L’ouverture

9 juillet 2010

A la suite de l’article sur l’exposition, comme promis, il y aura un article sur chaque « angle » du triangle de l’exposition. Attention, si vous n’avez pas lu ce premier article, je vous recommande vivement de le lire avant !

Je commencerai donc par l’ouverture : ce n’est pas le plus facile à appréhender parmi ces éléments, mais une fois que vous aurez compris cette partie, le reste vous paraîtra plus facile. Et surtout, l’ouverture et l’effet qu’elle produit est pour moi ce qui contribue beaucoup à la réussite (ou non) d’une photo. Mais nous y reviendrons.

Un petit rappel peut-être ?

Comme ça va sans dire mais que ça va toujours mieux en le disant, un rapide rappel. L’ouverture est un des 3 paramètres qui influencent l’exposition d’une photo. Elle correspond au diamètre d’ouverture du diaphragme au déclenchement. Si vous vous rappelez bien du précédent article, on avait par exemple comparé ça à la taille de la fenêtre.

Comment sait-on quelle ouverture on va utiliser ?

L’ouverture se mesure en « nombre f« . Sur votre appareil, cela s’inscrit comme « f/nombre ». Par exemple f/3.5 ou f/22. Là où beaucoup de photographes débutants se perdent, c’est que f/3.5 représente une plus grande ouverture que f/22 par exemple ! Il serait inutile de rentrer dans les détails techniques, mais retenez que :

  • plus le nombre f est grand, plus l’ouverture est petite
  • plus le nombre f est petit, plus l’ouverture est grande

C’est contre intuitif, mais c’est comme ça !

SI vous regardez bien votre objectif, vous trouverez une inscription du type 18-55mm 1:3.5-5.6 Le « 1:3.5-5.6″ représente en fait l’ouverture maximale de votre objectif à ses extrêmes de longueur focale (ou de zoom si vous préférez). Je sais, je parle un peu chinois, voyons donc à quoi ça correspond dans le cas de cet objectif.

Ça marche aussi chez Nikon, Sony, Pentax et Olympus hein, ne soyons pas sectaires :P

Ici, l’objectif peut donc ouvrir au maximum à f/3.5 à 18mm et au maximum à f/5.6 à 55mm. En effet, sur ces objectifs de kit, l’ouverture maximale change avec la longueur focale (il existe également des objectifs qui ont une ouverture constante, mais ils sont en général à la fois plus coûteux et de meilleure qualité). Gardez ça en tête, on y reviendra.

Une autre chose importante est que pour chaque cran (de la molette de réglage), le diamètre est divisé ou multiplié par 2. Et donc la quantité de lumière qui rentre dans l’appareil est également divisée ou multipliée par 2.

Bonus track : pour la vitesse d’obturation, c’est la même chose. Un cran divise ou multiplie par 2. Donc vous pouvez garder la même exposition en augmentant l’ouverture d’un cran et en augmentant la vitesse d’un autre. Astuce utile sur laquelle on reviendra dans l’article sur la vitesse d’obturation où ce sera sans doute plus clair.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette histoire de crans, vous pouvez lire mon article sur l’indice de lumination (c’est le nom un peu plus « technique » ;) )

Comment la modifier cette fameuse ouverture ?

Vous pouvez la modifier dans deux modes différents : le mode manuel (M) ou le mode priorité ouverture (Av ou A).

Le mode manuel (M)

En mode manuel, si vous souhaitez modifier l’ouverture vous devez maintenir le bouton « Av » sur votre appareil enfoncé, et tourner la molette. N’oubliez pas que modifier l’ouverture modifiera l’exposition, et qu’il faudra donc sans doute jouer sur l’un des deux autres piliers pour maintenir une exposition normale. Cela dit, je vous déconseille de vous essayer au mode manuel tant que vous n’êtes pas au fait des 3 éléments de l’exposition.

Le mode priorité à l’ouverture (Av ou A)

Le mode priorité à l’ouverture porte bien son nom : quand vous l’utilisez, votre priorité est de régler l’ouverture. Vous n’allez donc régler que l’ouverture (éventuellement les ISO), et l’appareil fera le reste, à savoir régler la vitesse d’obturation, et les ISO si vous avez laissé sur ISO auto.

Vous allez donc logiquement me demander à quoi sert de régler l’ouverture à part à modifier l’exposition ?

La profondeur de champ

La profondeur de champ est la proportion du cliché qui va être nette, ou mise au point si vous préférez. Pour faire simple :

  • si la profondeur de champ est grande, la majorité (voire la totalité) de l’image sera nette
  • si la profondeur de champ est faible, une petite partie de l’image seulement sera nette

En quoi cela nous concerne-t-il ? Et bien il existe une relation très intuitive entre nombre f et profondeur de champ : plus le nombre f est grand, plus la profondeur de champ est grande, et inversement. L’un des meilleurs conseils que je puisse vous donner c’est de retenir cette relation.

Photo prise à F/5.6. La profondeur de champ est réduite : seule la fleur est nette, l’arrière-plan est flou.

Photo prise à F/36. La profondeur de champ est grande, donc la totalité de l’image est nette, y compris l’arrière-plan.

Pour une valeur intermédiaire de F (ici F/14), on observe logiquement un résultat intermédiaire. L’arrière-plan est moins flou qu’à F/5.6 et moins net qu’à F/36.

Vous l’aurez compris, ceci a pour conséquence que si vous souhaitez augmenter la profondeur de champ, vous allez en fait diminuer l’ouverture (et donc la lumière qui entre dans l’appareil).

Cela dit, la profondeur de champ est un peu plus complexe que ça et est influencée par d’autres facteurs. Si vous voulez aller plus loin, lisez le cours sur la profondeur de champ ! ;)

Dans quel cas et comment utiliser la profondeur de champ et le mode priorité à l’ouverture ?

Typiquement, vous souhaitez en général avoir une grande profondeur de champ (grand nombre f) quand vous photographiez un paysage par exemple, ou même un monument. A l’inverse, si vous faîtes un portrait ou que vous photographiez une fleur par exemple, il peut être intéressant et esthétique d’utiliser une faible profondeur de champ (petit nombre f). Ceci permet d’obtenir un arrière-plan flou, et donc d’avoir seulement votre sujet net. Cette technique permet de centrer l’attention sur votre sujet.

Sur ce cliché, j’ai souhaité avoir à la fois la statue et la rosace nettes, j’ai donc utilisé une ouverture relativement faible (F/22).

A l’inverse sur cette photo, j’ai souhaité n’avoir la mise au point que sur le bracelet, et que le reste se perde dans un doux flou artistique : j’ai donc utilisé une grande ouverture (F/4.5).

A ce stade, j’espère que vous avez bien compris, mais je résume rapidement :

  • grande ouverture = f/petit = faible profondeur de champ = portrait, fleurs, …
  • faible ouverture= f/grand = grande profondeur de champ = paysages, …

Une dernière astuce pour finir

Si vous avez déjà commencé à vous amuser avec l’ouverture et donc la profondeur de champ en lisant cet article, vous avez du remarquer que quand vous modifiez l’ouverture, vous ne voyez pas la différence de profondeur de champ dans le viseur. En effet, votre appareil reste avec le diaphragme grand ouvert pour viser et mettre au point, et ne le ferme qu’au déclenchement.

Mais il existe un outil fantastique : le bouton de contrôle de profondeur de champ. En fait il porte mal son nom, il devrait plutôt s’appeler « visualisation de la profondeur de champ ». En effet, quand vous le maintenez enfoncé et que vous changez l’ouverture grâce à la molette, vous voyez l’effet qu’a le changement d’ouverture sur la profondeur de champ en direct dans le viseur ! De quoi obtenir exactement le flou que vous souhaitez !

Il est normal que l’utilisation de ce bouton modifie la luminosité que vous percevez, puisque vous changez la quantité de lumière qui entre dans l’objectif (la « taille de la fenêtre »). Mais ne vous inquiétez pas, si vous êtes en mode priorité à l’ouverture, l’appareil compensera par la vitesse et/ou les ISO. Par ailleurs cette différence de luminosité disparaît dès que vous relâchez le bouton.


Je vous renvoie à votre manuel pour trouver la localisation de ce bouton. Attention, il n’est pas présent sur tous les modèles.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, et c’est déjà pas mal ! Si vous avez des questions, des remarques, des précisions ou autres, laissez un commentaire ! Et maintenant que vous avez bien compris, lisez les articles sur la vitesse d’obturation d’abord, puis sur la sensibilité ISO !

