[Vidéo] La taille du capteur et ses conséquences : Full Frame, APS-C, Micro 4/3

30 octobre 2016

On me pose souvent des questions sur la taille du capteur : « c’est quoi exactement Full Frame, APS-C, micro 4/3 ? Quelles conséquences ça a pour moi ? Est-ce que ça change vraiment la longueur focale et la profondeur de champ, parce que j’ai entendu le contraire et je ne sais plus à qui me fier ? » Toutes les réponses sont dans cette vidéo de 6 minutes. Si vous hésitez à la regarder, sachez que dedans, je parle en ch’ti 😀


Cliquez ici pour afficher/masquer la transcription complète

Hellooooowwww, ici Laurent Breillat du blog Apprendre la Photo ! Aujourd’hui, je vais vous parler de la taille du capteur de votre appareil photo, et de ses conséquences pour vous. En effet, je reçois au moins TOUT ÇA d’emails tous les JOURS sur cette question : normal, c’est une notion sur laquelle circulent de nombreuses idées reçues et qui peut paraître complexe, mais qui a une vraie influence sur vos photos.

Alors stressez pô, ché pa la mort, hein, prenez une bière et un carré de chocolat, et on va voir ça ensemble, et pas à pas !

Pour faire une photo, la seule chose dont vous ayez absolument besoin, c’est d’une surface sensible à la lumière. Dans l’histoire de la photo, il y a eu des plaques de verre, des pellicules, aujourd’hui des capteurs numériques, et demain des nanocellules bioniques génétiquement modifiées à photosynthèse accélérée holographique, mais le principe reste le même.

Cette surface a donc une taille, puisqueeee… c’est un truc physique quoi, comme… un bras.

Par exemple, une pellicule 5×7 faisait cette taille. C’était grand, ouais.

Avec la démocratisation de la photo, la surface qui est devenue la plus courante est celle qu’on appelait à l’époque le « petit format » : la pellicule 24x36mm.

Avec l’apparition du numérique, les capteurs ont repris ce standard, ce qu’on appelle désormais le plein format, ou Full Frame, mais il existe aussi des tailles plus réduites. Bref, votre appareil photo n’a pas forcément un capteur de la même taille que votre voisin, et ça implique deux ou trois conséquences qu’on va voir ensemble.

1. Les différentes tailles de capteur aujourd’hui

Ce fameux capteur 24×36 est disponible sur les reflex assez hauts de gamme, notamment les Canon 1D et 5D, les Nikon D4 et D700, et des hybrides comme le Sony A7.

Mais la taille la plus courante de capteur est sans doute le format APS-C. Il est présent sur la majorité des reflex, et un bon nombre d’hybrides, notamment les Fuji et pas mal de Sony. Un capteur APS-C a une diagonale environ 1,5 fois plus petite qu’un capteur Full Frame. C’est ce qu’on appelle le facteur de conversion, on y reviendra plus tard. 😉

Le troisième format très courant est le format Micro 4/3. Il est présent sur tous les hybrides Panasonic et Olympus, dont les objectifs sont d’ailleurs compatibles entre eux. Sa diagonale est environ 2 fois plus petite que celle d’un capteur Full Frame.

Je vais me concentrer sur ces 3 formats aujourd’hui, mais il existe tout un tas de formats de capteur présents sur les compacts et les bridges, qui sont nettement plus petits. « Tooooouuuuut petit petit petit ».

Je passerai également sous silence les moyens formats numériques, puisque je vais considérer que vous n’avez pas 30 000 euros à mettre dans un appareil photo.

Vous allez me dire que c’est bien joli, mais ça sert à quoi de savoir ça ? Eh bien ça sert à rien, au revoir !

Nan j’déconne : en fait la taille du capteur a des conséquences sur votre image que vous méritez de connaître.

2. La longueur focale apparente

La première conséquence, c’est que la taille du capteur va fortement influencer la longueur focale apparente. Si vous n’avez pas la moooooindre idée de ce que c’est que la longueur focale, cliquez là pour voir l’épisode précédent, en attendant, je vais faire ma réserve de chocolat pour l’hiver. Je reviens dans 3 jours.

