10 choses à faire pour tirer le meilleur de votre nouveau reflex

10 février 2011

Vous venez de déballer votre nouveau reflex, et après les premiers clichés en mode tout automatique, vous ne savez pas par où commencer ? Voyons ensemble par quel bout prendre le problème ! 😉

1. Lisez le manuel

Ok, ça peut sembler un peu rébarbatif, mais c’est la base pour savoir à quoi servent tous ces boutons mystérieux sur votre appareil. Alors vous n’allez peut-être pas comprendre tout ce qui y est dit,, mais c’est réellement indispensable pour connaître toutes les fonctions de votre appareil (et il y en a sans doute que vous ne connaissez pas), et pour tirer le meilleur parti des fonctions de votre nouveau jouet. Ça vous aidera vraiment à être plus confiant et réactif en photographiant, faites-moi confiance 😉

2. Apprenez à tenir votre appareil

Comment tenir un appareil photoÇa paraît très basique et je le répète très souvent, mais à force de voir tant de gens tenir n’importe comment des appareils de cette qualité, c’est bien normal ! 😀 Un reflex ne se tient pas comme un téléphone ou un compact pour faire des photos de soirée. Un reflex est plus lourd, et muni d’un objectif qui dépasse nettement du boîtier. Et donc, il faut le tenir d’une manière bien particulière, illustrée à gauche. La main droite tient le boîtier fermement, la main gauche soutient l’objectif par-dessous (et surtout pas en le tenant par dessus comme on joue à l’attrape-peluche à la fête foraine :D). Accessoirement, apprenez à être stable en collant les bras contre le corps.

Et voici une vidéo pour vous le montrer plus en détails 🙂 (avec quelques blagues)

3. Apprenez les bases de l’exposition

Si vous voulez vous faire plaisir et faire vraiment les images que vous souhaitez, il va vous falloir vous pencher un peu sur la technique. Pas uniquement, mais il y a certaines choses qu’il faut comprendre. Et avant tout les bases de l’exposition, à savoir l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO.

4. Sortez du tout automatique

Le mode « vert » ou tout automatique, c’est bien pour utiliser votre reflex comme un compact pour prendre des photos de soirée sans réel intérêt artistique. Sauf que j’imagine que si vous avez mis 3 fois le prix d’un compact, c’est quand même pour en obtenir un peu mieux, ne serait-ce que pour des photos de famille ou quelques portraits de vos enfants 😉 Alors au début, vous pouvez vous contenter des modes élémentaires, mais ce n’est franchement pas suffisant pour tirer le meilleur de votre appareil. Alors testez les modes créatifs, mais avant ça il vous faut maîtriser le point 3 ! 😉

5. Apprenez les règles de la composition

Connaître la technique n’est pas tout : il faut apprendre la composition, c’est-à-dire comment cadrer votre image, comment y placer votre sujet, comment gérer l’arrière-plan, etc… Bien sûr, vous conservez votre liberté et il est hors de question de rentrer dans un cadre trop strict pour composer vos images. Mais avant de pouvoir transgresser les règles, il faut les connaître. Commencez par prendre connaissance de la règle des tiers et du nombre d’or 😉

6. Coupez le flash intégré à l’appareil

Un flash en soi, ce n’est pas MAL. Sauf que celui qui est intégré à l’appareil est franchement mauvais. En réalité, il est trop petit pour que la lumière qu’il émet soit de qualité, et en plus il est orienté face au sujet, ce qui donne la fameuse face de fromage blanc 😀 Autrement dit, rien de bon à en tirer, à moins d’en diffuser ou d’en réfléchir la lumière.

7. Photographiez beaucoup

Je ne dis pas qu’il faut shooter au hasard sans réfléchir, bien au contraire : vous devez penser chaque image avant de déclencher. Mais vous avez la chance de pouvoir expérimenter beaucoup sans coût supplémentaire, alors exprimez-vous ! Faites beaucoup d’essais, essayez différentes compositions, différents réglages : vous apprendrez beaucoup !

