4+1 accessoires qui font la différence en photo de paysage

La semaine dernière, l’article sur les 3 ingrédients d’une photo de paysage réussie vous a bien plus, mais vous avez été nombreux à me dire « et le trépied ? », « et les filtres ? », bref à me parler de matériel pour la photo de paysage.

Je n’en ai volontairement pas parlé dans cet article, puisqu’aucun matériel spécifique n’est vraiment indispensable en photo de paysage (enfin, à part un appareil photo :D). Je voulais vraiment faire quelque chose sur la démarche photographique, et vous montrer qu’elle est plus importante que le matériel.

Mais il est vrai que certains « accessoires » peuvent vous faciliter le travail, ou augmenter vos possibilités créatives. Il vaut donc la peine de se pencher sur ce matériel qui peut vous filer un coup de main.

Un objectif ultra grand-angle

Alors oui, un objectif n’est pas vraiment un accessoire, c’est même fondamental. Mais « 1 objectif et 4 accessoires qui font la différence en photo de paysage », c’était un peu long comme titre 😛

sigma 10 20mm objectif ultra grand-angle photo de paysageTout d’abord, mettons-nous d’accord sur la définition d’un ultra grand-angle (UGA) : c’est un objectif qui va jusqu’à environ 16-18mm en équivalent Full Frame, soit 10-12mm en APS-C, et 8-9mm en micro 4/3. Voici quelques exemples d’objectifs couramment utilisés pour cet usage (liste non exhaustive) :

Les avantages en paysage sont multiples, et j’en ai déjà pas mal parlé dans l’article précédent : vous pouvez englober une plus grande partie de la scène, ce qui est très utile sur des scènes où il y a souvent une large vue et beaucoup à voir.

Et en vous approchant de votre premier plan, vous pouvez également exagérer plus facilement l’effet de perspective, ce qui donne une vraie dynamique à l’image et permet d’obtenir un effet 3D très perceptible.

11mm sur APS-C perspective barques photo coucher de soleil pêcheurs

11mm sur APS-C

La différence entre les 18mm de l’objectif du kit et les 10mm de l’UGA peut paraître faible, mais en réalité elle est très visible et fait toute la différence. Si vous souhaitez faire beaucoup de photo de paysage, je vous recommande vraiment de vous procurer ce type d’optique.

Des filtres dégradés

Le propre de la photo de paysage, c’est que dans de nombreux cas, vous ferez face à une scène avec une forte dynamique. Vous pouvez vous en sortir en utilisant l’exposition à droite et en vous aidant du post-traitement, mais plus vous en ferez à la prise de vue, moins ce sera de boulot dans Lightroom (ou autre), et meilleurs seront vos résultats.

filtres dégradés photo de paysage GNDL’idée d’un filtre dégradé (on dit aussi gradué), c’est de vous permettre de réduire la dynamique de la scène directement à la prise de vue. Le principe est simple : une partie du filtre est transparente, l’autre est assombrie, à des degrés divers (c’est la « force » du filtre), et avec un dégradé plus ou moins doux (on parle de « soft » ou « hard »).

L’utilisation est assez intuitive : vous placez le filtre devant votre objectif avec un porte-filtre (j’y reviens), et vous assombrissez simplement le ciel avec. L’effet est très visuel, donc vous pouvez difficilement vous tromper. Je vous conseille de le visualiser directement sur l’écran, car vous allez avoir un aperçu de la photo finale, et donc de l’exposition qui résulte de l’utilisation du filtre. Inutile de faire plus de réglages qu’habituellement, l’appareil s’adapte tout seul.

Il y a donc plusieurs types de filtres gradués (hard ou soft et différentes puissances), et en débutant avec, ça peut être un peu difficile de les utiliser correctement.

Hard ou soft ?

Vous allez plutôt utiliser un filtre « Hard » (= avec un dégradé plutôt dur) quand la limite entre le ciel et le reste est plutôt nette. Le cas typique est celui d’un horizon droit. En général, sur l’écran de votre appareil (et donc sur la photo finale), vous allez voir assez clairement la délimitation. Faites donc bien attention à bien la placer, de façon à ce que la limite ne soit pas trop évidente, et l’effet invisible.

Le filtre « Soft » (= avec un dégradé plutôt doux) s’utilise, vous vous en doutez, quand la limite est moins nette. En général vous ne voyez pas clairement la délimitation, et c’est donc parfaitement adapté aux scènes où la limite ciel/sol n’est pas droite.

filtres dégradés hard versus soft GND

Quelle puissance ?

La plupart du temps, vous allez avoir des filtres qui diminuent la lumière de 1, 2 ou 3 stops (aussi appelés 0.3, 0.6 et 0.9 respectivement). De manière assez intuitive, plus la lumière du ciel est forte par rapport au sol, plus il va falloir utiliser un filtre fort pour atténuer cette différence.

Dans la plupart des situations où vous ressentirez le besoin de sortir les filtres gradués, le plus fort (3 stops) sera sans doute celui à utiliser. En tout cas, vous pouvez commencer par là.

Si jamais le résultat est peu naturel (si vous avez un ciel trop sombre par rapport au reste de l’image), passez à la puissance en dessous. Ça peut notamment être le cas en début ou fin de journée, quand la dynamique est moins importante.

filtre gradué photo ville ciel bleu pont

Ici, j’ai utilisé un filtre gradué d’une faible puissance, juste pour densifier un peu la jolie couleur du ciel à l’heure bleue.

