Le Canon EOS R10 est un appareil photo hybride au format APS-C sorti en mai 2022. Avec son frère aîné le Canon EOS R7, ce sont les deux premiers boîtiers hybrides à capteur APS-C compatibles avec la monture Canon RF.

Alors que le R7 se positionne dans le haut de gamme, le R10 se positionne plutôt dans le milieu de gamme, en ciblant surtout les photographes débutants et ceux qui recherchent un appareil photo à grand capteur très compact. Le prix de lancement du R10 est sous les 1000€.

Le Canon R10 affiche un look très compact typé EOS R, avec un boîtier aux angles marqués. Ses finitions sont en plastique et il n’est pas tropicalisé. Les spécifications du Canon R10 en font un appareil très performant, avec son capteur APS-C de 24,2 mégapixels, une rafale à 20 i/s (mais avec un buffer très réduit, on y revient), un autofocus performant hérité du R3, et la vidéo 4K.

Passons à présent à la fiche technique détaillée !

Canon EOS R10

Fiche technique complète du Canon EOS R10

  • Nom : Canon EOS R10 (ou Canon R10)
  • Prix : 979€ (boîtier nu)
  • Année de sortie : 2022
  • Taille du capteur : APS-C
  • Définition du capteur : 24,2 mégapixels
  • Sensibilité ISO : 100 à 32000 ISO (extensible à 51200 ISO)
  • Processeur : DIGIC X
  • Visée : électronique avec définition du viseur OLED de 2,36 millions de points
  • Écran : tactile de 3″ avec 1,04 million de points, monté sur rotule
  • Objectifs : monture RF-S (compatible monture RF)
  • Vitesse de la rafale : 15 i/s obturateur mécanique, 23 i/s obturateur électronique
  • Obturateur : 1/4000 s en mécanique, et jusqu’à 1/16000 s en électronique
  • Stabilisation : non (uniquement via les objectifs)
  • Carte mémoire : 1 emplacement SD UHS-II
  • Vidéo : 4K UHD 30 i/s, 4K UHD 60 i/s avec crop x1,6, 1080p 120 i/s
  • Dimensions : 122,5 x 87,8 x 83,4 mm (très compact)
  • Poids : 430 g (avec batterie et carte SD)
  • Tropicalisation : non
  • Batterie : LP-E17 (non compatible R7)
  • Autonomie : 260 vues (norme CIPA)

Prise en main et ergonomie du Canon R10

Le Canon EOS R10 est un appareil photo léger avec environ 430 grammes sur la balance, batterie et carte SD incluses. Ses dimensions contenues en font un appareil agréable à transporter et à prendre en main. Il est plus compact que son grand frère le Canon R7 :

Canon R10, Fujifilm X-T5 et Canon R7 côte à côte
Les Canon R10, Fujifilm X-T5 et Canon R7 côte à côte (©Camerasize)

Le boîtier du Canon R10 est majoritairement en plastique, ce qui ne renvoie pas forcément un sentiment d’extrême robustesse. Cela dit, la poignée avec le revêtement antidérapant et les molettes en métal apportent une touche plus haut de gamme à cet appareil photo.

Canon EOS R10 vu de dessus
La poignée bien creusée du Canon R10

La prise en main est excellente grâce à la poignée confortable très creusée permettant de bien tenir l’appareil photo d’une seule main (regardez, la différence est frappante avec le Fujifilm X-T5 sur les images ci-dessus).

Même avec de gros objectifs, l’équilibre de l’ensemble reste donc très bon. Notez que l’appareil est moins haut qu’un X-T5, qui n’est lui-même pas haut 🙂 , donc il se peut que votre auriculaire se retrouve dans le vide une fois l’appareil photo en main.

Les boutons et molettes sont stratégiquement positionnés pour faciliter l’accès à toutes les commandes essentielles, on reste sur l’ergonomie typique de la gamme Canon EOS R. Avec un peu d’entraînement, vous n’aurez pas besoin de retirer l’œil du viseur pour modifier les réglages. Le joystick arrière est appréciable mais positionné de manière inhabituelle tout près du viseur (comme sur le R7). Il faudra s’habituer pour naviguer rapidement dans les menus !

