La pose longue

20 février 2014

De jour, de nuit, au coucher de soleil, à la mer, devant un lac ou sans eau du tout, la pose longue peut être un outil créatif intéressant pour le photographe qui a envie de donner un plus à ses images. L’aspect est tout de suite plus original (l’oeil ne voit pas en pose longue), et souvent plus « pro ».

En effet, l’intérêt d’une pose longue est de flouter les éléments qui sont en mouvement. Plus elle sera longue, plus les mouvements seront floutés, même petits. Par exemple, la surface de l’eau aura un rendu rêveur et vaporeux caractéristique, et les nuages formeront des traînées. De même, les sujets bougeant rapidement finiront par disparaître de l’image finale. Un des effets secondaires est également que vous allez maximiser la qualité de l’image finale, ce qu’on verra plus loin.

 

Elle peut également avoir un intérêt purement technique : si vous n’avez vraiment pas assez de lumière, une pose longue sera le seul moyen de réaliser une photo correctement exposée.

 

Photo temple la pose longue est employée pour pallier le manque de lumière ! (Panasonic GX1 = 7-14mm f/4, ISO 160, f/16, 20s)

Ici typiquement, la pose longue est employée pour pallier le manque de lumière !
(Panasonic GX1 = 7-14mm f/4, ISO 160, f/16, 20s)

Dans cet article, je vais donc vous expliquer concrètement comment faire une pose longue, avec ou sans filtre, et dans des situations plus ou moins complexes. Je vais supposer presque tout le temps que vous souhaitez obtenir la pose la plus longue possible, et je vais surtout travailler sur des photos de paysage (naturel ou urbain), qui sont idéales pour commencer la pose longue.

Le matériel nécessaire

Pour faire de la pose longue, vous aurez besoin d’un trépied, car à main levée vous aurez évidemment du flou de bougé. Vous pouvez aussi poser votre appareil sur quelque chose, mais ça laisse beaucoup moins de liberté dans votre cadrage et dans votre composition d’une manière générale. Veillez simplement à ce que le trépied soit assez stable pour supporter le poids de votre appareil + objectif.

 

Il est également très conseillé d’avoir une télécommande. Une simple filaire à 10/15€ peut suffire. Si vous n’en avez pas, vous pourrez utiliser le retardateur 10 secondes (pas 2 secondes, c’est insuffisant !), ce qui fait perdre du temps à chaque fois. C’est vous qui voyez, mais pour le prix, franchement, ne vous privez pas. De plus, seule une télécommande vous permettra d’utiliser le mode Bulb (B) et de faire des poses très longues.

 

Selon le moment de la journée où vous souhaitez faire des poses longues, vous pourriez avoir besoin de filtres ND. Je vous renvoie à mon article sur les filtres pour plus d’explications, mais pour faire simple, un filtre ND diminue la quantité de lumière qui atteint le capteur, vous permettant ainsi de faire des poses longues même quand il y a trop de lumière pour ça, en plein jour par exemple. En pose longue, vous n’allez presque jamais utiliser de filtres ND 2, 4 ou 8, mais plutôt des ND 400, 800 ou 1000. J’y reviens plus bas.

Pose longue matériel photo nécessaire télécommande trépied filtre ND

Le trio gagnant !

La prise de vue

Selon que vous allez photographier de jour, au lever / coucher du soleil, ou de nuit, vous n’allez pas employer exactement la même méthode.

 

En effet, même en baissant la sensibilité ISO à fond et en fermant le diaphragme au maximum, l’appareil devra parfois se limiter à une pose finalement assez courte, qui peut aller de 1/100s à 1/10s. Dans tous les cas, rien qui ne provoquera l’effet désiré.

Pourquoi ? Car il y aura parfois trop de lumière pour que l’appareil fasse une pose vraiment longue sans complètement surexposer l’image (en bref, elle sera beaucoup trop claire, voire blanche). Ce sera toujours le cas en plein jour, et également dans les premières minutes après le coucher du soleil, tandis qu’en photo de nuit vous n’aurez pas ce problème.

Si jamais la lumière ne permet pas un temps de pose assez long, il vous faudra utiliser un filtre ND. Pour plus de clarté et de simplicité, je vais donc distinguer l’approche avec filtre et sans filtre, même si elles ont des points communs.