Le système des filtres gradués

Pour les filtres gradués, vous devez absolument choisir des filtres de forme carrée, pour pouvoir les déplacer devant l’objectif et placer la limite là où vous le souhaitez. Ça peut paraître évident, mais il se vend des filtres gradués circulaires, qui ne servent à rien…

Donc pour être très clair, vous n’allez pas pouvoir visser ces filtres à votre objectif.

filtres gradués nikon pied porte-filtre bague d'adaptation GNDIl va donc falloir :

  1. Visser une bague d’adaptation sur votre objectif (il y en a pour tous les diamètres)
  2. Fixer dessus le porte-filtre
  3. Glisser un filtre dans le porte-filtre

J’en parle brièvement dans cette vidéo si vous voulez plus d’infos, mais ça mériterait un article complet 😉

 

Il existe plusieurs systèmes, parfois compatibles entre eux (les filtres étant de forme carrée, tant qu’ils font la même taille, vous pouvez les adapter sur un porte-filtre compatible). Les plus célèbres sont Cokin et Lee. Lee se positionne au-dessus en gamme, et il est donc plus cher, mais personnellement j’en suis très satisfait.

J’utilise le système Lee « Seven5 », qui est conçu pour les hybrides : les filtres sont plus petits (inutile d’avoir un truc gigantesque sur une petite optique), et donc plus compacts, légers, transportables, et moins chers.

Notez qu’il peut y avoir une légère dérive verte qui apparaît sur l’image avec les filtres gris neutres (dont je vous parle ci-dessous), mais qui se corrige très facilement en post-traitement.

Un filtre gris neutre fort

Les filtres dont je viens de vous parler sont gris seulement sur une partie. Il existe cependant des filtres gris neutre sur la totalité (aussi appelés filtres ND), qui servent à faire rentrer moins de lumière dans l’appareil.

Pourquoi faire ça ? Et bien parce que c’est la seule solution pour faire des poses longues en plein jour. En effet, en pleine lumière, si vous avez bien compris les bases de l’exposition, vous réalisez bien que même en diminuant la sensibilité ISO au minimum, et en utilisant une ouverture très faible (du genre f/22), vous n’arriverez jamais à faire une pose vraiment longue (1s ou plus) sans complètement surexposer la photo.
L’intérêt du filtre gris neutre est donc de vous permettre de faire une pose longue au beau milieu de la journée. Ça vous permet d’obtenir de flouter tout ce qui est en mouvement (ce qui peut par exemple être une astuce intéressante pour effacer les touristes de vos photos), mais le plus souvent c’est utilisé pour flouter l’eau, et/ou les nuages. La même technique est utilisée pour faire des filés d’eau sur les cascades par exemple.

L’effet n’est pas nouveau, mais il ne manque pas d’esthétique, et donne un aspect un peu irréel à vos photos : il reste surprenant dans un sens, puisque notre œil est incapable de « voir en pose longue ». Ça reste donc une technique intéressante à utiliser pour donner un cachet supplémentaire à vos images en paysage.

L'effet de lissage de l'eau et des nuages 50 secondes de pose (ici à f/11 et ISO 160) photo lac noir et blanc

L’effet de lissage de l’eau et des nuages est très particulier à 50 secondes de pose (ici à f/11 et ISO 160).

Quelle puissance choisir ?

Il existe plusieurs puissances de filtre ND. Évitez tout ce qui est ND2, ND4 ou ND8 : ils ne vous permettront pas de faire de la pose longue en plein jour, ils sont simplement faits pour le studio, où ils permettent de faire de faibles profondeurs de champ à la forte lumière des flashs.

Pour faire des poses longues, choisissez un ND400, ND800 ou ND1000. Je vous conseille au moins un ND800, car le ND400 vous limitera parfois un peu en temps de pose : 5 ou 10 secondes peuvent être idéales dans certaines situations, mais parfois il peut être plus joli d’aller jusqu’à 30 secondes ou plus (et si vous voulez raccourcir, vous pouvez toujours passer de ISO 100 à ISO 200, sur les appareils modernes le bruit créé est imperceptible).

Tout comme les filtres gradués, vous pouvez obtenir un filtre ND sur les systèmes de filtres carrés, comme Cokin et Lee. Chez Lee, le ND1000 s’appelle le Big Stopper (parce qu’il stoppe beaucoup la lumière), et le ND400 Little Stopper 😉

Un filtre polarisant

filtre polarisant rochers sous l'eau au premier plan reflets mer

Ce n’est pas la photo du siècle, mais le filtre polarisant permet de bien voir les rochers sous l’eau au premier plan.

On en parle beaucoup pour la photo de paysage, mais dans la pratique je ne trouve pas que ce soit le plus utile. Il a son utilité, et en avoir un dans son sac est un vrai plus, mais à choisir entre les deux, je me pencherai plus vers les filtres évoqués précédemment.

Le filtre polarisant a pour effet d’éliminer les reflets non métalliques dans l’image (donc tout sauf les carrosseries de voiture par exemple) : vous pouvez donc éliminer les reflets dans les vitres et surtout sur l’eau. Il vous permettra par exemple de prendre une photo à travers l’eau en voyant les rochers en dessous sans aucun souci.

Un effet secondaire de ça, c’est qu’il va globalement augmenter le contraste et la saturation des couleurs, puisqu’il va éliminer les reflets sur les particules de l’air, ou sur du feuillage mouillé.

 

Son gros point fort est qu’il n’est pas entièrement reproductible en post-traitement (contrairement au filtre gradué qu’on peut simuler par exemple) : vous pourrez toujours augmenter le contraste et la saturation dans Lightroom, mais pas éliminer les reflets. Donc il reste irremplaçable.

