Osez le Noir et Blanc en voyage

1 novembre 2015

Cet article est à mi-chemin entre le récit d’une expérience, un carnet de voyage et des conseils et astuces d’une guide photographe de voyage pour vous aider à vous poser les bonnes questions et découvrir votre personnalité photographique.

Vous connaissez les bases techniques de la photo ou allez entreprendre une formation avec Laurent (excellente idée !)… Il arrivera un moment, dans votre vie de photographe en herbe, où vous passerez un cap et prendrez un réel plaisir dans la pratique de cette passion qu’est la photographie. Ce moment où vous sublimerez vos images sera celui du passage de « je shoote sur tout ce qui bouge » à « je travaille réellement sur l’image pour dévoiler ma personnalité photographique ». Ce moment où vous allez vraiment vous éclater dans cette discipline !

Ceci est un article invité écrit par Marie-Ange Perney du blog Apprendre la photo de voyage. C’est donc elle qui s’exprime dans cet article 🙂

I – Pourquoi le N & B ?

1. Comment j’ai osé le N & B en voyage ?

Savoir ce que l’on veut faire de sa vie photographique, c’est comme savoir ce que l’on veut faire comme métier quand on est à la maternelle. Nous sommes peu nombreux à avoir eu la révélation dès notre premier coup de crayon !
Il y a des enfants qui dès les premières années de l’école de la vie savent qu’ils vont être médecins, infirmiers ou chefs des pompiers. Certains se retrouvent finalement au bac, et s’orientent vers une école d’ingénieur en agroalimentaire ! Pourquoi pas ? Il s’agit de l’apprentissage de la vie, des aléas, des opportunités !
Et puis il y a ceux qui, dès la maternelle, savent qu’ils vont être boulangers et font les meilleurs pains du monde dès leur adolescence pour notre plus grand bonheur.

En photographie, c’est la même chose, on apprend le B.A.-BA de la technique en plus ou moins de temps, on déclenche, on s’amuse et puis un jour, c’est la révélation ! Voilà ce que j’aime et c’est ce que je veux faire !

Cambodge apprendre la photo de voyage enfant noir et blanc

Ce jour-là peut se produire dès la maternelle au lycée ou à l’université, ou, comme pour moi, bien des années plus tard ! Oh ! Attention, je n’ai pas un âge canonique non plus… C’est là qu’un bon nombre d’entre vous vont foncer sur mon blog pour voir à quoi je ressemble !… Parfait ! En passant vous verrez que je voulais être astronome, voyez où j’en suis maintenant ! Je voyage, l’appareil photo en bandoulière, mais quand même, parfois, la tête dans les étoiles…
Il est nécessaire d’acquérir une certaine maturité photographique et il n’y a aucune règle pour y arriver. Le « déclencheur » pourra venir de partout, d’une expo, d’une photo, d’une rencontre, d’un pays… Trouver son style n’est pas simple ! L’épreuve est nécessaire pour parvenir à évoluer dans la pratique de votre passion.

Cambodge photo de voyage barque noir et blanc

Pendant bien des années, j’ai rapporté des milliers de clichés de mes nombreux voyages autour du monde… Jusqu’au jour où, au Cambodge, l’évidence s’est imposée à mon inspiration créatrice : « Oser le N & B en voyage ! » pour devenir la voyageuse photographe qui vous transmet, aujourd’hui encore, sa passion du voyage et de la photo.

2. Le N & B, un mode d’expression contemporain

Le noir et blanc est une approche technique qui regroupe des domaines tels que portraits, paysages, architectures ou photos animalières. La photographie N & B nous suggère immédiatement de grands noms de la photographie, de ceux qui ont marqué l’histoire.

Le N & B a su traverser les différentes époques. Certains pensaient que cette pratique allait s’étioler, que ses heures de noblesse allaient s’éteindre, partir en fumée. Il n’en est rien, bien au contraire ! Le numérique même a donné une nouvelle jeunesse à cette pratique. Les nouveaux outils de conversion nous permettent maintenant de reproduire le développement spécifique lié aux images argentiques.

Le N & B n’en reste pas moins une pratique exigeante et requiert un sérieux apprentissage, une spécialisation, le bac +2 de la discipline.

La photographie couleur a commencé à se développer dans les années 50. Pas facile de détrôner des générations de photographes qui ne concevaient pas la photo autrement qu’en nuances de gris et sépia

Une guerre farouche s’est déclenchée entre le grand public – immédiatement conquis par cette nouvelle façon de s’exprimer qui a contribué à démocratiser la photographie – et un groupe élitiste et fervent défenseur du N & B et de ses titres de noblesse si difficilement acquis.

La photo couleur est une représentation de la réalité alors que le noir et blanc est une interprétation du réel, une expression de la créativité du photographe.

Cambodge photo de voyage artisan noir et blanc

 

De très bons photographes se sont emparés de ce nouveau mode d’expression en couleur qui aurait pu entraîner le déclin du noir et blanc. Et le numérique arriva. La photo N & B aurait pu se retrouver reléguée au fond d’un musée de la photographie, mais l’informatique (et la simplicité des logiciels mis à notre disposition pour le développement) a eu l’effet inverse. Depuis plusieurs années, l’engouement pour cette pratique s’est même modernisé bien au-delà d’un simple effet de mode. Plus personne aujourd’hui ne songe à remettre en cause le bien-fondé de l’expression en Noir et Blanc.