Recherches utilisées :

ouverture photo, photo ouverture, ouverture focale, ouverture appareil photo, diaphragme photo, ouverture objectif, ouverture diaphragme, ouverture photographie

Cet article vous a plu ?

Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants.

Téléchargez-le tout de suite !

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

182 commentaires

  • Encore une fois très clair.Je ferais des tests pour m’amuser.

    14 juillet 2010
  • Bonjour Laurent,

    je n’y arrive pas. J’ai du faire une cinquantaine de photos et je n’arrive pas à avoir le flou derrière l’image. Je me suis dis que cela venait de mon appareil photo.

    J’ai un bridge canon SX30is. Sur l’objectif il y a marqué 4.3-150 MM 1:2.7-5.8 USM.

    Je me suis bien positionnée sur AV et changé avec la molette l’ouverture.

    Merci.

    j’adore le site

    5 janvier 2011
    • Si tu n’as pas réussi à obtenir ce flou, c’est peut-être parce que tu n’as pas utilisé tous les facteurs qui influencent la profondeur de champ. Et oui, car il n’y a pas que l’ouverture ! ;) Ça tombe bien, j’ai fait un article complet sur la profondeur de champ et le flou d’arrière-plan ;) Je te laisse expérimenter avec tout ça (parce que c’est toujours mieux d’apprendre en essayant :D), mais si tu as des problèmes n’hésite pas à reposer tes questions :)

      5 janvier 2011
    • Sur ce type d’appareil(bridge et compact), doser la profondeur de champ est mission impossible. Ceci est dû à la taille du capteur, on commence à pouvoir gérer réellement à partir de l’Aps et encore c’est limite.
      Les résultats sont plus probants en 24×36 mais ça a un coût !
      Et ensuite, avec une chambre et des possibilités de bascule du corps avant et du corps arrière, on peut gérer la profondeur de champ non plus sur des plans parallèles au capteur, mais en éventail.
      Il est ainsi possible de photographier une table couverte de bols de riz avec juste le riz net, la table et les bols flou !
      Très utilisé en pub et impossible à réaliser avec reflex !

      15 avril 2012
  • bonjour Laurent !!
    J’aime beaucoup ton site, je viens très souvant , très pratique!!
    je voulais savoir si tu sais si dans un canon 500d
    il y a le bouton de contrôle de profondeur de champ?
    merci d’avance !!!

    28 janvier 2011
    • Je pense que oui car il est présent sur le 450D, qui est de la même gamme mais légèrement plus ancien ;)
      Et merci pour tes encouragements :)

      28 janvier 2011
      • Heu… J’ai le 600D, a priori il y a un bouton de contrôle de la profondeur de champs, sauf que ça ne change rien. En fait, la profondeur de champs est tout le temps contrôlable directement dans le viseur : si ça va être flou sur la photo (pour l’arrière plan par exemple), ça se voit direct dans le viseur…
        Dernier article de Guillaume : Comment nettoyer ses lunettes 3D VISION ?

        18 août 2012
        • Non, sur reflex, la visée se fait à pleine ouverture, c’est-à-dire que ce que tu vois dans le viseur, c’est le résultat que tu vas obtenir si tu shootes à l’ouverture maximale, meme si tu as réglé autre chose sur ton appareil !

          Vérifie tes affirmations ;) (surtout que bon, un constructeur qui mettrait un bouton qui ne sert à rien ne serait pas très malin :D)

          19 août 2012
          • Ah effectivement, j’ai pris le problème à l’inverse ! Comme je shoot la plupart du temps à pleine ouverture, je ne voyais pas de différence !

            Maintenant j’ai compris dans quelle condition le bouton fonctionne !

            19 août 2012
  • Premièrement merci pour ce site formidable!

    Une question: comment sait tu quand dois tu utiliser un f 5.6 ou f 8 ou f 22 par ex?
    En regardant dans un viseur reflex, tu ne vois pas directement le changement non? seulement quand tu visualises ta photo avec le lcd.

    Ou tout simplement comment faisaient ceux de l’argentique? merci!

    4 février 2011
    • Pour ce qui est de savoir quand utiliser telle ou telle ouverture, ça dépend à la fois de tes choix photographiques (veux-tu avoir une faible ou une forte profondeur de champ), et de la lumière présente (s’il y en a peu, tu peux être contraint d’utiliser une grande ouverture).
      Pour voir l’effet dans le viseur, sache d’abord que par défaut dans le viseur, tu vois à pleine ouverture (l’ouverture maximale de l’ouverture). Mais tu as sur la plupart des appareils un bouton de test de profondeur de champ, qui te permet de visualiser l’effet d’une ouverture plus faible (mais la luminosité du viseur diminue quand tu l’utilises, puisque le diaphragme se ferme).

      4 février 2011
  • merci beaucoup! Et pour l argentique comment faisaient ils avant? ils mesuraient la lumière continuellement? Ils ne pouvaient pas prévisualiser non?

    4 février 2011
  • Un grand merci pour cet excellente article, je commence enfin à comprendre quelque chose à mon appareil !
    Je viens de découvrir ton blog et je voulais te féliciter pour la qualité de tes explications, elles sont simples et agréables à lire.
    Bonne continuation

    30 mars 2011
  • Bonjour Laurent et merci pour ton site que j’ai découvert depuis peu. Je crois qu’il y a suffisamment d’articles pour m’occuper un moment !
    En tous cas je viens de découvrir l’option pour contrôler la profondeur de champ sur mon Pentax K-x.
    Dans la doc ils parlent « d’attribuer la fonction prévisualisation au bouton vert ».
    Donc « Menu », « 4 », « Bouton vert », »Viseur optique ».
    Ensuite pour l’utiliser, il faut enfoncer le déclencheur à mi-course puis appuyer sur ce bouton vert pour avoir un aperçu de la profondeur de champ dans le viseur.
    J’y retourne !

    4 avril 2011
  • Bonsoir Laurent.
    Je suis contente d’avoir découvert ton site car c’est bien explqué. Même si j’ai lu mon manuel (Canon 550D), j’en apprend encore..
    Concernant la pratique, j’apprend de mieux en mieux et fais de plus en plus de belles photos.

    Merci. :-)

    5 juin 2011
  • Bonjour,
    « ancien » responsable de labo photo, je me suis décidé a franchir le pas en investissant dans un 350D d’occassion, je tiens donc a vous féliciter pour votre site qui est une véritable mine d’or pour le néophite que je suis….
    Bonne continuation….et merci!!!!

    16 juin 2011
  • Comme l’objectif s’ouvre au maximum à f/3.5 à 18mm et au maximum à f/5.6 à 55mm, est-ce à dire que même en mode manuel il est inutile d’ouvrir à plus de f/5.6 au maximum focal?

    23 août 2011
    • Même en manuel, ton appareil ne voudra de toute façon pas ouvrir à plus de f/5.6 si c’est la limite de ton objectif.

      23 août 2011
      • Merci pour la réponse rapide.
        Sur le même sujet, en mode ‘P’ lorsque je presse le déclencheur à mi-course la caméra indique dans le viseur une ouverture plus grande que f/5.6 sur un objectif EF-S 18-55m 1:3.5-5.6 dans certaines occasions ( beaucoup de luminosité). Et je peux augmenter l’ouverture en manipulant la molette principale. pourquoi?

        23 août 2011
        • Mmmm, avec beaucoup de luminosité ? Je pense que tu confonds peut-être : f/22 est en fait une ouverture plus petite que f/5.6 par exemple.

          (Si tu ne confonds pas, n’oublie pas que l’objectif peut ouvrir à f/3.5 à 18mm, et ainsi de suite jusqu’à f/5.6 à 55mm ;) )

          23 août 2011
  • Bonsoir,

    Merci pour ton site que je lis abondamment. Il est très accessible pour les BEOSIENS dont je fais partie ;)

    J’ai rempli ton questionnaire pour la sélection de matériel ;)

    A bientôt,

    Smyll

    18 septembre 2011
  • Bonjour,

    Merci pour ton site qui est d’une grande aide pour une personne qui débute dans la photo ;)
    J’aurais tout de même un question… Etant donné que l’ouverture s’exprime en « f/nombre », peut-on dire que l’ouverture et la focale sont la même chose ?
    Si non, quelles sont les différences ?

    Merci d’avance !