 

À l’utilisation, vous devez le fixer sur votre objectif (il existe lui aussi pour les systèmes à filtre carré, excepté qu’il est circulaire et se fixe par-dessus les autres). Il faut ensuite tourner la bague du filtre pour polariser la lumière dans la bonne direction : il n’aura aucun effet dans un sens, tandis qu’il éliminera complètement les reflets dans l’autre sens. Ne vous inquiétez pas, c’est très visuel, vous ne pouvez pas ne pas le voir.

Attention à 2 choses cela dit :

  • En portrait il est à éviter, car il peut donner un effet assez étrange sur la peau.
  • Faites attention lorsqu’il est combiné à un ultra grand-angle, car il donnera le plus souvent une différence de teinte dans le ciel : une partie sera plus sombre que l’autre. C’est un effet optique qu’on ne peut pas éliminer malheureusement. C’est plus ou moins gênant selon la photo, à vous de tester.

 

Le trépied

Je l’ai gardé pour la fin, mais c’est pour moi LE plus important de cet article. Un trépied en photo de paysage est un vrai plus.

sirui trepied t 1204x carbone 140cm photo de paysage

Tout d’abord, lui seul va vous permettre d’utiliser les filtres précédemment cités. Une pose longue sans trépied est évidemment impensable, mais au-delà de ça, utiliser un filtre gradué sans trépied est un véritable enfer, et quasi impossible dans la pratique : vous allez devoir replacer votre filtre à chaque fois que vous bougez un tout petit peu. Idem pour le filtre polarisant, franchement compliqué à utiliser sans trépied.

En plus de ça, le trépied a l’avantage de vous forcer à composer soigneusement vos images, ou en tout cas de vous y aider. Comme l’appareil est très stable et que vous pouvez changer le cadre de manière beaucoup plus progressive et précise, vous composez de manière bien plus réfléchie et fine que sans trépied. À chaque petit mouvement, vous voyez l’effet sur les lignes de force dans la photo, les éléments gênants en bord de cadre, etc.

De plus, vous pouvez faire plusieurs essais avec exactement le même cadre (par exemple avec plusieurs filtres gradués différents, ou alors avec/sans pose longue), et même faire du HDR si besoin (ou si vous avez la flemme de sortir le gradué :P).

Bref, ça fait vraiment une grande différence dans la pratique sur la qualité de vos images. Si vous prenez les images de l’article précédent, plusieurs se sont passées de filtre, mais quasi aucune ne s’est passée de trépied. J’ai rédigé un article sur comment bien choisir un trépied photo.

 

Voilà, j’espère avoir orienté les achats de ceux d’entre vous qui s’intéressent à la photo de paysage. Et vous, quel est votre accessoire préféré ? 😉
Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

équipement photo de paysage, exemple de photo à 11mm et 12 mm, 4 1 accessoires qui font la differenece, filtre photo paysage, photos de paysages prisent avec micro 4/3, accessoires photos paysages, photos de paysage ; 20 mm ou 24mm?, utilisation de filtre pour les paysages

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

74 commentaires

  • Pour moi ce sera le grand angle, indispensable, après avoir eu le canon 10-22 je suis passé au Tokina 11-16 pour son ouverture à 2.8 et pouvoir faire la voie lactée 🙂
    Vient ensuite le trepied qui me permet d’etre stable lors de mes photos de nuit ou mes photos de cascades en pleine journée via mon filtre ND8 (j’ai un ND400 à coté que j’utilise par moment)
    J’ai eu des filtres dégradés mais je m’en suis jamais servi 🙁

    22 mai 2015
    • y’a beaucoup de différences entre les 2? J’ai le Canon qui est super mais c’est vrai que 3,5 c’est pas génial mais 1mm de moins ça change beaucoup?

      24 mai 2015
      • Bonjour Pierre,
        1mm n’est pas très perceptible, rassure-toi. Après, en paysage, l’ouverture de f/2.8 n’est pas franchement vitale 😉 (en astrophoto par contre, le Tokina est relativement imbattable puisque c’est le seul UGA sur APS-C à avoir cette ouverture).

        25 mai 2015
  • Cher Laurent,
    Pour moi ce sera la sacoche banane car je trouve pénible de devoir sortir l’appareil sans arrêt du sac d’épaule, et je n’aime pas le porter autour du cou sans protection. J’ai également acheté un trépied, sur vos conseils (vous commencez d’ailleurs à me coûter cher…).

    22 mai 2015
  • Bonjour,

    Le 10-20/4-5.6 va être supprimé du catalogue Sigma, il n’y a plus que le 10-20/3.5 et le 8-16/4.5-5.6.

    Attention, on ne peut pas monter de filtres sur le 8-16 (un peu comme le 14-24 Nikon). Il existe un adaptateur, mais il coute très cher. Le 10-20/3.5 sera surement le meilleur choix si vous voulez utiliser des filtres (ou alors le Tamron 10-24/3.5-4.5).

    22 mai 2015
    • J’ai ce zoom ultra-grand-angle de Tamron en monture Nikon et j’en suis très contente.

  • Un article utile une fois de plus pour les néophytes.
    Pour ma part, je me suis lancé dans la photo avec des objectifs en monture M42. Je recherche un UGA dans cette monture. Un conseil ?

    22 mai 2015
  • Tu es vraiment sûr qu’en choisissant une vitesse de 1/4000s, on n’arrivera pas à faire de pose de 1s ou plus 🙂 ?

    22 mai 2015
    • Ha ha, bien vu 😛 J’ai modifié cette grosse coquille !

      22 mai 2015
    • Même remarqué, je pense que Laurent voulait dire fermer le diaphragme mais il s’est emmêlé lol.

      22 mai 2015
    • Non : par definition, 1/4000s est different de 1 s.
      Etrange votre question…

      22 mai 2015
      • étrange comme réponse, Laurent ayant reconnu l’erreur, c’est qu’il y en avait bien une mais corrigée depuis :p (en l’occurrence il était marqué vitesse max 1/4000ème au lieu d’ouverture très faible).