Je n’ai jamais travaillé en argentique, pourtant, vous l’aurez compris, j’ai adopté le noir et blanc !
village du lot photo de voyage enfant noir et blanc

3. Voir la vie en N & B, un monde sans couleur

Je vous passe les détails sur la complexité de la constitution de l’œil humain. Retenez simplement que seule une partie des fonctions du potentiel de la vision humaine est utilisée pour l’observation d’une image en N & B. L’esprit s’éloigne de la réalité, de la perception « normale » des objets ou des paysages qui nous entourent. La couleur nous atteint d’abord d’un point de vue émotionnel ; pour cette raison, les couleurs d’un coucher de soleil stimulent nos émotions. La couleur est une des qualités de la réalité. Prenez les couleurs d’un drapeau et convertissez ce symbole en noir et blanc : il ne sera plus qu’un vulgaire morceau de tissu. Nous ne pouvons pas empêcher notre cerveau de percevoir ce qu’il connaît, l’herbe est verte et le ciel est bleu (bon, d’accord, pour le ciel c’est de plus en plus rare !).

Vouloir faire de la photo en nuances de gris ferme donc forcément quelques portes. Mais le noir et blanc permet une approche de la photographie qui a bien d’autres atouts et beaucoup plus d’un tour dans son sac pour nous séduire. Voyons donc ce que peut nous apporter cette nouvelle forme de langage

Madagascar apprendre la photo de voyage enfants photo de voyage noir et blanc

4. Le N & B est un langage

S’exprimer en noir et blanc n’est pas un effet de mode ! C’est une manière de s’exprimer ! Pour vous aussi, cette certitude va prendre tout son sens à la lecture de ces lignes.

La perte de la vue ou de l’ouïe est toujours compensée par l’acuité augmentée des autres sens. C’est la même chose avec une image. Supprimez les couleurs et d’autres éléments vont gagner en importance à la perception humaine : lignes, formes, motifs, textures, lumière, contrastes, reliefs…

Cambodge photo de voyage moto noir et blanc

Cela ne facilite pas pour autant la prise de vue : il faut, pour compenser la perte, être d’autant plus attentif sur plusieurs autres points :

1. la composition de l’image,
2. le cadrage,
3. l’analyse de la lumière,
4. la densité des contrastes

Pour cette raison, le portrait – surtout le portrait en extérieur en ce qui nous concerne – sera valorisé par une attention particulière à ces 4 points (ci-dessus) :

La subtilité consiste à nous attacher à ces quatre valeurs pour nous permettre d’exprimer différemment des émotions aussi diverses que la tristesse, la peur, la douceur, la violence, l’inquiétude, etc.

photo de voyage noir et blancCambodge photo de voyage enfant noir et blanc filleMadagascar photo de voyage enfant noir et blanc chapeau

Si la lumière et les contrastes sont les bases de l’expression en noir et blanc, il ne faut pas oublier que les formes géométriques structurent l’image et guident notre regard. Il faut apprendre à les repérer et les agencer.
Mais est-il possible de visualiser et de penser en noir et blanc ? Eh bien, laissons tomber les grandes théories, la réponse est NON !!!
Si l’on ne peut pas penser en noir et blanc, il est cependant essentiel de penser POUR le noir et blanc !
Il faut donc anticiper le N & B et incorporer les 4 ingrédients (composition, cadrage, lumière, contraste) à la préparation.

Un point important : la prise de vue en numérique n’est plus une approche intimidante pour la photo N & B. Nous avons la possibilité de prendre des images en couleurs et de les travailler en post-traitement pour les convertir en noir et blanc. Je vais vous indiquer la technique la plus adaptée un peu plus loin. Avant cela, il existe des techniques d’apprentissage pour commencer à aiguiser votre regard !

photo de voyage enfant noir et blanc

II – Un peu de technique

1. Une technique facile à appliquer

Exercice ludique et très efficace.

Tous les pilotes de ligne ont appris leur métier sur un simulateur de vol avant de prendre les commandes d’un Airbus A380, heureusement ! Il en sera de même pour nous avant d’aller déclencher à tout va dans la rue.
Vous avez forcément une photothèque avec des centaines, des milliers, voire des centaines de milliers d’images (d’ailleurs, si c’est le cas, profitez-en pour faire un peu de ménage)…

Procédez en 3 étapes :

• Partez à la recherche d’images que vous pouvez convertir en noir et blanc.
• Repérez les 4 caractéristiques favorables (cf. ci-dessus) sur vos images en couleur.
Basculez en mode N & B sur votre logiciel pour analyser les jeux de lignes, de formes ou de motifs.

Partez à la chasse des contrastes forts. Entrez dans les détails de vos images. Si vous vous êtes appliqués lors de votre prise de vue et de la mise au point, vous pourrez peut-être isoler une partie de l’image qui mérite un développement N & B.

Attention, il ne s’agit pas de la technique pour convertir vos images couleur en photo N & B, mais simplement d’un exercice pour aiguiser votre regard. Cette méthode d’apprentissage est beaucoup moins décourageante que de shooter des centaines de fois pour accumuler des « ratés » !

Cambodge photo de voyage enfants village

Cambodge Cambodge photo de voyage enfants village noir et blanc

Exemple d’une interprétation : j’ai repéré cette image pour ce que je pensais en faire. La photo couleur est a priori sans intérêt. Pourtant on remarque des caractéristiques intéressantes :

– Des contrastes importants au premier plan entre le blanc des chemises des écoliers et le noir
de leurs cheveux

– Le doigt pointé flou tranche sérieusement avec la netteté du visage de l’enfant.
– Un sujet à isoler, un enfant net noyé dans le flou des autres visages
– J’ai donc pris le parti de recadrer l’image avec le visage de l’enfant en respectant la règle des tiers
– De plus cela m’a permis d’éliminer l’arrière-plan de la cour de l’école sans intérêt sur cette image

Maintenant, entraînez-vous à cet exercice qui va affiner notre regard et vous aider à analyser une scène.