Pour que vous compreniez bien, on va devoir faire un petit point théorique. Rassurez-vous, rien de douloureux.

Un objectif, c’est rond. Du coup, il projette une image circulaire. Le capteur est rectangulaire et vient couper là-dedans pour former la photo. Mais si le capteur est plus petit, il vient couper une plus petite portion de ce cercle ce qui donne l’impression… qu’on zoome davantage !

Donc en gros, si un objectif de, disons 20 mm donne cet angle de vue là sur Full Frame, il montrera un angle plus réduit avec un capteur plus petit. Donc en pratique, il donnera l’impression que la longueur focale est plus grande.

À quel point ? Eh bien, c’est simple à calculer : il suffit de multiplier par le fameux facteur de conversion dont on parlait avant. Si je le monte sur un appareil APS-C (facteur de conversion de 1,5), il va se comporter comme un objectif de 20 mm x 1,5, c’est-à-dire 30 mm. Et si je le monte sur un micro 4/3 (facteur de conversion 2), il va se comporter comme un objectif de 20 mm x 2, c’est-à-dire que sa longueur focale APPARENTE sera 40 mm, soit une focale « normale ».

Vous voyez donc bien que selon la taille du capteur, une même longueur focale inscrite sur l’objectif peut donner un rendu bien différent !

On verra davantage comment ça influence le choix de votre objectif dans l’épisode qui y sera consacré, mais en attendant, c’est utile à savoir : si vous voyez une photo faite au 16 mm sur un appareil Full Frame et que vous avez un appareil micro 4/3, ne vous dites pas que vous aurez le même angle de vue à 16 mm !

3. La profondeur de champ

J’en avais parlé brièvement dans la vidéo sur ce sujet, mais c’est la deuxième chose très importante à savoir : pour faire simple, à réglages équivalents, plus le capteur est grand, plus la profondeur de champ sera faible.

Donc un grand capteur peut avoir l’avantage de faire plus facilement un joli flou d’arrière-plan. Mais on peut aussi le voir dans l’autre sens :
un capteur plus petit permet d’obtenir une plus grande profondeur de champ en ouvrant davantage le diaphragme,
bref, un capteur plus petit permet plus facilement d’avoir toute l’image nette en basse lumière.

Bon en réalité, ce qui se passe c’est que la taille du capteur n’a pas d’influence directe : simplement, pour obtenir le même cadrage sur un plus grand capteur, on est obligé de zoomer davantage. Du coup, la profondeur de champ est plus faible. Donc dans la pratique, si vous passez à un appareil avec un plus grand capteur, en faisant une photo similaire vous aurez une profondeur de champ plus faible.

4. La gestion des hautes sensibilités

La dernière chose qu’il est important de savoir, c’est qu’en général, un capteur de plus grande taille a tendance à donner de meilleurs résultats en basse lumière, tout simplement parce qu’il est plus grand, et reçoit davantage de lumière.

Mais la qualité des capteurs évoluant rapidement avec le temps, vous ne verrez sans doute pas de différence dans ce domaine entre un Micro 4/3 d’aujourd’hui et un Full Frame d’il y a quelques années.

Voilà, vous savez maintenant tout sur la taille du capteur et ses différences pour vous ! Vous n’allez pas vous en servir tous les jours, mais c’est important pour votre culture photographique, car vous finirez par en entendre parler, et ça vous servira quand je vous parlerai de choix de l’appareil photo et de l’objectif dans les prochains épisodes. 😉

Si tout ça est plus clair pour vous, mettez un pouce bleu, et puis partagez le bon plan à vos amis ! Si vous découvrez la chaîne avec cette vidéo, n’oubliez pas de télécharger mon guide offert « Faites-vous plaisir en photographiant ! » si vous souhaitez aller plus loin, en cliquant sur le visuel, le cadre, la fiche si vous êtes sur mobile, ou dans le lien de la description.

Je vous dis à plus dans la prochaine vidéo, et d’ici là à bientôt, et bonnes photos !