        22 mai 2015
        • Oui, j’avais dit un truc du genre « même en utilisant une vitesse de 1/4000s, vous n’arriverez pas à un temps de pose de 1s ». Ca c’est sûr 😛

          23 mai 2015
  • Bonsoir. Tres interesssant l’article sur les objectifs pour les paysages surtout que je Fais du trekking en montagne et j’ai toujours l’impression que ma photo ne rend pas assez donc je verrai de changer mon grand Angle
    A bientot.
    Danielle

    22 mai 2015
  • Bonjour Laurent,
    Paraît-il que le 10-20 serait retiré prochainement du catalogue. Tu en penses quoi du Sigma 18-35 F1,8 sans parler du prix évidemment par rapport au10-20.
    Merci d’avance pour ta réponse’

    22 mai 2015
    • Bonjour,
      Dans ce cas-là il restera la version f/3.5 (malheureusement moins bonne optiquement). Mais dans tous les cas, ce n’est pas le seul ultra grand-angle, il y en a un tas d’autres, et ceux que je conseille sont dans mon livre.

      Le 18-35mm est très bien, mais ce n’est pas du tout un ultra grand-angle.

      22 mai 2015
  • Merci encore pour cet article une fois de plus très intéressant et indispensable

    22 mai 2015
  • Tous tes articles sont vraiment intéressants et je les consulte régulièrement, donc merci pour ton aide précieuse qui me permet de progresser sans cesse …
    quoi d´autre … MERCI ENCORE

    22 mai 2015
  • Justement ça tombe bien, je reviens tout juste d’un voyage en Italie ou il y avait beaucoup de lumière.
    Personnellement j’utilise le 24-70 f/2.8 L aves les filtres ND Cokin P120 (dégradé léger),n° 152 (léger), 153 (moyen) & 154 (fort).
    J’ai aussi un circulaire à vis ND x16 Hoya et un polarisant à vis également que je peu placer entre la bague Cokin et l’objectif.
    Pour les novices, on peut monter simultanément 3 filtres sur le porte filtre pour faire des combinaisons.
    Comme d’ab, Laurent au top! merci pour cet article.

  • Bonjour Laurent,

    Encore des conseils éclairés, comme d’habitude.

    Quelques remarques :

    – concernant les filtres gradués, je ne les utilise plus en raison d’un premier plan débordant souvent sur le ciel, qui sera assombri également. Et en post-traitement avec LR et le pinceau de correction de sa dernière version, on arrive à fair des miracles.

    – pour le filtre ND, j’en utilise un variable. Ainsi je fixe l’ISO, l’ouverture et la vitesse, puis je tourne la bague pour arriver au bon réglage. Je ne l’utilise que pour les filés, en pose longue.

    – le filtre polarisant : je ne l’utilise que pour supprimer les reflets (eau, vitres). Car un jour j’ai constaté que mes photos étaient moins belles qu’avant et m’obligeaient à corriger souvent un manque de lumière. J’avais tout simplement oublié d’enlever le filtre polarisant… Détruire la qualité d’un bon objectif à cause d’un filtre, c’est quand même frustrant. Je n’utilise plus également les filtres UV de protection pour les mêmes raisons, il faut simplement faire plus attention (et le pare-soleil protège bien).

    – UGA : tout à fait d’accord. Pour ma part j’utilise un Canon EF 8-15 mm Fisheye f/4 L USM. Etant non circulaire il permet l’UGA sur un appareil full-frame. Et en plus je peux faire des photos panoramiques 360°, avec ciel et sol.
    Mais je pratique également beaucoup les panoramiques, en replacement, même si le post-traitement est plus long.

    – transport : il est très pratique d’utiliser une poignée solidaire de l’appareil. On le transporte ainsi à la main sans effort et le déclenchement est hyper rapide et mieux « bloqué ».
    Ou encore un système de poitrine où l’appareil est fixé par une attache spécifique ultra rapide : en une seconde l’appareil est décroché ou raccroché. En complément du sac d’épaule, car j’en ai des accessoires indispensables, dont la commande à distance radio intervallomètre, les piles et les cartes mémoire de rechange, le filtre ND, un Gorillapod et… une Gopro.

    P.S. : j’ai souvent l’emploi d’un petit canif, malheureusement interdit en voyage avion. Je l’ai remplacé par un petit mousqueton avec lame incorporée. Il n’a jamais été détecté dans les aéroports. 🙂

    22 mai 2015
    • Bonjour Jean-jacques. Je te rejoins quant à ton choix d’utiliser Lr au lieu des filtres gradués, qui permet un bien meilleur contrôle. Si tu maîtrise l’outil Photoshop, je ne peux que te conseiller l’utilisation des masques de luminosités à la place du pinceau de retouche lightroom. Le contrôle des tons est bien meilleur et le résultat plus naturel !
      Au plaisir

    • Bonjour,

      Du coup, pour le filtre gradué en post-traitement, comment exposez-vous l’image à la prise de vue ? Plutôt sous-exposée j’imagine pour éviter de brûler le ciel ?
      Merci.

      26 mai 2015
      • Non, j’expose à droite: je recherche a exposer le plus possible vers les hautes lumières sans les cramer! Il me semble que Laurent a fait un article la dessus…

  • bonsoir Laurent

    Que du bonheur en lisant ton article toujours très passionnant,on ne peut que progresser en appliquant tes consignes

    Merci pour ce que tu donne.