2. Comment photographier en N & B ?

Passer à la pratique et à la prise de vue en noir et blanc est une étape qui peut être intimidante. Elle est pourtant plus facile à mettre en œuvre que de convertir des images en couleur vers des nuances de gris !
Voici quelques conseils pour vous lancer avec le bon matériel, les bons réglages et les bonnes décisions à prendre sur le terrain.

Pour faire simple, le noir et blanc est accessible à tous les appareils, il faut seulement tirer le meilleur parti de leurs possibilités et en connaître les limites. Entre un Smartphone et un appareil reflex haut de gamme, il y a un monde. Les capacités d’un capteur en termes de dynamique, de profondeur, de couleur et de bruit dépendent fortement de sa taille. C’est la même évidence pour son potentiel créatif : plus le capteur est petit, plus il sera difficile de jouer avec ses faibles profondeurs de champ.

Madagascar photo de voyage épuisettes
Quel format utiliser pour faire de la photo en N & B ?

Tous les appareils ont un mode N & B, qui vous restitue directement une image en niveaux de gris. C’est peut-être tentant, mais c’est réducteur et le potentiel créatif en post-traitement sera quasi inexistant.

« Le principal potentiel du numérique est le contrôle de l’interprétation »

photo de voyage noir et blanc entrée temple

Un bonze avec son habit orange flashy est difficilement imaginable en N & B…. Et pourquoi pas ?

Ne cédez pas à la facilité, vous allez le regretter ! Avec le mode Noir et Blanc, les informations de couleurs sont supprimées. Il ne sera donc plus possible de différencier les couleurs pour les convertir en nuance de gris. Ne pas profiter de cette opportunité du numérique couleur va réduire considérablement la possibilité de sublimer vos photos en noir et blanc. Même si vous n’êtes pas à l’aise avec les outils de post-traitement, ne cédez pas à la facilité en utilisant ce mode. Il supprime les données RVB et ne vous rendra, à l’impression, qu’une image plate et sans relief ! L’utilisation de quelques curseurs d’un logiciel de post-traitement donnera, de toute façon, un bien meilleur résultat (voir la partie post-traitement ci-dessous).

Quelle est alors la solution ? Si vous choisissez de « shooter » en JPEG, je vous suggère d’éviter le mode noir et blanc. En revanche, en utilisant la combinaison RAW + JPEG, vous optez pour la combinaison gagnante ! Pour bien saisir la différence fondamentale entre les deux formats, regardez cette brève vidéo de Laurent, et revenez vers moi.

En effet, le format RAW va conserver toutes les informations nécessaires à un développement en post-traitement, tandis que le format JPEG va vous être très utile à la prise de vue, car c’est elle qui va s’afficher sur votre écran LCD et vous donner les premières informations visuelles après le déclenchement. Elle va donc être d’une aide précieuse afin de repérer les points forts et les points faibles de votre image. Vous ne pourrez que l’améliorer avec le fichier RAW que votre appareil photo conserve précieusement sur sa carte mémoire.
À noter que : l’enregistrement combiné RAW + JPEG vous donnera le meilleur des deux formats, l’un avec une image instantanée à la prise de vue et l’autre avec toutes les données nécessaires pour réussir vos photos en noir et blanc. Même si cette solution prend plus de place sur votre carte mémoire, elle reste (et de loin !) la meilleure option pour l’apprentissage de la photo N & B.

En conclusion, dans la perspective de faire de la photo N & B, je vous conseille vivement d’adopter le format Raw + JPEG !

Cambodge photo de voyage noir et blanc arbre racines ruines

En N & B, la prise de vue doit être faite dans la perspective de son interprétation. Faire de la photo numérique en noir et blanc laisse sous-entendre que le résultat ne s’arrête pas à la prise de vue. Il faut considérer que le post-traitement (développement sous Lightroom, par exemple) fait partie intégrante de votre travail photographique.

3. Le post-traitement

Le numérique a donné une seconde jeunesse à cette pratique en mettant à notre disposition des outils de conversions qui permettent de reproduire le développement spécifique lié aux images en argentique.

Nous entrons de plain-pied dans un univers où l’interprétation est reine, mon sujet favori : la créativité ! La créativité numérique, ça existe ! Surtout en noir et blanc…

Madagascar enfant barque eau noir et blanc

Vous êtes seul maître de l’interprétation que vous souhaitez faire de vos images.

Pour comprendre les bases du post-traitement, je vous propose de regarder la vidéo de Laurent qui traite de ce sujet : Comment convertir une image en noir et blanc ?

De nombreux paramètres pourraient être encore abordés dans ce chapitre, mais il faut que je songe à faire une bible complète ou une série de vidéos pour vous exposer tous les paramètres à prendre en compte pour une réalisation parfaite d’une image en noir et blanc. Dans un premier temps, je vous propose d’appliquer les quelques conseils évoqués plus haut avant de songer à aller plus loin.

III – Osez le Noir et Blanc en voyage

1. Le travail personnel photographique, en quoi ça consiste ?

photo Noir et Blanc photo voyage femme âgée

Apprendre les techniques photo est à la portée de tout un chacun ! Voilà qui est rassurant, mais, avec plus de 5 millions d’appareils photo numériques vendus chaque année en France, des millions de nouveaux photographes nous servent des sujets vus et revus. Des photos prises de plus en plus loin, de plus en plus… banales !

