, en calibrant tu vas peut-être même t’éloigner un peu plus du rendu du pc de tes amis (ou de quiconque visite ta galerie en ligne). Sauf que c’est une réflexion à court terme : le jour où tu changeras d’écran, le rendu de tes photos changera avec. Mais pas en les calibrant.

      Sans compter que les personnes non photographes sans écran calibré ne sont pour la plupart pas capables de voir la différence et de se faire une remarque sur les couleurs. Donc à la limite, que ça apparaisse un peu mal chez eux, c’est moins grave que mal chez ceux qui veulent et peuvent juger des couleurs (enfin c’est mon avis).

      26 février 2015
      • Merci pour cette réponse claire Laurent.

        1 mars 2015
  • merci beaucoup pour tout ces renseignements .Je dois changer de PC j’hésitez je reprendrais donc 1 PC de bureau et un + grand écran j’irais voir sur les comparatifs
    Pour le portable on verra plus tard quand je voyagerais plus lol Joëlle

    26 février 2015
  • Très intéressant et surtout très clair, ce qui devient très rare…

    26 février 2015
  • Bravo. Merci Laurent pour( cet article qui pour moi, vient tout à fait à propos, car je réfléchissais à la question ces temps-ci.

    Juste une question: que penser de l’installation d’un système d’exploitation multiple (par exemple: Windows tournant dans un conteneur majeur. J’ai oublié le nom!). Notamment du point de vue de la sécurité?

    Usage prévu: photo, internet, bureautique (pas de jeu).

    Je suis impatient de voir l’article sur le choix de l’écran.

    26 février 2015
    • Bonjour et merci pour ton commentaire 🙂

      A priori, faire tourner un second système d’exploitation en machine virtuelle va forcément ralentir un peu ta machine, pour la simple et bonne raison qu’elle va faire tourner deux OS au lieu d’un. Cela dit, je n’ai jamais essayé, si ça se trouve ça fonctionne plutôt bien.
      Mais je t’avoue que je ne vois pas trop l’intérêt personnellement, après c’est peut-être parce que l’informatique en elle-même m’ennuie ^^ (c’est juste un formidable outil pour moi, mais je me tiens au minimum de la technique). Après chacun voit midi à sa porte 🙂

      26 février 2015
  • Quels sont les critères indispensables pour choisir un son écran pour la retouche photo ?
    Merci pour vos conseils.

    26 février 2015
  • Juste un détail sur un élément important aussi important que l’écran: la carte graphique.

    Si la carte graphique est de trop basse qualité par rapport a l’écran ce dernier ne pourras pas affiché de bonnes couleurs et sa complète résolution, et aura un affichage trop lent voir saccadé.

    pour la comparaison mètre un tres bon écran quand on as une mauvaise carte graphique revient (attention les yeux a la comparaison qui tue ):
    a avoir une carrosserie de Ferrari avec un moteur de 2 cv.

    26 février 2015
  • Merci Laurent pour cet article qui pour moi tombe à point. J’utilise un imac et je pensais acheter en plus un mac book, dédié au traitement des photos, pour son côte nomade bien pratique qui m’aurai permis de faire du traitement ailleurs qu’enfermée dans mon bureau…
    Je vais donc en faire l’économie, tu as bien fait de rappeler cette évidence que l’image change en fonction de l’inclinaison de l’écran. Pour ma part ajouter un écran fixe, même si c’est une excellente idée, ne répond pas à mon besoin de nomadisme.
    J’ai aussi une question complémentaire : la sauvegarde des images : disque dur de l’ordi? disque dur externe? cd? quel(s) support(s) utiliser pour conserver ses images? faut-il conserver les raw ou seulement les images post traitées?

    Mais peut-être y a t’il déjà un article en ce sens sur le site, je n’ai pas encore tout épluché!

    26 février 2015
    • Malheureuse!
      Demandes à un photographe argentique si après avoir fait ses tirages il balance ses négatifs?
      Alors pourquoi détruite tes RAW qui sont autant de négatifs numériques.
      Ceux qui ont commencé il y a plusieurs années en RAW peuvent témoigner qu’avec l’évolution permanente des performances les logiciels ils tirent aujourd’hui un meilleur parti de leur RAW d’hier, qu’il y a cinq ou huit ans en arrière.
      Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

      26 février 2015
    • Bonjour Patricia,
      Il faudrait que je fasse du contenu plus poussé sur la sauvegarde, mais en substance tu dois te protéger principalement de 2 risques :
      1) que ton disque dur tombe en panne, et fasse disparaître tes photos avec.
      => faire une sauvegarde locale.
      2) qu’il arrive quelque chose de « physique » à tes disques durs chez toi (incendie, vol, dégât des eaux, etc.)
      => faire une sauvegarde hors de chez toi.

      Au prix de l’espace disque actuellement (il y a des disques externes de 2To pour 100€, qui te dureront des années), ma politique est simplement de ne RIEN supprimer (surtout pas les fichiers RAW et le catalogue Lightroom).

      L’idéal est de faire une copie constante de ta bibliothèque de photos en local (avec TimeMachine c’est simple comme bonjour sur Mac), et une copie hors site régulière (à toi de voir ton degré de paranoïa, mais tous les mois semble un minimum). Il y a la solution de tout mettre dans le cloud, mais ça prend du temps à l’upload initial.

      26 février 2015
  • Tout à fait d’accord avec tes conseils.

    Ma configuration est un peu différente, car je ne fais pas que de la photo : musique, films, développements, présentations… Et je possède également un portable, un iPad, un iPhone, mais pas pour la photo.

    Je précise que je pratique l’informatique depuis 35 ans (professionnellement et personnellement) et que j’ai connu quasiment les versions 1 des principaux logiciels, que je mets à jour régulièrement.
    Au début je montais et installais moi-même mes PC. Mais depuis quelques années je préfère acheter une tour toute prête, en « faisant mon marché » pour ses composants. Récemment je comptais renouveler mon PC devenu obsolète et mon magasin préféré l’a analysé et changé carte mère, processeur et mémoires, pour dix fois moins cher.
    Par contre j’installe moi-même Windows et tous mes logiciels.

    J’ai donc un PC Tour sous Windows 7 Professionnal 64 bits, Intel i5 4 cœurs à 2,67 GHz, 16 Go de Ram et des disques internes et externes de plusieurs To, certains en RAID 1.
    Ma carte graphique est parfaite pour la photo, mais pas pour les jeux (que je ne pratique pas). En effet, j’ai dû en changer car les cartes graphiques très performantes sont trop bruyantes (un hélicoptère dans son bureau, le soir, c’est intenable). Une supériorité pour les portables, complètement silencieux.

    Internet ADSL.

    Graveur/lecteur externe de CD/DVD/BD.

    2 écrans LCD dalle mate : 22″ horizontal et 19″ vertical (pour des documents pleine page). Le choix du 22″ a été dicté par le relief 3D (3D Vision), avec des lunettes 3D actives NVIDIA.

    Sonde de calibrage.

    Clavier 5 octaves, Cakewalk Sonar Professionnal.

    Micro professionnel, carte son et ensemble HP 5.1

    Et une pléthore de logiciels comme Office complet, toute la gamme Adobe CC, Proshow Producer, toute la gamme Kolor, Blufftitler, etc…

    Aucun problème depuis des années, je suis un utilisateur heureux et je passe des heures par jour sur mon matériel.
    Voilà, c’était juste pour présenter mon expérience, mais je me doute qu’elle ne doit pas intéresser grand monde… À chacun ses priorités, je ne jalouse ni ne méprise personne.

    En tout cas tes conseils sont judicieux, en ce qui concerne les choix pour la photo.

    26 février 2015
    • Je pense qu’avec ça tu es tranquille effectivement 😀

      26 février 2015
  • Bonjour Laurent,
    Pour l’instant je me sers d’un PC tout en un de 20 pouces.
    J’avais l’intention de me servir de mon PC portable avec une TV de 32 pouces via la prise HDMI. Qu’en penses-tu?
    En ce qui concerne le Réflex vaut il mieux le régler sur sRGB ou sur AdobeRGB? ce réglage joue t’il sur les photos et lequel des deux vaut-il mieux utiliser.
    Merci

    26 février 2015
  • Merci Laurent toujours aussi généreux dans tes infos.
    Moi je me suis acheter un portable hp a 440 euro amd A10 moin chère que du intel et très performant.Se que j’ai fait j’ai enlever le disque dure de 2 térabytes et je l’ai remplscé par un solid state (sd) de 300 Gig du coup j’ai garder mon disque dure en externe que je peu apporter partout.Je travail régulièrement la photographie et je n’ai jamais eu de problème.Bonne chance

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent,
    Une question à propos des couleurs sRGB ou AdobeRGB.
    Quel réglage est le mieux sur un Reflex?
    Cela a t’il un impact sur la qualité des photos ou uniquement par rapport à l’écran que l’on utilise?
    J’envisage pour la retouche d’utiliser mon PC portable avec un eTV 32″ via la prise HDMI à la place de mon PC de bureau de 20″, qu’en penses-tu?
    Merci

    26 février 2015
    • Bonjour,
      tout dépend si tu utilises le format RAW. Si oui, pas besoin de choisir un espace de couleurs, le choix se fera lors de la conversion. En JPEG par contre, tu peux mettre en AdobeRVB si tu peux les visionner sur un écran AdobeRVB, autrement il vaut mieux laisser en sRGB.
      Pour la retouche, il vaut mieux un moniteur PC qu’une télé.

      26 février 2015
      • Bonjour,
        Merci pour ta réponse.
        Par contre j’utilise plus DPP pour la retouche ou l’on choisi le système couleur dans les paramètres (Je ne maîtrise pas bien Rawthérapie), en RAW dans le cas de DPP mieux vaut choir sRGB?

        26 février 2015
        • Sur un écran sRGB oui.

          26 février 2015
    • En gros, si tu es en RAW, ne te préoccupe pas de ça.

      En JPEG, je pense qu’il faut les laisser en sRGB, car les JPEG sortis de boîtier sont le plus souvent faits pour être partagés de suite sur internet, et pour internet l’espace qui convient est le sRGB (les navigateurs ne gèrent pas mieux de toute façon).

      A l’export d’un RAW depuis Lightroom ou équivalent, il faut toujours choisir sRGB pour une destination web (ou écran d’une manière générale), pour la raison que je viens d’évoquer. Pour l’impression, ça dépend de ton prestataire ou de ton imprimante, mais un espace plus grand comme Adobe RGB est souvent conseillé.

      26 février 2015
  • Bonjour Laurent, merci pour cet article très complet et qui répond à la plupart de mes questions. Petite précision : j’ai regardé les imac à la Fnac et le vendeur m’a dit que l’on ne pouvait plus ajouter de RAM sur les nouveaux mac. Info ou intox?

    D’autre part, je suis comme toi gênée par la brillance des écrans mac. Peut-on sans problème connecter un écran d’une autre marque à un imac sans s’arracher les cheveux pour l’installation, et fonctionnera-t-il aussi bien avec la machine qu’un écran mac? Ou vaut-il mieux prendre un écran mac et mettre un écran anti-reflet par-dessus?

    D’avance un grand merci!

    26 février 2015
    • Bonjour Françoise,

      Je viens moi-même d’ajouter de la RAM sur mon iMac (et c’est le dernier en date), donc je pense que le vendeur ne sait tout simplement pas de quoi il parle (qui a dit « comme souvent » ? :P).
      Toutes les indications sont sur le site d’Apple : http://support.apple.com/fr-fr/HT1423

      J’ai connecté mon moniteur 27″ sans trop de souci, mais j’ai du acheter un adaptateur spécial qui prend un port Thunderbolt ET un port USB ! Ca dépend de l’écran cela dit, mais c’est le cas pour tous les écrans haute résolution si je me souviens bien (ceux qui fonctionnent en « Dual-Link DVI ») Tiens compte de ça dans le budget car il est cher. Voici celui que j’ai acheté.

      26 février 2015
  • Salut Laurent,
    Allez on va critiquer un chouia mais ce que tu dis dans l’article reste complet ;).
    Pour la gueguerre entre Apple et PC, j’ai travaillé autant sur l’un que sur l’autre et je me suis arrêté sur PC. Il faut effectivement avoir quelques connaissances en informatique pour optimiser Windows, mais ça peut être tout aussi fiable que Mac OS. A performances égales, Apple coûte entre 2 et 3 fois plus cher. Il y a encore quelques années pour le graphisme Apple avait un avantage, mais depuis qu’ils utilisent le même matos que les PC l’écart est quasiment réduit à néant.
    Pour le montage d’un PC il y a aussi un avantage comme tu le fais remarquer, c’est qu’on peut les monter à la carte sur la plupart des sites de vente informatique (ldlc, materiel.net…) qui réduit encore la facture. Personnellement je n’achète ni ne conseille jamais de pc de marques (que ce soit asus, Dell ou autres…bien que pour Dell se soit particulier, on s’approche plus d’Apple dans la démarche, cad matos de qualité mais prix beaucoup plus élevé). Ca peut être intimidant pour qui n’a jamais ouvert un ordinateur, mais les sites proposent le montage et l’installation, et on peut facilement trouver des forums où les membres proposeront des configurations à la demande en fonction du budget.
    J’ai déjà évoqué dans une autre réponse le cas de la carte graphique, qui est utilisée pour certains logiciels, et a aussi son importance pour l’écran et son calibrage. Pour le SSD son intérêt est surtout dans le confort qu’il apporte dans les temps de chargement, mais pour le traitement c’est négligeable comme tu le dis, et encore plus négligeable pour le stockage. L’idéal étant d’associer les deux: petit SSD 120Go pour le système et les logiciels, disque dur 1/2To ou plus pour le stockage (bien sûr sur les portable un peu plus problématique même si il y en a de plus en plus qui proposent des emplacements disques libres pour qu’on puisse en rajouter).
    Pour ce qui est de l’écran, là c’est un avis très personnel et contraire à tout ce qui est conseillé (y compris toi 😉 ) mais les angles de vision d’une dalle TN ne me gênent pas dans la mesure où je me mets en face quand je retouche. C’est pourquoi je ne considère pas cet élément comme important, en tout cas beaucoup moins que l’espace de couleurs couvert et la réduction des dérives (le fameux DeltaE 🙂 ).
    Pour l’espace de couleurs, je dirais que son utilité est plus limité qu’au portrait, pour le commun des mortels qui partage ses photos ou les affiche sur flickr, donc dans des navigateurs, l’espace adobeRVB n’est pas pris en charge et n’a donc pas grande utilité. A mon sens c’est plus important de conserver ses photos en format RAW qui permettront d’exploiter cet espace quand il sera plus répandu et abordable que de s’attarder sur cette caractéristique dans le choix d’un écran aujourd’hui (ce qui réduit encore un avantage de l’IPS puisque c’est la seule techno qui peut l’afficher, et encore pas à n’importe quel prix).
    Pour terminer sur le choix pc de bureau/portable, je dirais qu’il vaut mieux mettre moins cher pour un pc de portable et s’en servir uniquement pour stocker quand on est en déplacement ou à la rigueur partager des jpeg en sorti de boitier, et prendre un écran à côté pour faire des vraies retouches.
    Ah dernière remarque, tu n’as pas parlé des processeurs AMD. Ils sont moins chers mais aussi moins performants qu’Intel, les seuls qui peuvent à mon sens être indiqués pour de la retouche sont leurs octo-cores (8 coeurs).
    Pour le partage de ma(mes) configurations:
    -i7 sur bureau et portable (mais attention les processeurs de bureau sont nettement plus performants à gamme équivalente)
    -16Go de ram à 2133MHz sur le bureau (je ne fais pas que de la retouche) et 8Go à 1600MHz sur le portable
    -GTX 780 sur le bureau et GTX670M sur le portable (je joue aussi)
    -SSD 480Go sur le pc de bureau et 120Go sur le portable
    -stockage 8To sur le pc de bureau et 1To sur le portable
    Pour les écrans un Asus TN 27 » calibré pour le partage (donc espace sRGB) et un Dell IPS 24 » calibré pour l’impression (mon imprimante étant capable de reproduire l’adobeRVB).
    Je fais de l’info et j’y mets les moyens, donc matériel plus haut-de-gamme c’est vrai (mais la facture serait pire si j’étais chez Apple pour avoir l’équivalent lol).