    7 novembre 2011
    • Bonjour Julia,
      On parle d’ouverture ou d’ouverture focale c’est vrai, mais en général quand on parle de « focale » toute seule, on se réfère plutôt à la longueur focale.

      Tout est expliqué dans l’article dont je viens de mettre le lien ;)

      7 novembre 2011
  • Bonjour,

    Tout d’abord merci pour tes articles très bien écrits et assez facile à comprendre.

    Je rencontre quelques problèmes pour « jouer » avec l’ouverture, impossible d’obtenir un flou comme sur certaine de tes photos, est-ce normal ? (Je dispose d’un bridge, panasonic lumix fz38) ?

    27 décembre 2011
    • Bonjour Clément,
      Je te renvoie à l’article sur la profondeur de champ pour mieux la comprendre.

      En fait, plus le capteur est petit, moins on a de bokeh. Or les capteurs des compacts et bridges sont nettement plus petits que ceux des reflex (voir l’article sur la taille du capteur).

      Il sera donc plus difficile d’obtenir un flou d’arrière-plan prononcé avec un bridge, mais pas impossible : il faudra maximiser tous les facteurs qui jouent sur la profondeur de champ : ouverture maximale, zoom maximal, sujet au plus près et arrière-plan le plus loin possible.

      27 décembre 2011
  • Salut, je voudrais avoir ton avis sur un petit calcul :
    En fait quand tu diminue d’un IL à l’aide du diaphragme => tu divises par deux la quantité de lumière qui rentre => tu divises par 2 la surface d’entrée mais tu divises par racine de 2 le diamètre de cette surface.
    (preuve : Si S a pour rayon R : S = pi * R^2 => S’ = S/2 = pi * (R^2) /2 = pi * (R/racine de 2)^2 => donc la surface S’ a pour rayon R/(racine de 2) ! )
    Du coup ce petit calcul expliquerait qu’entre 2 diaphragmes (espacés d’1IL), il y ait un facteur racine de 2.
    en gros les diaphs formeraient une suite géométrique de raison racine de 2″ (yep ça devient matheux :) )
    non franchement qu’est ce que tu en penses ?
    merci pour ton article hyper clair, j’ai tout compris direct

    25 mars 2012
    • Alors heu, les maths ne m’intéressent pas trop, pour être honnête, mais par contre je crois bien que c’est pour ça que les chiffres de l’ouverture sont comme ça.
      Je pense que l’article Wikipédia sur l’ouverture devrait t’en dire plus ;)

  • oui moi non plus je m’intéresse pas trop aux maths, mais je voulais dire que je crois qu’il y a une logique dans les ouvertures espacées de 1 IL : f/1 f/1.4 f/2 f/2.8 f/4 f/5.6 ….
    entre chaque on fait rentrer 2 fois plus de lumière, et donc à chaque fois la surface de la pupille d’entrée double, le diamètre D est multiplié par racine de 2; on a bien 1,4=(racine de 2) * 1
    2= (racine de 2) *1.4
    etc..
    ça sert à rien en pratique je suis d’accord ;)
    mais franchement moi je trouve ça stylé de le savoir qd même!

    26 mars 2012
    • Bonjour Clembell,

      Je ne sais pas si cela fait stylé mais pour le fun, c’est ça : les indices d’ouverture du diaphragme sont bien des multiples de racine carrée de 2. Mais fonctionnent à l’inverse de ce que tu écris ;-) : à chaque fois on fait rentrer deux fois moins de lumière.

      Au départ, les diaphragmes étaient de simples trous sur une lamelle métallique que l’on glissait dans son objectif et ils étaient référencés en fonction de leur diamètre. Mais le rapport entre ce trou et la lumière passant est aussi lié au tirage (focale) de l’objectif. Concrètement pour une même quantité de lumière passant dans un objectif, plus la focale augmente et plus le « trou » doit être gros. On le constate aisément en observant le diamètre des téléobjectifs un tant soit peu lumineux… :-)

      Pour distinguer les diaphragmes en fonction d’une quantité de lumière, on est parti de la valeur « 1 » pour un diaphragme ayant un diamètre égal au tirage de l’objectif. Cette valeur fut ensuite divisée en indice représentant chaque fois « moitié moins de lumière ». Pour les matheux, la surface du disque varie avec le carré du diamètre (πD2/4), il suffit d’une variation de racine de 2 (√2=1.4) du trou pour avoir 2 fois moins de lumière.

      Laurent a bien raison, pas besoin de retenir tout cela.
      Mais derrière l’apparente complexité, il y a une logique qui permet de se simplifier la vie car pour une lumière donnée, si l’on ferme son diaph d’une valeur, il suffit d’augmenter sa vitesse d’une valeur pour rester sur une exposition correcte.
      On perd trop souvent de vue que sans ça il nous serait impossible de faire mummuse avec son diaph et sa vitesse et obtenir différents résultats.
      Il faut une certaine quantité de lumière pour impressionner sa pellicule ou titiller son capteur numérique. On a la possibilité de la faire entrer par un trou (diaphragme) dans son appareil photo pendant un temps (sa vitesse). Si le trou est gros (diaph ouvert) cela se fait en un temps très court (vitesse rapide) alors que si le trou est petit (diaph fermé) il faut plus de temps (pose longue).

      Cordialement
      Cilibul

      18 avril 2012
  • Excellent article Laurent!

    NowMadNow

    7 avril 2012
  • Enfin qn qui n’écrit pas pour ceux qui y comprennent déjà tout… super bien expliqué! Bravo! et Merci

    28 avril 2012

  • Laurent Breillat:

    Il sera donc plus difficile d’obtenir un flou d’arrière-plan prononcé avec un bridge, mais pas impossible : il faudra maximiser tous les facteurs qui jouent sur la profondeur de champ : ouverture maximale, zoom maximal, sujet au plus près et arrière-plan le plus loin possible.

    C’est fou à quel point tu utilises les mots justes pour expliquer simplement.

    Merci

    14 mai 2012
  • Hello Laurent,

    Avant tout, merci pour ton site qui est très instructif.
    J’ai une petite question en tête.

    Je dispose d’un NEX 5N, et je m’entraine de temps à autre. La question est la suivante: comment savoir exactement quel type d’ouverture utiliser en fonction des situations ?

    D’après ce que j’ai retenu:
    – paysage = petite ouverture
    – portrait, photos de prêt = grande ouverture (effet bokeh, toussa toussa).

    Néanmoins, je peux être plus ou moins proche d’une personne à photographier. Comment savoir si je dois ouvrir à 3.5 ou à 6 ?

    Et dans cet article:
    http://apprendre-la-photo.fr/la-photo-de-nuit/

    Tu dis qu’il faut utiliser une grande ouverture (f petit donc) pour la photo de paysage par exemple. Sauf que je croyais que pour les paysages, il fallait une petite ouverture ?

    Merci de m’éclairer ;)

    Au plaisir !

    26 mai 2012
    • Bonjour,
      Il n’y a pas de règle petite ou grande ouverture pour paysage, portrait ou autre.
      C’est au photographe de décider selon ce qu’il veut :
      – Est-ce que je veux tout net partout ?
      Si oui, petite ouverture et grande profondeur de champ.
      – est-ce que je veux un seul élément net et le reste flou ?
      Si oui, Grande ouverture et petite profondeur de champ.
      Et pour voir si ça correspond à ce que tu veux, tu utilise ton testeur de profondeur de champ :
      http://www.comment-apprendre-la-photo.fr/comment-utiliser-votre-testeur-de-profondeur-de-champ/
      Cordialement.

      26 mai 2012
    • Comme dit Patrick, sauf que c’est grande ouverture (petit chiffre) => petite profondeur de champ, et petite ouverture (grand chiffre) => grande profondeur de champ.

      Effectivement, tu te poses de mauvaises questions en réalité. On utilise en général une grande ouverture pour le portrait, de manière à flouter le fond. Mais on peut très bien faire un bon portrait avec une grande profondeur de champ, si l’environnement présente un intérêt.
      Après une recherche très rapide, cette image (Jacques Gratton) est un bon portrait, malgré sa petite ouverture. On devine que la personne bosse dans les éoliennes.