Vos photos ressembleront aux photos des autres photographes qui se sont rendus au même endroit ou qui ont photographié le même monument du bout du monde, la même fleur dans votre jardin…

photo enfant fille noir et blanc

Au point que le fait de photographier un site de rêve avec une lumière extraordinaire n’a pas plus de valeur que la photo de votre jolie grand-mère (ne vous méprenez pas, j’adore les grands-mères !). Allez faire le tour des banques d’images sur le web… Elles regroupent des millions, des milliards de photos pour une poignée de figues. Que le photographe, amateur ou professionnel, ait fait des dizaines de milliers de kilomètres pour faire ces clichés ne leur apportera d’autre intérêt que celui des souvenirs personnels (ce qui est déjà bien !)

photo agriculture récolte voyage noir et blanc

Seulement si vous êtes passionné de photographie vous aurez immanquablement envie, passé le stade de l’apprentissage ou pendant sa progression, de créer des images uniques. Pour cela, il vous faudra nécessairement cultiver votre style personnel. À défaut d’exprimer vos propres émotions, vos images resteront semblables à celles des autres photographes.

Développez votre style personnel !

Une petite histoire où beaucoup vont se reconnaître : Un jeune homme se « met en ménage » avec la femme de sa vie qui, le premier soir, veut lui préparer un petit plat pour lui faire plaisir… Elle va donc voir sa belle-maman et lui demande quel est le plat préféré de son fils. Un gratin de courgettes/pommes de terre avec une sauce béchamel. Quelle idée ! Elle s’affaire pendant des heures, entre les courses, la préparation, la vaisselle et les bougies pour ne pas manquer son entrée… Tout y est ! Pourtant, le verdict tombe dès la première bouchée du bien-aimé : « C’est quoi, ça ? Le gratin de ma mère est meilleur ! » Et la déception de la cuisinière est telle qu’elle est au bord de la rupture.

Moralité de l’histoire : à chacun de trouver sa façon personnelle de réaliser chaque action de sa propre vie. N’essayez pas de reproduire la recette d’un autre, trouvez votre propre style. Terminé le gratin « courgettes/pommes de terre » de belle-maman, faites votre propre cuisine ! Votre plat ne sera peut-être pas digne d’un étoilé du Michelin, mais il aura une saveur incomparable : celle de votre personnalité.

photo voyage ruines noir et blanc

Pour faire de la photo et sortir du lot, c’est la même chose ! Pour un sujet donné, la seule différence entre votre travail et celui des autres photographes sera d’exprimer votre point de vue personnel. Sans style, vos photos ne montreront qu’un lieu ou un sujet comme n’importe qui d’autre aurait pu le faire !
Votre style personnel pourra se traduire par des centaines d’approches différentes.

photo noir et blanc animal

Je vous conseille pour cela de visionner, de vous documenter, de regarder les images des grands photographes sans vous limiter aux grands noms de l’argentique. De jeunes photographes n’ont connu que le numérique et témoignent d’un talent fou en exprimant une véritable personnalité photographique. Ne cherchez surtout pas à les imiter (pensez au gratin de belle-maman !), mais admirez leur travail et, si vous êtes un peu avancé dans votre apprentissage, analysez leurs images. Peut-être que, dans le flot des images, vous aurez ce « déclic » qui vous fera dire : « c’est ça que j’aime ! »

photo noir et blanc moto chargée transport

Commencez votre travail photographique, regardez autour de vous, lisez, soyez curieux et faites de la photo ! Lâchez-vous et, par-dessus tout : soyez vous-même !

Le Cambodge intemporel. Voilà 6 ans que j’ai découvert le Cambodge et j’y retourne tous les hivers pendant 2 ou 3 mois. J’ai compris là-bas que c’est dans le N & B que se trouve la meilleure expression de mon inspiration. La photo monochrome me permet de sublimer ma passion pour la photographie, de tirer le meilleur parti de mon travail photographique. Mon déclic, ce fut la rencontre avec un peuple, un pays. J’y travaille, depuis, avec plus d’enthousiasme que jamais, en perfectionnant sans cesse mon travail personnel dans la photographie. Ma carrière professionnelle et les obligations lucratives de mon travail me portent vers d’autres sujets et d’autres destinations (Madagascar entre autres), mais c’est au Cambodge que j’ai véritablement découvert ma vocation personnelle pour la photographie en N & B. Je vous propose, pour approfondir ce sujet, de lire cet article très intéressant de Laurent sur les 7 façons d’investir sur vous pour devenir un meilleur photographe.

photo femme blessures cicatrice noir et blanc

Mon objectif final, c’est l’édition d’un livre photo. Avec la participation, pour les textes, d’un grand nom du journalisme de la presse écrite (chut !) et peut-être d’une personne moins connue, mais tout aussi passionnée par la culture et l’Histoire du peuple khmer. « Le Cambodge intemporel », un livre photo… en N & B, évidemment !

Je n’ai pas fixé d’échéance au projet. Je sais que le moment viendra… Quand j’aurai réuni toutes les images nécessaires, quand je serai prête. Quels que soient les sujets traités d’ici là, les destinations acquises à ma cause ou pas… Ma démarche photographique et ma progression professionnelle vont dans ce sens, quelles qu’elles soient.

J’espère que ce paragraphe – un peu long soit, mais essentiel pour vous transmettre ma propre expérience en photographie – motivera votre ambition à entreprendre un travail de recherche personnelle, votre envie de trouver votre style, le meilleur moyen d’expression de votre propre passion pour la photographie.