Les points communs

Que vous shootiez avec ou sans filtre, il y a quand même des impondérables de la photo en pose longue, et le début de votre prise de vue va être le même :

  • Placez-vous à l’endroit où vous voulez faire votre photo
  • Placez votre appareil sur son trépied (après le point précédent, sinon vous vous baladez avec un trépied déplié partout 😉 ).
  • Si l’option est disponible sur votre appareil, activez la réduction du bruit de pose longue (c’est un bruit qui apparaît sur la photo quand le capteur chauffe avec une longue pose, et qui est assez moche et pas si facile à éliminer).
  • Cadrez bien précisément votre image. Faites attention à avoir l’horizon bien droit et pas d’éléments gênants en bords de cadre notamment (les erreurs les plus courantes des débutants). Si votre appareil le permet, n’hésitez pas à choisir le format le plus approprié, qui n’est pas toujours le 3/2 ou le 4/3 par défaut de votre appareil : le 16/9 peut être intéressant aussi.
  • Pensez à bien serrer toutes les vis du trépied une fois le cadrage final déterminé !
  • Sur reflex, activez le verrouillage du miroir pour éviter les vibrations au déclenchement (les hybrides n’ont pas de miroir). Enclencher la visée par écran fonctionne aussi.
  • Branchez la télécommande si vous en avez une, ou passez le mode de prise de vue en retardateur 10 secondes.

Photographier sans filtre ND

Pour rappel, c’est impossible de jour, et compliqué tant que la nuit n’a pas commencé à tomber.

  • Placez vous en priorité ouverture (mode A ou Av).
  • Choisissez l’ouverture minimale permise par votre objectif (souvent f/22).
  • Baissez les ISO au minimum permis sur votre appareil (souvent ISO 100, parfois un peu plus, parfois 50 sur les appareils hauts de gamme).

 

Photo pose longue ponton mer golden hour coucher de soleil priorité ouverture baisser ISO ouverture minimale

Panasonic GX1, 7-14mm f/4, ISO 160, f/22, 25s

Et c’est tout, prenez votre photo !

Il me faut quand même faire une ou deux précisions :

  • Si vous êtes juste après le coucher du soleil, l’appareil donnera sûrement une valeur pas très longue, du genre 0,5s ou 1s. Dans ce cas, vous avez deux solutions : attendre que la lumière baisse, ou utiliser un filtre ND (en général ND400 ou plus, mais si vous avez déjà 5s de pose, un ND8 peut vous donner 40 secondes de pose, ce qui est déjà bien !).
  • Baisser l’ouverture au maximum provoque un phénomène qu’on appelle la diffraction. En gros, la qualité de l’image diminue, les détails seront moins nets. Pour éviter ça, il faut fermer un peu moins le diaphragme (f/16 est souvent l’ouverture minimale après laquelle la diffraction devient visible, même si ça dépend de l’objectif).
    Il faut quand même relativiser : la diffraction n’est pas toujours visible en affichant simplement l’image en plein écran (ce qui sera le cas pour un usage web), tandis qu’elle le sera peut-être plus à l’impression grand format. Ça dépend aussi de la qualité de l’objectif évidemment.
  • Si vous avez un appareil de type compact ou bridge, il se peut que vous ne puissiez pas réaliser de poses de plus de 1 ou 4 secondes, ce qui est très limité. Malheureusement, vous ne pouvez rien y faire.

 

Pour vous donner une idée, voici 2 images prises à f/16 et f/22, avec le même objectif :

ISO 160, f/22, 40s photo ville la nuit

ISO 160, f/22, 40s

 

ISO 160, f/16, 25s photo ville la nuit

ISO 160, f/16, 25s

On ne voit pas la différence. Voici un zoom à 50 % (100 % ne sert à rien).

A gauche à f/16, à droite à f/22 : on voit qu'on perd en détails en fermant le diaphragme photo

À gauche à f/16, à droite à f/22 : on voit qu’on perd en détail en fermant le diaphragme.

 

Aparté : vous remarquerez que la pose longue a quand même un avantage technique en termes de rendu final de l’image, comme je le disais en introduction. En effet, on minimise le bruit et la baisse de dynamique en diminuant les ISO au maximum. On maximise la netteté avec l’usage du trépied et la grande profondeur de champ. Le résultat final sera donc très souvent de très bonne qualité, en termes de rendu en tout cas. (Et accessoirement, l’usage d’un trépied vous force en général à soigner votre composition !)