      Et n’oublie pas que la profondeur de champ est influencée par plusieurs paramètres, comme je le dis dans cet article :
      http://apprendre-la-photo.fr/profondeur-de-champ-flou-darriere-plan-bokeh/

      Au début de l’article sur la photo de nuit, je dis bien que l’idée est de maximiser les paramètres de l’exposition (sinon on ne voit rien), mais tout en gardant un rendu qui correspond à tes attentes.
      Donc si ouvrir à fond ne te permet pas d’avoir une profondeur de champ suffisante, il faut jouer sur autre chose, en mettant sur trépied + pose longue par exemple.
      Mais parfois on peut faire une photo de paysage ou d’archi avec une grande ouverture, si le sujet est loin. Puisque plus le sujet est loin, plus la profondeur de champ est grande ;)

      En fait, tu es exactement le type de photographe pour lequel je vais créer ma formation : techniquement, tu comprends à peu près comment ça fonctionne, mais tu es un peu trop fixé sur des « règles » toutes faites, alors qu’en fait il faut partir de son intention (l’image qu’on a en tête) puis en déduire les réglages (et pas l’inverse ;) ).

      • Pourquoi écris-tu « sauf que » ?
        J’ai bien écrit « petite ouverture et grande profondeur de champ. » et « Grande ouverture et petite profondeur de champ ».
        Je donne toujours ce mnémotechnique :
        « Petit nombre de diaphragme = petite profondeur de champ »
        « grand nombre de diaphragme = grande profondeur de champ ».
        Comme c’est souvent confus pour les débutants, j’avais écrit cet article : http://www.comment-apprendre-la-photo.fr/diaphragme-echelle-normalisee/

        26 mai 2012
    • Bonjour,

      Je suppose que c’est parce que le lien dont tu fais référence indique comment prendre un paysage de nuit et que par conséquent pour capter plus de lumière un grande ouverture est préférable contrairement à un paysage de jour.

      5 avril 2014
  • Merci pour vos réponses très instructives.

    Par contre quand je prends un cliché, je sais exactement ce que je veux atteindre comme résultat ^_^ Mais la technique m’y empêche bien souvent. Les points frustrants sont pour moi:
    – photographier une personne qui bouge (piétons, vélos). Je travaille en manuel et bien souvent, je n’ai pas le temps de faire mes règlages, et l’autofocus se fait souvent derrière le sujet. Résultat => sujet flou
    – Faire des photos de nuit, mais en vous lisant, j’ai l’impression que la case trépied + obj qui ouvre à 1.8 est indispensable
    – Photographier un point intéressant (pour ça, j’essaye d’appliquer les cours sur l’esprit enfantin qu’il faut avoir, essayer de varier les angles de vues, sortir de l’ordinaire, etc etc)

    Je vais lire et relire les articles sur la profondeur de champs. Je trouve que parmi les 3 paramètres d’exposition, celui ci est le plus compliqué, même si comme tu dis, on comprend à peu prêt comment ça fonctionne et on s’en sort plus ou moins. Bien souvent, si je prends quelque chose de prêt (portrait, fleur…) je met une grande ouverture (car je suis un fan du bokehhhh :D), et une petite ouverture pour le paysage.

    Je n’espère pas faire de grandes choses en seulement 3 semaines pratique. Mais je remercie en tout cas ton travail et les utilisateurs de ce site pour leurs aides. On se sent vraiment moins seul et c’est un bon point pour encourager les gens à découvrir ce merveilleux monde.

    27 mai 2012
    • Pour répondre à tes points frustrants, dans l’ordre :
      – Pourquoi travailler en manuel ? Progresser, ce n’est pas absolument bosser en tout manuel. Progresser, c’est faire de meilleures images. Ici, le tout manuel ne te laisse pas le temps, alors pourquoi continuer ? Ce n’est vraiment pas la peine de se compliquer la vie !
      Tu passes en priorité vitesse, tu règles ton autofocus en continu sur ton collimateur central, et clic-clac, merci Kodak ! ;)

      – Pour les photos de nuit, la case trépied est effectivement quasi indispensable. Quand tu en auras un (avec télécommande si possible), tu pourras d’ailleurs faire de la photo de nuit sans même ouvrir beaucoup (et donc potentiellement avec un objectif qui n’ouvre pas à f/1.8 ou f/2.8).
      En plus, en allongeant le temps de pose, l’eau prend un aspect très esthétique. Par exemple cette photo que j’ai prise à Udaipur (pas encore post-traitée) a été shootée à f/14, 100 ISO, et 30 secondes de pose.

      – En ce qui concerne la créativité, effectivement, c’est un domaine où c’est plus difficile d’apporter une réponse simple ! ;)

  • Bonjour,
    D’abord merci beaucoup pour vos articles très instructifs, surtout que je débute . En essayant d’appliquer vos conseils, je rencontre quelques problèmes : je suis en mode A , j’ai pris un mickey comme cobaye ^^ , quand je m’éloigne à peu près 50 cm du sujet et que je zoom à 35 mm et en f/4.5 (minimum) j’obtiens un bon flous d’arrière plan . Alors que si je m’approche plus du sujet que je laisse l’objectif en 18 mm avec f/3.5 l’appareil refuse carrément de faire la mise au point et de prendre la photo .

    14 juin 2012
    • Oui, c’est normal, un objectif à une distance minimale de mise au point. En-dessous de ça, il ne fait plus la mise au point.

      • merci pour votre réponse , d’après ce que j’ai compris, en dessous de cet distance minimale, il devrait quand même prendre la photo sans mise au point .
        Or je ne comprend pas pourquoi ce n’est pas le cas .

        14 juin 2012
        • En mode Autofocus (AF), l’appareil ne prendra pas la photo tant que la mise au point n’aura pas été faite. Il faut donc passer en mise au point manuelle (MF).

          Mais si rien n’est net, il est difficile de voir l’effet de la profondeur de champ de toute façon ;)

  • s’il vous plait j’ai un exercice a comprendre :)

    Admettons que les paramétrage effectués sur la camera indiquent les items suivants:
    -diaphragme f/2.8
    -gain 0dB
    -filtre cross, F1
    Calculer la nouvel valeur du diaphragme en fonction de:
    A)6dB
    B)6Db et un filtre ND 1/4
    c) -3db et un filtre 1/8
    merci d’avance

    27 juin 2012
  • Salut, je viens de me procurer un nouveau appareil numérique reflex?

    J’ai un Canon EOS 600D avec un objectif 18 – 135 mm F/3,5 – 5,6.

    J’ai voulu testé le flou de l’arrière plan, je n’ai pas vraiment trop réussi et d’autre je l’ai réussi… Je ne suis pas sûr de comprendre donc j’ai préféré vous le citer ce que j’ai réussi et ce que je n’ai pas réussi afin que vous puissiez peut-être m’éclairer mes erreurs…

    J’ai tout d’abord essayer :
    18mm à F/3,5 (dans le mode Av). pas de flou à l’arrière plan.
    50mm à F/3,5 (avec le même objectif que j’ai utilisé) dans le mode Av pareil, le flou de l’arrière plan est là.

    Donc c’est pour cela que je ne comprends pas trop.
    Je donne quand même mon avis, c’est peut-être parce que le 18mm, c’est pour le paysage du coup on ne voit pas trop le flou???
    Je suis un néophyte puisque je l’ai acheter, il n’y a même pas 4jours ><'

    Merci d'avance pour votre conseil et éclairciement
    Cordialement
    Jay

    20 juillet 2012
    • Bonjour Jay

      Tu ne précise pas si tu est resté à la même place dans les 2 situations.
      Si c’est le cas le fait de zoomer à le même effet que de te rapprocher du 1er plan et plus tu est prêt du 1er plan plus le flou sera présent. Il est donc normal en restant à la même place d avoir plus de flou à 50mm qu à 18 pour un même ouverture.

      5 avril 2014
  • super l’article :) mais il y a juste un petit truc que je ne comprend pas , l’ouverture influence le rendu de luminosité de la photo ?

    30 juillet 2012
    • que veut  » f/1.8, f/22, f/4.5, f/3.5?

      2 décembre 2012
  • Bonjour laurent j’ai un lumix dmc- fz28. Vous dites qu’il faut tourner la molette c’est là où on zoom qu’il faut tourner ? Car j’y arrive une fois sir 1000. Merci

    30 juillet 2012
  • Enfin tout compris.

    15 août 2012
  • Bonjour, j’adore tes cours ! Mais j’avoue que j’ai beaucoup de mal.
    Et sur mon appareil photo, le  » f  » ne va que jusqu’à 8.0, c’est normal ?….