8. Shootez en RAW

L’une des caractéristiques essentielles d’un reflex, c’est qu’il a la capacité de vous donner non seulement une image jpeg classique, mais aussi ce qu’on appelle un fichier RAW. Ce n’est pas réellement une image, mais plutôt la combinaison de tout ce qu’a capté votre appareil à la prise de vue, comme l’équivalent d’un négatif numérique. Inconvénient : il vous faut un logiciel spécialisé pour lire les RAW, et vous devrez appliquer vous-même ce que fait d’habitude l’appareil (contraste, amélioration de la netteté, diminution du bruit, …). Mais vous allez me dire, ça fait beaucoup d’inconvénients ! Oui, mais une fois qu’on commence à maîtriser le développement numérique, on commence à comprendre pourquoi : en effet, l’utilisation du RAW permet d’avoir absolument tout pouvoir sur votre image après coup : vous pouvez en modifier très précisément l’ambiance des couleurs, le contraste, faire de beaux noirs et blancs, et 1000 autres choses encore. De toute façon, vous y viendrez ;D

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez lire mon article sur le format RAW.

9. Faites critiquer vos images

Avoir des retours, c’est très important pour réaliser ses erreurs et progresser en photographie. Évidemment, il faut savoir accepter les critiques et savoir les prendre en compte 😉 Ça tombe bien, j’ai lancé « Dimanche Critique Photo » : il suffit de poster une image sur le groupe Flickr, et avec un peu de chance je la critiquerai le mois suivant. Et en attendant, les membres du groupe se commentent entre eux, et pensez également aux gros forums photo !

10. Essayez une focale fixe pas chère

Il est assez probable que vous ayez acheté votre appareil avec un 18-55mm. Ce n’est pas une optique à jeter à la poubelle, et elle a l’avantage d’être assez polyvalente. Mais il y a certaines situations où vous serez limités par l’optique, notamment en basse lumière, et la qualité de l’image reste assez limitée. Mais pour une petite centaine d’euros, vous pouvez sans doute trouver une focale fixe à grande ouverture, comme le 50mm f/1.8 par exemple, qui donne d’excellents résultats même sur des boîtiers d’entrée/milieu de gamme. Mais je vous avertis, l’usage de ces optiques peut rapidement devenir addictif ! 😉

Voilà, j’espère que ceci vous aidera à mieux profiter de votre appareil tout beau tout neuf. Et si vous avez quelques problèmes, j’ai écrit un guide qui répertorie les 5 erreurs les plus communes des débutants en photo 😉 N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez rajouter quelque chose par exemple 🙂

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (33 votes, moyenne : 4,36/5)

Loading...

Recherches utilisées :

apprendre la photo reflex, photo reflex, yhs-ddc_bd, reflex pour débutant, apprendre la photographie reflex, apprendre a faire des photos, technique photo reflex, reflex pour les nuls

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

62 commentaires

  • merci merci !!!
    perso j’ai fait tout ça !!
    un petit hic quand même … ce n’est pas que c’est rébarbatif de lire le manuel, mais il y a des passages que j’ai beau lire et relire … je ne comprend pas … je crois que je vais investir dans un bouquin concernant mon boitier …
    pour la focale fixe !! j’adhère et j’ai la chance que l’un de mes objectifs argentique s’adapte parfaitement à mon boitier numérique .. un 24 mm qui ouvre à 2,8 … sûr que c’est drôlement appréciable cette luminosité !!

    10 février 2011
    • Salut Krystal,
      je te conseillerais les livres de Vincent Luc : « Je maitrise mon… » avec la marque et le modèle de ton appareil remplaçant les « … »

      J’ai commencé par un NIKON D50, et j’ai acheté son bouquin : « Je maitrise mon NIKON D50 » et j’ai vraiment progressé d’un coup.
      En effet, ce que j’ai aimé dans son livre, c’est qu’il reprend pas à pas le manuel de l’appareil, mais en expliquant clairement à chaque fois à quoi ça sert !! Et il donne des exemples explicatifs (par exemple pour le braketing ou pour la profondeur de champs etc)
      Il fournit également un réglage type de ton appareil pour le configurer au mieux pour la photo de tous les jours. Après à toi de modifier petit à petit ces réglages pour adapter l’appareil à tes besoins.