    22 mai 2015
  • Bonsoir Laurent,
    Merci pour ton article, concernant les filtres ND, j’ai lu quelque part (je ne sais plus dans quel article) que l’on pouvait utiliser un filtre polarisant vissé sur un filtre ND. Admettons, mais comment régler le filtre polarisant sur un filtre ND dont on ne voit rien à travers ?
    Qu’en penses-tu ?

    22 mai 2015
    • Bonjour Francis,
      Il faut toujours tout régler (ton cadrage, le filtre polarisant, etc.) avant de mettre le filtre ND, sinon tu ne peux pas voir effectivement 😉

      23 mai 2015
  • C’est un plaisir de vous lire. Encore très apprécié cet article.

    Je crois que vous auriez du plaisir à visiter les Iles-de-la-Madeleine au Québec. Les paysages y sont particulièrement beaux (dunes de sables, falaises superbes,maisons très colorées) et il est possible de tirer des belles photos d’animaux (oiseaux, renards).

    Merci!

    23 mai 2015
  • Salut Laurent,
    Toujours un plaisir de te lire……
    p’titJo

    23 mai 2015
  • Bonjour Laurent,

    Passionné, talentueux, partageur etc. c’est l’image que je retiens de toi.Merci pour tes articles, ils sont très bien faits et je ne peux que t’encourager à continuer à transmettre gratuitement ton savoir et ton savoir faire.

    Pour info,je viens d’investir dans un Objectif Tamron SP AF 60mm F/2,0 Di II LD Macro 1/1 – pour mon Sony slt a77II (dont je suis par ailleurs très satisfait). Mon prochain achat se portera sur un super grand angle.

    Bien cordialement
    Daniel

    23 mai 2015
  • Supra intéressant..Merci à relire pour moi et faire un premier choix d’achat…et de retourner shooter tous les beaux paysages que nous offre la nature….

    23 mai 2015
  • Bonjour Laurent,
    Merci pour cet article tout comme ton blog que je lis avec beaucoup de plaisir !
    Je suis surpris de ne pas voir le 10-18mm IS STM (APS-C) de Canon. Est-ce qu’il a des défauts qui justifient son absence ? De ce que j’ai pu voir sur le net, il semble pourtant jouir d’une excellente réputation !

    Merci à toi

    23 mai 2015
    • Bonjour Mathieu,
      La liste n’est pas exhaustive, j’ai juste donné quelques exemples 😉 Je n’ai plus les données précises en tête, mais de mémoire, il me semble que le prix du 10-18mm n’est pas justifié par rapport à sa qualité, si on compare aux concurrents.

      25 mai 2015
  • Pour ceux qui ont un appareil Sony Nex comme moi ou un Sony A5000 ou A6000 il y a l’objectif 10-18 f1,4 qui est a 600 euros, ou si vous avez pas envie de dépenser trop de fric le pancake 16mm avec l’adaptateur grand angle. C’est de loin l’option la moins cher pour faire des photos grand angle je pense.

    23 mai 2015
  • Bonjour à tous,

    Je compte faire quelques photos de paysage dans l’ouest américain cet été et donc investir dans un filtre. Après lecture je pense qu’un ND800 serait le plus approprié, qu’en pensez-vous?
    (paysages, poses longues, forte luminosité …)

    Merci Laurent pour ces article abordables et très bien faits.

    23 mai 2015
  • Salut Laurent,

    Ma question concerne les filtres.
    Si on a le kit compatible Cokin pour les filtres gradués rectangulaires, ne serait-il pas intelligent d’acquérir les filtres ND 400 ou 1000 également dans le même format ?
    C’est quand même plus simple de glisser le filtre devant l’objectif entre la prise de calcul du temps de pose et la prise réelle avec filtre ND.
    Merci et, comme dirait quelqu’un que je plagie, bonnes photos !

    23 mai 2015
    • Salut Cyrille,

      Oui, tout à fait, je pense qu’il vaut mieux avoir les filtres en carré également, c’est plus simple, et c’est ce que je fais personnellement.

      25 mai 2015
  • Bonjour ! j’aurais une petite question !

    Je pars d’ici le mois d’aout faire le GR 10 ( grande randonnée dans les Pyrénées ! ) Je dois absolument faire au plus léger, et donc il n’est pas question pour moi d’emporter toute une panoplie, ni de trépied malheureusement. je ne peux cependant me résoudre à ne pas prendre mon appareil photo. je dispose d’un Nikon D 5300 qui est un boitier très léger, et ne peux emporter qu’un seul objectif.. je pensais emmener mon Sigma 35mm f 1/4 art, pour son immense qualité d’image, mais celui-ci est très lourd (plus que le boitier…) et encombrant.

    je voudrais donc savoir, puisque je ne peux pas prendre de trépied (et donc pas de filtre pause longue etc) quel objectif me serait conseillé pour des paysages montagneux ! tout en sachant que je n’en emmènerai qu’un seul.. et qu’il ne doit pas être très lourd. ma priorité : les paysages.. merci de votre aide. cela ne me dérange pas d’acheter un objectif APS-C mais j’avoue que j’aimerai mieux un objectif pour full frame, car j’envisage à moyen terme, d’acheter un boitier full frame

    JP.

    23 mai 2015
    • Bonjour !
      Si c’est majoritairement pour photographier des paysages, je te conseille un zoom ultra grand-angle du type de ceux qui sont conseillés dans l’article (la liste est non exhaustive mais ça te donne une idée).