    17 août 2012
  • bonjour laurent
    j ai un reflex canon 1100d avec un objectif vendue avec qui est de 18 55mm et quand je prend les photos je mettais pour avoir une grande profondeur de champ au f 22 mais j ai vue que dans ton article mon objectif en faite ne va pas si loing et je peux que regler sur f5.6 au maximum si je le met a f22 je n aurais donc pas vraiment de changement pour ma profondeur de champ

    merci et bravo pour ce que tu fait jolie travail cela aide bien car je viens d acquerir un reflex au mois de juillet donc tu vois c’est vraiment ressent et effectivement mes photos sont pas toujour comme ,je le veux

    encore merci

    lionel

    29 août 2012
    • Bonjour.
      Si j’ai bien compris les explications,
      Mon truc memotechnique est que le signe / correspond a une barre de fraction en fait.
      Donc plus le diviseur est grand plus la fraction et petite.
      Ex 1/100 = 0.01 est bien plus petit que 1/10 = 0.1

      Et f/3.5 est plus grand que f/5.6, qui lui meme est plus grand que f/22

      Si ton ouvertue maxi est de f/5.6 tu peut toujours la reduire a f/22 par exemple. Par contre tu ne pourras pas augmenter cette ouverture a f/3.5
      J’espere avoir bien compris et avoir pu t’aider.
      Saludos.

      17 février 2013
  • Ton site est vraiment parfait ! Tout les articles sont super clairs et je comprend tout pour une fois ! Haha.
    J’ai une question, et-ce que c’est posible de prendre des photos de VRAIMENT bonne qualiter avec un Nikon D600 et un objectif de base ?
    Parce que quand je prend des photos je trouve toujours que quelque chose ne va pas, la lumiere ou autres. Certes je suis pas pro. Mais est-ce que pour prendre des photos de TRES BONNE qualiter il faut racheter un meilleur flash ? Ou un meilleur objectif ? Si oui, j’aimerais trop mais c’est beaucoup trop cher !! :(

    Ce que j’adore aussi (peut etre meme plus que prendre les photos), c’est la retouche. Malheureusement photoshop est payant :(.
    Qu’est ce qu’il y a comme autres sites de retouche gratuit et BIEN ? Parce j’utilise photoscape et surtout photofiltre mais bon… C’est pas le top du top..

    31 octobre 2012
  • Bonjour Laurent,

    tout d’abord merci pour tes nombreux et judicieux tutoriaux/conseils sur la photographie. Je suis débutant complet ;-)

    A propos de l’ouverture, j’aurais deux questions :
    – La première, sur les trois photos du pissenlis avec le beau champs vert en arrière plan, comment avoir un tel intervalle d’ouverture (dans l’exemple de f/5.6 à f/36) excepté transporter plusieurs objectifs ?

    – La seconde est sur la netteté des éléments. Pour le moment je n’ai qu’un appareil photo numérique « basique » sur mon téléphone mobile (donc aucun réglage manuel malheureusement) et les photos sont toujours nettes (ou quasiment) même si je photographie un objet proche de moi avec une fenêtre derrière et donnant sur une colline qui se trouve à des kilomètres. Comment cela est-il possible ? (je pense que l’appareil choisi lui même le bon « f/x » et fait donc en sorte que le tout soi net, mais je ne suis pas sûr évidemment, mais si tel est le cas, je me demande si on peut accéder à se paramètre grâce à un logiciel par exemple)

    Voilà, merci pour ta patience et ton temps car mon commentaire est long, lol. Je compte prochainement m’acheter un bridge sympa pour me mettre à la véritable photo et abandonner mon tel. mobile ;-)

    16 novembre 2012
    • Bonjour Fabs,

      – Les photos des pissenlits ont été prises avec la même optique… un fabuleux 18-55mm ! :P

      – La taille du capteur joue sur la profondeur de champ : à ouverture/distance de mise au point/longueur focale équivalente, un plus petit capteur donnera une plus grande profondeur de champ (plan de netteté plus grand).
      Or un compact a un capteur minuscule par rapport à un reflex, voilà pourquoi tu n’arriveras pas facilement (voire pas du tout) à obtenir cet effet.

      16 novembre 2012
  • Merci pour cet article, très clair et précis, j’ai enfin des réponses à mes questions …
    Vivment que je récupère mon réflex (en révision pour le moment) pour mettre en pratique ce tuto

    10 décembre 2012
  • bonjour
    je possède un sony slt a57 et en mode manuel impossible de régler «  »la valeur d’ouverture (terme utilisé dans la manuel ) » » est-ce normal ? Si non comment je peux faire ?
    merci d’avance guillaume

    6 janvier 2013
    • Guillaume je pense que tu n’as pas bien lu (ou pas du tout) le manuel puis que qu’il y est indiqué que pour régler l’ouverture il faut maintenir la touche AEL (Av→Aperture Value, juste à coté de la touche tiens…) et tourner la molette.
      Heureux d’avoir pu t’aider, même si c’est un peu tard.

      7 juillet 2013
  • Ca fait deux ans que cet article est publié et personne n’a vu la grosse erreur de mathématique qu’il contient :

    « Une autre chose importante est que pour chaque cran (de la molette de réglage), le diamètre est divisé ou multiplié par 2. Et donc la quantité de lumière qui rentre dans l’appareil est également divisée ou multipliée par 2. »

    C’est faux, si le diamètre est multiplié par 2, la lumière qui entre est multipliée par 4 (on le comprend facilement pour un carré : si on double son coté, on quadruple sa surface)

    Pour que la lumière qui entre soit multiplié par 2, il faut que le diamètre soit multiplié par « racine de 2″ qui vaut à peut près 1,4.

    C’est ce qu’expliquait clembell plus haut.

    9 janvier 2013
  • bonjour lauran
    felicitation pour votre sit ,je suis debutant dans la photographie ,mon probleme se situe au niveau des demi-cartes photo 4*4 avec la presence d’ombre ;que faut il faire svp?

    12 janvier 2013
  • Bonjour, j’ai un bridge pour la première fois de toute ma vie et je viens de me rentre compte que je n’ai que deux choix d’ouverture. :/ Sauf si je n’ai pas bien analysé mon appareil photo. C’est un Panasonic Lumix DMC-LZ20.
    Quand je tourne la molette sur M j’ai F 3.1 ou alors F 8.9.

    27 janvier 2013
  • Bonjour,
    je découvre ce site et je vous remercie énormément pour les tutoriels très interessants et écrits de façons très amusante.
    C’est avec ce tutoriel que j’ai enfin commencé à comprendre des choses très interessantes.
    Il y a un doute qui me taraude. Sur l’exemple avec les fleurs sur le champs j’ai l’impression que la legenda est inversée…sinon je n’ai pas tout saisi. Je m’explique…F/36 est une ouverture beaucoup plus petite que F/5,6…donc la profondeur de champ de la première devrait être plus réduite que la deuxième (l’inverse de ce que vous dites)…levez-moi ce doute s’il vous plait ;^D
    Encore merci pour toutes les infos que vous donnez sur votre site.
    Je suis un photographe debutant et je dispose d’une Canon 1100 D
    Dernier article de Campaner : La Mutuelle Générale

    14 février 2013
    • Bonjour Campaner,

      Relis bien ! :) Une petite ouverture (f/36) signifie une grande zone de netteté = une grande profondeur de champ.

      15 février 2013
  • Merci pour ta réponse.
    Seulement maintenant je me rends compte de la naiveté de ma question. Je suis un photographe debutant et c’est grace à ton blog (entre autres) que je suis en train d’apprendre plein des choses hyper interessantes.
    Effectivement j’ai bien compris que plus f est elevé plus l’obturateur est fermé (donc petit). Ce qui ne m’était pas claire est le fait qu’avec un petit « trou » on puisse avoir une grande profondeur de champ…mais là encore j’ai enfin compris la raison. Merci…je vais devenir un lecteur fidèle de tes articles !
    Encore un grand merci !

    18 février 2013
  • Bonjour Laurent,

    Je découvre ton site, un vrai régal pour se familiariser avec les techniques de bases, bravo.
    Je souhaite m’équiper d’un appareil performant pour faire essentiellement des photos de famille.
    J’hésite entre ces 3 appareils : Panasonic FZ200, Canon D650 ou le dernier Sony Alpha 58.
    Peux tu m’aider à décider sachant qui ‘il y a toujours une part de subjectif et que ces 3 appareils sont de bons choix.
    Cordialement,
    Jean-Pierre

    Jean-Pierre

    .