Canon EOS R10 vue arrière
Un viseur très correct

Notons que l’écran tactile monté sur rotule peut se retourner complètement, très utile si vous avez besoin de vous filmer, mais moins discret qu’un écran inclinable qui reste dans l’axe de l’appareil sans avoir besoin de le déplier. Disons que cette configuration sur rotule sera plus polyvalente photo/vidéo, tandis que l’écran inclinable est souvent préféré par les photographes qui ne font pas de vidéo.

Parlons du viseur : il est moins vaste que sur du EOS R6, ou boitier Canon plus onéreux, certes. Mais dans cette gamme de prix, le viseur est immensément plus confortable que celui des concurrents comme le Sony A6400 ou suivants !

Pour insérer la carte SD, il faut ouvrir la trappe de batterie en dessous de l’appareil, ce qui n’est pas très pratique, surtout quand l’appareil est monté sur trépied. Mais ce choix a dû être dicté par la compacité de l’appareil…

Connectiques du Canon EOS R10
La connectique du Canon R10

L’appareil est pourvu d’une prise USB-C, pour recharger l’appareil même pendant la prise de vue, une prise micro, une prise HDMI et une prise télécommande, mais malheureusement pas de prise casque (choix étrange quand on sait que ce Canon R10 s’adresse aussi aux vidéastes).

Réactivité et performances du Canon R10

L’autofocus du Canon EOS R10 est rapide, précis et réactif de manière générale. Néanmoins, il est sensé être moins sensible que les autres modèles de la gamme EOS R, donc avoir plus de difficulté en basse lumière, même si en pratique le comportement est très proche de celui d’un EOS R7.

Capteur du Canon EOS R10

Grâce au processeur DIGIC X et aux algorithmes hérités de l’EOS R3, la détection et le suivi des visages, des véhicules et des animaux est de haute volée. La détection des visages et des yeux est bluffante, elle fonctionne même quand le sujet est de profil ou en contre-jour. C’est incroyable d’avoir ce niveau de précision sur un appareil photo milieu de gamme, alors que ça n’existait même pas sur le haut de gamme il y a encore quelques années !

Bref, vous avez compris, l’autofocus est excellent 😀

Côté rafale, le Canon R10 monte jusqu’à 15 i/s avec l’obturateur mécanique et 23 i/s en électronique, de quoi largement figer l’action en photo sportive ou animalière. Mais, mais, petit détail : le buffer permet de stocker jusqu’à 29 images RAW (ou 70 JPEG) avant ralentissement, ce qui rend ladite rafale quasi-inutilisable, disons-le !

A mon sens, une rafale à 8 i/s pendant 4s aurait été bien plus utile qu’une rafale à 15 i/s pendant 2s seulement. Mais que voulez-vous, afficher une rafale à 23 i/s ça passe mieux dans les discours marketing, et tant pis pour les utilisateurs. Carton rouge pour Canon sur ce point !

Qualité d’image du Canon R10

La qualité d’image est globalement excellente avec une plage dynamique annoncée d’environ 12 IL au total (pour vous donner un repère, les meilleurs Full Frame sont aux alentour de 14 IL). Cela permet de récupérer de nombreux détails dans les ombres et les hautes lumières lors du développement RAW, même si cette dynamique est un peu inférieure à celle d’un Canon R7.

Le traitement JPEG du boîtier a tendance à saturer les couleurs de manière excessive. Mais c’est anecdotique si vous shootez en RAW comme on le conseille ici sur le blog 🙂

La gestion du bruit numérique est correcte jusqu’à 1600 ISO mais à partir de 3200 ISO, une perte de détails commence à se faire sentir dans les zones sombres. Il est préférable de ne pas dépasser 6400 ISO en RAW, car au-delà la perte de détail et le bruit deviennent importants. Ce n’est donc pas le meilleur appareil photo du marché concernant la montée en ISO, mais ce n’est plus vraiment un problème avec l’avènement des algorithmes de suppression du bruit basés sur l’IA qui permettent de prolonger la vie de notre appareil photo.