Et pourquoi pas « osez le noir et blanc… en voyage ! »

2. Pour aller plus loin… Le voyage photo

La photographie est un art du quotidien. Dans son apprentissage comme dans celui de la vie, chaque nouveau jour peut être une nouvelle étape dans la progression de tout un chacun. Comme dans la vie, les voyages sont des opportunités extraordinaires de compléter notre compréhension de nous-mêmes et du monde qui nous entoure. Les voyages photo sont, eux aussi, autant de possibilités de développer votre esprit créatif et votre propre expérience de la photographie. Ma vie professionnelle témoigne d’une irréversible alliance de ces deux passions pour le voyage et la photographie.

photo de voyage noir et blanc enfant

Je remercie Laurent de m’accueillir sur son blog, véritable caverne d’Ali Baba pour les passionnés de photographie et désireux de devenir un photographe accompli. J’espère vous apporter le complément d’informations nécessaires à votre épanouissement dans la pratique de la photographie. Ne pas oublier que le voyage commence dès que vous franchissez le pas de votre porte !
 

 

Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 4,83/5)

Loading...

Recherches utilisées :

meilleur appareil photo en noir et blanc en dessin, photo objet noir et blanc triste, blog voyage laurent massot, arbres extraordinaires, une photo noire et blanc ca expeime quoi, banque, contraste flou net, enfant triste noir et blanc

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

51 commentaires

  • Très bel article plein d’enthousiasme. On sens la passion à travers ces lignes. Un article qui donne envie de continuer à progresser, de prendre son appareil et de sortir faire des photos.

    2 novembre 2015
    • Bonjour Yannick,

      Un bon photographe est un « photographe qui se bouge » et sortir pour faire de la photo est la meilleure des solutions pour progresser. Le voyage commence dès que l’on passe le pas de la porte. Il n’est pas forcément utile de faire des milliers de kilomètres. Je trouve mon inspiration dans les cultures du monde, mais il y a tant à faire à côté de chez soi. Et puis il ne faut pas oublier qu’un Japonnais qui arrive dans un village Français va trouver cela terriblement exotique et pour cause ! La France n’est -il pas le plus beau pays du monde ?
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
      • Un Japonais ne trouve pas un village Français exotique parce que la France est le plus beau pays du monde.
        Mais comme vous dites, parce que c’est « exotique » = différent de son quotidien.
        De la même manière qu’un Français sera fasciné au Japon alors que ce même Japonais n’y trouvera aucun intérêt.

        Pour faire de la « belle » photo pas loin de chez soi, il y a quelque chose de très difficile à réaliser: voir la beauté dans le quotidien, dans les lieux que l’on visite chaque jour, réussir à garder un regard d’explorateur sur des lieux que l’on pense connaitre par cœur.

        (Mais ça n’enlève rien à la grande beauté des photos que j’ai pu voir sur votre site, et que je suis loin d’égaler !)

        20 novembre 2015
  • Wuauuu superbe cet article, comme toujours Laurent!

    Merci Marie-ANge de me faire découvrir ou « re » découvrir cet aspect de la photo.
    je ne sais pas si plus difficile que la couleur, car plus banale, mais quelle beauté de photos! Bravo

    Merci pour le conseil sur la perspective de l’interprétation, car c’est vraiment l’âme de notre photo.
    Je trouve que le message est bien plus fort. Cela me donne envie de faire une peinture en N&B, avec le dessin c’est facile mais en peinture… et pour la photo il faut faire gaffe de ne pas tomber dans la facilité

    Merci c’est top comme article!

    A très vite, je cours dessiner 😉
    Renata
    Dernier article de Renata : L’alphabet culinaire : « W » comme Whiskey*…

    2 novembre 2015
    • Quel bel article très enrichissant de bons conseils et d’astuces. Les photos sont justes extras!, elles reflètent la beauté de ce qu’on peut faire avec le noir et le blanc, un rendu qui met en évidence une atmosphère particulière. Très professionnel et très instructif, cet article mérite un « Grand merci et bravo! ».
      Dernier article de Sam : La théorie des couleurs et leurs influences sur nous!

      9 novembre 2015
  • Bonjour !

    Wuauuu superbe cet article, comme toujours Laurent!

    Merci Marie-ANge de me faire découvrir ou « re » découvrir cet aspect de la photo.
    je ne sais pas si plus difficile que la couleur, car plus banale, mais quelle beauté de photos! Bravo

    Merci pour le conseil sur la perspective de l’interprétation, car c’est vraiment l’âme de notre photo.
    Je trouve que le message est bien plus fort. Cela me donne envie de faire une peinture en N&B, avec le dessin c’est facile mais en peinture… et pour la photo il faut faire gaffe de ne pas tomber dans la facilité

    Merci c’est top comme article!

    A très vite, je cours dessiner 😉
    Renata

    2 novembre 2015
    • Bonjour Renata et merci

      Faire de la photo en N&B n’est pas plus difficile que de faire des belles photos en couleur, il faut simplement avoir la sensibilité pour. C’est un apprentissage supplémentaire aux bases des techniques photos. Il y a des techniques de prises de vues, de post traitement et surtout affiner son regard. Pour le coup d’œil il y a des techniques pour le travailler et l’exercer. Mais ceci est bon pour toutes les activités artistiques. Si tu tentes l’aventure d’une peinture en N&B, je demande à voir, ce sera surement magnifique !
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
  • Merci beaucoup pour m’avoir redonné le gout du N&B. J’avais oublié mes cours de photographie argentique aux Beaux Arts où notre Maître enseignait avec sa passion du N&B. Aujourd’hui, avec nos appareils ultra sophistiqués et la possibilité boulimique des prises de vues sans compter, je ne pensais plus au N&B. Qu’elle sensibilité oubliée ! Merci encore.