      Bref, à voir si il a fait un livre pour ton appareil, mais franchement, ça vaut le coup d’investir dans ce bouquin !

      10 février 2011
      • Bonjour,
        Absolument d’accord avec Hudsson ! j’ai aussi acheté le livre de Vincent Luc pour mon D5100 Nikon, et c’est l’un des meilleurs achats que j’ai fait (après celui de mon reflex bien sûr 😉 !) …

        Je le consulte encore très souvent (au bout d’1 an) et j’utilise ainsi au mieux tout le potentiel de mon appareil. Tout y est très clairement et simplement expliqué (nombreuses photos pour aider).

        A acheter d’urgence et si possible simultanément avec l’achat de son APN !!!

        28 janvier 2014
  • Hello,
    Je te félicite pour ton blog, il est très bien tenu et très bien fait tu fais vraiement du bon boulot et c’est très gentil à toi de partager tes connaissances. =-)
    Toutefois, les conseils que tu donnes sur le bon maintien de l’APN me paraissent quelques peux étranges…comment fais-tu en mode portrait et paysage d’ailleurs, pour viser de l’oeil gauche? Tu te shoot carément le nez quand tu veux choisir un colimateur avec ta mains droite ?..ok il y a l’AF-ON et tu peux bloquer machin machin…Mais tout de même!! Beaucoup de photographes ont se petit « défaut ». Pour des débutants qui te lisent je pense que c’est mieux qu’ils prennent l’habitude de viser de l’oeil droit, quand on doit être rapide, c’est mieux et surtout c’est mieux pour pouvoir progresser! Mais, cela ne retiens que moi.
    Sinon, super article.

    10 février 2011
    • En fait viser de l’œil gauche n’est pas du tout un défaut ou une bêtise, c’est juste que les gens ont ce qu’on appelle un œil directeur (dans la très grande majorité des cas c’est celui du même côté que celui de la main avec laquelle on écrit). Cet œil directeur sera intuitivement celui qu’on utilisera pour viser, les militaires connaissent très bien ça. Pour vérifier quel est son œil directeur (parce que parfois ça ne correspond pas avec la main directrice, j’ai moi-même ce problème) il y a un moyen simple. On prend une feuille de papier et en son centre on fait un trou de deux millimètres environ. Les deux yeux ouverts, on tient la feuille de papier à bout de bars et on la rapproche doucement du visage sans regarder le trou mais comme si on voulait regarder au travers le la feuille, à un moment le trou semblera se dédoubler et l’un des deux se diriger vers la droite ou vers la gauche. Le côté vers ou se dirigera le trou indiquera quel est l’œil directeur.

      10 février 2011
  • laurent … je vois que tu as des lunettes … moi aussi … aurais-tu des conseils par rapport à ça ?
    pasque je me retrouve sans cesse avec les verres complètement striés par l’oeil de visée ….

    10 février 2011
  • Bonsoir,bonnes explications reçues pour Raw,merci,c’est gentil.
    j’ai un objo Pentax M42 de 50mm qui ouvre à 1.4
    Je vais bientôt le réutilisé,vous donnerai suite.
    Bonnes photos à tous et toutes.
    J’ai des lunettes aussi et pour photographier,je les retire.

    10 février 2011
  • Je suis gaucher,sauf pour écrire et je vise toujours de l’oeil gauche.Bien à vous.

    10 février 2011
  • Bonne remarque concernant l’œil pour viser. Pour préciser Felixsanti, quand je prends en modèle ma position pour tenir l’appareil, c’est plutôt concernant celle des mains que celle de l’œil. Les appareils sont en effet plutôt conçus pour viser de l’œil droit, mais malheureusement je n’ai pas du tout réussi à viser de cet œil.
    Comme l’explique très bien Citizen (merci à toi 😉 ), chacun a un œil directeur, et le mien est clairement l’œil gauche, même si je suis complètement droitier ! Ce n’est effectivement pas très confortable, mais on s’habitue vite à s’écraser le nez contre l’écran de l’appareil 😛 Pour ce qui est de changer de collimateur AF, je n’ai pas de mal à appuyer sur le bouton, et je change avec la molette, ça fonctionne très bien.