    2 mars 2013
  • Bonjour, en espérant que ce blog est toujours actif, je me permets de poser mon problème. Je viens d’acquérir un boîtier Canon EOS 650D avec un objectif 18-135, dont l’ouverture de diaphragme maximal est de f/3,5 et déjà de 5,6 en 85mm. Mais j’aurais voulu faire des essais avec un objectif à ouverture beaucoup plus large pour des portraits principalement mais pas les moyens de m’en payer un. J’ai retrouvé un vieil objectif Canon FD un 50mm f/1.8 et j’ai cherché un peu sur internet des infos sur une éventuelle bague d’adaptation. Si j’ai bien compris, une bague avec lentille comme celle-ci : http://www.fnac.com/mp19945484/Bague-d-adaptation-CANON-EOS-CANON-FD/w-4 permet une mise au point à l’infini mais ferme le diaphragme d’un cran (donc je passerais à 2.8) et fait perdre en piqué (ce qui si j’ai bien compris correspond à la précision de l’image). Du coup la même bague sans lentille http://www.fnac.com/mp19945488/Bague-d-adaptation-CANON-EOS-CANON-FD/w-4 semble plus adaptée et est beaucoup moins chère, et le seul désavantage est qu’il n’y a plus de mise au point à l’infini, c’est ça ? Ça veut dire que je peux faire la mise au point jusqu’à quelle distance exactement ? Parce que c’est pas très clair, pour un 50mm j’ai trouvé sur un forum que c’était max. 50cm et sur un autre forum max. 2m. Si c’est pour faire principalement des portraits épaule, voire très serrés, ça devrait être suffisant, non ? Moi ça me semble idéal mais après avoir fouillé un peu les forums, les gens ont plutôt l’air contre l’idée d’adapter un FD pour EOS d’une manière générale, et ne parlent pas beaucoup de cette bague sans lentille.

    Et du coup autre question : est-ce qu’il faut convertir les valeurs de l’objectif FD à mon boîtier EOS de la même manière que je convertis pour passer d’un capteur plein format à un capteur APS-C ? C’est-à-dire est-ce que mon objectif FD 50mm f1.8 installé sur mon boîtier avec une bague SANS lentille deviendra quand même un 80mm f/2.8 ? (Je ne suis même pas sûre que la conversion d’ouverture de diaph est bonne, il ne me semble pas.)

    Merci d’avance pour votre aide !! ;)

    27 mars 2013
    • Bonjour,
      Une réponse très simple serait de prendre un Canon EF 50mm f/1.8. Il est à moins de 100€, ce serait dommage de s’en priver…

      • Oui c’est ce que je me dis, merci pour ta réponse :) Sinon essayer la pellicule me tenterais bien

        5 avril 2013
  • Je viens te tomber sur ton site, très intéressant, j’adore.

    10 avril 2013
  • Bonjour,
    Merci pour toutes ces supers astuces! Je viens d’acheter un D7000 avec le DX 18-105. Je souhaiterai savoir quel objectif fixe tu me conseillerai? (je fais surtout du portrait)

    9 juin 2013
  • Bonjour,
    Je voulais juste te demander, si avec un objectif d’ouverture f/3.5-5.6, par exemple, peut on shooter avec une plus petite ouverture comme f/22, ou alors l’ouverture est ne peut être modifiée qu’entre f/5.6 et f/3.5?
    Merci d’avance.

    27 juin 2013
    • Bonjour Yann,

      C’est seulement l’ouverture maximale, donc tu vas pouvoir fermer le diaphragme sans souci :)

  • Bonjours, j’ai un problème, j’ai bien lu tes articles sur l’exposition (donc la théorie est plutôt acquise :) ) mais quand je passe à la pratique, petit soucis puisque je n’arrive pas à changer le truc « f-nombre ». Il s’est mis en « automatique » je pense mais je n’arrive pas à passer en manuel. J’ai un pentax k-30 et j’ai regarder dans le mode d’emplois et dans la rubrique « exposition », il parle bien des ISO mais pas un mot sur f-nombre.

    8 juillet 2013
  • Bonjour Laurent,
    Merci infiniment pour ces articles extrêmement clairs, détaillés, simples à comprendre comme tout le monde l’a dit, et surtout…. SANS FAUTE D’ORTHOGRAPHE !!! C’est tellement agréable (et rare) de lire un texte sans faute sur le net…
    Depuis l’achat de mon nouvel appareil (un Panasonic FZ200), c’est mon « site de chevet » et j’ai appris les notions de base grâce à tes articles, alors merci et bonne continuation :-)

    23 juillet 2013
  • quand un objectif a une ouverture contante ( 2;8 pour le 17-55 de canon) ça veut dire quoi ?
    merci de me répondre car je souhaite changer d’objectif et laurent dans cet article dit qu’il y viendra mais quand et où?

    12 août 2013
  • Bonjour Estelle,
    pour faire simple, 2,8 est le résultat de la division de la distance focale par le diamètre de la lentille principale de ton objectif (je simplifie beaucoup !).
    Si tu changes ta focale en manœuvrant ton zoom, la focale change, mais pas le diamètre de la lentille !
    Le résultat du rapport change et tu passes comme ça de f/3,5 en grand-angle à f/5,6 en position télé.
    Un objectif à ouverture constante est étudié pour compenser progressivement le diaphragme proportionnellement à l’augmentation de la distance focale.
    Quelle que soit la focale utilisée, tu disposes de l’ouverture maximum, du grand-angle à la position télé.
    Un perfectionnement qui rend le zoom aussi performant qu’une optique fixe en faible lumière et qui te permet de conserver une visée claire avec un reflex.
    En basse lumière, en position télé, l’autofocus réagira mieux également.

    14 août 2013
  • merci patrick , j’ai acheté ce matin le 17-55 canon ouverture constante 2.8 stabilisé et c’est super

    14 août 2013
  • Juste pour dire qu’il est normal que le nombre « f »est l’inverse de ce qu’il représente… Parce que c’est une division… F/3.5 c’est plus grand que F/22 :)

    22 août 2013
  • Bonjour Laurent,
    Également fan de ton site je dévore tous les articles petits à petit et passe pas mal de temps à « pratiquer » (jamais assez évidemment ;).
    J’ai un « problème » avec le mode priorité ouverture : il parait que le réglage idéal avec mon 50mm 1.8 est entre F/2.2 et F/4. J’ai donc voulu tester cela en prenant 2 photos identiques : une en F/1.8 (en mode Av, avec les ISO réglés manuellement sur 400) puis la même en F/4 (toujours en mode Av avec les ISO réglés manuellement sur 400). Normalement je devrais obtenir une image exposée de la même façon ?! Or là la 2e (F/4) est beaucoup plus lumineuse que la première (et surexposée…). Qu’est ce que je ne fais pas bien ??!!
    Pour info en F/1.8, ISO 400 mon appareil se met automatiquement en vitesse 1/25 et en F/4, ISO 400 il se met en 1/4…
    Si quelqu’un a une explication / conseil je suis preneuse !
    Merci !!!!!!

    30 août 2013
  • J’ai un soucis avec mon nikon (D3100) je n’arrive plus à regler la profondeur, l’ouverture. Je ne comprend pas pourquoi, car avant ça marchait très bien.

    11 septembre 2013
    • Normalement, en mode manuel, tu dois juste bouger la molette en appuyant sur le bouton à coté du déclencheur. Sans appuyer sur ce bouton ça bouge la vitesse. Enfin je te dis ça de mémoire, j’ai utilisé le D3100 de ma cousine ce week-end et c’est ce dont je me souviens
      Dernier article de Metal3d : Technique de masque binaire

      12 septembre 2013
  • reponse à Aurélie

    une ouverture trop lente donne une surexposition non? ; tu es passée de 1/25 à 1/4

    11 septembre 2013
  • Merci pour ta réponse Estelle !
    Mais normalement, en priorité ouverture c’est l’appareil qui doit calculer tout seul la vitesse optimale pour avoir une « bonne » exposition… C’est donc lui qui a choisi 1/4 ce qui, je te l’accorde n’est pas le bon choix ;)
    Ma question est pourquoi a-t-il choisi cette valeur ? Est ce que je me trompe dans ma façon d’utiliser la priorité ouverture ?