    2 novembre 2015
    • Bonjour Daniel,
      Vous avoir redonnez le goût du N&B! Voici le plus beau des compliments pour la formatrice en photographie que je suis !…. Les appareils photos numériques ont démocratisé la possibilité de faire du N&B, mais cela reste de la haute voltige et n’enlève en rien les lettres de noblesses à cette activité où j’ai moi même encore beaucoup à apprendre. Mais quelle tristesse pour celui qui croit tout savoir dans une discipline. En numérique les compétences nécessaires pour faire du N&B nous forcent à évoluer et bien évoluons !
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
  • Encore un excellent article !
    Non, le noir et blanc n’est pas une mode mais une façon de sublimer certaines photos.
    Entièrement d’accord aussi pour ne pas utiliser le mode noir et blanc de l’APN qui fait perdre définitivement toute information couleur. Avec un peu de pratique il est facile d’obtenir de bons résultats en post-traitement.
    Encore bravo !

    2 novembre 2015
    • Comme je le dit dans l’article, pour se donner les meilleures chances de réaliser de beaux clichés N&B, il est nécessaire d’associer les formats RAW et JPEG, Le Raw pour le post traitement et le Jpeg avec le mode N&B de votre appareil pour une première visualisation sur votre écran LCD (surtout en phase d’apprentissage). Jamais l’un sans l’autre. Où plutôt JAMAIS le mode N&B sans le raw pour le post traitement.
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
  • Merci Laurent de permettre à d’autres passionnés de s’exprimer.

    J’aime beaucoup l’esprit de ton article Marie-Ange, tes photos bien sûr mais j’ai particulièrement retenu >>> « La photo couleur est une représentation de la réalité alors que le noir et blanc est une interprétation du réel »

    et ta comparaison avec l’exemple de la photo avec les enfants, édifiant !
    Dernier article de cathy : Modeler la terre c’est sexy…[podcast et vidéo]

    2 novembre 2015
  • Salut Laurent,et merci pour tout ce que tu fait pour nous apprendre la photo.cet article est un trésor,pour nous autre qui somme pris par le temps de travail ce genre d’article ns édifie.par contre j’ai toujours ce soucie de ne pas maîtriser la lumiere a l’intérieur,quand savoir qu’il faut augmenter les iso,comment régler le flanche externe pour une image bien expose´.autre constat est que j’ai l’impression que les images sont fades.maitrise pas tout ça.bnne jrne´ a toi et bcp de merci pr les cours.

    2 novembre 2015
  • Merci pour ce bel article, très intéressant comme toujours. Merci pour ce que tu fais pour nous.

    ps: j’en profite, il y a eu un article sur le new blog avec notamment une application du site sur Ios et Android, or sur Ios sur l’appstore il ne trouve pas la dite application, pourquoi?
    Cordialement

    2 novembre 2015
  • Bonjour Laurent, bonjour Marie Ange

    Très bel article qui j’espère convaincra tout les débutants et moins débutants de vraiment se lancer dans le N&B.

    A mes débuts dans mon domaine de la photo de rue mes photos étaient toutes en couleurs et maintenant j’essaie selon le sujet et l’angle choisit de privilégier l’un ou l’autre.

    Cependant un choix restrictif de l’utilisation systématique du noir et blanc entraînent pour moi une pratique un peu restrictive de la photo de rue et peut devenir monotone dans certains cas. Certes la recherche dans les villes de certains aspects graphiques, de lignes puissantes, d’ombres portées est intéressante et développe la créativité mais, on a aussi dans d’autres cas une bonne photo de rue en couleur.

    Vivez les opportunités que nous offrent le numérique à partir d’un fichier RAW. Plus à choisir la pellicule, on peut penser ses photos de manière plus riche et plus inventive.
    Dernier article de Amor : L’homme dans la ville

    2 novembre 2015
    • Bonjour,

      Vous avez totalement raison. Faire du noir et blanc sa spécialité ne veut pas dire fermer les yeux sur tout ce qui se présente à nous. Par exemple en Inde ou dans les marchés locaux du Haut Tonkin au Vietnam, je photographie en couleur. La raison, je ne souhaite pas faire une interprétation d’une telle réalité colorée qui nous saute aux yeux ! Trouver son « feeling » photographique ne veut surtout pas dire se fermer à tout ce qui se présente à nous !
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
  • Marie-Ange,
    Votre article lu dans le train pour aller au travail ce matin m’a beaucoup plu par l’authenticité des propos, la sincérité de vos témoignages vécus.
    Les portraits illustratifs m’ont touché, les regards ont attiré le mien.Une leçon de photo dont je vous remercie ainsi que Laurent qui vous a invité à la partager.

    2 novembre 2015
  • Un très bel article, moins axé « technique » et plus focalisé sur le développement d’une approche personnelle en photographie, que je trouve essentielle. Maîtriser la technique photographique, les réglages de l’appareil, cela se fait assez rapidement, surtout avec de la pratique. Développer son approche ou point de vue personnel, exprimer sa vision et apporter un maximum de soi-même dans chaque cliché est une toute autre affaire et demandera nettement plus de temps,… Il n’y a de plus pas de recette miracle ou universelle pour la trouver, chacun doit chercher sa voie, en travaillant, sur le terrain en expérimentant, ensuite en lisant et en s’inspirant (sans copier !) d’autres photographes. Le développement d’une vision artistique et personnelle est essentielle. C’est ce qui fait la beauté mais aussi toute la complexité de la photographie !
    https://www.flickr.com/photos/yvessouris/

    2 novembre 2015
    • Bonjour Yves,

      Je suis allée faire un petit tour sur votre page flickr. Et bien, il n’y a pas de doute, votre personnalité photographique est affirmée. Bravo, il y a de très belles photos !
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
      • Bonjour Marie-Ange, un grand merci pour le gentil compliment. Venant d’une photographe aussi talentueuse que vous, cela me touche beaucoup !