    @krystal : Je n’ai pas de conseil particulier concernant les lunettes, mes verres ne sont pas particulièrement abîmés par l’oculaire. Intuitivement, je te conseille de ne pas trop coller ton verre à l’oculaire, et d’être assez stable pour qu’il n’y ait pas de friction entre les deux.

  • Sinon étant aussi porteur de lunettes je conseillerai de les enlever quand vous faites des prises de vue. L’appui franc du boîtier contre la tête permet de bien le stabiliser. Evidemment ça dépend du pb que vous avez mais il faut savoir que sur les réflex il existe un réglage de correction dioptrique (petite molette à côté du viseur). Et étant gaucher avec un oeil directeur à gauche je trouve que c’est quand même pas l’idéal (surtout quand tu vis dans des contrées chaudes et que tu transpires sur l’écran …). J’attends de gagner au loto pour me faire construire un modèle sur mesure par Nikon (quoique je suis pas sûr d’être à l’aise pour déclencher avec la main gauche …).

    10 février 2011
  • merci pour le bouquin, vincent luc n’en a pas encore fait sur le nikon D3100 mais Gerard Michel-Duthel oui, il sort en mars « Zoom sur Nikon D3100 »

    merci aussi de vos avis sur les lunettes …. difficiles à enlever facilement pour moi pasqu’elles sont du genre sans monture …. sinon ma commande dioptrique est déjà à fond … je vais peut-être penser à une lentille correctrice

    10 février 2011
  • J’ai presque tout fait ! 😀
    Pour la 9, ce n’est pas toujours évident car soit on se fait critiquer par des amis qui n’osent pas toujours dire vraiment TOUT ce qu’ils pensent, soit on essaie de poster sur des forums et on se fait descendre par certains qui semblent avoir oublié qu’ils ont débuté eux aussi un jour (expériences vécues).
    Pour la 10, je compte bien y passer car je sens que j’ai envie de tester autre chose que le 18-55 et aussi parce que l’objectif de mes rêves est trop cher pour le moment (800 €).
    Merci encore pour cet article ! 😉

    11 février 2011
  • Sinon un peu dans le sujet mais pas trop : moi aussi je suis dans la grande majorité des cas contre l’utilisation du flash intégré, même avec un mouchoir ou une demie balle de ping pong pour diffuser.
    Je compte donc à moyen terme investir dans un flash cobra, mais mes connaissances en la matière (aucune) et les prix des flashs sont un frein puissant à ma motivation d’achat.
    Est-ce que tu comptes faire bientôt un article sur le sujet?

    11 février 2011
    • N’utilisant pas moi-même de flash cobra (j’ai tendance à préférer le rendu de la lumière naturelle), je ne préfère pas aborder le sujet moi-même pour le moment, mais j’essaye de trouver quelqu’un qui pourrait écrire un article invité sur le sujet !

  • Bonjour,
    Pas mal du tout l’article.
    J’ajouterai simplement pour le paragraphe 1, qu’il faut lire le manuel avec l’appareil à côté, pour passer de la théorie à la pratique.
    C’est ce que je conseille régulièrement.
    Bonne journée.

    11 février 2011
  • Salut Laurent,
    Alors comme je te l’ai dis sur ta page, j’ai trouvé le contenu de l’article assez redondant bien qu’il soit nécessaire de se remettre en tête ces petits conseils, utiles pour tous.

    Bonne soirée à toi, et j’attends avec impatience le prochain article : on peut vraiment dire que tu es devenu un must have à avoir dans liste de favoris ^^

    11 février 2011
  • Bonjour,
    Sans rapport avec le sujet : un article sur Laurent dans Photogeek:
    http://photogeek.fr/2011/02/tribune-libre-laurent-breillat/#more-7489

    15 février 2011
    • Héhé 🙂 Je l’avais posté sur la page Facebook et Twitter, pour ceux que ça intéresse de me connaître un peu mieux 😉

  • Bonjour,

    Article très intéressant. Je voudrais juste soulever un point et poser une question.