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent,
    Bonne synthèse, merci pour l’article !

    Cependant, concernant la CARTE GRAPHIQUE, je pense qu’elle est IMPORTANTE aussi car les nouvelles versions des logiciels de post-traitement utilisent les processeurs des cartes graphiques, qui sont très optimisés pour les traitements… GRAPHIQUES !
    Comme toi, je ne pensais pas du tout à la carte graphique quand j’ai monté mon PC (i3, SSD, 8Go de RAM, système 64 bits…) en vue de développer mes fichiers raw de 12 méga pixels (nikon D90). J’utilisais la puce graphique intégrée sur la carte mère et tout allait bien (du moins je le pensais).
    Quand je suis passé à un boitier de 24 méga pixels (D7100 et D600), je me suis dit qu’il FALLAIT FAIRE quelque chose puisque mes temps de calculs avaient DOUBLES, fatalement.
    J’ai pensé à changer de processeur… mais pour avoir des améliorations notables en temps de calcul, il fallait passer à un processeur très costaud type i7, plus sur la même plateforme donc il fallait changer de carte mère. Note très salée en vue !!
    J’ai consulté des sites spécialisés et notamment le forum du logiciel de retouche que j’utilise le plus, qui parlaient de l’importance de la carte graphique.
    J’en ai trouvé une d’occasion, moyen de gamme, à 50€. Je l’ai montée et j’ai fait le test et n’en croyait pas mes yeux : des TEMPS DE CALCUL quasiment DIVISES PAR 2 (DEUX!).
    Du coup, pour un investissement modique, je traite maintenant avec une carte graphique des fichiers de 24 Mpix aussi vite que ceux de 12 Mpix avec la puce graphique intégrée…

    Autre remarque, pour les écrans pourquoi écartes-tu les dalles MVA et PVA ? Cela élargit le choix et permet de trouver plus de modèles en dalles MATTES, un critère important à mes yeux.

    26 février 2015
    • Salut Christophe,
      d’accord avec toi pour la remarque sur les dalles VA, en plus elles ont un meilleur contraste.
      Par contre pour ton processeur tu n’es pas obligé de changer de plate-forme pour passer à un i5 ou un i7 (sauf i7 extrême ou nouvelles architectures). Si tu as un i3-3240 par exemple, c’est un socket 1155 tu peux passer à un i5-3470 ou i7-3770 sans changer de plate-forme, qui seront beaucoup plus performants.

      26 février 2015
    • Bonjour Christophe,
      Dans quel logiciel as-tu cette amélioration ?

      Je trouve que le choix en MVA/PVA est très réduit en fait, bien plus qu’en IPS (qui fort heureusement commence à se répandre) c’est pour ça que je l’ai omis pour simplifier.

      26 février 2015
      • Bonjour. La carte graphique influe énormément dans DxO qui utilise openCL et l’accélération GPU. Pour le moment chez Nvidia pour la photo la meilleure est la 750, en dessous c’est trop lent, au-dessus c’est trop bruyant, la photo sera la même avec une carte inférieure mais le processeur travaillera et chauffera plus avec des temps de développement plus long. Pour ma part pour le moment j’ai une 640 c’est bien, pour traiter des fichiers de 20 à 25 Mo 14 sec., je changerai quand Nvidia sortira ses nouvelles cartes, ils ont commencé par en haut, comme toujours, un peu de patience.

        26 février 2015
        • Pour le bruit ça dépend aussi du système de refroidissement, certains sont plus silencieux que d’autres et on peut encore réduire le bruit par logiciel en diminuant la vitesse des ventilos sans grosse hausse de la température.
          Nvidia ne devrait plus sortir beaucoup de cartes dans la série actuelle, les 750 et 750ti utilisant déjà la dernière architecture de la série 900 (il devrait juste avoir 1 ou 2 déclinaisons de la 960, une au-dessus et une en-dessous).

          26 février 2015
        • Ok, donc si je comprends bien, comme tu parles en secondes de traitement par fichier, le GPU dans DxO est utilisé pour accélérer le temps d’export d’un fichier, c’est bien ça ? (corrige-moi si je me trompe)

          Dans ce cas c’est un confort supplémentaire, mais ça reste moins indispensable que des manipulations fluides dans le logiciel (pas de ralentissement quand on met des filtres gradués ou ce genre de retouches un peu gourmandes).
          Je veux dire, si mon ordinateur met 5 ou 10 minutes de plus à exporter 100 JPEG, c’est moins grave que s’il ralentit quand je fais des retouches. Puisque de toute manière pendant l’export, je peux aller me faire un thé au miel 😀

          27 février 2015
          • Le problème n’est pas quelques secondes de plus ou de moins mais le fait que le processeur intel ( dans mon cas) travaille à 100% de sa capacité dans 50% du temps avec un I5 et donc chauffe plus, j’arrive à des pointe de 66ºC. Avec un GPU plus puissant donc travaillant plus je devrais soulager le CPU et baisser la température du processeur donc augmenter sa durée de vie et ACCESSOIREMENT gagner quelques secondes. D’ailleurs DxO recommande un GPU puissant. Pour photoshop tu as raison DxO est l’exception mais c’est avec quoi je développe et c’est pratique et simple une fois les réglages de base faits. C’est peut-être le seul logiciel qui demande une carte graphique puissante mais c’est le mien.

            12 mars 2015
          • 66°C c’est tout à fait acceptable, en stress test avec un ventirad fourni par Intel tu peux atteindre plus de 75°C. Avec un GPU plus puissant tu vas plutôt améliorer la vitesse de traitement de tout ce qui est géré par le GPU, et accélérer aussi la visualisation des changements. Pour réduire la température du processeur, un ventirad plus performant sera plus efficace.
            J’utilise aussi DxO, et il n’y a qu’avec le traitement Prime que le processeur est vraiment poussé à fond (facile de s’en rendre compte, c’est le seul moment où j’entends les ventilateurs de mon système de refroidissement lol).

            12 mars 2015
  • je possède un toshiba satellite s70-b-113 et j’ai des problèmes de son lorsque je fais un diaporama avec des photos venant de mon nikon
    d D750 surtout les prises de vue en couleur jpeg fine .
    pouvez vous éclairer ma lanterne sur ce probème

    26 février 2015
  • Post ambitieux qui malheureusement a beaucoup d’imprécisions et donc d’erreurs…

    Du point de vue « photo », c’est un peu malheureux d’entretenir la confusion auprès des débutants en ce qui concerne les notions de « développement » et de « retouche ». Lightroom n’est pas un outil de retouche, ça c’est Photoshop.

    Du point de vu matériel, dans un ordre approximatif…

    L’avantage du « PC Desktop » en tant que machine « évolutive » n’est valable que pour les geeks qui changent une pièce tous les 6 mois. L’utilisateur de base ne le fera pas, et lorsqu’il aura besoin de changer, il y a fort à parier que cela entraine le renouvellement d’autres pièces. Une grosse exception : le stockage, mais j’y reviendrais.

    Il faut avoir conscience qu’une bonne part des particuliers ont adopté les portables non pas pour la mobilité, mais pour le fait que replié, ça se range, on n’a pas besoin d’encombrer un bureau avec une tour. Si on veut réellement parler argent, au prix du m2, un portable revient moins cher 🙂

    Le prix du Mac, là c’est un beau appel aux trolls, et quand on est habitués aux forums « Techs », il y a toujours un petit malin pour soutenir qu’il a un PC « équivalent »pour moins cher. Sauf que tous les constructeurs qui proposent des machines « équivalentes » s’approchent des tarifs du Mac. Personne ne m’a jamais trouvé de « PC » réellement équivalent au Mac à tarif « moins cher ».

    Là dessus, un « système » a aussi son importance, même si un logiciel en soi incite à rester cloisonné dans l’activité et qu’un Lightroom sur Mac et Windows ne sont pas différents, il y a pas mal de choses qui se font en dehors de Lightroom.

    Pour Linux, c’est en effet un système d’exploitation et en général on le fera tourner sur un « PC », donc les conseils sont les mêmes, sinon qu’à conf’ égale, la machine sera plus performante qu’un Windows (testez Digikam vs Lightroom…).

    Pour les pièces, les conseils ne sont pas dans le bon sens… Pour des photographes, surtout si on parle de l’utilisation de Lightroom, on parle aussi catalogue. Ouvrir un Lightroom et attendre que le catalogue se charge car on a un disque peu performant puis attendre qu’il swap car on n’a pas assez de RAM est plus pénalisant qu’un processeur « un peu moins puissant ». Bref, pour un usage « confortable » pour un photographe, il s’agit de privilégier un disque SSD pour sa bibliothèque de travail, et non pas uniquement pour les logiciels. On se fiche que Lightroom se charge en 1 ou 5 secondes si chaque photo a besoin de 5 secondes vs 1 pour se charger…

    J’avais dit que je reviendrais sur le stockage… On est en 2015, le stockage n’a plus à être pensé en tant qu’un composant du PC. Entre l’USB3, eSATA ou Thunderbolt, il est tout à fait envisageable d’utiliser des disques externes pour ceux qui ont un budget minimum, voir sur NAS pour une meilleur sécurisation des collections (je parle bien de sécurisation et non de sauvegarde). On s’inquiètera beaucoup moins lors des crashs…

    Enfin, l’écran… J’admire la volonté des photographes à insister sur l’écran, mais quel est le défaut des écrans « bas de gamme » ? Ne pas avoir un rendu fidèle ? Ok, quel est le devenir de la photo ? En ce qui me concerne, plus de 90% de mes photos seront vues sur un écran, et très certainement sur des écrans non calibrés, avec une « mauvaise inclinaison », des tablettes, des Smartphones… Le paradoxe est que un travail sur « écran calibré » ne sera pas si appréciable si son public est sur écran (et c’est amusant de voir sur le groupe « photographie libre », quand un « photographe » a une remarque du type « il n’y a pas une dominante… », la réponse être « tu a calibré ton écran ? « …). Oui, l’écran est important, il nécessite un post à lui seul, mais il est loin d’être fondamental pour la majorité des photographes amateurs.
    Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

    26 février 2015
    • Salut Darko,
      Si on veut réellement parler argent, en terme de performances, un portable revient plus cher.
      Pour l’évolutivité portable/pc de bureau, même le non-geek qui ne change pas tous les 6 mois, le portable quand il faudra évoluer il faudra racheter l’ensemble de la machine, le pc de bureau pourra conserver certains éléments (boitier et alim, par exemple) qui ne seront plus à compter dans la facture. Oui il faut mettre la main dans le cambouis (ou plutôt le boitier) mais franchement, est-ce qu’il y a vraiment besoin d’être ingénieur pour ça?
      Pour la question Apple/PC, beaucoup de sites permettent de monter des PC à la carte bien moins chers à performances équivalentes. Tu parles de constructeurs, mais si tu es habitué aux forums techs, tu remarqueras que la plupart de ceux qui conseillent des configs même pro-PC diront que les pc de marques sont à proscrire.
      Pour la majorité des photographes amateurs, avoir 5 secondes de plus ou de moins avec ou sans SSD n’est pas le seul critère important, c’est aussi le rapport prix/capacité qui compte.
      Pour ceux qui ont un budget minimum, un disque interne est moins cher qu’un disque externe (et accessoirement moins rapide encore si on reste sur de l’USB).
      Pour les écrans, l’avantage d’avoir un bon écran calibré c’est qu’en retouchant on n’ajoute pas nos dérives à celles des écrans non réglés, et si on entre dans le domaine de l’impression là c’est encore plus important.
      L’important c’est aussi de proposer quelque chose de cohérent, proposer un SSD de 1To pour stocker les images avec un processeur bas-de-gamme, on aura certes une vitesse de lecture des fichiers plus rapide mais une vitesse de traitement bien plus lentes, et inversement un disque 5400t/m avec un i7 extrême, qui du coup aura un traitement plus rapide mais une lecture bien plus lente. Là-dessus je pense que tu seras d’accord ;).

      26 février 2015
      • Merci pour cette réponse mais il y a plusieurs points qui sont des « raccourcis ». Est ce que un ordinateur est uniquement décrit en terme de « performance » ? Si la « performance » (laquelle ? ) est le seul et unique critère qui détermine le prix, on est d’accord. Et si c’est le seul critère pour comparer Mac et « PC », alors oui. Sauf que Laurent parle de « configuration équivalente », les sites qui proposent des machines à la cartes n’ont jamais par exemple un encombrement aussi réduit ou une autonomie aussi importante. C’est aussi un critère.