        3 novembre 2015
  • Ah! On voit bien que tu n’as pas un âge canonique! J’ai commencé la photo à l’époque où la pellicule couleur était hors de prix et j’ai développé moi-même mes photos… donc en noir-blanc. La couleur semblait réservée aux professionnels – et encore, les plus grands! Donc, je pensais noir-blanc et pour moi, il a été difficile de passer à la couleur! Découragée par les résultats des tirages couleurs industriels, j’ai fait de la photo-souvenir sans plus de prétention. Mais dès que le numérique est arrivé, le plaisir était de retour! Un labo-photo sans produits et sans contraintes!
    Ceci, juste pour tempérer ton historique et y mettre mon grain de sel…
    Néanmoins, depuis que j’ai suivi ton cours, j’ai pu mettre en pratique quelques acquis et je reconnais le bien-fondé de tes articles qui m’apportent de précieux éclaircissements! Comme celui-ci que je trouve particulièrement bien mené.
    Merci pour tout!

    2 novembre 2015
    • Bonjour

      Merci pour la galanterie, mais je suis quand même née au temps où la photo numérique était de la science fiction ! Alors que j’aurais pu me mettre à la photo dès mon plus jeune âge, j’ai quand même préféré attendre une reconversion professionnelle pour me mettre à la photo et en faire mon métier. Comme quoi tout est permis et il n’y a pas d’age pour apprendre la photographie. Il m’arrive d’avoir dans mes groupes de photo voyageurs des personnes de 70 ans et plus. Et je peux vous dire que l’école de la vie apporte tout autant que les techniques fondamentales. A bientôt
      Marie-Ange
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
  • Merci pour cet article que j’ai dévoré de bout en bout tant il est bien construit et donne envie de N&B.

    2 novembre 2015
  • J’ai beaucoup aimé .J’ai tout de suite envie de faire des essais .Justement je travaillais hier des photos sur la Birmanie et par erreur,une de mes photos est passée en Net B .Je crois que c’est un choix involontaire sur photoshop laissé en niveau de gris.Je me demande si c’est suffisant.Le résultat à l’écran est sympath mais je me demande ce que cela donnerait imprimé et s’il y a une différence en travaillant la photo couleur d’origine en NB

    2 novembre 2015
  • Cet article est très riche en informations, merci Marie-Ange ! Cela m’a permis de découvrir ton site tout aussi intéressant ! 🙂
    Apprendre à ses yeux à voir en noir et blanc, c’est compliqué, il faut pas mal d’entraînement et d’expérience pour savoir tout de suite ce qui va avoir de l’intérêt en noir et blanc. Savoir repérer les zones claires et foncées qui font tout le contraste ! Affûter son « œil photographique » est une chose qui s’apprend et une fois que l’on arrive à repérer ce qui nous plait, ce n’est que du bonheur.

    Bravo encore !
    Dernier article de Anne LANDOIS-FAVRET : Carte de visite

    2 novembre 2015
  • Bonjour Marie-Ange.
    Merci pour cet article, même s’il parait long à lire, on se laisse vite prendre à la lecture.
    Que de bons conseils, ça donne envie de passer au N&B.
    Je vais y réfléchir.
    Cordialement.

    2 novembre 2015
  • j’ai suivi la formation de Laurent?mais ça ne m’empéche pas d’apprécier enormément votre blog.merci et continuez svp.

    2 novembre 2015
    • Bonjour

      Mais l’un m’empêche pas l’autre ! Bien au contraire ! Ce serait une grosse lacune de ne pas suivre la formation de Laurent….. Et d’apprécier mon blog, OUPS !….. car nous sommes complémentaires. La preuve si Laurent m’a convié chez lui c’est que nous avons chacun notre manière d’appréhender la photographie. A la base, nous sommes deux photographes, deux personnalités, deux formateurs et à nos lecteurs de puiser auprès de l’un et de l’autre les informations dont ils ont besoin ! Mon approche est plus sur le terrain, je suis guide photographe de voyage ! Même si je commence à réellement apprécier les partages sur mon blog !…..
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
  • Bonsoir ; Quelle passion dans cet article !!! Par contre je n’ai pas compris votre explication de la partie concernant l’utilisation du RAW + JPEG , sinon vos photos sont magnifiques , du grand art !!.

    2 novembre 2015
    • Bonsoir Alain

      Dans un premier temps il est utile de visionner la vidéo de Laurent qui vous explique la différence entre les deux formats de prise de vue Raw et Jpeg, http://apprendre-la-photo.fr/?s=raw+jpeg
      Ensuite dans le cas du N&B, il est fortement conseillé d’utiliser à la prise de vue les deux formats en simultané (disponibles sur votre appareil photo Numérique).
      Vous sélectionnez dans le menu de appareil le format Raw +Jpeg (évidemment si votre APN dispose de cette possibilité !).
      – Le format Jpeg en sélectionnant « monochrome » sur votre APN vous donne la possibilité de visionner directement sur votre écran LCD votre prise de vue afin d’avoir un premier aperçu de votre photo
      – Vous allez utiliser le fichier Raw pour travailler (développer) votre photo sur votre logiciel de Post traitement (par exemple lightroom) et tirer le meilleur de ses informations pour faire de votre image une magnifique photo en N&B.
      Bonne soirée
      Dernier article de Marie-Ange : La photo de paysage – 7 astuces pour bien débuter !