    Tout d’abord en ce qui concerne le flash intégré, je suis tout a fais d’accord sur le fait qe c’est franchement mauvais. Néanmoins après de multiples essais avec différents réglage de celui-ci, il peut permettre de déboucher quelques ombres.

    Ensuite en ce qui concerne la focal fixe, je suis tout à fait d’accord, c’est génial comme cailloux. De ce fait je souhiate en aquérir un, mais je suis sur un capteur DX et je souhaite une longueur de focale de 50mm. Ma question est la suivante si je prend un 35mm DX, vu qu’il s’agit d’un objectif fabriquer pour les petits capteur aurais-je une distance focale de 35mm ou de 50mm (enfin environs)?

    Merci.
    David.

    17 février 2011
    • de 50mm en équivalent 24*36. Le 35mm DX de Nikon a l’air effectivement pas mal du tout

      Heureusement toutes les focales sont données en équivalent 24*36 sinon il serait impossible de s’y retrouver entre les différents coefficients de capteurs.

      Pour en revenir au flash intégré il a quand même l’avantage d’être toujours là mais effectivement il faut en connaître les limitations et l’un des meilleurs usages est effectivement en plein soleil pour contrebalancer une lumière trop dure par ex

      17 février 2011
  • le 35mm DX Nikon donne une focale de 52mm en 24×36. C’est un très bon objectif, malgré une image plutôt molle à 1.8, le piqué est généralement bon et le flou très présent dans les grandes ouvertures. Une focale fixe à grande ouverture est vraiment indispensable pour apprendre à cadrer et maitriser la profondeur de champ.

    20 février 2011
  • Découverte de ce blog et grosse surprise par la qualité de ce dernier … je suis déjà fan ! Merci pour ces articles bien utiles pour le débutant que je suis et longue vie à apprendre-la-photo !!!!

    12 mars 2011
  • merci beaucoup pour ce blog ,, vraiment un esprit de pedagogue tres attractif ,, moi qui suis debutant dans la photo que j’aime beaucoup ,, on m’a conseillé de me procurer un D50 de Nikon -chose deja faite- ,, que me conseillez-vous de faire dans les premiers temps , merci

    6 septembre 2011
  • En fait, quand vous êtes en Live View, le capteur est directement exposé à la lumière. En visée normale, il n’est exposé que pendant le temps de pose, soit le plus souvent quelques dixièmes ou centièmes de secondes.

    Si le capteur peut être abîmé en Live View, c’est un peu de la même façon que vos yeux : vous ne pouvez pas regarder le soleil en face car il vous brûlerait la rétine. Ne photographiez donc pas le soleil directement, que ce soit en Live View (pour ne pas abîmer le capteur), ou en visée normale (où ce sont les vrais rayons de lumière qui sont redirigés vers votre oeil, et pourraient donc sérieusement vous éblouir.

    Par contre au coucher de soleil, la lumière du soleil est bien moins intense : on peut la regarder directement. De la même façon, il n’est à ce moment-là pas risqué de photographier en Live View.

  • Je ne sais s’il en a été parlé beaucoup + haut par quelques internautes mais je vous parle d’un nota bene ou remarque si vous préférez qu’il est dit dans certains manuels & notamment de la marque Canon, Laurent aime beaucoup les canons. A juste titre et peut-être que je viais ainsi sauver bon nombre de shooter qui ont la flemme, oui cela arrive, de lire leurs manuels surtout que maintenant…La plupart sont édité en pdf, à lire donc sur un ordinateur et nombre de gens n’aiment pas scruter leurs écrans des heures durant…Donc, la chose primordiale dont je voulais parler est le suivant, vous avez acquis pour la plupart des boîtiers d’un certains prix et même si ce n’est pas le top, il est coûteux même pour un entrée de gamme…Voilà, ce que j’ai lu :  » Que lorsque vous shootez en Liveview (Visée par l’écran) qu’il est préférable de ne pas diriger l’objectif directement vers le soleil sous peine de voir celui-ci détériorer les éléments intérieurs de l’appareil photographique…Et comme beaucoup de gens ont pris la peine de shooter en Live view plutôt qu’en viseur, il vaut peut-être mieux le répéter :
    NE DIRIGER DONC PAS VOTRE OBJECTIF EN MODE DE VISEE LIVE VIEW VERS LE SOLEIL SOUS PEINE DE DETERIORATION DES ELEMENTS INTERNES DU BOITIER. Est-ce que pour autant, l’on peut photographier en direction du soleil en mode de visée viseur ? Alors comment peut-on faire de superbe coucher de soleil si cela détériore notre appareil ?