        Pour l’évolutivité, bien sûr qu’on garde certaines pièces, mais voilà le problème : « mettre les mains dans le cambouis », ça ne reste pas dans les envies de n’importe qui. Et on parle « prix » ? Combien de temps a besoin un néophyte pour démonter sa machine, la remonter et restaurer son système ? 1h ? 2h ? 1/2 journée ? Ça fait autant de temps où on ne fait pas de la photo. D’un simple point de vue compta analytique, si j’y passe la demi-journée, la machine « recyclée » me revient plus cher qu’une neuve…

        Enfin, pour le matériel, oui les disques interne sont moins cher que les externes. Les boitiers ou slots pour les brancher en tant que disque « externe » sont à une vingtaine d’euros. Si on veut vraiment tirer les prix vers le bas, ça ne prive pas du Shuttle à 300 € avec un seul slot pour disque…

        Enfin, sur la cohérence, oui on est d’accord, c’est justement pour ceci que je ne vois pas l’intérêt d’être binaire et que je parle par exemple d’usage du SSD pour les logiciels et la bibliothèque DE TRAVAIL. Oui un SSD de 1To est hors de prix, oui un 5400 tours est lent, Là dessus, un SSD de 128 avec un 5400 de 1To est envisageable, Laurent le conseil, je suis d’accord avec lui là dessus à la différence près que je ne limiterai pas les logiciels sur le SSD.
        Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

        27 février 2015
        • Merci pour la réponse, j’aurais pu dire la même chose pour toi quand tu as dit qu’au prix du m2 le portable revient moins cher, est-ce qu’un ordinateur est uniquement décrit en terme d’encombrement? C’est malheureusement la même chose pour tout, si on demande de la polyvalence soit on se retrouve avec une note salée soit on doit accepter des concessions, et si on demande plus d’un côté faudra accepter de perdre de l’autre (si on veut de la compacité on perd en perfs et vice versa).
          Pour le temps qu’on perd à recycler sa machine, oui (encore que une fois qu’on l’a fait une fois, ça prend beaucoup moins de temps par la suite, et avec un SSD :p restaurer son système sera aussi très rapide, et comme Laurent l’a précisé on peut aussi bien embaucher quelqu’un pour le faire), mais ça permet d’économiser sur beaucoup de composants, économie qui pourra être utilisé pour acheter ou améliorer d’autres éléments (le matériel photo, par exemple 😉 ).
          Pour la cohérence, j’ai pris des extrêmes volontairement pour dire que la 1ère des contraintes reste le budget, et qu’aujourd’hui pour trouver un portable en-dessous de 1000€ avec SSD faut accepter que les autres composants soient beaucoup moins « performants », alors qu’en pc de bureau ce budget donnera déjà bien plus de possibilités.
          Pour la question du SSD, j’ai bien parlé de stockage hein et non de bibliothèque de travail. Pour travailler les fichiers je suis d’accord avec toi qu’on y gagne à les laisser sur le SSD, mais pour les stocker une fois le travail fait, là inutile d’encombrer le SSD.

          27 février 2015
          • Lol, bien sûr que non qu’un ordinateur ne se décrit pas uniquement en terme d’encombrement, la tendance du marché ne s’explique pas uniquement par « l’encombrement » et si je parle de « m2 », c’est pour la relation qu’ont les particuliers avec l’ordinateur. À part le geek (oui, réducteur), on ne veut pas d’un ordinateur moche (oui, même un Mac :p ) dans son salon et on n’a pas forcément un « bureau ». Bien sûr que la polyvalence se paye, bien sûr que si on se limite à la notion du « cout de la puissance », le portable est plus cher, mais il faut aussi avoir conscience que si on s’adresse au grand public, les critères plus « terre à terre » sont aussi à prendre en compte.

            Pour la notion de l’économie quand on fait soi même, bien sûr que ça va plus vitre les fois d’après, mais ceux qui ont cette habitude n’ont pas besoin de ces conseils. Donc on s’adresse à qui ? Et « payer pas cher pour », on reviens à la question que j’ai posé ci-après…

            Enfin, le budget est une contrainte, c’est évident, mais il vaut mieux à mon sens avoir conscience des impacts de chaque composant pour déterminer si ces compromis ont un sens ou non.
            Tiens, la perche… Je profite d’être au ski pour la saisir : un « portable avec un SSD à moins de 1000€ », il y en a 2 chez Apple, les MacBook Air. Allez, on prend le 13″, ça fait 999 €, escrocs !!! Si je regarde chez LDLC… Sur les 8 références correspondantes aux même « performances », seul 2 sont moins cher… :p

            Ok, on est en haut de la pente, la question là est plutôt d’évaluer la pertinence de l’achat : l’i5 sera-t-il mauvais pour le traitement ? Peut être mais passer à l’i7 réduit grandement le choix à moins de 1000 €… Oui mais 13″ pour de la photo… 128 pour du stockage… « Stockage » sur un portable… :/ On bascule sur du conseil d’usage. Donc soit on propose des configs, ce que Laurent a intelligemment voulu éviter, soit on met des pistes et on laisse l’utilisateur faire un calcul tout en sachant qu’un post de ce type sera toujours insuffisant pour couvrir tous les cas et conseils…
            Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

            27 février 2015
          • Mais même en s’adressant au grand public, le fait est qu’un i5 est plus performant qu’un i3, qu’un pc de bureau est plus encombrant qu’un portable…bref on enfonce des portes ouvertes. Mais si on commence déjà, comme tu le fais, à tenir compte de ce qu’on pense être les besoins du grand public (pour toi l’encombrement est un gros facteur, apparemment, pour moi les performances et le prix sont un peu plus importants), déjà quels critères te permettent de les évaluer puisqu’on peut trouver autant de demandes de gens voulant le meilleur rapport qualité/prix, d’autres demandant le moins encombrant… et on segmente, or le but ici c’est d’exposer les principes plus ou moins évidents (portable moins encombrant, logique lol, i5 plus performant qu’i3, évident aussi…).
            « On » ne veut pas d’un ordi moche, « on » n’a pas forcément un bureau…déjà qui est ce « on », qui exclut ceux qui ont un bureau et ceux qui n’ont pas tous les mêmes notions de ce qu’est un ordi moche ;).
            Enfin c’est de la sémantique mais « on » peut segmenter les besoins des particuliers comme « on » le souhaite, les principes de base restent les mêmes. On (là, c’est nous deux, Laurent, et les quelques participants au débat depuis hier lol) a chacun exposé nos arguments, bien qu’il me semble que dans le fond on soit tous plus ou moins d’accord, après c’est à celui qui cherchera son bonheur de le trouver 😉 (à priori nous on l’a trouvé, on n’a pas tous la même notion du bonheur lol), au moins le débat aura permis d’exposé des choix qui correspondront (ou pas) à ceux qui liront.
            Juste petite parenthèse, si tu regardes chez d’autres vendeurs que ldlc tu retrouveras les mêmes Apple, par contre les références PC ne seront pas toujours les mêmes.
            Voilà, c’est toujours un plaisir de débattre quand ça reste courtois, même si Laurent s’est estimé « un chouilla moins cordiale »…Tu devrais faire un tour sur certains forums techs, le manque de cordialité n’est pas ce qui caractérise ton blog, selon moi mdr. Et malgré tout Darko je comprends la plupart de tes arguments, je dirais même que je plussoie sur beaucoup d’entre eux (stockage sur un portable 😉 j’utilise le mien de la même manière que toi, trier et « stocker » quand même puisque le terme convient aussi, le temps de pouvoir décharger l’ensemble sur la machine principale). De mon côté je pense qu’on devrait arrêter l’encombrement…du blog lol (c’est pas pour t’empêcher de répondre et dire « j’ai gagné » :p tes réponses m’intéressent, mais les miennes sont finies). Bon week-end plein de belles photos ;).

            27 février 2015
        • Je partage en partie les arguments de Darko.

          Sans vouloir troller (j’espère), en effet il est difficile de trouver un PC rigoureusement équivalent aux Mac pour moins cher si on compte vraiment tout (puissance, ergonomie, compacité, SSD, poids, écran retina, finition,…). Par contre si certains des points ne sont pas des critères importants pour l’acheteur, on trouve généralement facilement des PC moins cher (notamment en machine de bureau).

          Portable ou fixe, personnellement ça fait de nombreuses années que je n’achète plus de fixe. Plusieurs raison: le soir chez moi je me sens détendu sur mon canapé, je n’ai pas envie de me recoller au bureau dans la même position que j’ai eu toute la journée. Même en étant sur mon ordi, je peux être à côté de ma compagne qui tricote ou regarde la télé, on peut discuter en même temps, je ne peux pas le faire si je suis sur mon bureau collé au mur. J’aime trier et retoucher mes photos lorsque je suis dans le train (même si ça ne m’arrive que quelques fois par an). J’avoue (parce que je sais que je suis loin d’être le seul) il m’arrive d’utiliser mon ordi aux toilettes 😉 . Lorsque je veux montrer des photos à la famille, je n’ai qu’à sortir mon ordi portable, pas besoin de synchro entre différents appareil ou autre.

          Un fixe est moins cher, c’est sûr. Plus évolutif c’est vrai. Personnellement les différents PC fixes que j’ai eu, à chaque évolution que j’ai voulu faire, à part pour les disques dur et RAM, il me fallait quasiment tout changer car les normes avaient changé (pour changer le proc il faut changer la carte mère, donc changer la RAM car la vitesse à changée et changer de carte graphique car ce n’est plus le même port et de toute façon elle est obsolète et prendre une alim plus puissante ou juste ça a changé de norme). C’est peut-être un peu moins vrai maintenant ? Je précise que je n’ai pas peur de mettre les mains dans le cambouis (je suis électronicien).
          Par contre, le gros avantage que je reconnais à un fixe est de pouvoir y insérer plusieurs disque dur / SSD et éventuellement de moins galérer à le faire que sur certains portables.

          Par contre, sur la plupart des derniers Mac portables, là c’est zéro évolutivité ! La RAM et le SSD sont soudés ! Et là c’est gros point négatif pour Apple (parole de Mac addict déçu).

          Bon et je l’ai dit plus haut, je trouve aussi que mettre le prix dans le SSD est bien plus utile que dans le gros processeur. Après je reconnais, qu’à prix égal, choisir un bon proc permet de passer au SSD plus tard quand ils auront encore baissé en prix/Go.

          27 février 2015
          • Salut,
            Bon je vais passer sur le portable vs fixe, dans le fond c’est à la préférence de celui qui va l’acheter dans le cadre de son utilisation ;).
            Pour les composants, hormis il est vrai que le changement de processeur peut impliquer un changement sur d’autres composants (encore que si on a un i3 par exemple, on peut déjà améliorer grandement ses perfs en passant à un i5 ou i7 sur même socket, donc sans rien changer d’autre), on garde quand même la possibilité d’en conserver la majorité (de la ram en ddr2 est toujours vendue pourtant on en est déjà sur la ddr4, les disques en SATAI et II sont compatibles avec le SATAIII…) et pour la CG les cartes-mère proposent même encore des ports PCI donc elles sont toujours capables d’utiliser d’anciennes cartes. Pour l’alim la tendance est plutôt à la baisse de puissance, une alim de 600W aujourd’hui tiendra sans doute une config plus performante dans le futur (sur une ancienne config j’ai une vieille alim de 430W qui est encore capable aujourd’hui de fournir une config classique actuelle).
            Pour m’être monté une config il y a 10 ans en prenant exprès un gros processeur, je peux te dire que prendre un bon processeur dès le départ est très important, puisque cet ordi est aujourd’hui encore tout à fait exploitable pour les logiciels photo alors que certains processeurs récents d’entrée-de-gamme feront moins bien. Utiliser un SSD dessus serait plus handicapant puisque effectivement il n’était pas en norme SATAIII, mais le matériel d’aujourd’hui l’est. Et le gros processeur sera aussi important pour la carte graphique, puisqu’on pourra la renouveler plus souvent sans la brider. Comme tu le dis, le SSD une fois que t’as pu mettre quelques € de côté tu peux l’ajouter plus tard, alors que pour monter en gamme dans le processeur ça coutera plus cher et éventuellement conduire à renouveler d’autres composants.

            27 février 2015
          • Voilà exactement l’usage qui s’est généralisé… Pour l’évolution des « PC », je vois exactement dans ces cas là mis à part ceux qui changent de pièces beaucoup plus régulièrement. Et franchement, la réutilisation des disques tend également à être remise en question. Si vous voulez, pour ceux qui ont un slot de libre, j’ai un disque de 500 Mo… Oui oui, Mo…

            La question de l’investissement basé sur la baisse des couts soulève quand même une autre question : est-il plus judicieux d’investir dans un bon proc’ et attendre la baisse des SSD ou dans un SSD en attendant la baisse des proc’ ? Après tout, si un « moyen » proc’ fait tourner Lightroom de manière « correcte » aujourd’hui, sera-t-il plus poussif dans 6 mois/1 an ?
            Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

            27 février 2015
    • Bonjour Darko,

      J’ai pas mal hésité là-dessus, mais au final je pense que vouloir sans arrêt faire la distinction entre « retouche » et « post-traitement » a plutôt tendance à perdre le débutant dans des considérations inutiles. Si je fais de la retouche locale sous Lightroom, c’est quoi ? 😉

      Je ne suis fondamentalement pas d’accord avec toi pour l’évolutivité du PC de bureau : je pense que certes ça fait peur aux non-geeks, mais ils ont tort. Comme je l’ai dit dans l’article (il faut lire hein 😉 ), on a tout intérêt à embaucher quelqu’un pour monter quelques pièces sur un ordinateur vu l’économie réalisée. Pas besoin d’être geek pour ça, il suffit de savoir taper « service informatique » sur le Bon Coin.

      Pour le côté Mac vs PC, j’ai bien insisté dans l’article que je ne voulais pas rentrer là-dedans, et d’ailleurs t’es le premier à « troller » là-dessus (comme quoi quand on a envie de voir l’appel au troll, on finit par le voir 😉 ).
      Je cite juste crab plus haut :

      Pour ma part j’ai longuement hésité avant de prendre un « tout en un » Asus. Pour une dalle IPS 23″, core i5 et 8go de ram avec un HD de 1To je m’en tire pour 700€ sous Win 8.1 64bits.

      Un iMac 21,5 pouces avec i5, 8Go de mémoire et disque dur de 500Go est affiché 1100€ sur le site d’Apple.

      Bon courage pour me convaincre qu’Apple n’est pas plus cher après ça 😉 (je dis ça en étant chez Apple hein, donc je suis assez objectif là-dessus je pense)
      Après, si tu veux continuer à y croire, je ne peux rien faire, tout comme pour ceux qui croient que la Terre est plate.

      Pour les logiciels, je me base légèrement sur les recommandations officielles d’Adobe pour faire tourner son soft, donc pardon, mais je pense qu’ils connaissent mieux leur logiciel que toi 🙂
      J’ai bien dit dans l’article qu’un SSD était un avantage indéniable, mais pense que certaines personnes n’ont pas 1000€ à mettre dans un ordinateur, et le SSD fait bien grimper la note (et il sera plus facile d’en rajouter un dans un an ou deux). Concernant la RAM, tous les PC milieu de gamme sont à 8Go, et c’est suffisant pour charger un catalogue correctement (en ayant créé les aperçus à la bonne taille avant, évidemment).

