Sorti en mai 2022, le Fujifilm X-H2s est un appareil photo hybride haut de gamme à capteur APS-C.

Il vient compléter la gamme X-H des appareils hybrides APS-C de Fujifilm, aux côtés des Fujifilm X-T4 et X-S10. Le X-H2s se positionne comme un appareil polyvalent mais taillé pour la vitesse, la sport et la vidéo (et oui, le S pour Speed !)

Avec son capteur empilé APS-C X-Trans de 26,1 Mpx stabilisé, sa rafale à 40 i/s en RAW et sa vidéo jusqu’en 6K 30 i/s, le X-H2s se place en concurrence directe des hybrides sportifs pro plein format pourtant beaucoup plus chers que lui, comme le Canon R3 ou le Nikon Z9. Pour les 10 ans de la monture X, Fujifilm frappe donc un grand coup sur un table 🙂

Le boîtier est tropicalisé, avec un corps en alliage de magnésium. Le point important, c’est l’ergonomie classique avec les modes créatifs (P, A, S, M), le différentiant des X-T4 et X-T5 et leurs molettes héritées de l’argentique. Il est commercialisé à 2749 € nu.

Après cette courte introduction, passons à la loupe les caractéristiques clés de ce beau bébé 🙂

Fujifilm X-H2s

Caractéristiques techniques

Voici les caractéristiques techniques de cet appareil photo Fujifilm X-H2s :

  • Nom : Fujifilm X-H2s
  • Prix : 2749 € nu au lancement
  • Date de sortie : Mai 2022
  • Taille de capteur : APS-C X-Trans CMOS 5 HS emplié (stacked)
  • Définition du capteur : 26,1 Mpx
  • Plage de sensibilité ISO native : 125 à 12 800 ISO (extensible à 64-51 200 ISO)
  • Visée : OLED 5,76 Mpts avec grossissement 0,8x, fréquence de rafraîchissement 120 i/s
  • Écran : tactile 3 pouces, 1,6 Mpx, monté sur rotule
  • Monture d’objectif : Fujifilm X
  • Rafale : 40 i/s en RAW avec autofocus, buffer de 150 RAW compressé sans perte
  • Stabilisation : oui, capteur stabilisé 5 axes, gain de 7 stops
  • Obturation : jusqu’à 1/8000 s en mécanique et 1/32000 s en électronique
  • Stockage : 1 CFexpress + 1 SD UHS-II
  • Vidéo : 6K 30 i/s, 4K 60 i/s, 1080p 240 i/s
  • Connectique : USB-C, HDMI, prises micro et casque, télécommande
  • Dimensions : 136,3 x 92,9 x 84,6 mm
  • Poids : 660 g avec batterie et cartes
  • Tropicalisation : oui, résiste aux intempéries
  • Batterie : NP-W235
  • Autonomie : environ 600 photos (normes CIPA)

Prise en main et ergonomie

Le Fujifilm X-H2s dispose d’un boîtier tropicalisé en alliage de magnésium, offrant une bonne résistance et une excellente prise en main grâce à sa poignée profonde et confortable. Avec un poids contenu de seulement 660g, il reste facile à transporter et à manipuler pour un appareil expert (surtout comparé aux boîtiers monobloc qu’il entend concurrencer 🙂 )

L’ergonomie se rapproche de celle du X-S10, même s’il est bien plus volumineux, avec notamment une molette P, A, S, M, permettant de rapidement changer de mode de prise de vue. L’écran tactile LCD de 3 pouces monté sur rotule est idéal pour les vidéastes.

Fujifilm XH2-S et X-S10
©Camerasize

On regrette cependant l’absence de molettes dédiées à la vitesse, à la sensibilité ISO, et à la correction d’exposition, une particularité des appareils Fujifilm X-T appréciée par beaucoup.

C’est sans doute subjectif, mais l’ergonomie du X-H2s peut décevoir car elle est un peu (trop) simple. On comprend qu’il n’y ait plus de molette d’ISO et de vitesse puisqu’on revient à une ergonomie classique P, A, S, M, mais pourquoi supprimer aussi la molette de correction d’exposition pourtant si pratique ?

Fujfillm a également supprimé le commutateur de modes d’autofocus sur le devant de l’appareil, le switch photo/vidéo, les molettes cliquables pour zoomer dans l’image.

Bref, ne vous attendez pas sur ce X-H2s à un X-T4 en mode P, A, S, M, sinon vous serez déçu. Si vous avez ce boîtier, dites-moi en commentaire si ces changements vous ont perturbé, vous !