    12 novembre 2011
  • 10 choses à faire pour tirer le meilleur parti de votre réflex…Moi j’ai dit une chose à ne pas faire pour tirer le meilleur parti de votre réflex…

    12 novembre 2011
  • tu soulèves une question intéressante Abdel … moi aussi je me la pose … prend-on le risque de détériorer des éléments internes du boitier en dirigeant l’objectif en direction du soleil ?

    Pour ma part j’ai installé un filtre UV sur chacun de mes objectif … est-ce sufisant ?

    12 novembre 2011
  • et est-ce utile surtout ?

    12 novembre 2011
  • Bonjour Laurent.
    Pourquoi n’ai je pas vu votre blog plus tot? La première bétise est que j’ai acheté l’année dernière un bridge CANON 30IS. J’ai été séduit par son zoom, mais je rate pas mal de photo. Dernièrement je me suis acheté un reflex, toujours CANON un 600D avec deux objectifs. Un 18-55 et un 55-250. J’ai déja fais de plus belles photos et je crois que c’est grace à vos conseils et aussi grace au matériel. Je possède aussi un CANON PowerShot S45. Je m’en sert pour partir en rando avec mon club. Il ne prend pas beaucoup de place et fait des photos acceptables pour mettre sur le blog du club. Grace à vous j’ai aussi découvert des fonctions inconnues dans cet appareil. Merci beaucoup pour tout ce que vous faites.
    Claude

    20 janvier 2013
  • Bonjour, il paraît que vous faîtes une formation payante ? Où ?

    25 juin 2013
  • Bravo Laurent,
    Votre site je l’ai mis dans mes favoris et je le lis souvent du fait que le Français il me faut du temps pour bien le comprendre. Depuis un an j’ai fais des photos sur la position auto. Maintenant je commence a me faire plaisir sur la position M. j’ai commencé a faire de la photo directement avec un Canon 5D ll équipé d’un Canon EF 28-300 – L – IS – USM. C’était dur dur sans conseils. Merci pour tous ces renseignements.
    Antonio.

    25 juin 2013
  • Bonjour!

    Je suis débutante en photographie et je ne suis pas très « calée » en informatique non plus. Je suis donc un gros cas… 😉 Hier, j’ai téléchargé rawtherapy sur mon ordi, mais je n’arrive pas à voir mes photos que j’ai prises en RAW. Si j’y vais pas à pas. Je branche le fil de la caméra à l’ordi. Il apparait la fenêtre avec voulez vous ouvrir avec windows galerie et plein d’autres options, mais il n’apparait pas rawtherapy dans les choix. Que faire? J’ai vista et j’ai un nikon D7100.

    26 juin 2013
  • Je suis très intéressée par l’inscription de votre newsletter !!
    J’aimerai m’offrir un reflex numérique nikon mais je n’arrive pas a me décider sur le modèle !
    Je suis débutante et aimerai apprendre manuellement à faire de jolie photos ( enfants , paysages …. )

    30 septembre 2013
  • Très intéressé aussi pour l’inscription de votre newsletter… J’ai demandé un Reflex au Père Noël lol cette année et ça me plairait vraiment bien de faire un petit tour d’horizons de ses capacités…. Merci d’avance!!!

    12 décembre 2013
  • Bravo pour le blog. Super sympat de donner des conseils. Merci

    28 décembre 2013
  • Je suis inscrite depuis très peu de temps, j’ai beaucoup plus appris ces dernières semaines qu’en 30 ans d’expérience photo ! j’adore la photo mais je n’avais jamais vraiment cherché à connaître toutes les fonctionnalités de mon reflex…avant d’atterrir sur votre site qui est vraiment très addictif ! Merci pour tous ces conseils !