Points forts et points faibles du Canon EOS R10:

Poignée creusée Canon EOS R10
Points forts :
  • Autofocus ultra rapide et réactif quasiment au niveau de celui du R7
  • Détection et suivi des visages excellents
  • Ergonomie irréprochable et prise en main très confortable
  • Viseur assez bon pour cette gamme
  • Écran tactile totalement orientable idéal pour vlogging
  • Compact et léger avec seulement 430 grammes (plus compact que le R7)
  • Excellent rapoort qualité prix (boîtier sous les 1000€)
Points faibles :
  • Capteur non stabilisé
  • Gestion du bruit numérique perfectible dès 3200 ISO
  • Buffer RAW trop faible de seulement 23 photos
  • 1 seul slot carte SD et accès malcommode via la trappe batterie
  • Finitions en plastique un peu basiques
  • Pas de tropicalisation
  • Batterie différente que sur les autres EOS R et autonomie juste

Comparaison avec la concurrence

Sur le segment des appareils photo hybrides APS-C milieu de gamme, le Canon EOS R10 fait face à une rude concurrence. Analysons plus en détails ses principaux rivaux.

Canon R10 vs Fujifilm X-S10

Le Fujifilm X-S10 est l’un des principaux concurrents du Canon EOS R10. Il se distingue par la présence d’une stabilisation mécanique sur 5 axes très efficace. Son capteur 26 Mpx offre une définition légèrement supérieure (mais pas suffisamment supérieure pour être significative). Côté vidéo, il filme en 4K 30 i/s sans recadrage, comme le Canon EOS R10. Son AF rapide à détection de visage est très fiable, mais l’algorithme du R10 apporte un petit plus en termes de réactivité, et c’est ce dernier qui remporte le duel 🙂 L’ergonomie du X-S10 est aussi exemplaire, avec de nombreuses molettes physiques. Il faudra donc choisir entre stabilisation ou autofocus de pointe. Petit avantage pour le Fujifilm du côté du parc optique, déjà très étendu et qualitatif chez Fujifilm.

Canon EOS R10 vs Fujifilm X-S10
©Camerasize

Canon R10 vs Sony A6400

Avec son A6400, Sony mise aussi sur la vidéo avec une qualité d’image 4K jusqu’à 30p. La rafale du A6400 grimpe jusqu’à 11 i/s avec un buffer d’une quarantaine d’images qui dépasse celui du Canon EOS R10. On apprécie l’écran orientable à 180° sur le dessus, mais l’ergonomie, moins intuitive que sur le Canon EOS R10 peut dérouter. Côté photo, la qualité d’image est au coude à coude mais le R10 conserve une longueur d’avance pour la réactivité globale et l’autofocus. Le viseur du R10 est bien plus vaste que celui du A6400 qui est étriqué voire microscopique 😉 C’est comme souvent la prise en main qui vous permettra de déterminer quel appareil photo vous convient le mieux !

Canon R10 vs Sony A6400
©Camerasize

Canon R10 vs Olympus OM-D E-M5 Mark III

L’Olympus OM-D E-M5 Mark III est une option intéressante avec sa stabilisation mécanique sur 5 axes. Encore une fois, le R10 l’emporte sur l’autofocus. L’écran orientable et l’ergonomie de l’Olympus sont aussi au rendez-vous. Le capteur micro 4/3 de 20 MP est certes en dessous de celui du Canon EOS R10, mais la tropicalisation est un atout à prendre en compte. Le E-M5 Mark III conviendra aux voyageurs exigeants.

Canon R10 vs Olympus OM-D E-M5 Mark III
©Camerasize

Canon R10 vs Nikon Z50

Avec son Z50, Nikon propose un boîtier APS-C à la finition soignée et tropicalisée. Le capteur CMOS 20 Mpx capture des images détaillées jusqu’à ISO 6400. L’autofocus à détection de phase couvre une large zone et le suivi est assez efficace en photo, un peu moins en vidéo. On bénéficie d’une stabilisation mécanique et d’un écran orientable tactile de qualité. Le Z50 séduit par sa fabrication robuste, mais son AF n’atteint le niveau de celui du Canon EOS R10 ! Malgré son âge (il est sorti en 2019), le Z50 est à peine moins cher que le Canon EOS R10, donc ce dernier reste un meilleur rapport qualité-prix.

