Il vaut mieux un mauvais reflex qu’un bon bridge

Cette affirmation (volontairement) provocatrice, c’est l’inverse de celle que je lis un peu partout sans justification aucune, et qui pourtant est fausse d’un bout à l’autre. « Il vaut mieux un bon bridge qu’un mauvais reflex » est une espèce de légende urbaine, et qui vous aiguille très mal dans le choix d’un appareil. Battons en brèche l’idée reçue.

Avertissement : Si vous avez l’intention de commenter en me tapant dessus parce que je dis du mal des bridges, je vous invite d’abord à lire l’article en entier, merci 😉

 

« Il vaut mieux un bon bridge qu’un mauvais reflex ». J’avoue, à chaque fois que j’entends cette phrase, je suis effaré. Parce que ça ne veut rien dire, et que c’est sans justification. C’est comme si on disait « il vaut mieux une bonne moto qu’une mauvaise voiture ».

C’est quoi, un mauvais reflex d’ailleurs ? Personnellement, je n’en connais pas. Mais si c’est votre cas, présentez-les-moi, je serais ravi de les connaître.

reflex versus bridge lumix nikon canon

Cette phrase est souvent sortie dans un contexte particulier : quelqu’un avec un budget de 400 à 500€, qui se demande s’il vaut mieux acheter un reflex d’entrée de gamme, ou un bridge haut de gamme. Et le quidam de répondre qu’un bridge haut de gamme c’est mieux qu’un reflex entrée de gamme. Ce qui est généralement (tout le temps ?) faux.

La réponse dépend des besoins, mais pour y répondre il va falloir voir les avantages et inconvénients des deux types d’appareil.

Les reflex

Un capteur plus grand

Le plus gros avantage d’un reflex pour moi, c’est la taille du capteur, démesurément plus grand que celui de n’importe quel bridge (même les bridges « haut de gamme »). Vous allez me dire, « c’est pas la taille qui compte ». Bah là, un peu quand même.

reflex taille capteur schéma

Quelques avantages principaux d’un grand capteur que vous allez constater immédiatement :

  • Une profondeur de champ plus réduite : autrement dit, vous allez mieux voir le flou d’arrière-plan. Enfin, le voir tout court. Parce que sur un appareil à petit capteur, bon courage hein (astuce : ouvrez à fond, zoomez à fond, rapprochez-vous du sujet, et éloignez l’arrière-plan. Déposer un cierge à l’église la plus proche peut aider 😛 )
  • Une plus grande dynamique du capteur : autrement dit, vous allez pouvoir capter des scènes avec un plus fort contraste sans que votre capteur crie au secours.
  • Une meilleure gestion des hautes sensibilités : un plus grand capteur produit en général moins de bruit qu’un petit à haute sensibilité ISO, mais c’est à nuancer. La gestion du bruit à hauts ISO évolue très vite, et donc les appareils récents sont souvent plus performants que les anciens, même de gamme supérieure. Un reflex d’entrée de gamme il y a 5 ans, ce n’était pas encore ça…

 

Diverses fonctions « avancées » présentes systématiquement

En vrac le format RAW, la correction d’exposition, les modes de mesure, … Toutes ces fonctions extrêmement utiles sont présentes sur 99 % des reflex, même d’entrée de gamme. On ne peut pas en dire autant des bridges !

Des objectifs interchangeables

On peut considérer ça comme un avantage, car ça permet d’avoir des optiques mieux adaptées à chaque situation, mais aussi comme un inconvénient, car il faut dépenser plus et transporter plus. Enfin en termes de qualité optique, ça vous permet aussi d’accéder à des choses magnifiques, le plus souvent avec des focales fixes, même pas toujours chères (ne serait-ce qu’un 50mm f/1.8 fait déjà des miracles).

L’encombrement

C’est le principal inconvénient d’un reflex : son encombrement. C’est sûr, ça prend plus de place ! Et très franchement, c’est le seul que je vois. Ca peut être un gros inconvénient selon votre usage (on y revient plus bas), d’accord, mais c’est le seul.

Et très honnêtement, je trouve que l’encombrement d’un bridge n’est pas tellement inférieur à celui d’un reflex d’entrée de gamme. Prenez un 1100D avec un 18-55mm, ça fait dans les 600g, et un bridge populaire comme le Lumix FZ48, 450g. Vous avez gagné le poids d’une demi barquette de fraises. Bien joué 😛

Pourquoi s’éloigner du reflex ?

A budget équivalent, le seul et unique avantage d’un bridge sur un reflex, c’est qu’il est plus compact. C’est tout.

Vous aurez remarqué que je souligne « à budget équivalent », parce que j’ai bien conscience que tout le monde n’a pas le budget pour un reflex. Mais si vous êtes prêt à mettre 400 ou 500€ dans un appareil photo, la seule raison de vous éloigner du reflex, c’est qu’il est trop gros.