      Par contre, ce serait une erreur de prendre un objectif compatible Full Frame, puisqu’il ne donnera pas un angle aussi large et ne permettra pas d’avoir l’effet UGA. Je t’invite à lire cet article pour en savoir plus sur cette question :
      http://apprendre-la-photo.fr/faut-il-penser-au-full-frame-lors-de-lachat-dun-objectif/

      Pour le choix d’un objectif, je t’invite à lire mon article sur le sujet :
      http://apprendre-la-photo.fr/objectif-photo/

      J’ai également écrit un bouquin, dispo en numérique ici :
      http://www.objectifsphoto.fr
      Et adapté en papier depuis : http://ap7.fr/meslivres/

      25 mai 2015
      • merci beaucoup !! je vais tout lire !

        25 mai 2015
    • Bonjour,

      Pour les paysages de montagne, je pense que le zoom standard (18-55) serait bien plus utile que le 35 f/1.4, ce dernier donne tout son potentiel s’il manque de lumière ou pour les faibles profondeur de champ, soit plutôt les conditions opposées à la photo paysage.

      Personnellement, si je ne devais prendre qu’un seul objectif en montagne j’opterais pour quelque chose du genre 18-200, qui permet à la fois de prendre des paysages et des photos animalières (pour des animaux pas trop éloignées) et même un peu de proxi-photo (il y a de la matière en montagne).
      Après c’est sûr que si le but n’est que de faire des paysages, comme dit Laurent, l’ultra grand-angle est probablement le meilleur choix. L’autre solution pour les larges paysage étant les panoramas en plusieurs photos (n’ayant pas d’ultra grand-angle c’est ce que je fais), c’est moins pratique et a quelques limites, mais les résultats peuvent être magnifiques (360° sur un pic par exemple). Si tu n’as jamais fait, c’est une technique à tester avant de partir, pour les monter et voir les erreurs à ne pas faire à la prise de vue.

      Ne pas avoir de trépied n’empêche pas totalement de faire des poses longues, on peut toujours poser l’appareil sur un rocher, c’est certes moins pratique et il ne faut pas qu’il y ait trop de vent mais ça dépanne. Il existe aussi des micro-trépieds genre (au hasard) : http://www.digit-photo.com/Trepieds-monopodes-aFA0031/CULLMANN-50081-Mini-Trepied-Magnesit-Copter-Rotule-CB2-7-rCULL50081.html
      Bon, c’est toujours 250g c’est pas négligeable, je pense qu’il en existe des encore plus légers.

      26 mai 2015
  • Article intéressant (comme d’habitude) !
    Juste un petit bémol concernant la densité des filtres Nd: un filtre de faible densité peut être très intéressant en photo de paysage et permet des poses moins longues qu’avec un Nd 1000. Il permet par exemple de souligner le mouvement des vagues avec une vitesse d’obturation de l’ordre de la seconde! J’ai un Nd16 et il permet des photos vraiment créatives…
    Bonne soirée à tous !

  • excellent article,fait pour faciliter la vie d’un amateur comme moi ,merci,a plus.

    25 mai 2015
  • Bonjour,
    Concernant l’utilisation des filtres ND, j’ai lu dans un de tes articles qu’on pouvait utiliser une bague d’adaptation, je souhaite en acheter une pour aller d’un filtre de diamètre 72 mn vers un objectif de 58 mn, l’utilisation de cette bague génère t’il un effet de vignettage ?
    Merci de ta réponse et bonne continuation.

    25 mai 2015
    • Dans ton cas, il te faut un step-up.
      C’est plus dans les cas de step down qu’il y a parfois des problèmes de vignettage.
      Là de 72 à 58mm, il y a peu de risque…

      4 juin 2015
  • Encore un sujet super important et super intéressant Laurent. J’étais en train de rechercher ce qu’il me fallait pour partir en Corse, pour les filtres ND et polarisant notamment.
    Merci et à bientôt

    26 mai 2015
  • Bonjour,

    Merci Laurent pour tes articles.

    Je m’équipe petit à petit. Après de multiples tergiversations, je viens enfin d’acheter un trépied pour mon hybride. Dans le but de pouvoir l’amener souvent avec moi j’ai cherché un poids plume.
    J’ai acheté un Sirui T-025X
    http://www.sirui.com.sg/index.php?option=com_content&view=article&id=74:t-005025-series&catid=83&Itemid=470
    hauteur max 135cm, 600 grammes (+200g de rotule), 30 cm replié. 200€ chez Lovinpix.
    Je me permet de vous partager mon avis ici car je pense que ça peut intéresser plus d’un baroudeur.
    Il est extrêmement compact, léger, tout en gardant une très bonne stabilité. J’ai ainsi pu prendre de jolies poses longues (1 minute) par temps bien venté en bord de mer (en le montant à environ 1m).
    J’avais peur que sa hauteur max de 1m35 me limiterait mais ça ne m’a pas du tout gêné.
    En bref j’en suis pleinement satisfait.

    Il existe le même en version en alu (200 grammes de plus) à 130€.

    Aussi, comme j’ai passé pas mal de temps à comparer les trépieds et rotules, je vous partage mon tableau comparatif.
    https://docs.google.com/spreadsheets/d/1HCadBuzsPphQZN6vUuoePR6FDKxv0xmR9CpQ-1Q2lXA/edit?usp=sharing
    Vous pouvez le modifier pour ajouter tout ce que vous voulez (ajouter des trépieds, ajouter des infos dans des nouvelles colonnes etc), ça permettrait de faire un tableau facilement triable en fonction des besoins de chacun.

    En espérant que ça puisse aider certains.

    26 mai 2015
  • Bonjour Laurent

    Il ne me reste plus qu’à acheter l’appareil photo, comme mon père était photographe, il y a un trépied qui traîne à la maison.
    Il doit y avoir aussi tout les filtres que tu énumère, bien entendu ce matériel date de l’époque de la photo argentique, en principe, je pense que ça peux le faire.Mais j’aimerai avoir ton avis éclairé…
    Je me consacre pleinement à cet art dans les mois qui viennent pour investir dans un bon appareil, pour le moment, je n’ai qu’un IPhone et un Sony DSC-F707 qui date de 1999 avec un écran plus que fatigué car les images affichées sont verdâtre.