    9 janvier 2014
  • Bonjour,

    Je viens de recevoir à Noël, le sony nex 3N. J’en suis ravie mais je découvre la bête!!

    Je n’ai pas assez de recul sur cette appareil et de connaissance sur la photo de spectacle et je requiert donc votre aide pour prendre en photo ma fille qui fait demain un spectacle de chant, avec tous les soucis rencontrés:
    jeux de lumière, pas de prises de vue au flash…etc….

    Que me conseilleriez vous comme réglages et mode pour que je puisse réaliser des photos sympas??

    Merci par avance!
    Bonne journée!

    10 janvier 2014
  • merci pour vos articles fort intéressants!!

    10 janvier 2014
  • Ayé j’ai eu mon Reflex on va pouvoir apprendre pleins de choses merci d’avance… ;-)))

    12 janvier 2014
  • Super intéressant ! Merci !

    16 janvier 2014
  • Bonjour à tous, et merci Laurent pour l’aide qu’apporte ce site aux débutants comme moi ! J’ai en effet reçu un Olympus E-620 avec 2 objectifs associés il y a 5 jours à peine et je suis donc encore en train de découvrir la machine =)
    J’essaie de suivre tous ces conseils sauf le 10 qui me bloque à cause du budget… :S
    Je voulais poster sur ce site mon pseudo Flickr récemment créé pour suivre le 9e point et entendre vos conseils : Victor Phi.
    Il n’est pour l’instant pas très fourni mais n’hésitez pas à donner votre avis 😉

    Merci à vous !

    26 mars 2014
  • Bonjour

    Je te félicite pour ton blog, il est très bien tenu et très bien fait tu fais vraiement du bon boulot et c’est très gentil à toi de partager tes connaissances. =-)
    Toutefois, les conseils que tu donnes sur le bon maintien de l’APN me paraissent quelques peux étranges…comment fais-tu en mode portrait et paysage d’ailleurs, pour viser de l’oeil gauche

    23 juin 2014
  • bonsoir je passe a un Nikon 3100 et avant CANON perdu dans le l’approche du nouveau boitier merci par avance bonne fête

    26 décembre 2014
  • Félicitations pour ton blog et ta formation rondement menée depuis quelques années. A quand la version en Anglais ?

    28 janvier 2015
  • Bonjour,
    Merci pour votre blog. Je suis toute nouvelle dans le monde de la photo avec un appareil reflex. Je viens de faire l’acquisition d’un Nikon D3200 avec un objectif 18-105mm (c’était le kit). Votre blog me guide bien dans l’apprentissage de la réalisation de mes photos.

    12 février 2015
    • Bonjour,
      belle association, c’était mon matériel quand j’ai commencé il y a 2-3 ans 😉 .

      9 mars 2015
  • Bonjour
    Je me suis inscrit il y a peu.
    Je me suis mis à la photo (un peu plus qu’à la photo de soirée, s’entend), un peu avant, en craquant pour petit Canon 100d blanc.
    Je viens de lire l’article, et je suis un peu soulagé en constatant que j’ai commencé à mettre en oeuvre les 10 conseils, à quelque chose près ! (p.ex., j’ai aussi acheté le pancake 40mm, etc…)
    Mais je considère toujours comme débutant, et pour un moment encore.
    Merci et à +