      Et pour ce qui est de l’écran, j’en ai parlé plus haut : le jour où tu en changes (ce qui arrive forcément), et où les couleurs ont changé, je vais devoir dire « je l’avais bien dit ». Le calibrage d’un écran (même bas de gamme) permet de s’éviter ce genre de mésaventure dans le futur.

      26 février 2015
      • Don’t mess with the Lillois mdr. Pour défendre Darko, pour le coup, le troll Apple vient de moi. Ca reste de l’excellent matos (j’ai encore le premier iMac, datant d’au moins 15 ans, qui fonctionne d’ailleurs toujours mais faut avouer qu’aujourd’hui il est complétement à la ramasse, ça reste un bel élément de décoration lol).
        Sur ce sujet, on a la même chose que pro-Nikon et pro-Canon, ceux qui défendent l’un n’ont quasiment jamais testé l’autre et vice-versa et défendent leur bout de gras (encore qu’à moins d’être actionnaire d’une des deux firmes, y’a pas de bout de gras à défendre). Même chose pour Mac/PC, ceux qui crachent sur Mac sont ceux qui n’ont utilisé que PC et inversement, et ceux qui ont utilisé les deux savent pourquoi ils choisissent l’un ou l’autre.
        Pour le reste Laurent a été très clair et respecteux, donc pas mieux ;).

        26 février 2015
        • Ha ha 😀 Nan, c’est juste que je veux bien avoir tort, mais seulement si on m’oppose les bons arguments. J’avoue qu’un post qui commence par « tu fais des erreurs » plutôt que « je ne suis pas d’accord sur tout ce que tu dis« , et de surcroit suivi d’arguments soit subjectifs soit faux (le prix des Mac), ça m’incite à répondre de manière un chouilla moins cordiale 😉
          M’enfin bon, on parle d’ordinateur hein, il n’y a pas mort d’homme 🙂

          26 février 2015
          • Toute guerre a ses martyrs, respecte la mémoire de ceux qui sont tombés pour nous apporter le clavier azerty 😀 mdr.
            Le seul point sur lequel moi, mais j’ai précisé que c’est bien un avis subjectif, je suis pas tout à fait d’accord c’est l’intérêt des angles de vision de l’ips. Ayant un TN et un IPS je me mets en face pour la retouche, je ne constate pas de grande différence. Oui, si je me mets au ras du sol pour regarder mon TN c’est pas pareil, mais j’évite de retoucher dans cette position c’est pas super confort lol. Par contre je comprends que l’IPS offre un confort appréciable à ce niveau, mais on peut trouver une solution (sur un forum un membre m’a dit et si tu montres les photos à quelqu’un sur ton écran? Ben il s’assied à ma place lol).

            26 février 2015
      • Merci pour la réponse.

        Pour le point de vue photo, vouloir généraliser des concepts pour ne pas « perdre des débutants » est une chose, à laquelle j’adhère. Utiliser des termes pour une signification qui n’est pas la leur et surtout les mélanger d’une phrase à l’autre (comme en réponse ici « retouche » vs « post-traitement » alors qu’à la base je reproche « retouche » vs « développement » vu que tous deux sont du « post-traitement »…), c’est au contraire entretenir la confusion… « Retouche » et « développement » sont bien définis dans tous bons livres traitant de la photographie depuis des décennies. Ceci permet de répondre à la question des « retouches locales avec Lightroom » dont la vrai question est ‘pourquoi en anglais on ne parle ni de « local retouching » ni de « local manipulation » mais « local adjustment »…’

        Pour le reste, évidemment que j’ai lu l’article. Oui, j’ai vu aussi le conseil de « faire appel à un ami »… Petite question : quel est l’engagement de service ? Quelle est l’économie du fait de l’indisponibilité du matériel ?

        Quand à l’histoire Mac vs PC, désolé mais le « troll » commence dès qu’on a une partie « Mac Vs PC » dans un article qui se veut présenter des « principes ». Est-ce que l’OS a une importance pour la photo ? Ta réponse est non du moment que l’OS fasse tourner Lightroom. Est ce que tes conseils sur le processeur, RAM, disque, écran… sont différents si il s’agit de faire tourner OsX ou Windows ? J’ai l’impression que non mis à part l’avertissement des écrans des Macs… À partir de là, comme tu présente des « principes » et non des configurations, le lecteur devrait être en mesure d’évaluer lui même si un PC « LDLC », Asus ou Apple est plus ou moins cher « à configuration équivalente ».

        Là dessus, je ne cherche pas à convaincre. Je n’ai d’intérêts chez aucun constructeur. Le cout (attention, je parle « cout » et non « prix d’achat ») de mon Mac vs mes PCs, c’est mon comptable qui m’a convaincu de son infériorité… C’est sur que sur des forums et commentaires, on peut voir des configs alléchantes, elle est joli celle d’Alex, sauf que sur LDLC par exemple, les « tout en un » Asus sont à 839 € (avec Windows 7) et à 1079 €… Résultats similaires sur Amazon… La différence est déjà moins impressionnante… Là dessus, on reste finalement à comparer des fiches techniques et uniquement ce qui se rapporte à cette fiche. Ok, sur cette sélection de critères, c’est moins cher…

        Pour le SSD, j’ai fait la réponse à Alex : il n’est pas nécessaire d’être « binaire ». Oui on peut y passer « plus tard » en prenant en compte le fait qu’il faudra prendre le temps de tout réinstaller pour réellement profiter du SSD… Quel intérêt de remettre le SSD à plus tard (vs investir dans un « petit » SSD + HD) et non d’investir dans un « meilleur processeur » plus tard ?

        Enfin, pour l’écran, là c’est à moi de demander si mon commentaire a été lu… Je ne parle pas de calibrage mais de la nécessité d’investir au moins 500 € dans un écran alors qu’à priori on parle à des lecteurs qui ne peuvent pas mettre 1000 € dans une config et dont le devenir de la photo sera le mail, Facebook ou Flickr vers des personnes qui regarderont ces photos avec un écran à 150 € non calibré…
        Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

        27 février 2015
        • Merci pour la réponse et pour la config lol mais comme j’ai dit j’ai d’autres utilisations que la photo, et c’est une config à la pièce avec des prix dans mes moyens (encore que pouvoir profiter des promos sur certains composants m’ait fait aussi énormément réduire la facture, ce qui n’est pas négligeable non plus).
          Pour les SSD, la plupart ont un logiciel de clonage en kit ou dispo sur internet qui permet déjà de se passer de la réinstallation de l’OS (et là encore une fois pas besoin d’être ingénieur). Investir dans un meilleur processeur plus tard peut aussi couter plus cher, qu’en attendant on utilisera un processeur moins performant donc du temps de perdu sur le traitement (pas de raison que ça ne marche pas dans les deux sens), et qu’éventuellement le changement de processeur peut obliger à changer d’autres composants. Par contre, pour le fait qu’il vaut mieux un petit SSD+HDD je ne vois pas le problème, on est tous d’accord là-dessus (c’est mis dans l’article et j’ai mis la même chose dans une autre réponse). Ce que j’ai dit c’est qu’investir dans un SSD avec une très grosse capacité et un petit processeur est moins judicieux qu’un petit SSD et un gros processeur (remettre le SSD à plus tard et prendre un disque 5400t/m à la place pour prendre un meilleur proc là je parlais d’incohérence).
          Pour l’écran là je vais dans ton sens au niveau du prix, investir + de 500€ dans un écran Adobe RVB si on n’en a pas l’utilité, ce qui est le cas pour mail facebook et flickr, ce n’est pas nécessaire. Par contre, le fait de parler de la calibration est plutôt une bonne idée puisque, les écrans ayant en majorité (surtout dans les bas prix) des réglages d’origine assez différents, ça permettra d’uniformiser un peu plus la visualisation des images. Comme tu l’as dit toi-même, donc tu as bien parlé de calibrage, sur écran non calibré l’image ne sera pas si appréciable. Le problème c’est que le fait que ces écrans non calibrés ne sont pas tous « non calibrés » de la même manière, travailler sur un écran non calibré ne sera pas forcément plus appréciable sur d’autres écrans. Sans compter que l’écran est optimisé par le calibrage dans beaucoup de domaine (le calibrage permet d’améliorer la couverture du gammut, le contraste, le point noir…), que ce soit sur des écrans à 500€ ou à 150. Si les écrans sont non-calibrés, c’est justement parce qu’on n’incite pas les gens à le faire, alors que le simple réglage de la température de couleurs et de la luminosité uniformiseraient déjà grandement le visionnage.

          27 février 2015
        • La partie Mac vs PC était indispensable pour une raison : si je ne l’avais pas mise, j’aurais eu 50 fois la question en commentaire. Au moins là ça permettait de désamorcer la plupart des questions. Je ne pouvais pas prendre plus de précautions anti-troll que ce que j’ai fait (et plusieurs personnes plus haut étaient plutôt contentes que je qualifie volontairement le débat de non-pertinent).
          Effectivement, dans la mesure où le logiciel tourne, c’est peu important, et je le dis. Mais on m’aurait posé la question, il fallait que j’en parle.

          Après je suis d’accord qu’il n’y a pas que la configuration qui compte, et si j’ai choisi de passer sur Mac personnellement c’est bien que je pense y trouver un avantage malgré le prix (même si l’iMac 5k vu son écran est peu cher, considérant le prix de l’écran lui-même).
          Mais pour un amateur de photo, je ne sais pas si le coût supplémentaire qu’on pourrait associer à un PC sous Windows est si important.

          Pour ce qui est de l’écran, l’article est fait pour convenir au maximum de monde, c’est pour ça que je donne un ordre des priorités. Un deltaE faible est préférable à un gamut AdobeRVB très clairement, mais tout dépend du budget : certains peuvent se permettre de mettre 300-400€ de plus dans un écran, et d’autres non, et tout est toujours une affaire de compromis.
          De nombreux amateurs veulent faire des tirages de leurs photos, et je ne compte plus les horror stories que j’ai reçues par mail de gens qui ont fait plein d’essais et perdu de l’argent parce que la gestion des couleurs n’était pas rentrée en ligne de compte.

          27 février 2015
          • Mais à nouveau, je ne dis pas qu’il ne faut pas aborder la question de « Mac vs PC », je regrette juste que pour un post qui se veut informatif la question est abordée de manière « trollesque ». Et ce n’est pas que la partie « Mac vs PC » mais même « Mac vs PC vs Linux ».

            Pour l’écran, l’article en commençant la partie par « L’écran est vraiment LA chose la plus importante dans le choix de votre matériel informatique » ne laisse pas entendre qu’un compromis soit acceptable… Et est-ce que cela évite les « horror stories » sur l’impression ? Les catastrophes liées à l’impression sont liées à la non gestion du passage en quadrichromie et du profile ICC en sortie. Si on ne fait pas cette vérification là, on aura beau travailler avec un Eizo à 2000 €, la catastrophe, elle sera toujours là…
            Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

            28 février 2015
  • Bonjour Laurent, tu conseilles uniquement de regarder les comparatifs sur Les Numériques, je trouve ça un peu réducteur, certes ce site est pratique pour regarder des tests et faire des comparaisons mais tout n’y est pas et j’ai comme l’impression qu’ils présentent surtout du matos très grand public, même si parfois bien sur on trouve du matos plus expert…

    Pour la carte graphique, tu dis qu’il faut simplement regarder qu’elle ait des ports DVI et Displayport, un autre point important au cas ou on aurait besoin d’un second écran, c’est que la carte dispose de 2 LUT histoire de pouvoir calibrer les 2 écrans. Encore que dans l’idéal pour avoir 2 affichages identiques, il faudrait avoir 2 écrans identiques, mébon.

    Ensuite tu conseilles de prendre un écran wide gamut, attention tout de même à prévenir les gens que l’écran wide gamut sera très bien pour traiter ses photos avec des logiciels qui gèrent les profils couleur mais que s’ils visionnent leurs photos avec une visionneuse qui ne gère pas les couleurs ils vont avoir des surprises. Pareil pour la navigation web, à part avec firefox bien configuré les couleurs sur le web avec Chrome par ex, le navigateur le plus utilisé de nos jours va leur montrer des couleurs incohérentes. Pareil sur PC il faut que Windows soit bien paramétré pour la gestion des couleurs…
    Perso j’ai un écran WG et un autre non WG, c’est vrai que c’est appréciable le WG mais je me suis bien pris la tête au départ pour comprendre et régler tout ce que je viens de dire.
    Déjà un bon écran dalle IPS en sRGB, y a de quoi faire.

    Bonne continuation. 😉

    26 février 2015
    • Bonjour JP, merci pour ton commentaire 🙂

      C’est volontairement « réducteur » : je m’adresse à un public de débutants et d’amateurs, qui n’ont pas envie de faire des recherches sur 14 sites différents. Et par ailleurs les numériques référencent du très bon matériel également.

      Pour les 2 LUT, absolument, mais il me semble que si elle a un port DVI DualLink et/ou DisplayPort, ça devrait être le cas. Je peux me tromper cela dit, si tu trouves une carte qui a ces ports sans avoir 2 LUT ça m’intéresse.

      Et j’ai bien dit dans l’article que le WideGamut était optionnel, et pas si important que ça. Perso, le web est dans Firefox bien configuré sur l’écran de l’iMac (sRGB), et la retouche sur le Dell à côté (AdobeRGB), dans Lightroom.

      26 février 2015
      • Il y aussi des écrans avec LUT intégré (le mien en a un, un Dell U2413).

        26 février 2015
        • Ah bah voilà, problème résolu 🙂 (j’ai le Dell U2711, je dois avoir l’option je pense)

          26 février 2015
          • Seul problème c’est qu’il est utilisable uniquement avec sonde i1 pro et le logiciel i1 profiler version Dell lol. C’est bien, ils nous simplifient la vie mdr. Mais je pense que même avec une carte avec une LUT ça passe, en tout cas sur Windows puisqu’on peut appliquer les profils en même temps à condition de bien dupliquer les affichages et non de les étendre ce qui oblige Windows à utiliser le même profil pour les deux écrans.
            Sinon 3ème solution, 2 cartes graphiques avec les écrans branchés chacun sur une carte (je pourrais le faire mais ça me priverait de l’avantage du SLI quand je joue lol).

            26 février 2015
          • J’ai vérifié, tu as bien un traitement interne 12 bits (héhé je te bats sur la couverture adobeRVB, nananère mdr 😉 ).