Canon R10 vs Nikon Z50
©Camerasize
Appareils photos
  • Prix
  • Note
  • Date de sortie
  • Capteur
  • Sensibilité ISO
  • Visée
  • Ecran
  • Objectif
  • Vitesse de la rafale
  • Stabilisation
  • Carte mémoire
  • Vidéo
  • Dimensions
  • Poids avec batterie
  • Tropicalisation
  • Voir l'offre
    • 999 €
    • 2022
    • APS-C - 24 Mpx
    • 100 - 32000
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3'' - 1,04 Mpx sur rotule
    • -
    • 23 i/s
    • non
    • SD
    • 4K UHD 60 i/s - 1080p 120 i/s
    • 123 x 88 x 83 mm
    • 426 g
    • non
    • Voir le prix sur
    • 1078 €
    • 2020
    • APS-C - 26 Mpx
    • 160 - 12800
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3'' - 1,04 Mpx - tactile - sur rotule
    • -
    • 20 i/s
    • oui
    • 1 SD
    • 4K DCI 30 i/s - 4K UHD 30 i/s - 1080p 240 i/s
    • 126 x 85 x 65 mm
    • 465 g
    • non
    • Voir le prix sur
    • À partir de 624€
    • 2019
    • APS-C - 24,2 Mpx
    • 100 - 32000
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3'' - 0,92 Mpx - tactile - inclinable
    • -
    • 11 i/s
    • non
    • 1 SD
    • 4K UHD 30 i/s - 1080p 120 i/s
    • 120 x 67 x 60 mm
    • 403 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • À partir de 569€
    • 2019
    • micro 4/3 - 20 Mpx
    • 200 - 25600
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3'' - 1,04 Mpx - tactile - sur rotule
    • -
    • 30 i/s
    • oui
    • 1 SD
    • 4K DCI 24 i/s - 4K UHD 30 i/s - 1080p 120 i/s
    • 125 x 85 x 50 mm
    • 414 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 799 €
    • 2019
    • APS-C - 20,9 Mpx
    • 100 - 51200
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3,2'' - 1,04 Mpx - tactile - inclinable
    • -
    • 11 i/s
    • non
    • 1 SD
    • 4K UHD 30 i/s - 1080p 120 i/s
    • 127 x 94 x 60 mm
    • 450 g
    • oui
    • Voir le prix sur

Le Canon EOS R10 est-il fait pour vous ?

Avec le R10, Canon signe un appareil photo polyvalent aux allures de couteau suisse, même s’il fait partie des premiers prix dans la gamme d’appareil photo hybride de Canon. Sa prise en main agréable et son autofocus de pointe séduiront les photographes exigeants. Ses limitations en termes de taille de buffer et en montée en ISO ne sont finalement pas si handicapantes pour la plupart des usages.

Sa polyvalence en fait un compagnon de choix aussi bien pour immortaliser les exploits de vos enfants le weekend que pour partir en reportage à l’autre bout du monde. Les débutants y trouveront un appareil abordable pour se lancer en douceur dans la photographie, et peut-être évoluer plus tard chez Canon sur du Full Frame. Pour vous dire, nous sommes à des années lumières d’un Canon 350D, l’appareil pour débutant type des années 2010, donc ce n’est pas l’appareil qui va vous limiter dans votre progression, croyez-moi 😉

Si on devait citer qualité principale pour ce R10, c’est son rapport qualité prix, qui est excellent. Il coûte 500€ de moins qu’un R7 alors qu’il partage ses fonctionnalités phares, avec un autofocus excellent, une ergonomie bien pensée, et un viseur confortable.

Cela dit, vous pouvez avoir des hybrides APS-C plus anciens et performants pour des prix encore inférieurs (par exemple le Fujifilm X-T3 !). Jetez un coup d’oeil à l’article pour choisir son appareil photo hybride pour tout savoir sur le sujet 🙂 Et n’oubliez pas, si vous avez déjà un bon appareil, votre progression se jouera davantage sur le développement de vos compétences photographiques comme la créativité, la composition, que via l’achat d’un nouveau matériel (qui ne fera pas de vous un meilleur photographe, désolé de vous l’annoncer 😀 )

Où acheter le Canon EOS R10 ?

Questions fréquentes sur le Canon EOS R10

Pour finir, je réponds ici rapidement aux questions les plus courantes sur le Canon EOS R7. Je rajouterai au fil du temps des questions. C’est parti !

 

 

 

Clément Belleudy
Je connais Laurent depuis le tout début d’Apprendre.Photo. Depuis 2020, je lui prête main forte sur la création de contenu, et comme apprendre est plus efficace en s’amusant, j’ai à cœur de créer des contenus pédagogiques et plaisants à lire, sans jamais trop se prendre au sérieux !
Télécharger l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 notes, moyenne : 4,50 sur 5)
Loading...