 

Et dans ce cas vous allez me dire : « et bien c’est là qu’on achète un bridge ! ». Et très franchement, ce n’est à mon avis pas la meilleure option. Parce que si vous cherchez la compacité, il y a mieux qu’un bridge.

Les compacts

Comme leur nom l’indique, ils sont… compacts. Si vous avez 400 ou 500€, vous avez des compacts déjà très hauts de gamme, qui font les modes créatifs (c’est important !), qui auront un capteur de taille équivalente à celui d’un bridge. Sauf qu’ils tiendront dans la poche. Et le meilleur appareil photo, c’est celui qu’on a sur soi (voilà un poncif qui est vrai !)

La seule différence éventuelle, c’est le zoom, souvent plus important sur les bridges. C’est véritablement la seule raison que je vois de prendre un bridge plutôt qu’un compact à budget équivalent.

 

Après il y a l’aspect « psychologique » : si on peut avoir plus gros pour le même prix, pourquoi se priver ? Et bien pour la même raison que pour le même prix, certains préféreront acheter 2 pantalons qui leur tiendront toute la vie à 12 qui seront usés au bout de 3 mois (exemple applicable à de nombreux domaines). Parce qu’on ne mesure pas la valeur de son investissement à son poids sur la balance. Un appareil photo n’est pas un kilo de patates ! 😛

Les hybrides

Prenez un hybride avec un zoom, et vous avez grosso modo la taille d’un bridge. Sauf qu’à la place, vous avez un capteur immensément plus grand que celui d’un compact, micro 4/3 le plus souvent, voire APS-C (comme les reflex d’entrée de gamme). Traduction en français : vous avez accès aux avantages des grands capteurs cités plus haut, profondeur de champ en tête.

Oh, et aux objectifs interchangeables aussi. Et si vous choisissez une focale fixe, il peut même tenir dans la poche.

Je vous explique plus en détails pourquoi j’ai choisi un hybride ici.

 

Et vous pouvez trouver ça pour le même prix que les « bons bridges », c’est-à-dire ceux à 350 ou 450€. Pourquoi se priver ?

Alors je dois jeter mon bridge ?

Non, s’il vous plaît, ne jetez pas ça à la poubelle. En plus c’est toxique pour l’environnement !:P

 

Plus sérieusement, je ne suis pas en train de dire qu’un bridge est systématiquement un mauvais investissement. En fait, si vous achetez un reflex à 1000€ pour lui adjoindre un 18-200mm et toujours shooter en tout automatique, c’est un investissement encore pire, et vous feriez aussi bien d’acheter un bridge ! 😉

 

Si vous avez un budget très limité, genre 200€, il est évident que ça va être compliqué de vous tourner vers les reflex et les hybrides. Dans ce cas, un bridge peut être une option, si vous ne trouvez pas de compact au même prix qui possède les modes créatifs (ou semi-automatiques). Mais à mon avis, c’est possible de trouver un compact au même prix.

 

Si vous avez 500€ de budget par contre, très franchement, je ne vois pas de raison rationnelle de choisir un bridge par rapport à un reflex (même d’occasion à la limité !), ou encore un hybride. Le plus gros zoom, à la limite. Mais ne croyez pas que vous allez faire de la photo animalière avec votre « zoom 35x » hein, il ne faut pas rêver.

 

(Certains vont me dire que 500€ pour un reflex, c’est introuvable. Oui, si on se laisse avoir par la logorrhée publicitaire. Après quand vous regardez les différences de caractéristiques et de PRIX entre un 600D et un 550D par exemple, bah vous allez sur Le Bon Coin et vous achetez une bonne occasion de 550D pour moins de 500€, parce qu’il est hors de question de payer 250€ de plus pour un écran orientable.
Cet exemple fonctionne pour toutes les marques qui mettent à jour leur entrée de gamme tous les 6 mois avec des évolutions mineures 😉 )

 

Entre les deux, genre à 350€, vous allez avoir un peu plus de mal pour trouver un reflex (enfin n’hésitez pas à aller voir du côté de l’occasion), mais il vous reste des options meilleures qu’un bridge, comme des compacts experts (genre le Canon G12), ou des hybrides (genre les Panasonic G).

En conclusion

Comme je l’ai dit au début, cet article n’est pas là pour taper sur les bridges, je m’en fous. Ce que je veux c’est vous aider à prendre la bonne décision, à bien investir votre argent, et vous permettre de vous épanouir avec votre appareil.

Et il se trouve que dans de nombreuses situations, un bridge n’est probablement pas la meilleure solution. Ou alors il y a un ENORME argument que je ne vois pas. Genre si vous mourez avec un bridge à la main, vous allez au paradis. Mais je ne pense pas hein 😉

 

Si vous avez un bridge, n’allez pas le revendre pour racheter autre chose, vous allez juste perdre de l’argent, ce serait bête. Mais au prochain investissement, réfléchissez à ce qui correspondra le plus à vos besoins. Ce qui n’est pas forcément un reflex d’ailleurs.

