Choisir son premier reflex : croissant ou pain au chocolat ?

Que vous débutiez la photographie ou que vous souhaitiez passer à la vitesse supérieure, vous vous êtes sans doute déjà posé des questions sur l’achat d’un reflex. Voyons ce qu’il faut considérer quand on réalise cet investissement : ça pourrait bien vous étonner.

Epinglez cet article sur Pinterest pour le consulter dans le futur !

Littéralement chaque jour, et souvent plusieurs fois par jour, on me demande des conseils sur le choix d’un appareil photo. La plupart du temps, j’ai des questions du type «quel est le meilleur appareil entre le Canon EOS MachinD et le Nikon DTruc ?». Il n’y a pas de bonne réponse à cette question. C’est un peu comme demander ce qui est le meilleur entre un croissant et un petit pain au chocolat (une chocolatine pour les sudistes 😉 ) : ça dépend des goûts. (même si on sait tous que le pain au chocolat, c’est meilleur :D)

Un reflex est bien pour vous, avant tout. La marque, peu importe. Canon n’est pas meilleur que Nikon, ou Pentax, ou Sony, ou Olympus. 18 Mpixels, ce n’est pas mieux que 12. Une rafale de 12 images/seconde pour photographier des natures mortes, ça ne sert à rien. Le problème, ce n’est pas que vous ne connaissez pas bien les appareils et les caractéristiques techniques, c’est que vous ne vous posez pas les bonnes questions. Voyons ensemble ce que vous devez vous demander.

Est-ce que vous le prenez bien en main ?

C’est la 1ère chose à se demander, et c’est très important. Si vous avez de toutes petites mains, il est évident qu’un Canon EOS 5D MkII ne sera peut-être pas le meilleur boîtier pour vous. Le fait de ne pas être à l’aise avec finira sans doute par vous décourager et le laisser au placard.

Alors éteignez votre ordinateur, et trouvez un magasin ou vous pouvez prendre en main les appareils, et voir si vous êtes à l’aise avec. Les grands magasins laissent souvent des modèles en exposition, mais s’il n’y en a pas à côté de chez vous, demandez à la boutique photo du coin. Et si vous habitez en pleine campagne, faites le déplacement dans une ville, il sera bien plus coûteux de changer de boîtier si vous avez fait le mauvais choix.

Il ne sert à rien d’acheter le Super Appareil de la Super Marque si c’est pour avoir une prise en main qui ne vous satisfait pas.

Est-ce que les menus sont intuitifs pour vous ?

C’est également important, en particulier si vous débutez. Chaque marque a sa propre “façon de penser”, et tant que vous êtes dans le magasin, je vous conseille de regarder si vous vous y retrouvez rapidement dans les menus. Vous n’êtes pas obligé de tout trouver tout de suite (il est normal que certaines fonctions très peu utilisées ne soient pas visibles en premier), mais il faut que vous compreniez globalement comment ça marche.

Regardez surtout si vous pouvez changer facilement sensibilité ISO, ouverture, vitesse d’obturation, mode de mesure de la luminosité, collimateur et mode autofocus, et correction d’exposition. Ce sont les principales fonctions dont vous aurez besoin je pense. Oh, avec le déclencheur bien entendu 😛

Est-ce que vous avez vraiment besoin du tout nouveau truc à la mode ?

Canon 600D appareil photo

Canon-600D by hopeless128

Il est facile de se laisser avoir dans la spirale de la “course aux armements” que se livrent les constructeurs. La course aux pixels, à la sensibilité ISO, au mode vidéo, etc…

J’ai par exemple vu énormément de gens acheter un 600D au lieu d’un 550D juste pour l’écran orientable, alors qu’ils ne pensaient pas particulièrement faire de vidéo. Je veux dire, c’est sympa comme fonction, et pour vous elle est peut-être indispensable. Mais pas pour tout le monde. (je prends cet exemple parce qu’il m’a marqué, mais il y en a plein d’autres)

C’est la même chose pour les 12 images par seconde, la sensibilité ISO jusqu’à 12 800, les 45 collimateurs autofocus… Franchement, vous en avez besoin ?

Comme toujours, tout dépend de vos besoins. Aucune de ces options n’est obligatoire. L’important est d’être lucide et de faire la différence entre vos envies (trop bien une rafale à 12 images/s, trop la classe !) et vos besoins (je fais de la photo en très basse lumière, j’ai besoin de peu de bruit à haute sensibilité ISO).

Est-ce que vous voulez juste faire de jolies photos de vos enfants dans le jardin, ou de la photo de sport, ou des paysages quand vous partez en vacances, ou alors du concert dans des bars éclairés par 3 spots faiblards 12 ans d’âge ? Toutes ces situations réclament des fonctions différentes.

Ne vous laissez pas avoir par les tests qui vous disent que telle ou telle option «est de nos jours incontournable». C’est du pur marketing, et ça n’a strictement aucune relation avec vos besoins.

Je ne dis pas que ces options sont inutiles, simplement qu’il faut raison garder. Réfléchissez à quoi sert exactement telle ou telle fonction.

Et si comme la plupart d’entre vous, vous souhaitez juste commencer la photo sans trop savoir quel sera votre style et ce qui vous tente, achetez un reflex d’entrée de gamme avec le 18-55 du kit, si vous avez 100€ de rab prenez un 50mm f/1.8, et allez donc apprendre la photo 😉

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (45 notes, moyenne : 4,69 sur 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

209 commentaires
Voir plus de commentaires