            27 février 2015
  • Bonjour Laurent!
    Ton article tombe vraiment à point.
    Depuis 1977,j’ai fait de la photo avec deux Canon AE-1 (que j’ai adoré) puisque le premier avait rendu l’âme,j’en ai acheté un deuxième et présentement j’ai un Canon xsi.J’ai un excellent trépied Manfrotto et un très bon flash Canon speedite mais,je n’ai plus de plaisir avec ma caméra.Je me sens trop limité.Alors,comme cadeau de retraite,j’ai décidé de mieux m’équiper pour ne pas me retrouver encore déçu dans quelques années.Ça fait quelques mois que je caresse ce projet et tes précieux conseils m’ont permis d’éclairer mes choix pour mes besoins.Avant d’acheter,j’attend d’être certaine sur tous mes choix mais,grâce à toi,mes décisions pour un appareil,une lentille et un logiciel de retouche,sont déjà fait.Cette semaine,j’en étais rendu à l’ordi et l’écran et ce matin tu viens de régler ces deux énigmes.Il ne reste que la sonde de calibration à choisir et après,il restera la plus belle étape qui est celle du magasinage.
    Merci beaucoup,Laurent !

    26 février 2015
    • Bonjour Francine,
      Les sondes i1 colormunki et i1 pro me semblent les meilleures actuellement, en plus fabriquées en verre (les spyder sont en gélatine) qui assure une plus longue durée de vie. Après c’est le logiciel de calibration qui fera le boulot, celui fourni avec la colormunki est assez basique, celui de la pro est un peu plus complet mais certains logiciels gratuits comme dispcalGUI ou HCFR sont plus précis (par contre plus complexes à utiliser).
      Pour ne pas se casser la tête, la colormunki et son logiciel fourni sont très bien.

      26 février 2015
  • A l’attention de ceux qui croient (à tord) que le GPU est important:
    http://fotoloco.fr/20121014/construire-ou-mettre-a-jour-un-pc-pour-la-retouche-photo/
    Blaise Fiedler est un Grand spécialiste (voir ses tutos PS)je crois qu’on peut se fier à ses informations.
    Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

    26 février 2015
    • Sans vouloir contester les connaissances de Blaise, pour la ram il présente un graphique avec des capacités de ram, donc aucune indication sur la fréquence de ces rams et leur utilisation en mono, dual ou quad-channel (« 2×4 Go seront plus efficaces que 1x8Go… une histoire de débit paraît-il » indiquant lui-même son ignorance sur cette caractéristique qui est simple et similaire à la différence entre un processeur avec un ou deux coeurs, les traitements sont juste faits sur deux canaux plutôt qu’un et donc multiplient théoriquement par deux le nombre de traitements, théoriquement parce que dans la pratique c’est un peu moins).
      Ensuite tu dis à tort alors que dans ton article Blaise précise « Ceci dit, doucement, les logiciels de retouche photo commencent à utiliser l’immense puissance de calcul contenu dans les cartes graphiques – le GPU – pour délester le processeur (le CPU). Donc en théorie on devrait y gagner un peu – si vous utilisez les fonctions qui requièrent un accès au GPU. » donc non, ce n’est pas à tort (avec un d c’est le verbe tordre 😉 juste une correction orthographique, pas un moyen de moquerie). Tout le monde n’est pas sur LR, DxO par exemple (encore plus dans les dernières versions, puisque Blaise utilise la 7 alors qu’on en est à la 10) l’utilise déjà bien plus. Enfin tout le monde ne dédie pas son ordi uniquement à la photo, et dans beaucoup d’utilisation même pour les vidéos sur un navigateur, une CG aura une importance non négligeable.

      26 février 2015
  • Bonjour,
    Il y a tout juste un an, je me suis posé toutes ces questions… et je suis pleinement rassuré de le lire maintenant car je pensais exactement les mêmes choses sur tous les points évoqués. Pour ma part, je suis resté sur un PC de bureau, car malgré le nombre important de prises de vues effectuées régulièrement, je suis toujours proche de la maison pour décharger mes cartes. Et pour la partie post-traitement, je ne conçois pas de le faire lors des déplacements. Pour finir, je peux vous indiquer le site sur lequel j’ai commandé mon matériel. Le principe de configuration multiples est génial : http://www.prenium-pc.com
    Merci encore à vous pour ce superbe article (ainsi que les autres d’ailleurs…!!!)

    26 février 2015
  • Je suis un peu surpris de la remarque concernant l’écran de ton iMac qui n’est d’après toi ni-bon ni-mauvais. Pourtant habitué à lire les tests sur LesNumériques que tu cites également, j’ai toujours vu 5 étoiles pour cette catégorie que ce soit pour les iMac ou les Macbook avec de très bon deltaE.
    Du coup je m’interroge, les 5 étoiles des Numériques est elle trop généreuse ou bien il y a une caractéristique qui m’aurait échappé pour avoir un bon écran « Photo » que l’iMac n’aurait pas?

    26 février 2015
    • Hello !
      Et bien en relisant les valeurs des Numériques, le delta E de l’iMac est à 3 (c’est correct mais non plus ultra dingue), et celui du Dell U2711 est à 2,1 (je ne pense pas qu’on puisse distinguer ça à l’oeil nu, mais la différence est présente).
      Par contre le Dell a un gamut proche de l’AdobeRGB, et l’iMac 5k proche du sRGB.

      Je pense que la note de 5 étoiles correspond aussi au fait que le 5k soit un écran Retina, qui est quand même très agréable et beau (sans penser du tout à la photo).

      27 février 2015
      • 5K pour visualiser super mais pour faire de la retouche, j’espère que c’est un écran d’au moins 1m ;).

        27 février 2015
        • En réalité, la résolution de base est divisée par 2, mais les détails paraissent plus fins.

          27 février 2015
          • Merci Laurent pour la précision ;). Maintenant, il va falloir attendre un peu que les constructeurs de GPU changent d’architecture pour fournir la puissance nécessaire à l’utilisation des écrans à très haute résolution, pour la photo ça passe mais dans d’autres utilisations (on va pas se mentir, en particulier les jeux vidéos lol) il y a beaucoup de compromis à faire à savoir perdre en fluidité ou se ruiner pour faire simple :D. La prochaine génération devrait déjà plus démocratiser la 4K.

            27 février 2015
      • Merci Laurent. En fait en fonction du modèle (année, taille, rétina ou non) le deltaE est au maximum de 3, plus généralement compris entre 2 et 3. Même les non-rétina ont 5 étoiles 🙂

        Je trouve ta remarque sur l’AdobeRBG intéressante, elle m’a fait me souvenir d’un article que j’avais lu ici: http://www.guide-gestion-des-couleurs.com/comment-choisir-ecran-photo.html#gamut
        N’étant pas forcément spécialiste en gestion des couleurs je n’ai pas forcément compris tous les détails techniques mais j’avais cru comprendre que la conclusion était que l’AdobeRGB n’apportait rien ou pas grand chose étant donné que dans tous les cas c’était mal/pas géré dans les systèmes d’exploitations, ni parfaitement dans tous les dérawtiseurs, ni dans les navigateurs web, que l’appareil est généralement par défaut en sRVB, etc. Je synthétise au maximum en ne prenant pas en compte les cas particuliers genre imprimeurs ou pro.

        Loin de moi l’idée de remettre en cause ce que tu dit dans l’article mais qu’en penses-tu?

        27 février 2015
        • Salut,
          Laurent a répondu en partie tout à l’heure (je sais y’a beaucoup à lire lol) en disant que le widegamut n’était pas si important et qu’il préférait un sRGB avec deltaE faible qu’un AdobeRVB.
          Pour le deltaE, le calibrage avec sonde reste LA solution, d’autant que les écrans se détériorent, donc bien gentil de la part de sites comme les numeriques de nous donner des réglages et des profils ICC tout fait, mais leurs mesures fonctionnent avec leurs modèles/réglages. Même sans être pro on conseille de refaire régulièrement le calibrage plusieurs fois par an. Pour le profil ICC, si ma conclusion est bonne par rapport à ce que j’ai constaté, une carte graphique différente peut modifier les rélages (là c’est une observation perso, la cause peut être différente, à vérifier, mais j’ai calibré le même écran sur deux ordinateurs différents avec la même méthode et les mêmes réglages et le logiciel m’a fait appliquer des valeurs RGB différentes pour avoir la même température de couleurs).

          27 février 2015
          • Merci pour ta réponse et de ton constat très intéressant concernant les profils ICC différents en fonction de la carte graphique 🙂 Vu de loin ça ne me choque pas qu’ils soient différents étant donné que c’est la carte graphique qui « calcule » les couleurs des pixels et que cela peut être fait de façon différente en fonction de l’implémentation dans le driver (algo, approximation, etc.), en revanche ça ne devrait pas être très différent non?

            27 février 2015
          • Avec le même écran, même sonde, même logiciel, réglages de l’écran et LUT des CG remis d’origine, pour obtenir la même température de couleurs j’ai dû régler l’écran en RGB 100-85-45 sur la première config et 96-98-65 sur la deuxième, donc différence assez grande quand même. Et mesures vérifiées après, les réglages ont bien donné les mêmes mesures (à une vache près hein, genre 6488°K contre 6512).

            27 février 2015
  • Bonjour Laurent,

    Merci pour cette article très intéressant qui tombe parfaitement au bon moment pour mon choix de pc.

    26 février 2015
  • Bonjour Laurent,

    Sauf erreur de ma part, tu ne parles pas de la résolution de l’écran.
    Il y a le classique 1920*1080 mais il y a aussi le 1920*1200. Les écrans de cette résolution sont rare par contre. Mais est-ce un avantage en photo ?

    Sinon j’ai une question : comment travaille-t-on si on opte pour la solution du pc fixe ET du portable ?

    Dans mon cas j’ai un pc fixe et un portable et j’avoue ne pas avoir encore trouvé une méthode de travail simple et efficace.
    Si tu as une idée, je suis preneur.

    26 février 2015
    • Salut,
      Le 1920×1200 ajoute du confort dans le sens où on pourra utiliser l’extension verticale pour mettre les palettes dans les logiciels, et on s’approche du format 3:2 du coup les images remplissent mieux en plein écran.
      Pour le duo portable/fixe, personnellement j’utilise le fixe pour vraiment post-traiter et le portable pour décharger les cartes mémoire et commencer le tri quand je ne suis pas chez moi.

      26 février 2015
    • Je vais me permettre de répondre à cette question car je me la suis posé. Ma manière de travailler les photos est finalement très simple en partant du principe que le fixe est l’ordinateur de travail principal, le portable étant dédié à une activité nomade :
      – Ma photothèque est sur le fixe, (sachant qu’en elle même elle est sur un NAS).
      – Lorsque je pars avec le portable et que je fais des photos que je vais devoir traiter en déplacement, je crée une nouvelle photothèque sur le portable. Ça me permet de classer, annoter et développer si besoin tout de suite les photos.
      – De retour chez moi, je fusionne cette photothèque avec le photothèque principale.
      – Si dois travailler sur des photos pendant un déplacement, j’exporte cette collection dans une nouvelle photothèque que je copie sur le portable, de retour chez moi, je la fusionne avec la collection principale.

      Ca, c’est le principe, dans la pratique, je suis sous Aperture qui permet des exports, imports et fusions « en un glissé/déposer ».
      Dernier article de Darko : Appeler les secours en montagne

      27 février 2015
      • Oui, c’est plus ou moins exactement comme ça que je fais (à part que je suis sous Lightroom). J’avais fait une vidéo pour expliquer comment faire :

        27 février 2015
        • Merci pour vos réponses à tous !
          Je pense que je vais pouvoir harmoniser un peu mon flux de travail grâce à vos conseils. Il me faudra au préalable faire quelques essais.
          Au niveau de la résolution, effectivement on a plus de confort.
          Par contre je me demande si la résolution (dpi) augmente avec un 1920*1200 ou si les dimensions de la dalle augmente et donc on obtient la même résolution (dpi) qu’un écran 1920*1080.
          Actuellement j’ai un 1920*1200, mais je trouve qu’il vieillit (plus de 7 ans) et j’ai des soucis de sifflement avec lorsque je suis dans certaines conditions (c’est très désagréable quand le sifflement perdure). J’ai donc pour projet de changer d’écran mais j’ai peur de perdre en résolution (dpi) …

          1 mars 2015
          • Ah les sifflements des écrans…
            On ne voit aucune info dans les caractéristiques (évidemment) et pas plus dans les tests ou par les vendeurs. 🙁

            Généralement ils sifflent uniquement lorsqu’ils sont en veille.
            Nous avons le problème au bureau avec tous les écrans Iiyama et j’ai eu le problème avec plusieurs Samsung. Nous n’avons pas ce problème avec plusieurs modèles LG, du coup nous achetons en priorité des LG. Les écrans d’autres marques sont branchés sur des multiprises avec interrupteur accessible de manière à pouvoir les éteindre totalement (et leur couper le siffler!).

            Nous n’avons pas pu acheter un LG dernièrement, du coup j’ai tenter un BenQ, pas encore testé, j’essaierai de vous dire ce qu’il en est.

            2 mars 2015
  • Grrrrrrrrrrrand merci pour cet article fort intéressant. J’ai changé mon ordinateur l’an dernier et il semble bien correspondre à tes critères…
    Pour mon écran, mon choix est allé vers Asus PB278Q. Il n’a que 4 étoiles dans les numériques…
    Un des points faibles est le contraste sous la moyenne 820:1 (mais 1000:1 selon le fabriquant)
    Pour le Delta E il est à 3.6 Tu as dit qu’il fallait un petit chiffre ? L’idéal, c’est quoi?
    On peut l’améliorer (Delta E 2.9)en allant dans un sous-menu pour modifier les valeurs de Gain R,V et B mais, misère! ça va diminuer le contraste à 690.1
    Qu’est-ce que tu me conseilles:
    Le laisser tel quel avec son contraste plus élevé?
    Ou modifier les couleurs pour baisser le Delta E et baisser le contraste?
    Merci Laurent!

    26 février 2015
    • Bonjour,
      attention, les mesures dans les numeriques sont celles qu’ils ont sur leur exemplaire et avec leurs réglages. C’est pourquoi il est conseillé de calibrer soi-même avec une sonde (pour te donner un exemple, sur mon Dell les numeriques donne un contraste de 640:1 alors qu’avec ma sonde et mes réglages j’ai 950:1. Leurs réglages sont beaucoup trop lumineux pour de la retouche, ce qui agit en plus sur la profondeur des noirs).
      Pour le deltaE, l’idéal c’est 0 lol. En gros on considère que c’est excellent en-dessous de 1 et suffisamment fidèle en-dessous de 3, mais plus on arrive à le réduire mieux c’est, et ça aussi le meilleur moyen c’est la sonde.

      26 février 2015
      • Merci Alex pour ces renseignements supplémentaires!

        27 février 2015
  • Attention, le gpu est loin d’être négligeable!
    Darktable sous linux le prend en compte pour divers tache!
    http://www.darktable.org/2012/03/darktable-and-opencl/
    Chez moi ca marche impec avec une Gforce, donc si ca marche aussi bien sous linux, ca doit marcher impec sous mac ou windows ^^

    26 février 2015
  • Fixe ou portable, je me suis longuement posé la question à la rentrée. J’ai pas mal cherché et au final, j’ai opté pour un Asus N550JK avec dalle IPS. Honnêtement, je ne vois pas de différence avec mon NEC PA241w.