Je vous déconseille d’acheter un reflex si c’est pour mettre en tout auto et shooter au 18-200mm. Il n’y a rien de mal à ça hein, c’est juste que ce serait écraser une souris avec un bulldozer.

Si vous cherchez quelque chose de compact, choisissez quelque chose de vraiment compact 😉

 

Et si jamais vous voyez cette phrase horrible quelque part sur un forum, merci de faire lire cet article aux gens, j’espère contribuer à piétiner joyeusement cette légende ! 😛

 

Et vous, est-ce que vous voyez des avantages aux bridges ?

Téléchargez l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (177 votes, average: 3,86 out of 5)
Loading...
Votre guide gratuit

Recevez mon guide pour éviter les 5 erreurs des débutants, ainsi que les nouveaux articles du blog.

  • En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez également de recevoir des conseils pour vous aider à vous améliorer en photographie et des offres promotionnelles sur mes livres et formations.

    Votre email ne sera jamais revendu. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.
    (Voir mentions légales complètes en bas de page.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

487 commentaires
  1. Encore un fada des reflex allez voir sur flicker à Tana kiruna mes photos faites avec un bridge.
    J ‘avais un Nikon D7500 avec un 300mm , bonjour le poids et mes photos ne valaient
    pas celle faites avec mon Sony RX10 IV et son zoom de 600mm à f4 .
    Un autofocus extraordinaire de rapidité .
    Appareil classé bien avant de nombreux reflex sur « Test Berichte^ »
    Salut à tous

      1. Aussi question d’exigence, je ne regrettais pas non plus mon 70-200 f/2.8 mais ma pratique du sport et du portrait ne nécessitait pas du f/2.8 alors passé au f/4 ca fait toujours 700g de moins ^^.
        En revanche quand on estime qu’avec un d7500 et un 300mm ses photos ne valent pas celles dun rx10 le problème cest pas le d7500 ou le 300mm…cest SES photos .

  2. Bonjour,
    Je n’ai pas vu de quand date l’article mais en ce moment je laisse souvent mon 6D de côté pour prendre le Bridge… C’est sûr que dans bien des cas, le rendu couleur Canon, la profondeur de champ par exemple je prend le 6D.
    Pour ce qui est de l’animalier, le boîtier plus le 70-200 f4L ça fait lourd lorsque l’on marche 15-20km dans la journée, même avec l’extender x1.4 je suis encore pas aussi bien qu’avec le RX10 IV de Sony. Un 24-600mm avec la stabilisation de Sony, que ce soit en priorité vitesse ou tout manuel, mon dos me remercie et les photos à 24 images/seconde me donne un choix inégalé sur les mouvements rapide des animaux! Oui le capteur ne fait qu’un pouce mais le rendu est là et si on sait l’utiliser il fera de bien meilleures photos qu’un reflex avec un mauvais photographe. Pour la comparaison entre un compact et un bridge… Peut-être que certains bridge ne valent pas plus qu’un compact mais pas tous!

  3. Comment peut-on écrire de telles inepties ? Je fais de la photo depuis 28 ans et j’ai vendu des appareils photos pendant plus de 15 ans (et encore très récemment).
    Mais pour faire court… je lance un défi ! Je prends un Lumix FZ1000 de chez Panasonic à 599€ aujourd’hui et on fait un comparatif avec n’importe quel Reflex en KIT (type 28-85, le plus courant), à moins de 1000€… Pari ouvert.
    Ce test je l’ai lancé avec des amis et les résultats ont été bien au delà du surprenant.
    Alors oui mon Nikon Plein Format et mes optiques fixes à ouverture 1.4 permettent des piqués et des PC incomparables à la production d’un Bridge (y compris un RX 10 de dernière génération à plus de 1000€), mais pour le reste … Stop au blabla sans consistance et place au blind test !

  4. Bonjour ,pas mal l’article,mais on massacre le bridge alors que certain (lumix fz 200 ou 300)entre autre sont aussi bon que les reflex bas de gamme,j’ai eu les deux et j’ai de quoi comparer,et dans ce forum comme dans beaucoup d’autre d’ailleurs c’est le reflex qui est le roi!!!!Bien sur on le sait le reflex sur le papier c’est le mieux ,mais il y a pas que l’appareil qui compte pour faire de bonnes photos, a vous entendre « il suffit d’acheter un reflex pour etre le roi de la photo » n’importe quoi.Prennez la raquette de Nadal vous gagnez surement Roland Garros,prenez le vélo de Froom vous gagnerez le tour France etc etc,L’imagination,le choix du sujet,savoir ou se placé pour la photo,recherché le bon cadrage,l’intuition, etc etc,voila ce qu’il faut dire et arrête de dire Bridge c’est nul Reflex c’est le Graal ,vous allez en décevoir plus d’un .

Voir plus de commentaires