Pour finir sur le bien-fondé de ce choix : il se pourrait que Fujifilm veuille tester la réaction des utilisateurs avec cette prise en main P, A, S, M minimaliste, pour voir s’il faut continuer dans cette lancée ou faire machine arrière et revenir sur l’ergonomie des X-T qui ont fait le succès de la marque.

Le boîtier est parfaitement équilibré avec des objectifs compacts comme le XF 16-55mm f/2.8. Même avec de longues focales, l’ensemble reste confortable en main. L’emplacement des différentes commandes tombe naturellement sous les doigts, avec peu de risque de les activer malencontreusement.

Le large écran LCD situé sur le dessus est très pratique pour consulter les réglages d’un coup d’œil (pour le coup, c’est un point fort par rapport aux Fujifilm X-T qui en sont dépourvus). Plusieurs boutons paramétrables permettent d’adapter l’appareil à son style de prise de vue.

L’écran arrière tactile de 3 pouces offre une bonne lisibilité et son orientation possible sur presque tous les axes grâce à la rotule est un réel atout, aussi bien en photo qu’en vidéo. En choisissant la rotule, Fujifilm fait le choix de la polyvalence photo-vidéo, en vous permettant de retourner complètement l’écran pour vous filmer.

Le viseur électronique OLED de 5,76 millions de points est lumineux et détaillé, avec un grossissement confortable de 0,8x. Couplé à un taux de rafraîchissement de 120 i/s, c’est un vrai plaisir à utiliser en prise de vue et on ne regrette pas l’ère du viseur optique 🙂

Côté stockage, vous avez un slot pour une carte CFexpress type B pour avoir une rafale et un buffer performants, et un slot pour une carte SD UHS-II pour ne pas jeter à la poubelle votre stock de cartes 🙂

Slots cartes mémoire du Fujifilm X-H2s

La connectique de ce boîtier est pour le moins généreuse : un port HDMI pleine taille, une prise casque, une prise micro, une prise USB-C qui permet de recharger l’appareil photo tout en l’utilisant. Plus besoin d’adaptateur USB-C pour brancher votre prise jack.

L’autonomie du boîtier est très bonne avec la batterie NP-W235 introduite depuis le X-T4. En pratique, il est possible de faire des milliers d’images sur une seule charge donc vous n’avez pas trop de souci à vous faire de ce côté 🙂

Réactivité et rafale du Fujifilm X-H2s

La réactivité générale du Fujifilm XH2s est stupéfiante grâce à l’association de son nouveau capteur empilé (stacked) et du puissant X-Processor 5.

L’autofocus par détection de phase couvrant 100% du capteur est extrêmement rapide et précis. N’ayons pas peur de le dire, c’est l’un des appareils les plus réactifs du marché (je vous avais dit que ce boîtier est sensé venir taquiner le Z9 et le R3 !)

La détection et le suivi du sujet s’avère très efficace, même sur des motifs très éloignés et petits, comme des visages ou des animaux en mouvement. C’est très comparable aux performances d’un Nikon Z9. Inutile de dire qu’il y a un fossé de performance entre ce X-H2s et le X-T4 !

En rafale, le suivi du sujet est excellent, même si quelques très rares pertes de focus peuvent survenir occasionnellement. C’est surtout le cas avec les objectifs plus anciens dépourvus de moteur LM (Linear Motor).

Les modes de détection dédiés comme les oiseaux ou les motos fonctionnent parfaitement.

L’obturateur mécanique permet déjà une rafale très honnête de 15 i/s. Mais c’est avec l’obturateur électronique que le X-H2s impressionne vraiment, atteignant la cadence record de 40 i/s en RAW pleine taille sans aucun recadrage ni blackout dans le viseur ! Le généreux buffer de 64 Go autorise l’enregistrement de longues séquences à cette vitesse, jusqu’à 170 RAW en compression sans perte. Les boîtiers qui font mieux sont bien souvent au dessus des 5000€.

Bref, les performances en rafale sont tout simplement bluffantes et propulsent le X-H2s au sommet des appareils photo hybrides les plus réactifs du marché. Difficile d’imaginer comment Fujifilm va pouvoir faire encore mieux dans les années à venir (et entre nous tant mieux, si ça peut motiver les gens à acheter moins de matos^^)

Qualité d’image du X-H2s

La qualité d’image délivrée par le Fujifilm X-H2s est tout simplement excellente jusqu’à 6400 ISO et conviendra même aux photographes les plus exigeants. Le capteur X-Trans CMOS 5 HS de 26 Mpx capture des photos riches en détails avec un piqué incroyable.

Les fichiers RAW offrent une grande latitude en post-traitement pour récupérer les ombres et les hautes lumières. La plage dynamique est sans doute ce qui se fait de mieux en APS-C aujourd’hui.