    Seul bémol de ce modèle il n’a qu’un emplacement disque, j’ai donc sacrifié le lecteur DVD pour y installer un SSD dans un caddie grâce aux conseils du site http://www.laptopspirit.fr/ que j’ai découvert en faisant mes cherches sur le portable idéal (ils ont également un système pour filtrer parmi une multitude de critères pour ceux qui s’y connaissent et répondent rapidement aux questions). Pour le stockage, j’ai acheté un adaptateur USB 3.0 pour recycler mes disques que j’avais dans mon ancienne tour. Un peu bruyant mais débits très bons.

    Attention, sur les portables, il y a un beau bazar au niveau des processeurs. Les Core i7 peuvent être des modèles 4 coeurs qui offrent de bonnes performances comme sur mon Asus et les iMac mais aussi des modèles à économie d’énergie aux performances bien plus modestes et peu adaptés à une utilisation intensive de Lightroom !

    Après 6 mois d’utilisation, je ne regrette pas mon choix. Plus de galère à gérer un fixe et un portable, je peux trier mes photos dans le canap tout en étant avec ma femme et mes enfants. Par contre, je ne me fais guère d’illusion dans 3/4 ans mon portable seront bon pour la déchetterie :/

    26 février 2015
  • Calibration :

    pour l’instant cet aspect des choses ne m’interressait pas : en effet je n’ai jamais cherché à reconstituer la couleur de ce que je photographiais dans la mesure où sa perception dépendait de l’éclairage (soleil du matin ou du soir, système d’éclairage artificiel) par contre ce qui m’importais était le rendu à l’écran (pour 99% des photos prises) et le rendu à l’imprimante(pour le 1% que j’imprime).
    Je suppose qu’il y a des techniques pour que les 2 se rejoignent, et peut être avez vous déjà écrit la dessus, mais ce sujet me parait complexe, technique et semble t’il réservé au pro. Pour l’instant, j’en suis encore au stade essai-erreur

    Sinon …. continuez !

    Pierre

    27 février 2015
    • Bonjour Pierre,
      Le but du calibrage n’est pas de restituer des couleurs fidèles à la réalité (puisque la photo en est une interprétation de toute façon), c’est d’avoir des couleurs cohérentes entre différents périphériques, par exemple avoir un résultat à l’impression qui soit très proche de ce qu’on a à l’écran (sachant que ça ne pourra jamais être à 100% le même).

      Ce n’est pas du tout réservé aux pros, c’est même assez simple. La première étape est de calibrer son écran : http://apprendre-la-photo.fr/le-calibrage-de-lecran/

      Pour plus d’infos, je te conseille l’excellent site d’Arnaud Frich ici :
      http://www.guide-gestion-des-couleurs.com/sommaire-gestion-couleurs.html

      27 février 2015
  • Mais pourquoi, POURQUOI les gens aiment les videos/photos de chats?
    Sinon cet article tombe bien: je me demandais il y a peu pourquoi mes photos n’avaient pas la meme luminosite sur l’ecran LCD de mon appareil (Fujifilm XT1) et sur l’ecran de mon PC. Est ce que c’est parce que l’ecran de mon PC est pourri, parce que le XT1 me ment intentionnellement pour me faire croire que ma photo est jolie ou est ce que c’est parce que ma photo est ratee? Je penche pour l’option 3 :D.

    27 février 2015
    • Je ne sais pas sur le XT1, mais sur mon Panasonic GF1 je sais par exemple qu’il a tendance à saturer les rouges, même si la même photo ne sera pas saturé sur mon écran de MacBook Pro, ce dernier est donc meilleur.

      27 février 2015
    • Tout simplement, tu ne peux absolument pas faire confiance à un écran d’appareil photo pour te montrer la bonne luminosité, les bons contrastes, ou les bonnes couleurs.
      C’est pour ça qu’il existe des écrans d’ordinateur, qu’on peut calibrer, et le post-traitement où on peut travailler tout ça 🙂

      27 février 2015
  • Grand merci à toi Laurent pour cet intéressant article plein de nouvelles informations
    Je ne manquerais pas de les exploiter.
    Dernier article de Rakotondrazafy Maxime : JOURNAL DE LA CAN 2015

    27 février 2015
  • A l’attention de ceux qui croient…(suite & fin)
    Après un échange d’informations avec Vincent Courboulay et Jean-François Viaud coauteurs du e-book « Développer ses photographies numériques avec RawTherapee », il s’avère que RT n’utilise pas (pour le moment) le GPU de la carte graphique.
    C’est prévu dans un avenir plus ou moins proche.
    Rawthé bien…
    Dernier article de philippe : L’HYPERFOCALE

    27 février 2015
    • Merci pour l’info 🙂

      27 février 2015
  • Article très intéressant que je vais partager avec ma clientèle ! Effectivement j’ai souvent les mêmes questions que vous sauf que je suis dans l’informatique. Je reste convaincu que le PC sur mesure reste le meilleur choix pour les utilisations bien précise.
    Comme vous le mentionnée dans votre article inutile de faire grimper la note avec un PC gaming qui possédera une carte graphique non utilisé en retouche et récupérer cet sommes pour passer en I7 ou SSD plus conséquent par exemple…

    http://www.kanucomputer.net/
    Dernier article de Kevin : SSD, indispensable ou pas ?

    27 février 2015
  • merci laurent
    j’ai pris recement une configuration en promotion sur le site de Dell.fr, pour 1100€ j’ai eu une machine avec un I7 dernière génération, 32go de ram, 3to de DD et une SSD de 250go ce qui fait que le lancement se fait instantanément, il s’agit donc d’un Dell XPS 8700 et j’en suis vraiment content car je peux passer de lightroom à photoshop sans souci.

    28 février 2015
  • Merci pour cet article très intéressant et accessible. Grâce à tes conseils, je m’équipe petit à petit… et progresse!

    1 mars 2015
  • Très bon article comme toujours 😉
    juste une précision en ce qui concerne les écrans car le site Les numériques sur lequel tu envoies est tout de même très moyenne game en ce qui concerne les écrans. Cela conviendra bien entendu à la grande majorité de tes lecteurs mais on peut quand même mentionner certains écrans vraiment très sympas et bien entendu plus cher de la marque Eizo de la gamme colorEdge (je parle d’écran à partir de 1500 euros) qui pourront intéresser ceux qui font beaucoup de traitement d’images et qui souhaite une couverture RVB à quasi 100%. J’en ai acheté un il y a 3 mois et franchement la différence est énorme par rapport aux écrans plus traditionnels. Le confort pour les yeux est quand même important quand on passe plusieurs avec Lightroom ou / et Photoshop 😉
    Mes amitiés Laurent et au plaisir de te suivre dans ta nouvelle formation consacrée à Lightroom et que je recommande à tes lecteurs du blog, ayant déjà suivi ta formation Devenir un photographe accompli et ayant apprécié ta pédagogie et tes compétences.

    1 mars 2015
  • cool merci

    2 mars 2015
  • La résolution de l’écran est à prendre en compte !!!!
    Un 27″ en 720p (hd) donnera des images très mauvaises ! (Ce n’est que pour apprécier de manière générale les photos.

    Personnellement, à partir du 27″ un écran 2k est de rigueur. Mais en dessous un écran 1080p est suffisant.

    2 mars 2015
  • Article intéressant, et je me permets juste d’ajouter un choix qui ne semble pas avoir été évoqué comme matériel : la surface pro 3.
    Je suis d’accord avec toi, un poste fixe et un bon écran pour le traitement photo présente beaucoup d’avantages… et un gros défaut : il reste à la maison. Et justement, on prend plutôt les photos à l’extérieur de la maison (surtout quand on a suivi ta formation ;-)), et on a pas toujours le temps de tout traiter en rentrant. C’est pour cette raison que je m’étais tourné vers un (trans)portable il y a 2 ans, avec les limites que tu as si bien expliqué(qualité d’écran, matériel encombrant).
    A noël, j’ai cassé ma tirelire (j’ai encore mal !) et j’ai investi dans la dernière tablette Microsoft, et je dois dire que je suis enchanté : l’écran est vraiment incroyable, Lightroom 5.5 tourne dessus sans problème particulier (il y a même un stylet), et question encombrement, c’est incomparable : elle rentre dans le sac photo.
    Et je m’aperçois également que cette tablette présente un avantage supplémentaire : c’est une visionneuse hors pair, et cela devient un vrai vecteur de diffusion des photos.
    Donc je pense que cela devient une alternative certes encore onéreuse, mais plutôt bien adapté.
    Laurent

    2 mars 2015
    • Je ne peux m’empêcher d’écrire un message car j’approuve complètement l’idée de la surface pro 3.maniable légère autonomie puissance stylet tactile définition…. Que des points fort.

      2 mars 2015
  • Merci beaucoup pour cet article fort intéressant et bien conçu, ça va m’aider 🙂

    2 mars 2015
    • Bonjour Laurent,
      Merci pour tes précieux conseils…pourrais-tu m’éclairer sur un point : je me suis équipée d’un NAS (my book live duo)sur lequel il n’y a pas de corbeille, saurais-tu si je peux (et comment) en configurer une ? merci d’avance pour ta réponse

      4 mars 2015
      • Bonjour, je me permet de répondre à ce sujet. Il faut savoir qu’un NAS gère lui même la notion de corbeille en passant par son système à lui. Si une corbeille peut être configurée, ce sera au niveau du NAS. C’est à ce niveau qu’il faut chercher.

        Malheureusement, il me semble que le système de WD ne gère pas la notion de corbeille. Essayez de consulter la doc, mais si vous ne trouvez pas, c’est qu’il ne fait pas.
        Dernier article de Darko : Quand une mauvaise agence web se défend par des injures misogynes

        4 mars 2015
        • Merci pour votre réponse Darko, aucune info sur la doc que j’ai épluché en long en large et en travers ! Je vais quand même approfondir car c’est extrêmement désagréable de jeter sans avoir la possibilité de récupérer (qui n’a jamais été fouiller dans sa corbeille?!)

          5 mars 2015
          • En fait, plein de monde se passe ou s’est passé d’une corbeille 🙂 Dès qu’un informaticien bascule en ligne de commande, la
            suppression est définitive 🙂

            Hélas, si la doc ne le signale pas, il y a peu de chances qu’il soit possible d’exploiter une corbeille. Il faut comprendre qu’un NAS doit être considéré comme une machine à part entière et non pas comme un simple « disque externe ». Il doit gérer la problématique que plusieurs personnes peuvent accéder au même fichiers et que vous même y accédiez de plusieurs machines. Si vous videz votre corbeille sur votre machine 1, pourquoi le fichier devrait disparaitre de la corbeille de la machine 2 ?

            Pour vous rassurer, je vous propose 2 choses à faire :
            – Pour les photos, exploitez votre logiciel de catalogue. Dans mon workflow, une photo rejetée est une photo que je vais supprimer. Ne supprimez donc pas les photos de votre NAS, déplacez vos photos « rejetées » sur votre PC et ne supprimez que des photos qui sont sur votre PC. Vous bénéficierez alors de la corbeille.
            – De manière plus générale, un NAS nécessite un backup régulier (il n’est pas infaillible). Pour son backup (je ne sais pas ce que propose WD), orientez vous vers un outil de sauvegarde « incrémentale », c’est à dire qui gère un historique des états (à la Time Machine). Cet historique vous permettra de retrouver un fichier effacé par erreur (c’est comme ça qu’on faisait avant la généralisation de la corbeille, et que l’on fait toujours).

            J’avais écris un post sur comment ne pas perdre les photos de ses Kidz où je parle de ça : http://www.dad3zero.net/201410/solution-ne-pas-perdre-photos-enfants/
            Si ça peut vous aider…
            Dernier article de Darko : Quand une mauvaise agence web se défend par des injures misogynes

            5 mars 2015
  • Juste pour info, sous linux mint17.1, avec Rawtherapee sur un portable 64b qui a déjà 5-6 ans, ça roule tout seul, là où sous windows (dualboot) ça rame…
    Donc il peut être intéressant pour les adeptes de ce logiciel d’installer un système linux en dualboot sur le pc ou portable, d’autant que des solutions de retouche se développent de plus en plus sous linux, je vais pour ma part essayer Darktable en rentrant ce soir…

    5 mars 2015
  • Bonjour,

    Merci pour cet article! Et tous les autres… 🙂

    J’ai juste envie d’apporter mon témoignage au débat mat vs brillant: c’est sûr que dans un environnement lumineux, le brillant c’est galère. Mais avec un bon positionnement de l’écran je le préfère au mat. Je m’explique: sur les dalles mattes, j’ai l’impression que la surface de l’écran atténue un tantinet les défauts. C’est beau, lisse, mais on perd en contrast et en détail. C’est ce qu’il me semblait en comparant mon portable avec d’autres, et ce que j’ai pu lire des témoignages de photographes pro-con Apple. (Bah oui du coup c’est dans ces débats que j’ai trouvé des arguments dans les deux sens.)

    Alors j’ai un vieux macbook alu, avec un cinema display d’occasion de 2012 je crois en dalle IPS, et j’en suis enchantée car je vois tout!

    Et s’il faut vraiment un débat mac vs PC (j’utilise les deux et je n’ai rien contre aucun des deux, je précise):
    Sachez que j’ai dépensé 350.- sur mon macbook qui a maintenant 6 ans pour le remettre à niveau avec un lecteur optique pour rajouter un ssd à la place du lecteur cd, un nouveau disque dur et plus de ram. Ce qui est impossible avec les retina mais il reste un macbook modifiable sur le marché. Donc bon pour les 1300.- qu’il avait coûté à l’époque je suis contente. Pour 300.- de moins le portable Dell de ma mère rame et rame depuis qu’il a un an et pour mon utilisation je ne pourrais même pas y penser (photos et statistiques, oubliez!). Ma soeur vient d’acheter le dernier non rétina pour le même prix que moi à l’époque, et je compte bien l’aider à le remettre à niveau dans trois ans.

    L’important quelle que soit la marque, c’est la solidité des composants et de pouvoir les changer lorsqu’ils deviennent obsolètes ou usés. Des fois un peu plus cher reste moins cher sur le long terme. Et du coup une tour c’est mieux en fixe, mais si on doit pouvoir se déplacer alors renseignez-vous sur les possibilités des portables sur le marché. 😉

    6 mars 2015
  • Pas facile de choisir son ordinateur.

    Moi en tout cas je ne jure que par un ordinateur fixe quand je peux.

    Beaucoup mieux installé et généralement plus puissant, cela aide pour faire de longs traitement.