      2 novembre 2015
      • Marie-Ange bonsoir . Un grand merci pour votre réponse , j’ai maintenant compris l’utilisation du couple Raw+Jpeg pour le N&b , couplage que je vais essayer à ma prochaine sortie , car je suis de plus en plus attiré par les clichés monochromes , j’ aime beaucoup vos photos ainsi que celles de Lee Jeffries et Laurent Baheux que j’ai découvert récemment , que du N&B magnifique . Bonne soirée .

        9 novembre 2015
  • Superbe article!

    3 novembre 2015
  • très bel article. Toujours très attiré par le N&B que je trouve plus percutant, intemporel (quoique) et qui ouvre encore plus l’imaginaire (en tout cas le mien). En plein apprentissage, je pense que
    je vais rapidement me tourner vers ce « mode d’expression ». Merci pour l’enthousiasme et les conseils. Je pars en voyage le monde m’attends au pas de ma porte ;o)

    10 novembre 2015
  • Thanks Webmaster, for this awesome website. Visitors, we also suggest you Business Online Directory

    10 novembre 2015
  • la photo c’est // pause

    18 novembre 2015
  • Le n&b ou comment se simplifier la vie…. Les photos sont belles … comme la plupart des photos n&b. Article racoleur pour amateur. Il en faut, mais clairement pas un site pour les pro…

    18 novembre 2015
  • Ben, le blog de Laurent est-il un blog pour les pros ? Je ne crois pas qu’il ait cette vocation ! Il est bien destiné aux amateurs, n’est pas ? Donc cet article est bien à sa place. Bien que pro ou amateurs ne veut plus dire grand-chose car je connais bon nombre de photographes amateurs qui pourraient vivre de leurs images mais qui n’osent pas entrer dans le monde bien prétentieux des photographes dit « pro » dont je fais partie. Le terme de racoleur (qui cherche à attirer à soi par des moyens peu recommandable : définition du Larousse) est peut être un mot un peu inapproprié, mais un plaidoyer pour le N&B certainement ! Et je continuerai à inciter (racoler) et initier les nouveaux photographes qui cherchent une personnalité photographique et veulent tenter l’aventure du N&B !
    Dernier article de Marie-Ange : Vivre la vie de ses rêves ! Alex photos du monde

    19 novembre 2015
  • très bon article! ca donne envi de faire plus de N&B! je vais essayé la technique RAW + Jpeg j’en est jamais fait comme ca! t’es article sont toujours très clair, c’est une source d’inspiration même pour les baroudeur comme moi. je fais a chaque fois le plein d’astuce et technique. merci!

    21 novembre 2015
    • Bonjour Grégoire,

      Ravie que cet article te motive à faire de la photo en Noir et Blanc. Comme je l’explique ici, la pratique du N&B m’est apparue comme une évidence lors de mon premier voyage au Cambodge, il y a quelques années. Si tu es un baroudeur, tes voyages te conduiront peut être vers ce pays merveilleux pour mettre en pratique cette technique du Jpeg + Raw incontournable pour une véritable interprétation de l’image N&B et son post traitement. Tu peux voir plus de photos du Cambodge en N&B sur l’album que je propose à cette adresse http://apprendre-la-photo-de-voyage.com/albums/
      A bientôt
      Marie-Ange (Auteure de l’article ci dessus)

      4 décembre 2015
  • Un super article qui réconcilie avec le noir et blanc, moi qui avait un peu peur d’y perdre l’essentiel, merci
    Dernier article de Elisabeth : Lentilles vertes au petit salé

    29 novembre 2015
  • Un espace pour stocker vos fichiers et la musique gratuitement: http://partagora.com

    29 novembre 2015
  • Très très bel article concernant la photo en noir et blanc et sur cette belle photographie mis en valeur par Marie-Ange.
    Superbe

    5 décembre 2015
    • Merci Daniel pour tant de compliments. Une petite précision que je revendique car j’y ai mis tout mon cœur : l’illustration par les images oui, et l’article est de aussi de moi ! Une petit sursaut d’orgueil que j’espère vous me pardonnerez !
      D’ailleurs je vais approfondir l’approche du Noir et Blanc dans les mois à venir sur mon Blog http://www.apprendre-la-photo-de-voyage.com – Je serai au Cambodge tout le mois de Février pour continuer mon travail photographique (qui est le propre du photographe) sur le « Cambodge intemporel ». Un projet sur lequel je travaille depuis 6 ans.
      A très bientôt
      Dernier article de Marie-Ange : [Astuces photos] Comment configurer votre Reflex ?

      5 décembre 2015
  • Une simple question. Pourquoi les photos N&B expriment-elles toujours le malheur, chagrin et le passé? Le bonheur et la beauté n’ont pas de couleurs à mes yeux.
    Valérie.

    21 décembre 2015
  • J’aime le noir et blanc mais seulement pour certains types d’images. Je trouve que l’on obtient souvent de très bons résultats avec les portraits et les photos de rues.
    Dernier article de Camille – L’Oiseau Rose : Top 10 des comptes Instagram voyage à suivre !

  • bonjour
    j’ai bien aimer le sujet n&b en voyage

    6 juillet 2016
  • J’utilise très peu le noir et blanc en voyage mais ton article me donne des idées. A tester pour mes prochaines photos 🙂 Merci pour le partage et les infos vraiment complètes !