Concernant la montée en sensibilité, le bruit numérique reste parfaitement sous contrôle jusqu’à 6400 ISO. Au delà, une perte de détails devient visible, même si des photos exploitables sont possibles jusqu’à 12800 ISO en cas de besoin. Dans l’ensemble, la gestion de la sensibilité est excellente pour un capteur APS-C et contribue à la polyvalence du X-H2s.

Pour conclure, mentionnons que la qualité d’image est très semblable à elle d’un X-T4. J’ai même vu dans certains tests que ce capteur a une dynamique semblable à celle d’un Canon R6, et supérieure à celle d’un Canon RP, qui sont pourtant des des boîtiers Full Frame.

Bref, c’est le haut du panier, j’arrête de me répéter !

Points forts et points faibles du Fujifilm X-H2s

Points forts :
  • Construction haut de gamme robuste et tropicalisée
  • Excellente réactivité et rafale 40 i/s avec bon buffer
  • Autofocus précis et véloce (surtout avec optiques LM)
  • Détection et suivi du sujet au niveau d’un Nikon Z9
  • Stabilisation du capteur
  • Viseur très confortable lumineux sans black-out
  • Qualité d’image jusqu’à 6400 ISO voire 12800 ISO
  • Très bonne dynamique
  • Vidéo 6K et ralentis impressionnants
  • Très faible rolling shutter
Points faibles :
  • Ergonomie un peu minimaliste (avare en molettes et boutons)
  • Quelques ratés de l’autofocus avec des objectifs Fujifilm non-LM (Linear Motor)
  • Pas de volet métallique pour protéger le capteur

Fonctionnalités vidéos du Fujifilm X-H2s

Le Fujifilm X-H2s est particulièrement performant en vidéo, dépassant largement les capacités de son prédécesseur le X-T4. Quelques fonctionnalités phares (liste non-exhaustive) :

  • Enregistrement vidéo jusqu’en 6K à 30 i/s, et de la 4K 60 i/s “oversamplée“, c’est à dire en reconstituant de la 4K à partir de tous les pixels du capteur, permettant des vidéos très détaillées
  • Pas de limite de durée et pas de surchauffe en enregistrement
  • Rolling shutter minimal grâce au capteur empilé, limitant les déformations lors de mouvements rapides ou avec des sources de lumière artificielles
  • Nouveau mode de stabilisation spécifique à la vidéo avec correction sur 7 axes
  • Possibilité d’enregistrer le son via une prise jack 3,5 mm

C’est clairement un des meilleurs APS-C en vidéo.

Comparaison du Fujifilm X-H2s avec la concurrence

Le Fujifilm X-H2s vient concurrencer les meilleurs hybrides sportifs, comme le Nikon Z9, le Sony A9 III, le Canon R3, mais comme il est deux fois moins cher, je vais plutôt le comparer à d’autres boîtiers APS-C et quelques Full Frame de prix similaires.

Fujifilm X-H2

Le Fujifilm X-H2S et le Fujifilm X-H2 sont deux appareils photo hybrides APS-C haut de gamme de Fujifilm qui se ressemblent beaucoup en apparence mais ont des positionnements différents (c’est la raison pour laquelle je ne mets pas de photo comparative !)

Le X-H2s est optimisé pour la vitesse et les sujets en mouvement grâce à son capteur empilé de 26 mégapixels permettant une lecture rapide des données. Comme on l’a dit, il peut atteindre une rafale impressionnante de 40 images par seconde sans recadrage. Son autofocus ultra-réactif assure un suivi précis même sur des motifs erratiques et minuscules.

Le X-H2 est quant à lui davantage axé sur la haute résolution et le détail avec son capteur de 40 mégapixels non-empilé. Sa rafale est plus limitée à 20 images par seconde avec un léger recadrage. En revanche, il excelle dans la restitution des détails et convient parfaitement aux photographes qui aiment beaucoup recadrer ou tirer très grand.

Le choix entre les deux modèles dépend donc principalement de l’usage : le X-H2s pour la photographie sportive et d’action, le X-H2 pour une qualité d’image maximale. Mais dans les deux cas, Fujifilm propose des hybrides APS-C très performants au sommet de leur catégorie.

Fujifilm X-T5

Le Fujifilm X-H2s et le Fujifilm X-T5 sont deux hybrides APS-C haut de gamme de Fujifilm qui partagent des points communs. Ils utilisent le même processeur X-Processor 5, mais le capteur de 40 Mpx non-empilé du X-T5 provient du X-H2. Leur autofocus permet la détection des visages, des yeux et des animaux, mais celui du X-H2s est meilleur. En vidéo, les deux appareils filment en 4K 60 i/s et Full HD 240 i/s. LE X-T5 reste sur un double slot pour cartes SD de type UHS-II.