    Je ne me sens pas tellement à l’aise sur le macbook pour faire des retouches.
    Dernier article de Blog de voyage : Que faire à Miami ? Nos bons plans pour visiter Miami

    • Tres bonne synthèse, il est évident que certain points comme l’écran et la gestion des couleurs entre les différents outils d’une chaine graphique méritent un développement approfondi.
      Je lis ton blog depuis le début, à l’époque je me disais: Non, il ne va pas tenir longtemps à ce rythme …
      Et si, c’est un blog qui tiens la route et plutôt bien, je suis admiratif de ton travail, bravo bravo pour la clarté de tes exposés et surtout pour ton ouverture d’esprit et ta modestie qui changent de bien des sites ou un gourou cherche surtout à imposer son point de vue sans encourager le dialogue avec ses lecteurs.

      8 mars 2015
  • J’ai les yeux qui saignent quand je lis le role de la carte graphique. La carte graphique est excellente en calcul, et aide largement le processeur pour certaines taches (photoshop par exemple).

    9 mars 2015
  • Hello
    Si je décide d’acheter un portable, pour l’écran supplémentaire est-ce que l’écran de ma télé peut faire l’affaire?
    Bonne soirée et merci pour tous tes conseils
    Mélissa Chavanon

    10 mars 2015
  • Personnellement, Imac 27″ core i5 16Go de RAM pour le gain de place dans un studio photo où le moindre mètre carré compte, c’est très bien .

    Une bonne sonde de calibration, peut importe l’écran est indispensable, les réglages usine … bof…
    Dernier article de Yannick : Séance photo en studio

    7 avril 2015
  • Cet article tombe à point ! J’étais un peu paumé pour l’achat de mon prochain PC sachant qu’il doit faire tourner Photoshop et d’autres logiciels Adobe. Pour info, il y a des magasins LDLC dans certaines villes (dont Paris) pour aller demander davantage de conseils.

    A+
    Jonathan
    Dernier article de Jonathan : Sites web et blogs pour bien débuter en photographie

    17 avril 2015
  • Article intéressant. Pour ma part, je travaille sous Mac. J’en ai deux, un Macbookpro (portable)et un Imac Intel 20′ (datant de 2008, mais marchant toujours très bien).

    Je me sers du Macbook pour faire tout ce qui est tri de photos (avec sauvegarde sur DD externe), création de diaporamas, livre-photos, ect… Je m’en sers aussi pour la retouche via Photoshop L’écran n’est sans doute pas aussi bien que mon Imac, mais honnêtement, je ne vois pas forcément la différence. Etant souvent hors de la maison, avec des temps d’attente parfois importants, le fait de pouvoir travailler sur mon portable est un gain appréciable.

    Par contre, dès que je passe à de la manipulation d’image plus conséquente , je travaille sur l’Imac : écran plus grand, clavier plus pratique, espace sur mon bureau plus simple pour disposer des documents…

    Idem pour la vidéo. Les petits projets je les monte sur le MacBook. Mais dès que je dépasse les 10 minutes de vidéo, je passe sur l’Imac.

    Je travaille avec Apple depuis 1988. Dans mon école, mon environnement bureautique est PC. Inutile de dire que je le laisse à mon secrétaire et que c’est mon portable que j’utilise le plus.
    Dernier article de David : Superman Vs Batman, le trailer

    25 avril 2015
  • Merci tres utile et bien écrit

    8 mai 2015
  • Bonjour Laurent,
    je reviens sur ce post pour une question precise.

    Les logiciels utilisant les fonctions multicoeurs d un CPU se développent de plus en plus afin d’obtenir un rendement de calcul élevé dans différents domaine de la science ou de la santé.
    Tu n as pas dit un mot en ce qui concerne dans le domaine de la photo.
    On trouve des CPU 2, 4, 6 voire 8 coeurs actuellement et certains a des prix plutot interessants.
    Aussi, existent il des logiciels de retouche photos (adobe, lightroom, rawtherapee…)qui fonctionnent de facon optimale avec des CPU multicoeurs?
    Et si oui, combien de coeurs est necessaire?
    En effet, je ne vois pas l interet d investir dans un hexa- ou octocores, alors qu un bi- ou quadricore véloce suffirait.

    17 mai 2015
    • Bonsoir,
      Laurent le dit implicitement quand il dit qu’un i5 est un minimum aujourd’hui pour être confortable (donc 4 coeurs). attention, les coeurs amd ne sont pas aussi performants que ceux d’Intel (sinon ils ne seraient pas moins chers en plus de beaucoup consommer). Les logiciels exploitent de plus en plus les cpu au-dessus de 4 coeurs, dxo par exemple exploite mon i7 à quasi 100% sur les gros traitements.

      17 mai 2015
      • merci pour la reponse Alex.

        18 mai 2015
  • Un commentaire un peu en retard mais sait-on jamais :

    L’histoire des processeurs est une vaste blague. Un i7 ne sert à rien aujourd’hui pour 99% des applications monotâches. Pour la simple et bonne raison que les logiciels sont très rarement adaptés à un travail sur de nombreux coeurs, et vont la plupart du temps travailler sur un ou deux coeurs, ce qui n’apporte rien par rapport à un i5. L’i7, c’est pour les besoins multitâche/petit-serveur. Un bon cadencage sera plus important si on cherche à grapiller quelques ms d’exécutions… Mais la productivité ne sert à rien en photo amateur.
    Le seul avantage est l’utilisation plus efficace de la puce graphique intégrée au proc, qui est souvent faiblarde.

    En revanche, il existe des solutions pour faire travailler la carte graphique sur des grosses matrices de pixels, mais c’est plus pour la video (5-6-7-8k) que pour la photo, où un simple i5 avec suffisemment de RAM pour stocker la matrice de pixel et les process courants suffit.

    Bref, attardons nous sur la photo. Votre post-traitement aura la même tête avec un intel atom qu’avec un i7. Mieux vaut économiser 100€ sur le proc pour l’investir dans de belles photos, non ?

    24 mai 2015
  • J’ai l’intention d’acheter un ordinateur portable et j’ai eut beaucoup de plaisir de lire votre article. Très clair et agréable à
    lire. Maintenant je peu sans problème acheter mon ordinateur et partir en stage photo avec mon bébé. Merci beaucoup!!!

    Oswald

    7 juin 2015
  • Bonjour Laurent.
    Merci beaucoup de partager ton savoir avec nous.C’est très apprécié et ton travail est vraiment exceptionnel.
    Mon problème,c’est que sur lightroom 5,mes photos sont « affreuses »et très jaunes.
    Je m’explique:Pour ma retraite,je me suis achetée,il y a un mois et demi,un nouvel appareil photo (Canon 5D mark lll + un objectif Canon 24-70 f/2.8) ainsi qu’un nouvel ordinateur de bureau.Cet ordinateur,je l’ai choisi selon tous les critères que tu viens d’énumérer dans ton article plus haut.C’est à dire:-un écran IPS et mate,DELTA E (<3) et un espace de couleur assez grand pour inclure tout l'espace Adobe RVB.-sous Windows 8.1 à partir de la configuration et supérieur.-processeurs Intel i7,64 bits,-mémoire vive 16 GO,-carte Vidéo Asus GTX960 2GB,-disque dur 2 To minimum,7,200 trs/minimum.Tout ça ne me dit pas grand chose pour l’instant mais,ça m’a coûté $8600 (soit environ 6,500€).Mon écran est calibré avec une sonde Spyder4Pro.Nul besoin de te dire que mes images sur l’écran de mon appareil photo sont magnifiques mais,une fois dans Lightroom 5,elles sont plus que médiocres.Les tests montrent que mon écran est très bien calibrer.Y a-t-il une façon de corriger « Lightroom » pour qu’il affiche mes photos comme elles apparaissent sur l’écran de mon appareil 5D mark lll?J’ai beau chercher et lire des articles sur internet mais,je n’arrive pas à trouver la solution à mon problème.
    Merci à toi de prendre nos intérêts à coeur!

    15 juin 2015
    • Après des semaines de recherche sur internet et toujours sans succès,j’ai finalement trouver la réponse auprès d’un technicien « pro » en calibration d’écran.Je calibrais mon écran en indiquant 5800K comme suggéré dans les articles que je lisais sur le net.J’ai changé cette température pour 6500K et cela a fait toute la différence.

      18 juin 2015
  • Merci bien pour cette publication qui m’est fort utile, car je me rends bien compte qu’il va falloir que je me tienne au courant côté informatique, ce qui n’est pas ma partie préférée.
    Une question quand même: si je change mon ordi portable tout vieux et encore sous XP, et que je m’équipe selon tes bons conseils, il me reste une problématique: Comment je calibre mon ordi? Achat d’une sonde ok, mais si je ne sais pas faire? Est-t-il facile de le faire faire par quelqu’un (même si ce n’est pas un photographe même amateur?)
    La sonde, sert-elle plusieurs fois?
    Est-il possible de se passer de ce calibrage?
    Si je connaissais (imaginons, voir rêvons!)une personne en possession de sonde, puis-je l’emprunter pour mon ordi?
    Merci d’avance pour tout ce que tu vas m’apprendre !

    5 juillet 2015
    • Bonsoir,
      les sondes sont généralement accompagnées d’un logiciel qui, bien que souvent basiques, te permet de faire le calibrage toi-même, même si tu n’y connais pas grand chose. Tout ce qu’il te faut c’est connaitre les valeurs à donner au logiciel pour qu’il calibre correctement (juste les connaitre peut suffire, le logiciel va souvent être paramétré par défaut avec les bonnes valeurs). Pour qui pratiquent beaucoup la photo et le post-traitement, voir travaille dedans, le calibrage est assez régulier. Pour une utilisation « à la maison », un calibrage tous les 2-3 mois suffit. Donc pour répondre à la question, un écran ayant une colorimétrie qui changent dans le temps, oui la sonde sert plusieurs fois.
      Tu peux t’en passer, mais tu auras un écran non calibré (évidemment), ce qui peut être très gênant notamment quand tu imprimes tes photos, autrement la plupart des gens ne calibrent pas leurs écrans donc même si le tien l’est ils ne verront pas la même chose sur le leur. En revanche, si tu as plusieurs écrans ou le jour où tu en changeras, calibrer tes écrans te permet de voir tes photos avec les mêmes couleurs et la même luminosité d’un écran à l’autre.
      Mais dans tous les cas un calibrage est quand même préférable, tu pourras exploiter au mieux ton écran car de base l’espace de couleurs des écrans est inférieur à ce dont il est capable (souvent on dit sur les portables c’est moins important car leurs écrans ne sont pas terribles mais je trouve au contraire que si on peut gratter un peu en calibrant, faut pas s’en priver 😉 ).
      Normalement, tu dois pouvoir utiliser une sonde sur n’importe quel écran.

      5 juillet 2015
  • Bravo pour ce thread juste et objectif, notamment sur la neutralité entre Mac et PC.
    Moi je suis sur Mac depuis 1994 à la maison, et sur PC au boulot.
    Je continue de choisir Mac pour d’autres raisons, en tout cas jusqu’à aujourd’hui où je me demande si je ne vais pas changer.
    Et il est un point important à expliquer, très important quand même.
    J’ai acheté mon imac en 2011 ainsi que lightroom 3.
    Tout fonctionne encore à merveille à ce jour si j’utilise mon canon 450D en RAW.

    Mais je veins d’acheter un Canon 70D.
    Et là, on j’apprend que je dois acheter plein pot la version 5 de lightroom.
    Et c’est pas tout, pour que je puisse acheter cette version, il faut aussi que je j’achète le dernier OS Apple.
    Et si je fais ça, j’ai d’autres applications qui ne fonctionneront plus du tout, dont certaines importantes et sans alternatives.

    Si demain j’achète un appareil plus évolué, il faudra recommencer ces achats.
    Et ça, c’est juste scandaleux, aussi bien de la part de Adobe, qui pourrait facilement proposer un update de camera raw gratuit, que de Apple, ou que de Canon qui rend non rétro-compatible ses formats CR2.

    Pour info, il existe DNG converter qui permet de convertir les Raw en format DNG, ça semble fonctionner chez moi pour continuer à utiliser LR3, mais avec quelques inconvénients.

    Pour info…

    14 juillet 2015
    • Pour info, un iMac de 2011 était livré sous OS X 10.6 Snow Leopard. Il peut de cette version être migré à OS X 10.10 Yosemite gratuitement, il n’y a donc pas de dépense pour cette mise à jour.
      Certes, depuis il y a l’arrêt de prise en charge des logiciels PowerPC, mais je serai curieux de connaitre ceux qui sont si importants pour un particulier…
      Le passage de Lightroom 3 à 5 nécessite en effet un nouvel achat, mais il faut avoir conscience que Adobe est un éditeur de logiciel, leur intérêt n’est ni de distribuer des mises à jour gratuitement ni de se reposer sur les ressources système (OS X prend en charge le RAW du 70D depuis 2013, donc il sera possible de les ouvrir avec Photos ou le Finder).
      Dernier article de Darko : Recevez gratuitement le guide “Réussir les photos de feu d’artifice”

      14 juillet 2015
      • Pour te répondre, je ne donnerai qu’un seul exemple, mais il y en a quelques-uns.
        Outre le côté lourd et plein de bugs de yosémite, que je ne peux pas avoir gratuitement, après vérifications et demandes auprès d’Apple, j’utilise un logiciel qui s’appelle missing sync qui me permet de synchroniser de façon parfaite mes contacts, agenda et pas mal d’autres choses entre mon smartphone Samsung du boulot, mon vieux palm qui me sert bien, et d’autres périfs que j’utilise professionnellement. Si je passe à Yosémite, je peux oublier ce logiciel et il n’y a pour l’instant aucune alternative capable de faire ce que fait missing synch.
        Ensuite, j’utilise des logiciels que j’ai acheté pour la musique, faisant de la guitare.
        Si je passe à yosemite, je peux en racheter une bonne partie, et ils ne sont pas donnés.

        14 juillet 2015
        • Merci pour ces précisions.

          Passons sur la notion « plein de bugs », je ne vois pas comment tu ne peux mettre à jour gratuitement une machine correspondant à leurs critères : https://www.apple.com/fr/osx/how-to-upgrade/

          Pour les logiciels « importants et sans alternative », à ce que je vois, ce n’est pas tout à fait qu’il n’y a pas d’alternative, c’est plutôt une volonté de ne pas mettre à jour des logiciels datant de 2009 et avant sauf pour Missing Sync dont l’éditeur a abandonné le support Palm à cette époque (du coup, pourquoi reprocher à Apple et Adobe de ne pas conserver des compatibilités vieilles de 6 ans et non à Mark/Space d’avoir abandonné son logiciel il y a 8 ans – le passage à architecture Intel était annoncé en 2006). Si ils font le job, je comprends, je préfère également éviter toute dépense non nécessaire.