    12 septembre 2013
  • tu réduis l’ouverture il agmente le temps c’est tout
    tu peux , si c’est trop surexposé faire une correction d’exposition de -1ou _2 ou alors passe manuel ( M) je sais c’est banni de passer en M sur ce blog mais c’est pas mal d’essayer tu verras ..tu règles tout toi même et tu verras l’influence de l’un sur l’autre des 3 paramètres

    12 septembre 2013
    • C’est bannis de ne PAS passer en manuel plutôt… non ?
      Dernier article de Metal3d : Technique de masque binaire

      12 septembre 2013
    • Ca y’est ! J’ai compris d’où venait le problème en lisant un autre article de Laurent (décidément il répond à toutes nos questions !!!! ;) : http://apprendre-la-photo.fr/la-memorisation-dexposition/.
      En fait je devais faire la mesure sur un endroit (toujours le même) puis recadrer a un endroit légèrement différent et la mesure d’exposition était donc différente pour mes 2 photos…. Merci en tous cas Estelle pour tes réponses !

      13 septembre 2013
  • Il va falloir que je relise l’article plusieurs fois pour bien comprendre, pas évident à retenir tout ça ^^

  • salut, merci pour ce que vous faite pour nous. depuis un moment, j’ai commencé par avoir un problème avec mon appareil photo numérique. les photos que je prends deviennent flou, par contre si j’enregistre une vidéo , c’est très nette, je sais pas a quoi cela est dû, j’ai du réinitialiser en vain les réglage, mais toujours les même le problème . les photos que je prends dans l’obscurité aussi sont clairs. je sais pas si cela est du au réglage de l’objectif ou pas.

    4 novembre 2013
  • Bonjour,

    Je suis un novice en matière de photographie mais cela me passionne de plus en plus. J’ai acheté un Nikon D70 en occasion pour m’essayer à la photo, au début sans grandes ambitions puis ma curiosité et mon envie de progresser ont vite évoluées. Ton site est vraiment super pour débuter et je voulais t’en remercier.

    Je me permets une petite question. Peut être reflétera t’elle mon amateurisme j’en suis désolé, mais cela me bloque. Sur cet appareil D70, j’ai l’impression que mon ouverture est inversée. J’ai bien compris le principe, la valeur la plus faible = ouverture plus importante = davantage de lumière et une image plus lumineuse.

    Je fais cependant le constat inverse sur l’appareil que j’ai en ma possession. Mes valeurs f/ les plus faibles (par exemple f/8) me donne une luminosité moins importante que les valeurs les plus importantes (f/36). La vitesse d’obturation et la sensibilité ISO restant la même pour les essais dont je vous parle. Je tiens à préciser que cet appareil est en mauvais état et que je me suis fais clairement berné lors de mon achat :( . Il y aurait il une explication qui m’échapperait ?

    De fait, j’ai voulu trouver la valeur d’ouverture qui m’apportera la meilleure netteté, soit deux grand au dessus si j’ai bien compris pour la plupart des appareils. Dans mon cas qui me semble être rare voire unique dois je tout inverser ?

    Et je vais vite changer d’appareil, probablement dans la marque Nikon, pourquoi, euh j’aime le boitier ^^, oui mes choix se font encore sur des critères d’amateur :) Cependant je souhaite vraiment progresser, je sens que c’est fait pour moi alors si un appareil vous parait plus pertinent qu’un autre pour débuter voire déjà faire d’excellente photo je suis preneur de tous les conseils en la matière !

    Un grand merci pour ce blog !!!!

    Christophe

    1 décembre 2013
  • J’ai quelques ambiguïtés:
    1- Lorsqu’on dit que F=f/d (focale/diamètre) est ce qu’on parle là du diamètre du diaph (qui est variable) ou bien le diamètre de la lentille frontale de l’objectif (qui est fixe)?
    2- Lorsqu’on dit que f/2,8 est une ouverture plus grande que f/5,8 c’est à focale égale? autrement dit: est ce que f/2,8 pour 24mm est pareil que f/2,8 pour 50mm?

    4 décembre 2013
  • Bonjour, alors moi je voulais juste remercier Mr laurant pour le travail qu’in nous fournis nous amateur pour comprendre mieux ce monde de la photo !!
    Un grand merci à toi qui me fait aimer la photo de plus en plus

    6 décembre 2013
  • Je reviens à ma question que j’avais posé (voir ci-dessus), je vois qu’elle n’a pas eu de l’importance, bon j’ai continué ma recherche dans ce sens et j’ai pu enlevé l’ambiguïté.
    En ce qui concerne les réponse à mes questions:
    1- Lorsqu’on dit que F=f/d (focale/diamètre) est ce qu’on parle là du diamètre du diaph (qui est variable) ou bien le diamètre de la lentille frontale de l’objectif (qui est fixe)?
    La réponse est ni l’un ni l’autre, au fait le « d » dans cette formule réfère au diamètre apparent du diaphragme vu à partir de la lentille frontale de l’objectif, cela implique que le d obtenu par cette formule sera différent du diam effectif du diaph (forcément plus grand).

    2- Lorsqu’on dit que f/2,8 est une ouverture plus grande que f/5,8 c’est à focale égale? autrement dit: est ce que f/2,8 pour 24mm est pareil que f/2,8 pour 50mm?
    Le f-stop signifie la quantité de la lumière qui va arrivé au capteur, une valeur f/stop aura toujours la même signification, parce qu’il y a deux paramètre qui changent en même temps (la focale et le diam) pour avoir au final la même quantité de lumière pour un f-stop donné.

    Je vous propose de voir cette vidéo (In English) qui explique clairement ces principes:
    http://www.youtube.com/watch?v=KmNIouLByJQ

    10 décembre 2013
  • Très bon site je pense que je vais y revenir souvent

    22 décembre 2013
  • J’ai le bouton bouton de contrôle de profondeur de champ sur mon appareil!!!
    Merci pour cet article je me régale en prenant des photos de ma chambre…

    4 janvier 2014
  • Bonjour Laurent ,
    Grâce a toi j’ai pu enfin exploiter mon canon 550d en y comprenant enfin quelque chose car j’ai failli revendre mon appareil vu que je ne faisait pas de photos exceptionnelles et que mon compact faisait pareil si ce n’est mieux.
    en fait tout est dans l’exploitation de ces boitiers et de leurs possibilités.
    encor merci et à bientôt

    6 janvier 2014
  • Bonjour rien avoir mais je voulais savoir si lorsque l’on acheter le canon 1100D est-ce qu’il est vendu avec 2 objectifs? Merci

    7 janvier 2014
  • Clair, précis, ludique et pratique. Merci de cet article Laurent !

    10 janvier 2014
  • Bonjour Laurent,

    J’aimerai avoir des conseils pour choisir un objectif. J’ai un Nikon D7000 + tamron 18-270 mm F/3,5-6,3. Je fais principalement de la photo en salle, la luminosité n’est pas toujours adéquate et la plupart du temps les sujets sont loin et très rapide dans leur déplacements. En fait je photographie des gymnastes.
    Merci d’avance pour les conseils, cordialement,
    Maryse
    Dernier article de Maryse : Test du Sigma 18-35mm f/1.8 Art

    11 janvier 2014
  • Bonjour, si je puis le permettre :
    Lorsque l’on tourne d’un cran la bague de diaphragme on ne change pas le diamètre par deux mais bien l’ouverture par deux.
    Diminuer ou augmenter le diamètre par deux reviendrai à modifier l’ouverture par quatre ( rayon au carré X pi)

    27 janvier 2014
  • Bonjour,
    Si je peux me permettre :
    Lorsque l’on bouge d’un cran la bague de diaphragme, on ne modifie pas le diamètre par deux mais bien l’ouverture par deux.
    Modifier le diamètre par deux reviendrait à modifier l’ouverture par quatre ( rayon au carré X Pi)
    Ceci dit juste pour faire le malin et ne faisant pas avancer le débat j’en conviens !!

    27 janvier 2014
  • Bonjour,
    Juste un petit mot pour remercier Laurent! En effet comme dit plus haut ce tutoriel est génial pour les novices comme moi. Encore merci pour toutes ces explications indispensables pour débuter .je devrai recevoir mon reflex dans la semaine et j espère arriver à mettre en pratique tous tes conseils

    17 février 2014
  • Bonjour,

    J’ai reçu un canon 1100D, ma frustration était de ne pas pouvoir voir à l’avance l’image et le flou. ton astuce: le bouton de contrôle de profondeur de champ. je ne le trouve pas!!! Quelqu’un pourrait m’aider, dans mon manuel, il n’y est pas, à moins qu’il emploi un autre terme…

    Merci et top ce site!!!!