    29 avril 2015
  • Salut,

    Je vais redémarrer la photo. Pour les points 3 « les bases de l’exposition » et 4  » Sortez du mode tout automatique ». Tout à fait d’accord. J’ai appris la photos du temps de l’argentique et c’était tout en manuel. On choisissait d’acheter une pellicule avec les iso adaptés en fonction de la luminosité de la scène qu’on avait prévu de shooter , puis pour chaque photo on choisissait soit la vitesse en fonction du mouvement du sujet, soit l’ouverture en fonction de la profondeur de champs désirée.Dans le premier cas, l’ouverture permettait d’ajuster l’exposition correcte. Dans le 2 ieme cas c’était la vitesse qui permettait de maîtriser l’exposition. Bien sur, il y avait souvent plus d’un couple ouverture/vitesse possible, donc un choix à faire ! Aujourd’hui rien n’a vraiment changé! Juste les iso qui sont devenus un paramètre d’ajustement très souple! Et la possibilité de faire des essais à foison sans avoir à racheter une pellicule.
    Et je compte recommencer tout en Manuel au début, pour intuiter parfaitement l’effet des 3 paramètres clefs : ouverture, vitesse , iso. Tout vient de la lumière. La lumière ambiente bien sur.Pour commencer, il vaut mieux apprendre à capter cette lumière avant de penser à utiliser des flashs et autres éclairages studio.
    Merci pour tes conseils, ils m’aideront à aller plus loin lorsque j’aurais repris les bases.

    1 mai 2015
  • Sa bcp m’aider vraiment , merci a vous

    6 novembre 2015
  • Je ne sais pas quoi dire,tellement tes articles regorges de savoureuses explications.

    Je ne suis pas photographe, ni même amateur photographe.

    Portant depuis quelques temps l’envie de faire de jolis clichés me titille.

    Je parcours naturellement le web en quête d’infos. j’ai acheté un bouquin pour tenter de comprendre le monde de la photo. Je n’étais pas sûr de concrétiser cette envie en achetant un reflex.La crainte d’investir une somme qui va naturellement mettre à l’épreuve mon petit budget « loisirs » en me disant que je n’arriverais pas à intégrer l’art de faire de belles photographies….mais ça c’était avant…avant de découvrir ton site.

    Cet univers me semble encore obscur dans ses codes, ses réglages mais j’ai l’impression que ma focale laisse passer un plus de lumière à la lecture de tes articles.
    Ton site, comme un phare qui se dresse au loin pour le navigateur solitaire, me laisse entrevoir qu’apprendre les subtilités de la prise de vue est possible.

    Sincèrement merci 🙂

    2 décembre 2015
  • Bonjour,
    des rappels fort instructifs; juste une remarque concernant le flash intégré. Il ne faut pas condamner son usage de façon aussi radicale. Il se révèle parfois fort utile pour déboucher une image, un contre-jour, etc… Même si il est franchement limité, j’arrive personnellement à m’en servir, et c’est d’autant plus vrai qu’en montant en ISO avec un bon reflex (type 7D MII) le bruit reste fort limité et cet accessoire presque indispensable.
    Stephane

    6 avril 2016
    • Bonjour Stéphane!
      Laurent ne le condamne pas tout à fait, sinon il n’aurait pas pris la peine d’écrire cet article 😉
      Par contre je n’ai pas très bien compris, le reflex 7D MII étant plutôt haut de gamme permet de monter en ISO sans trop de bruit, donc le flash ne serait plutôt pas indispensable, non ?

  • Bonjour
    Je dois faire une photo de famille nombreuse (j’en ai absolument jamais faite je photographie juste ma fille). Ils veulent un fond noir, du cou je voulais savoir si je peux prendre un simple tissu noir ou si je dois acheter un tissu spéciale ? Et y a t il une difficulté supplémentaire à cause de ce fond noir? Merci

    28 avril 2016
    • Bonjour,
      Tu peux utiliser n’importe quel tissu et surtout s’ils veulent un fond totalement noir, finir de le noircir au post-traitement.
      Il te faudra exposer pour les visages et non pour l’ensemble de la photo afin d’avoir le fond le plus noir possible (et que l’appareil photo n’essaie pas de faire en sorte qu’on voie ce fond justement)? Pour cela, je te conseille d’utiliser le mode d’exposition « spot ».
      A bientôt!

  • Merci Pas mal du tout l’article

    10 choses à faire pour tirer le meilleur de votre nouveau reflex

    http://www.appareillephoto.com/

    25 juin 2016
  • Shooter en raw c’est le plaisir de « developper » ces images, un peu comme a l’époque de l’argentique et du travail derrière l’agrandisseur… l’odeur de chimie en moins!

    16 novembre 2016