  • Bonjour Laurent !
    Merci pour ce nouvel article. Le système Lee seven5 « conçu pour les hybrides » est-il exclusivement dédié aux hybrides ? J’ai un reflex EOS 7D MII et un grand angle Canon EF 20mm 1:2.8 (diam.72mm).

    Sur le site mis en lien, j’ai de la peine à trouver chez Lee une bague d’adaptation pour un diamètre de 72mm. Cookin propose des bagues de tous les diamètres, par contre les appellations des filtres n’indiquent jamais ND 800 ou ND1000.
    Que faire ?

    27 mai 2015
  • Intéressante astuce pour nous donner un précieux conseil sur la prise de photo de paysage.

  • Oui, pour ma part, avec un ND grad soft, un ND32, un ND400 et un pola, je couvre tout ce que je dois faire. ND400 + grad ou ND 400 + pola, ça suffit, sauf en plein milieu de journée et par beau temps, mais de toute façon, dans ces cas là, la lumière n’est pas terrible, et la pose longue s’y prête moins, je trouve.
    J’ajouterai un accessoire: une télécommande. Faisant beaucoup de photos en bord de mer, j’aime attraper la vague au bon moment. Sinon, c’est vrai qu’au retardateur, ça marche très bien.

  • bjr
    impossible de télécharger ce document malgré mon inscription.
    merci pour votre réponse cordialment

    31 mai 2015
  • Bonjour Laurent ,

    Trés bon article, je fais beaucoup de photos de paysages, et il est vraiment complet pour celui qui veut débuter dans la photo de paysage.
    Moi j’aimerai juste faire part de mon expérience personnelle sur l’utilisation du filtre ND 1000 BIG STOPPER.
    Certain boitiers comme par exemple le D7100 de chez NIKON ne sont pas 100% étanche à la lumière lorsque le filtre est utilisé en plein jour.
    Il fortement conseiller d’utiliser le capuchon qui se place devant l’oeilleton sous peine de voir apparaitre une trainée violette en au centre de la photo.

    A bientôt

    31 mai 2015
    • Il parait que passer en « live view » ça le fait aussi, puisque le miroir bascule et ne renvoie plus la lumière de l’oeilleton.

      11 juin 2015
      • Merci pour l’info, je testerai même si je ne suis pas un grand fan du mode live view.

        1 juillet 2015
  • merci Laurent pour toutes ces infos. Moi je fais principalement et récemment de la photo animalière, mais j’avoue cela me donne envie d’aller encore plus loin vers d’autres horizons…cela donne des idées….Je reprends l’article en lecture pour bien m’en imprégner…pat

  • Bonsoir,

    L’accessoire indispensable est pour moi, du moins en virée photo, la sangle d’accroche fixée à celle du sac à dos qui permet de « dégainer » l’appareil très vite et de pas l’avoir autour du cou ou de devoir le ranger après chaque prise.
    Sinon, j’ai, en plus d’un trépied classique, un monopode plus facilement transportable et qui permet de faire des poses un peu plus longues même si elles n’atteignent pas la durée de celles faites sur un trépied.

    J’ajoute qu’à la lecture de cet article je vais me pencher sur l’achat d’un filtre ND…

    Cdt

    9 juin 2015
  • très bon article! j’ai un samyang 14mm sur mon D610 c’est fabuleux mais c’est le 28mm f1.8G est le plus souvent visé sur mon boitier.

    30 juin 2015
    • Normal, 14mm c’est une focale qui peut vite devenir monotone, et qui provoque des déformations importantes. J’ai aussi les 14 et 28mm sur D610, mais je préfère garder mon 50 ou 24-70 vissé.

      21 juillet 2015
  • Ah je comprends maintenant pourquoi je trouve mes photos de paysage quelconques, mon objectif est un 18-55… Je n’ai pas le budget pour investir dans un grand angle pour le moment et mon PENTAX n’a pas de mode « panoramique ». Connais-tu les logiciels (ex. Microsoft ICE) pour assembler deux photos et reproduire cet effet panoramique ? Il paraît que c’est pas mal, il faudra que j’essaie.

    21 juillet 2015
    • Ce n’est pas qu’une question d’objectifs, le cadrage et la composition sont aussi très importants et l’utilisation d’un trépied pour les filtres (sutout ND) et les panoramas est quasi indispensable. Autrement, on peut faire du paysage à n’importe quelle focale, même 18-55 😉 .

      21 juillet 2015
    • Bonjour,

      Un comparatif des solutions logicielles:
      http://www.guide-photo-panoramique.com/logiciels-panoramiques-assemblage-panorama.html

      Je suis amateur, j’ai commencé les panorama avec des logiciels plus ou moins automatique mais il y avait toujours des détails qui n’allaient pas (un objet coupé, un endroit flou,…) pas grave pour une simple photo souvenir mais pas possible pour une belle photo à imprimer.
      Maintenant j’utilise Hugin, il est puissant, multi-plateforme et gratuit, par contre je conseille très vivement de se lancer en suivant un tutoriel. Il permet de faire un 1er jet en automatique puis de pouvoir tout affiner pour que ce soit parfait (projections, points communs entre les photos, conservation des lignes horizontales ou verticales, suppression de certains éléments coupés, etc.).