    Angie

    6 mars 2014
  • rebonjour,

    en fait, j’ai trouvé ma réponse. Il n’y a pas de bouton sur le 1100D car
    Ils ont mis ça dans le menu C.Fn-8-5, c’est dans les paramètres. Hum je vois pas de différence, mais bon.

    Ca peut peut-être aidé quelqu’un…

    6 mars 2014
  • Bonjour,

    Je débute dans la photo avec réflex et j’ai un problème avec l’ouverture. Mon appareil m’indique F– et l’autofocus ne marche plus, je dois faire la mise au point moi même, ça ne prend pas systématiquement les photos. En autofocus dans le viseur il m’est indiqué que je suis en MF… Je l’ai utilisé il y a 2 jours et tout fonctionnait très bien. D’où cela peut-il venir ???? Je ne trouve pas de réponse à ma question !

    ps mon appareil est un pentax *istDS (il date de 2005 apparemment, ça fait 1 semaine que je l’ai et tout allait très bien jusqu’à il y a 2jours).

    7 mars 2014
  • rectification l’appareil m’indique F – – (au lieu de F 3.5 par exemple)

    7 mars 2014
  • j arrive et decouvre le site et la photo en meme temps.donc je suis en apnee intellectuelle.mais l’ambiance est sympa et les articles semblent faciles a comprendre lorsqu’on s’est un peu habitué au sujet………..j’espere

    13 mars 2014
  • Super blog, une mine d’or pour une débutante comme moi. Merci !
    On m’a offert un Sony Nex-5D. J’ai relu plusieurs fois cet article et le manuel de l’appareil, mais mon appareil n’a pas de viseur, juste un écran. Est-ce handicapant ?
    Merci d’avance pour votre réponse, ou celle d’un autre amateur.

    18 mars 2014
  • Bonjour,

    Pourquoi les valeurs d’ouvertures d’un objectif sont elles exprimées avec un f devant le chiffre ou nombre ?
    Que veut dire ce f ?
    merci pour votre réponse
    Cordialement
    François Guyot

    4 avril 2014
  • Bonjour

    Merci pour ce site, les articles sont clairs et bien expliqués !

    Par contre, cette page comporte une erreur qui peut porter à confusion :

    Pour augmenter la quantité de lumière d’un IL/EV/stop, vu qu’on double la surface, on multiplie le diamètre par racine de 2 (environ 1,41) ;).
    On divise donc la valeur f par ce nombre, ex : f/8 -> f/5.6 ; f/5.6 -> f/4 etc..

    On peut également préciser qu’un cran de la molette correspond souvent à un demi ou un tiers d’IL, selon le réglage de l’appareil.
    Pour diminuer d’un IL (en passant par ex. de f/4 à f/5.6) il faut alors soit deux crans de molette (f/4 -> f/4.8 -> f/5.6) ou trois (f/4 -> f/4.5 -> f/5 -> f/5.6).

    5 avril 2014
  • Merci pour tes informations, c’est trés pratique.

    9 avril 2014
  • Bonjour tout d abord je tiens a te remercier parce que les articles sont complets et « simple ».
    Ma question est la suivante pour utiliser la profondeur des champs lorsque le f/ est faible et que je veux faire apparaître un flou. Suis je obligé de zommer assez intensément? Je m explique, j ai un eos 1200d et un projectif de 18-55 et lorsque j essaye d utiliser en mode av je n arrive a faire apparaître le flou en arrière plan seulement lorsque je suis assez proche de ma cible. Par exemple je me promenais dans un park ce midi et la j ai vu une tres belle fontaine et j ai mis mon nombre f le plus faible possible donc 5.6 parce que je zoomais sur la fontaine pour la faire ressortir sur la photo. Mais cela ne fonctionnait pas. Aurais je fais quelque chose de travers? Ou ai je besoin d un zoom plus intense?
    Merci de ton temps

    20 avril 2014
    • Merci beaucoup.
      À Mr Noury.
      Je me suis permis de m’introduire afin d’essayer de vous répondre.
      Je ne suis qu’un débutant. Je pourrais donc dire des bêtises.
      L’ouverture est plus grande à 18mm. On a donc plus de chance à obtenir du flou. Le seul problème est que l’on doit assez proche du sujet. Quand on passe à 55mm, la plus grande ouverture sera f/5,6. L’effet sera donc moins accentué.
      Cordialement.

      26 avril 2014
  • Whouah merci pour toutes ces informations ! C’est clair, bien exposé et assez pédagogique. Merci, grâce à toi, je commence à mieux appréhender mon appareil !!! Je file lire la suite !

    9 mai 2014
  • Merci beaucoup pour ce blog! C’est très bien expliqué. J’ai hâte de passer à la pratique!

    16 mai 2014
  • je débute, enfin je viens d’avoir ma reflex, ce que j’adore à propos de vos cours, c’est qu’ils sont compréhensibles et trés bien illustrés, vous posez tjrs les mêmes questions que je me pose à chaque fois et …. la réponse et là, la vie est belle xD. Je vous remercie énormément :).

    26 mai 2014
  • Bonjour et juste merci pour ces explications claires et bien compréhensibles.

    17 juillet 2014
  • C’est peut-être une bête question (je suis une novice !).

    Mais est-ce que c’est sur ce principe que fonctionne le mode « macro » ?
    J’ai en effet, déjà utilisé la « macro » pour prendre des photos de fleurs en gros plan avec un flou en arrière plan.
    Si oui, ne serait-ce pas plus rapide ? Bien que j’imagine que cette technique ait ses limites…

    28 juillet 2014
  • Merci pour ce site très utile et vraiment très bien fait.
    Les articles sont simples et très compréhensibles. merci.

    3 août 2014
  • Une petite question stp :)

    Moi j’ai un Bridge Fujifilm FinePix S4000 et sur mon objectif j’ai ça « Fuji blablabla » en haut et « 30x ZOOM f=4.3-129.0 1:3.1-5.9″ en bas, ça correspond à quoi en terme d’ouverture maxi et mini ? Parce que du coup je comprends pas

    13 août 2014
  • Merci pour vos excellents articles et leur qualité pédagogique que je viens de découvrir. J’ai un compact SONY
    RX100/2 reconnu pour son optique et revenant de Corse où j’ai fait de nombreuses photos de paysages, je me pose la question suivante : voulant dans certaines circonstances (ex. montagne+mer au large)la plus grande netteté donc la
    PDC maxi, faut-il choisir en grand angle l’ouverture F/11 (la + grande ici)qui semble l’évidence. Ou descendre à f/8 voire f/5.6 ouvertures selon les tests qui donnent le meilleur piqué (précision).
    J’aimerais avoir votre avis sur ce point de détail concernant le numérique. A ce sujet est-ce que la gestion de l’ouverture est exactement la même qu’en argentique ?
    Vos conseils sont très appréciés. Merci.

    10 septembre 2014
  • Salut Laurent,
    Pourrais tu m expliquer comment diviser la focale par
    l ouverture?Merci.
    Salutations,Patrick.

    11 septembre 2014
  • Super tes articles, je viens d’acheter un reflex, du coup je m’intéresse un peu au « solfège » de la photo pour ne pas me retrouver avec une grosse voiture bourrée d’options, qui me servirait juste à aller chercher le pain tout les matin !!!

    quand tu dis que c’est contre intuitif de lire f/3.5 > f/22, je dirais que c’est mathématiquement logique:

    18/3.5 = 5.14
    18/22 = 0.82

    c’est parce que c’est une division qui donne le diamètre d’ouverture.
    Si ça peut aider les débutants comme moi à retenir toute cette théorie ;)

    n’hésitez pas à me reprendre si je dis des bêtises…

    10 octobre 2014
  • formidablement réaliser pour ma part toutes les informations que vous donnez sont précieuses et applicables .
    je vous remercie pour toutes ces informations et idées .
    merci bonne continuation à vous.
    votre site est vraiment super au niveau des explications formulées.

    13 octobre 2014
  • Merci beaucoup, je débute dans la photographie et t’es conseils me sont d’une grande aide :) Encore merci.

    17 octobre 2014

Recevez gratuitement le nouveau guide Faites-vous plaisir en photographiant !

La solution aux 5 problèmes des débutants en photo :

  • Vos photos en intérieur sont jaunes ?
  • Vos photos sont floues ?
  • Les couleurs sont fades ?
  • Vos noir et blanc sont... grisâtres ?
  • Il vous manque le truc en plus ?