Le X-H2S est optimisé pour la vitesse avec sa rafale pouvant atteindre 40 images par seconde et son capteur empilé tandis que le X-T5 est plus polyvalent avec une ergonomie pensée spécifiquement pour la photographie. A bien des égards, le X-T5 est plus proche du X-H2 que du X-H2s.

Fujifilm X-H2s et Fujifilm X-T5
©Camerasize

Fujifilm X-T4

Avant le X-H2s, le X-T4 était l’appareil photo le plus rapide de Fujifilm.

Le X-H2s se distingue par son nouveau capteur empilé plus rapide, sa rafale de course, son meilleur stabilisateur, sa vidéo en 6K, ainsi qu’une ergonomie repensée. Le X-T4 reste toutefois compétitif et aussi de meilleur rapport qualité-prix.

Le X-H2s conviendra davantage aux photographes de sport, d’animaux et de vidéo grâce à ses performances accrues, malgré son prix élevé. Le X-T4 reste un excellent choix plus abordable pour ceux qui n’ont pas besoin des capacités extrêmes du X-H2s.

Fujifilm X-H2s et Fujifilm X-T4
©Camerasize

Canon EOS R7

Le capteur APS-C du Canon R7 offre une plus haute résolution de 32,5 Mpx contre 26,1 Mpx pour celui du Fujifilm. Cependant, ce dernier bénéficie d’une conception empilée qui améliore ses performances.

Côté rafale, le Fujifilm atteint 40 i/s contre 30 i/s pour le Canon. De plus, le Fujifilm propose une bien meilleure mémoire tampon.

En vidéo, le Fujifilm se démarque nettement avec la possibilité d’enregistrer en 6K jusqu’à 60p. Le Canon reste très bon pour la vidéo mais vise clairement un usage moins professionnel.

Enfin, le Fujifilm bénéficie d’un écosystème d’optiques APS-C beaucoup plus fourni alors que le Canon ne propose pour l’instant que peu d’objectifs RF-S dédiées (mais il est compatibles avec le parc d’objectifs RF pour hybrides Plein Format)

Le Fujifilm X-H2s paraît plus abouti, robuste et professionnel alors que le Canon EOS R7 reste un excellent appareil mais plus destiné aux amateurs experts.

Fujifilm X-H2s et Canon EOS R7
©Camerasize

Sony A7 IV

Le Fujifilm X-H2S et le Sony A7 IV sont tous les deux des appareils photo hybrides haut de gamme destinés aux amateurs éclairés et aux professionnels. L’A7IV a un capteur plein format de 33 Mpx. Pour la vidéo, le X-H2S peut filmer jusqu’en 6.2K/30 i/s contre 4K/60 i/s pour l’A7IV.

Le X-H2s a également un viseur électronique plus résolu, un écran tactile orientable plus défini et une rafale plus rapide. Le A7IV compense avec une meilleure plage dynamique, moins de bruit en haute sensibilité, un autofocus plus précis, deux molettes de commande supplémentaires et une meilleure autonomie.

Pour la vidéo, le X-H2s est le choix privilégié grâce à l’enregistrement 6.2K, la stabilisation supérieure et les codecs ProRes. Pour la photo, l’A7IV est préférable de par son capteur plein format offrant plus de détails et de dynamique. Les deux appareils sont compacts, résistants aux intempéries et offrent d’excellentes performances. Le choix dépendra de l’utilisation principale visée, et du goût personnel évidemment !

Fujifilm X-H2s et Sony Alpha 7 IV
©Camerasize

Canon R6 Mark II

Fujifilm X-H2s et Canon R6 Mark II
©Camerasize

Le Canon EOS R6 Mark II vient concurrencer le Fujifilm X-peux tu rallonger ?.H2S principalement au niveau de l’autofocus et des algorithmes de détection et de suivi du sujets, empruntés à sa majesté le Canon R3.

Le Canon R6 II peut lui-aussi shooter à 40 i/s, mais comme il n’a ni capteur empilé, ni slot pour CFexpress (juste deux slots de carte SD), il ne peut remporter la bataille du buffer face au Fujifilm x h2s 🙂 Je vous invite à faire un tour sur l’article dédié à cet appareil photo pour tout savoir en détail !