      Exemple de panoramas que j’ai fait avec très peu de matos (pas de trépieds ou juste un gorillapod de base) et montés avec Hugin:
      https://www.flickr.com/photos/_adriz_/5505566080/in/album-72157626088699555/
      https://www.flickr.com/photos/_adriz_/5504971775/in/album-72157626088699555/
      (on peut télécharger la photo originale avec le bouton en bas à droite de la photo)

      Par contre, attention, si on est tatillon ça prend vraiment du temps de bien monter un panorama. Mais c’est plaisant quand on arrive à un joli résultat.

      21 juillet 2015
  • Salut, tu peux mettre à jour ta liste de grand angle avec pour les hybrides Sony le 16mm+ adaptateur ou le 10-18mm, il n’y a que ceux-là de dispo il me semble.

    28 juillet 2015
  • Bonjour à tous,
    La lecture de l’article bien que pédagogique me laisse perplexe sur le choix à faire en premier investissement pour l’acquisition de filtres pour un UGA (Canon 10/22 77mm) et faire des photos de paysages de montagne et de mer. N’ayant pas les moyens d’acheter une série pour chaque type de filtre (Dégradés/Polarisant/Gris neutre).
    Qu’acheter en priorité ? Avant de lire l’article, j’envisageai le polarisant. L’avis de Laurent m’en a dissuadé.
    Je m’oriente vers un filtre Gris neutre pour les poses longues mais plutôt en vissant (moins encombrant), notamment ceux de la série pure Harmonie de COKIN. Pourriez-vous me conseiller (je souhaite faire cette acquisition pour un voyage au canada…avec des paysages de rêves pour tout photographe;)!

    29 juillet 2015
    • Bonjour,

      Plusieurs problèmes lorsqu’on utilise des filtres à visser :
      – une fois mis, il peut etre difficile de composer ou faire la mise au point car selon le filtre et l’appareil photo, on ne voit presque plus rien!
      – pour les filtres dégradés hard ou soft, l’horizon sera forcément au milieu
      – pas évident de combiner les filtres, ça risque de prendre des heures pour visser les filtres, les aligner, etc.
      – il faut un set de filtres pour chaque diamètre si on a plus qu’un objectif. En paysage, il peut être quand même sacrément utile d’avoir autre chose qu’un ultra grand angle!

      Avec un système porte filtre que je recommande fortement, il y a de nombreux avantages:
      – un seul set de filtres rectangulaires ou carrés
      – un seul porte filtre sur lequel on peut mettre un ou deux filtres généralement (par ex. Little Stopper + ND dégradé)
      – il faut uniquement acheter plusieurs bague d’adaptation pour les différents objectifs
      – on peut régler facilement la zone à filter pour les filtres ND
      – on peut facilement glisser / enlever / remettre les filtres voir tout le porte filtre en une seconde 🙂

      Perso, je n’utilise pas (plus en fait) de filtre polarisant vu l’effet négatif sur les grands angles.

      Pour les puissances de filtres, on peut commencer par des puissances moyennes, par exemple 0.6 pour les filtres ND hard et soft, et le Little Stopper/ND400. Avec ça on peut déjà bien s’amuser!

      Bonne journée,

      Réza
      http://reza.is
      http://instagram.com/rezzzzzzz_photo

      12 août 2015
  • Je suis étonné par la remarque concernant l’utilisation d’un filtre polarisant pour un portrait. J’ai lu ailleurs qu’au contraire ça pouvait améliorer le rendu en supprimant les reflets. Je pense donc que ça va dépendre des cas non ?

    10 février 2016
    • Bonjour Clément!
      J’avoue que je ne sais pas, je n’ai pas testé!
      Je suppose qu’il doit en effet matifier la peau en supprimant les reflets où celle-ci est humide.
      Je ne suis pas sûre que le résultat soit satisfaisant dans tous les cas, ça doit dépendre en effet.
      J’ai envie de faire le parallèle avec le maquillage :
      – On met du fond de teint pour matifier + masquer les reflets qui n’avantagent pas le sujet (sur le nez, le milieu du front, bref la zone T ^^)(si j’avais su que je parlerais maquillage sur le blog de Laurent un jour!!!)
      – On met AUSSI ce qui s’appelle une « touche éclat » pour se créer des reflets avantageux sur des zones bien choisies : au dessus des lèvres, sous l’extérieur des sourcils, et sur les pommettes des joues je crois.
      Si on ne met QUE le fond de teint je t’assure c’est nettement moins bien, ça peut faire un peu étrange et pas vraiment naturel – et je suppose que le filtre polarisant c’est un peu la même histoire.
      Attention aussi à ne pas supprimer le reflet de lumière qui donne cette vie au regard 😉
      Allez j’arrête mon tuto maquillage ^^

  • Bonjour,

    Merci pour tous vos enseignements, clairs et faciles à intégrer.

    Je projette de réaliser des photos de paysage en pose longue lors d’un voyage (Islande en aout) et voulais savoir si l’on peut s’affranchir de l’équipement de filtres ND lors de la prise de vue, et corriger le trop de lumière en post production.

    Merci de votre retour,

    Franck

    25 mai 2017
    • Heu, honnêtement… non 🙂
      Sauf si vous ne prenez vos photos QUE la nuit ou quelque minutes après le lever du jour, et encore…
      Et trop fermer le diaphragme c’est risquer le flou de diffraction donc ce n’est pas une solution.

      • Bonjour Fanck,

        L’effet d’un filtre ND ne peut pas se reproduire en traitement car en post production on ne peut qu’agir sur la luminosité de l’image, sans modifier ses réglages comme le temps de pose, alors que le filtre ND réduit la lumière entrante dans l’objectif et va donc modifier ces réglage.

        26 mai 2017
        • Merci beaucoup pour vos réponses !
          Bon, je m’en doutais un peu mais je voulais en avoir le cœur net

          26 mai 2017