Et n'oubliez pas de partager l'article ! 🙂


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin en téléchargeant mon guide "Faites-vous plaisir en photographiant", qui élimine les 5 problèmes les plus courants des débutants : Cliquez ici pour le télécharger tout de suite !

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (15 votes, moyenne : 4,60/5)

Loading...

Recherches utilisées :

apprendre le mareriel photo, apsc vs 4/3, capteur aps c micro 4/3 full fram, capteur micro 4/3 full frame, difference capteur 4/3 et apsc, difference entre full frame and 4/3, micro 4/3 vs aps c, taille capteur micro 4/3

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

7 commentaires

  • En voilà une bonne vidéo que je recommanderais volontiers ;- ))

    30 octobre 2016
  • Bonjour
    Ou trouve t on le prix de votre formation ?
    Cordialement
    Gerard rene de Laune

    2 novembre 2016
  • Hello Laurent,

    Fidèle lecteur de ton blog depuis déjà quelques temps !
    Pour la première fois, je prends enfin le temps de saisir mon clavier pour te féliciter sur la qualité de tes articles…. tout y est !!!!! : clareté, précision, intérêt…etc…et le tout, toujours présenté avec humour et sans prétention.
    Concernant cette vidéo sur les capteurs… mise en scène très sympa…. j’imagine que cela a dû nécessité pas mal de travail… quoiqu’il en soit joli résultat !
    Mille bravos

    5 novembre 2016
  • Une question concernant la dénomination des capteurs : pourquoi par exemple un capteur dit « de 1 pouce » n’a pas une diagonale de « 1 pouce », soit 25,4 mm, mais plutôt d’environ 16mm; il doit bien y avoir une explication claire (même s’il faut refaire un peu de trigonométrie … ) ? 😉

    31 janvier 2017
  • … ah oui j’oubliais (pour compléter ma question ci-avant) : un grand bravo Laurent pour tes vidéos et articles. C’est super clair, très bien expliqué (quelle faculté d’élocution !) … vraiment … un grand bravo !!!
    Je suis moi-même « photographe amateur-éclairé » (la lumière c’est important ;-), complètement autodidacte, sans doute inspiré très jeune par un oncle dont c’était le métier (moi ce n’est pas mon cas) … je fais même en toute modestie quelques expos dans mon coin (on est pas très loin …Valenciennes), souvent accompagné d’amis artistes peintres ou sculpteurs.
    Je défend un peu comme toi « la simplicité », du genre « c’est pas parce-ce que tu as un gros reflex à 5000 eur que tu feras de plus jolies photos » …. et « c’est pas non plus parce tu es un as de photoshop que tu feras de plus jolies photos ».
    Bref je fais des photos avec ce que j’ai sous la main et çà peut être aussi un smartphone (pas d’entrée de gamme je te l’accorde), mais je défends l’idée que l’inspiration, le choix du sujet, la composition, le cadrage, la lumière (et un peu la chance aussi)font qu’une photo exprimera quelque chose ou pas. Pas fan du manuel non plus, ni du tout auto; comme tu le dis un juste milieu : le mode P qui suffit dans la majorité des cas et pour faire face à l’imprévu, et les modes priorité pour faire plus sioux…
    Voila, c’est dit, encore bravo et à l’occasion si cela t’intéresse je pourrai t’envoyer le lien vers ma galerie …toute critique étant bonne à prendre.
    Encore bravo !

    31 janvier 2017
  • LA TAILLE DU CAPTEUR EST TRES IMPORTANTE.
    Passez au APS-c (22×14) ou au grand format et vous verrez.
    Surtout en noir et blanc, c’est bleuffant.
    La taille compte, quand on compare CE QUI EST COMPARABLE et qu’on se base sur des résultats réels ET PAS SUR DES ALLUSIONS.

    18 février 2017
    • Je ne vois pas trop pourquoi la taille du capteur serait plus importante en noir et blanc.
      Sinon, je t’invite à nous donner tes « résultats réels » 😉

      18 février 2017