Appareils photos
  • Prix
  • Note
  • Date de sortie
  • Capteur
  • Sensibilité ISO
  • Visée
  • Ecran
  • Objectif
  • Vitesse de la rafale
  • Stabilisation
  • Carte mémoire
  • Vidéo
  • Dimensions
  • Poids avec batterie
  • Tropicalisation
  • Voir l'offre
    • 2550 €
    • 2022
    • APS-C - 26 Mpx
    • 160 - 12800
    • électronique - 5,76 Mpx
    • 3'' - 1,62 Mpx sur rotule
    • -
    • 40 i/s
    • oui
    • 1 SD + CFexpressB
    • 4K DCI 60 i/s - 4K UHD 60 i/s
    • 136 x 93 x 95 mm
    • 660 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 2471 €
    • 2022
    • APS-C - 40 Mpx
    • 160 - 12800
    • électronique - 5,76 Mpx
    • 3'' - 1,62 Mpx sur rotule
    • -
    • 15 i/s
    • oui
    • 1 SD + CFexpressB
    • 8K 30 i/s, 4K DCI 60 i/s4K DCI 60 i/s - 4K UHD 60 i/s - 1080p 120 i/s
    • 136 x 93 x 95 mm
    • 680 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 1729 €
    • 2022
    • APS-C - 40 Mpx
    • 125 - 12800
    • électronique - 3,69 Mpx
    • 3'' - 1,84 Mpx - tactile - inclinable
    • -
    • 15 i/s
    • oui
    • 2 SD
    • 6,2K 30 i/s - 4K DCI 60 i/s - 4K UHD 60 i/s - 1080p 240 i/s
    • 130 x 91 x 64 mm
    • 557 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 1316 €
    • 2020
    • APS-C - 26 Mpx
    • 160 - 12800
    • électronique - 3,69 Mpx
    • 3'' - 1,62 Mpx - tactile - sur rotule
    • -
    • 20 i/s
    • oui
    • 2 SD
    • 4K DCI 60 i/s - 4K UHD 60 i/s - 1080p 240 i/s
    • 135 x 93 x 84 mm
    • 607 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 1550 €
    • 2022
    • APS-C - 33 Mpx
    • 100 - 32000
    • électronique - 2,36 Mpx
    • 3'' - 1,62 Mpx sur rotule
    • -
    • 30 i/s
    • oui
    • 2 SD
    • 4K UHD 60 i/s - 1080p 120 i/s
    • 132 x 90 x 92 mm
    • 612 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 2489 €
    • 2021
    • FF - 33 Mpx
    • 100 - 51200
    • électronique - 3,69 Mpx
    • 3'' - 1,04 Mpx - tactile - sur rotule
    • -
    • 10 i/s
    • oui
    • 1 SD + CFexpressA
    • 4K UHD 120 i/s - 1080p 120 i/s
    • 131 x 96 x 80 mm
    • 659 g
    • oui
    • Voir le prix sur
    • 2760 €
    • 2023
    • FF - 24 Mpx
    • 100 - 102400
    • électronique - 3,69 Mpx
    • 3'' - 1,62 Mpx - tactile - sur rotule
    • -
    • 40 i/s
    • oui
    • 2 SD
    • 4K UHD 60 i/s - 1080p 120 i/s
    • 138 x 98 x 88 mm
    • 670 g
    • oui
    • Voir le prix sur

Le Fujifilm X-H2s est-il le boîtier rêvé pour vous ?

Si vous avez lu jusqu’au bout, vous avez deviné que cet appareil photo hybride est optimisé pour les photographes sportifs ou animalier, qui recherchent le meilleur compromis encombrement/qualité d’image/réactivité.

Ses performances en rafale, son autofocus et ses algorithmes de détection et de suivi des sujets sont dignes des meilleurs du marché. En quelque sorte, vous avez accès aux performances d’un Z9 mais avec un capteur APS-C. Conséquences directes : objectifs moins chers (mais non moins qualitatifs) et plus légers.

Ce boîtier haut de gamme est également est également une excellent caméra pour filmer en APS-C.

Néanmoins, le X-H2s est un investissement conséquent pour un APS-C (il est plus cher que certains Full Frame), qui s’explique par les technologies de pointe qu’il embarque. Pour les budgets plus modestes, le X-T4 offre un rapport qualité-prix imbattable.

Où acheter le Fujifilm X-H2s ?

Questions fréquemment posées sur le Fujifilm XH2s

 

 

Clément Belleudy
Je connais Laurent depuis le tout début d’Apprendre.Photo. Depuis 2020, je lui prête main forte sur la création de contenu, et comme apprendre est plus efficace en s’amusant, j’ai à cœur de créer des contenus pédagogiques et plaisants à lire, sans jamais trop se prendre au sérieux !
Télécharger l'article en PDF
Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (Pas encore de note)
Loading...