          Du coup, je suis dubitatif sur le « je me demande si je ne vais pas changer ». Changer pour ? On ne parle pas de logiciels puisque « il n’y a pas d’alternatives ». Système ? Pour ? Linux ? Oui, il y a ce qu’il faut pour certainement gratuit, mais le travail sous Lightroom est perdu (et certainement les logiciels de musique). Windows ? Alors la dépense sera encore plus élevée que de mettre à jour…

          C’est un peu hélas le problème de tout ce qui touche à l’informatique : les produits évolueront, en conséquence, il ne faut pas chercher les investissements à plus long terme mais ceux qui auront la meilleur évolutivité (je dis ça en admettant qu’en 2003, je n’avais aucune idée que Palm mort 5 ans plus tard…).
          Dernier article de Darko : Recevez gratuitement le guide “Réussir les photos de feu d’artifice”

          15 juillet 2015
          • Je viens d’apprendre qu’il y a un nouveau logiciel qui semblerait prometteur et qui remplacerait photoshop et lightroom. En terme de supports et de compatibilités, il serait également intéressant.
            Encore en version béta, il est proposé à moins de 50 €.
            Affinity photo.
            A voir…, je ne connais pas, mais je pet le lien pour info.

            https://affinity.serif.com/fr/#/affinity-photo

            15 juillet 2015
  • Bonjour Laurent,

    Dans la limite de mon budget, je me heurte à un choix plutôt compliqué pour lequel j’aurais aimé que vous m’orientiez.
    En effet, j’ai la possibilité d’acquérir :
    un i7 sans SSD ou un i5 avec 128Go de SSD
    Pour quel choix devrais-je opter?

    Merci pour votre réponse

    Matthieu

    29 juillet 2015
    • Bonjour,
      le i5 avec SSD si tout le reste est identique, le SSD apporte un confort d’utilisation plus qu’appréciable, mais il faut prévoir un disque classique à côté pour le stockage et savoir gérer le flux avec le SSD pour le traitement.

      29 juillet 2015
      • L’éternel combat entre mac et PC me fait sourire.
        Il y a 10 ans, Mac affichait clairement sa supériorité en de nombreux points.
        Et tout le monde faisait du mac vs pc dans le vide, avec d’un côté les frustrés et de l’autres les « pétés de tunes », ce qui n’était pas totalement faut, malgré la vulgarisation de ma phrase.

        Mais plus encore aujourd’hui, il me semble. C’est pourtant à ce moment, aujourd’hui que l’on peut jouer du mac vs pc.

        Apple qui sort des portables moins performants et moins capables juste pour proposer un ultra portable tout léger et tout beau (apparence physique, tien).
        Je parle du dernier macbook 12″.

        Apple qui propose des ordinateurs avec des cartes graphiques à faire peur et pas assez optimisées (le cumul des deux fait les limites que l’on connait).
        Mon Imac de 2011 uprgadé en mémoire vive et avec un SSD est plus rapide sous lightroom que le dernier Imac à prix identique (testé et retesté).

        Apple vends cher le moindre upgrade de disque dur ou de mémoire, et la marque se permet même de souder SSD et mémoire pour qu’on ne puisse plus faire évoluer sa machine ensuite. C’est gros à avaler pour des ordinateurs à plus de 1500 €!

        Aujourd’hui, il n’est pas possible d’échanger un fichier par wifi, bluetooth entre un Iphone et un Ipad, ou entre un mac et un PC par exemple, obliger d’avoir une connexion et d’utiliser les mails ou d’investir encore et encore et de se plonger dans des solutions qui prennent du temps et / ou qui ont un coût.

        Pourtant, il y a encore 10 ans, c’était possible. Sur mon Imac tournesol de 2001, j’arrive à échanger des photos et documents avec mon smartphone du boulot, un Samsung galaxy 4 et un Sony Ericson d’un ami sans aucun souci. J’arrive même à piloter mon canon 70D sans les driver. On pouvait tout faire.
        Plus maintenant.

        Aujourd’hui, plus possible d’utiliser de nombreux logiciels que l’on a payé dés que l’on change d’OS, alors qu’avant, Apple était champion dans la rétro-compatibilité et dans la compatibilité avec le monde windows et autre.

        Aujourd’hui, plus possible de lire un simple film sur un Ipad avec VLC ( un lecteur de flux!!! ) parce qu’Apple a décidé de priver VLC de la licence audio AC3. ( C’est génial quand on ulpoad quelques films pour un séjour à l’hôpital, qu’on met à jour VLC et qu’on se rends compte qu’on ne peux plus voir ses films! )

        Chez Apple, on arrive maintenant à avoir des soucis d’utilisation avec un simple disque dur ou une clé USB (boot ou simple sauvegarde), nous obligeant à bien choisir marques et modèles et à en accepter les restrictions.

        Pour la photo, j’avais déjà posté ici. Ayant acheté lightroom 4, puis un canon 70D, pour exploiter les fichiers RAW je dois racheter la dernière licence de lightroom ET migrer vers le nouveau système mac OS.
        Et si je fais ça, je perds des applications qui me sont importantes mais qui ne tourneront plus sur le nouveau système.
        J’utilise Autocad sur Mac, ça plante constamment.
        Pas sur PC.
        Etant sur Apple depuis 1994, j’ai maintenant acheté un PC portable.
        Et je me rend compte que je peux tout faire pour beaucoup moins cher et sans tous les tracas.
        Et le monde de linux est plus accessible.

        Si je veux troller un peu, pour moi, aujourd’hui, un Mac, c’est juste une belle gueule que l’on paye au prix fort pour se retrouver enfermer sans pouvoir communiquer autrement que par le net.

        Il y a encore 3 ans, je pestais contre les instabilités et les dysfonctionnements sur mon PC et je louais la fiabilité exemplaire de mes Macs.

        Aujourd’hui, je pense tout-à-fait l’inverse. Et je n’hésites pas à poster pour faire réagir un peu, car ce serait bien que les gens se posent les bonnes questions.
        En effet, Apple, que je critique ici, ne fait finalement rien d’autre que répondre à une demande. Ce n’est donc pas Apple le fautif, au contraire, voilà une firme maline qui a compris comment faire de l’argent.

        29 juillet 2015
    • Comme Alex, j’aurai aussi tendance à préférer le modèle avec SSD si l’usage est le cataloguage et développement mais il faut avoir conscience qu’il faudra ajouter au cout celui du « stockage » à part (au minimum un disque externe) et en gérer le backup car 128 Go, en photo, on est vite à l’étroit (le disque sur un ordinateur ne servant pas qu’au stockage…
      Dernier article de Darko : Google Photos, les limites de la reconnaissance automatique

      30 juillet 2015
  • bonjour Laurent
    je viens de relire ton article sur le choix d’un ordi.
    très utile pour l’achat d’un écran que je souhaite faire très bientôt,mais je veux aussi acheter une souris(pour lightroom-photoshop)
    je me pose la question souris performante ou toute simple?
    merci pour tous tes conseils

    6 août 2015
  • Merci Laurent pour cet article 😉

    Je dois remplacer mon ordinateur portable et souhaite faire l’acquisition d’un ordinateur me permettant de faire de la retouche photo dans un budget limité (max. 900 euros) et avec un espace restreint (le portable convient mieux à mon utilisation quotidienne).

    J’ai lu l’article et essayé de tenir compte d’un maximum de points dans ma recherche.. Je suis parvenue à trouver le PC Portable Asus ROG GL552JX-DM162H 15.6″.

    processeur : Intel Core i5-4200H
    RAM Installée : 6Go
    vitesse de rotation : 7200 tours/min
    Ecran dalle mat mais je ne trouve pas si c’est IPS.

    Est-ce que quelqu’un a déjà cet ordinateur et pourrait me donner un avis?

    Merci

    1 octobre 2015
  • Bonjour,
    L’article est super intéressant car il cible les besoins de la retouche photos.
    Souhaitant m’équiper d’un écran pour faire des retouches photos j’ai suivi le lien sur le comparatif des Numériques, en parallèle j’ai consulté le site Arnaud Frich qui propose des conseils pour acheter son écran. Les Numeriques.com proposent un comparatif avec des écrans ayant un Delta-E (critere de la fidélite des couleurs) de 2,5 ou 1,4 alors que Arnaud Frich compare des écrans qui ont un Delta-E de 0,25 pour la même gamme de prix (l’œil arrive difficilement à 1!).
    Certes le critère de réactivité n’est pas pris en compte par Arnaud Frich car il ne cherche pas des écrans pour les jeux mais plus pour les arts graphiques et que son comparatif semble plus pertinent, dans notre utilisation, que celui des Numeriques qui proposent de la « retouche à petit budget ».

    6 janvier 2016
    • D’autant que les numeriques ne calibrent pas les écrans pour de la photo mais pour du jeu, et ont donc des résultats moins profonds sur les noirs avec un contraste plus faible et le deltaE lui-même est moins bon. Sur le mien (qui est pourtant un écran pour le graphisme) ils ont obtenu au mieux dE0.9 et 640:1 de contraste alors qu’avec un calibrage rapide j’ai dE0.6 et 950:1 de contraste. Mais comme ils testent tous les écrans de la même manière, dans la plupart des cas ça suffit pour les comparer.

      6 janvier 2016
  • Bonjour,
    Je souhaite avoir votre conseil, mes connaissances informatiques étant bien limitées :/ partant en voyage pour un « tour du monde » avec mon sac à dos pendant un an, je souhaite acquérir un ultraportable (petite dimension et poids plume nécessaire) et mon budget est limité (700euros environ) car je ne veux pas emporter un pc de trop grande qualité (risque de vol). Je compte biensûr faire des photos, et notamment en raw pour pouvoir en tirer le meilleur, il faudra donc que je fasse un peu de développement sur les meilleurs photos…(outre la retouche photo, ce sera une utilisation plus basique, recherche internet, transfert photo sur le web). Je vous sollicite car c’est compliqué de combiner tous mes critères (taille, prix, puissance ..). en magasin, on m’a conseillé 2 modèles mais au vue de cet article ça me semble bien insuffisamment pour de la retouche..
    1er modèle: ASUS UX305FA-FC060T – processeur intel coreM (2,0 GHz), mémoire de 4GO, stockage 128 Go SSD, carte video intel HD graphique.
    2ème modèle (moins cher, mais donc moins performant): ACER aspire V3 371-39HE (intel core i3) (1,7 GHz), mémoire 4Go, 120G0 en SSD, carte video HD graphique.

    est ce que le logiciel lightroom pourra fonctionner sur ces 2 mini-pc ? Je me doute bien que ce ne sera pas optimale, surement lent, mais si je peux développer quelques photos ça pourraient être intéressant (pour peut être les publier sur un blog).. et si ce n’est pas possible autant que je prenne des mini-pc moins onéreux, et j’attendrai mon retour pour investir dans un bon pc.

    Merci, par avance! Elodie

    12 janvier 2016
    • Bonjour Elodie,

      C’est toujours difficile de donner une opinion sur un résumé d’une fiche technique. L’Asus est une assez bonne machine plébiscitée dans sa catégorie, mais pour la bureautique, le web, la lecture vidéo…
      Théoriquement, Lightroom doit passer puisque le minimum est en dessous de tes configs. Dans la pratique… Ça risque d’être une autre histoire puisque tu est bien en dessous du recommandé. Et le recommandé chez Adobe, c’est le minimum réel.
      Tu aura certainement de quoi gérer un minimum les photos prises au fil de l’eau, faire du développement en vue d’une publication média sociaux/blog mais tout dépend de ton degré de tolérance car Lightroom risque d’être très lent sur les ajustements (dépendant aussi de la taille de tes photos). Et on ne parle que développement, pas de retouches.
      Sache que l’Asus n’est pas évolutif, tu ne pourra pas l’améliorer plus tard, à ma connaissance, sur ce modèle, la mémoire n’est pas des barrettes mais un composant soudé.
      Pense quand même au stockage : 128 Go, c’est bien, mais dans la pratique, avec Windows il doit en rester moins de 100 de disponible. Perso, rien que 2 semaines dans le Périgord, c’est déjà 30 Go, alors un tour du monde d’un an…
      Mais bon, pour ce budget, il ne faut pas trop rêver…
      Dernier article de Darko : Prise en main d’Affinity Photo

      13 janvier 2016
      • Bonjour Elodie,

        Pour le stockage, un petit disque dur externe réglera le problème sans trop alourdir la charge. Sur le reste, Darko a tout dit.

        13 janvier 2016
  • quel tablette vous utilisez pour visionner vos photos?

    23 janvier 2016
  • Article intéressant 🙂
    Je viens d’acquérir une Surface Pro 4 et franchement, la qualité de l’écran est excellent, mais surtout le stylet est un vrai plus pour le développement des photos. Je ne pourrais plus m’en passer.

    Pour ceux qui n’ont jamais testé, ça vaut le détour 🙂

    24 janvier 2016
  • PC ou MAC ?
    PC c’est les maj non stabilisées, tous les 2 jours, enregistrer, executer, bla bla bla…et tout le charabia. Le grand bazar merci, très peu pr moi.
    On est pas des mécanos de l’a peu près!!
    Avec MAC, on se consacre exlusivement a la post prod photos.
    C’est notre truc, notre danseuse !!
    On ne met pas ses mains ds le cambouis. On conduit une rolls, ça roule tt seul…

    16 février 2016
  • Bonjour Laurent, je viens de lire l’article sur les écrans. Car je souhaite changer le mien.Il me semble que les dalles ips ont un contraste pas terrible. Es ce important ? Et si l’avantage principal est l’angle de vue, ne vaut il pas mieux prendre une dalle TN avec un meilleur contraste. Car en générale quant on regarde une image sur l’écran on est devant. Merci pour ta réponse.

    13 mars 2016
    • Bonjour J-Christophe,
      les dalles TN et IPS ont un contraste assez similaire, le TN a surtout l’avantage d’un temps de réponse plus court ce qui est un plus pour les jeux mais peu utile pour le traitement photo.
      Ce sont les dalles VA qui ont un contraste plus élevé, mais dans tous les cas pour imprimer des photos les 3 ont un contraste suffisant.
      Les IPS ont l’avantage de pouvoir afficher des espaces de couleurs plus grands sur les modèles moyenne et haut de gamme, en plus des angles de vision mais sur ce point je rejoins ta remarque sur le fait qu’on se met plutôt en face à condition de ne pas être trop près avec un grand écran non incurvé sinon même en face les côtés en pâtissent.
      Comme dit Laurent, dans tous les cas un bon calibrage est essentiel pour avoir des couleurs fidèles et tirer le meilleur des écrans.

      14 mars 2016
      • Merci pour la réponse Alex.

        14 mars 2016
  • merci pour cet article intéressant sur les ordinateur portable

    9 mai 2016