Photographier avec filtre ND

Si vous souhaitez utiliser un filtre, vous allez commencer par les mêmes étapes que sans filtre. Vous n’êtes pas obligé d’aller jusqu’à prendre la photo, mais notez au moins le temps de pose proposé par l’appareil.

Ensuite, vous allez devoir effectuer un petit calcul selon le filtre ND que vous utilisez. Tout d’abord, comme il y a plusieurs dénominations qui cohabitent, on va se mettre d’accord avec ce petit tableau récapitulatif :

Facteur d'atténuationDensité optiqueQuantité de lumière transmise
20.31/2 = 50%
40.61/4 = 25%
80.91/8 = 12,5%
4002.61/400 = 0,25%
10003.01/1000 = 0,1%

Heureusement, la plus courante est le facteur d’atténuation : un filtre ND400 divise la quantité de lumière par 400, par rapport à la normale. C’est assez intuitif. Notez que vous pouvez en superposer plusieurs pour multiplier l’effet : pour le calcul, il faut multiplier les valeurs. Par exemple, un ND8 + un ND400 = un ND3200 ! N’en faites pas trop, sinon vous allez avoir pas mal de vignettage.

 

Le principe est simple :

  • Avec les valeurs données par l’appareil en priorité ouverture, l’exposition devrait être bonne (vous pouvez prendre une photo test pour vous en assurer).
  • Si on rajoute un filtre ND400 devant, la lumière sera divisée par 400.
  • Pour obtenir la même exposition, on doit donc multiplier le temps de pose par 400, tout simplement.

 

Donc par exemple, mettons que vous avez réglé en priorité ouverture à f/16, ISO 100, et que votre appareil indique un temps de pose de 1/100s

  • Avec un filtre ND400, il vous faudra faire 1/100 x 400 = 4 secondes de pose.
  • Avec un filtre ND1000, il vous faudra faire 1/100 x 1000 = 10 secondes de pose.

 

Il vous faudra donc faire ce petit calcul sur le terrain : prévoyez une calculette, ou votre smartphone. Il existe également des applications dédiées qui remplissent cette fonction (l’application Apprendre la Photo.fr le fera dès qu’elle sortira officiellement, même si vous pouvez déjà la télécharger, en cliquant sur le lien précédent depuis votre mobile ! 😉 )

 

Louvre / Seine pose longue filtre ND

Le type de résultat qu’on peut obtenir avec un gros filtre ND (Louvre / Seine by Eric Schaeff)

Voici donc comment procéder concrètement à la prise de vue :

  • Commencez par toutes les étapes de la partie sans filtre.
  • Faites la mise au point où vous le souhaitez, puis verrouillez-la en passant en mise au point manuelle (souvent indiquée MF) : en effet, avec un filtre ND, l’appareil n’arrivera plus à faire la mise au point, c’est normal, c’est trop sombre pour lui.
  • Placez le filtre ND sur votre objectif.
  • Passez en mode Manuel (M), et reportez les réglages d’ouverture et d’ISO utilisés précédemment (par exemple ici, f/16 et ISO 100). Pour la vitesse, descendez-la jusqu’à la valeur que vous avez calculée précédemment. Et prenez la photo !
  • Si la vitesse est supérieure à 30 secondes (ce sera le cas en photo de nuit ou de crépuscule), tournez la molette jusqu’au bout des 30 secondes, et là s’affichera un « B » à la place de la vitesse. Ça signifie que vous êtes passé en mode Bulb.
    Ce mode signifie que l’appareil continuera la pose aussi longtemps que vous garderez le doigt appuyé sur le bouton de la télécommande. Donc il suffit de le garder appuyé pendant le temps que vous avez calculé précédemment (la plupart des télécommandes permettent de bloquer le bouton, et d’éviter les crampes du pouce ! :D). Par exemple 100 secondes (vous n’êtes pas à 1 ou 2 secondes près, pas de panique hein). Souvent, l’appareil affiche le temps à l’écran. Si ce n’est pas le cas, chronométrez-vous avec votre téléphone ou votre montre.
    Attention : sur certains appareils, le mode Bulb est accessible via la molette, et indiqué là aussi par un « B ». Consultez votre manuel si vous ne le trouvez pas.

 

Dans tous les cas, ne vous inquiétez pas si l’appareil met pas mal de temps à traiter la photo après, et reste indisponible plusieurs dizaines de secondes voire plusieurs minutes. Ça arrive encore plus si vous activez la réduction du bruit de pose longue : il faut compter 2 fois le temps de pose que vous avez fait (si vous avez fait 1 minute de pose, comptez une nouvelle minute pour que l’appareil soit de nouveau disponible). Prenez-vous un café, jouez à Angry Birds ou au tarot, ou appelez votre maman 😀

Le post-traitement

Il n’y a pas beaucoup de conseils spécifiques à la pose longue : en premier lieu, faites votre post-traitement comme vous le feriez d’habitude pour un paysage (si c’est ce que vous avez photographié). Il faut quand même signaler quelques spécificités auxquelles vous devrez particulièrement faire attention :

  • Les couleurs sont parfois un peu altérées par les filtres ND (selon leur qualité) : elles ont tendance à tirer sur le magenta, et/ou à être plus saturées. Réglez donc bien la balance des blancs au post-traitement si vous souhaitez corriger ça.
  • Comme on l’a dit auparavant, il peut y avoir du bruit supplémentaire. La correction de l’appareil est censée éviter ça, mais regardez bien le bruit de l’image au post-traitement, et corrigez-le : c’est facile et efficace de nos jours.
  • Comme vous êtes en général à faible ouverture (voire très faible), la moindre poussière se verra : pensez à les enlever si elles se voient trop sur l’image finale. Dans Lightroom 5 notamment, avec l’outil de Suppression des défauts, vous avez maintenant un outil très pratique pour les repérer : la case à cocher en bas « Afficher les défauts ».

 

Photo Moulin noir et blanc de nuit post traitement

N’hésitez pas à vous amuser avec des sujets mobiles (ici un moulin), à être imaginatif (ici j’ai inclus mon ombre dans l’image) et à traiter en noir et blanc ! 🙂 (Panasonic GX1 = 7-14mm f/4 : ISO 160, f/16, 50 secondes

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura éclairé sur la façon de faire des poses longues. Vous voyez, ce n’est en fait pas très compliqué ! 🙂 N’hésitez pas si vous avez des questions : postez un commentaire !

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

Vous avez aimé cet article ?

Vous pouvez le télécharger au format PDF pour l’avoir chez vous :
Cliquez ici pour télécharger

Votez pour cet article :
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00/5)

Loading...

Recherches utilisées :

photographie longue pose, pose longue de jour, photographie filtre pose longue, photographie pose longue, pose longue en photographie, photo longue pose, pose longue en plein jour, pose longue canon

Sur le même sujet

Prev
Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge

206 commentaires

  • Super cet article merci a toi

    20 février 2014
  • Merci beaucoup, un article très clair et très utile !

    20 février 2014
  • C est vraiment très très. Ken fait ! Bravo!

    20 février 2014
  • Bonjour
    Merci pour vos articles super intéressant.
    J’ai essayé de télécharge l’application « apprendre la photo » sur mon mobile mais on me demande de m’identifier.
    Pouvez vous m’aider svp merci
    Christophe

    20 février 2014
  • Bonjour
    Très intéressante article comment télécharger cette application pour en faire partager mes amis du club photo ou nous n’avons pas encore une connexion internet
    Un grand merci pour vos tutoriaux que j’attends toujours avec impatience
    Objectivement vôtre Claude

    20 février 2014
  • merci pour savoir si bien transmettre ton art !!
    super..

    20 février 2014
  • article tres interessant. Les photos sublimes. tu voyage leger à priori, panasonic ???
    t ‘avais pas un 5dMKIII ???
    Sinon en dehors du poids, çà donne quoi le panasonic ??

    20 février 2014
    • Oui, j’ai un 5D3, mais hors de question de l’emmener en voyage, c’est bien trop lourd et encombrant ! Le GX1 est très bien, la preuve dans l’article 😉

      20 février 2014
  • merci pour ton savoir et si bien transmettre ton art …
    c’est mieux là , non ??
    a plus..
    michel

    20 février 2014
  • Bonjour et merci Laurent
    ces conseils me seront très utiles pour la prochaine fête des Lumières à Lyon

    20 février 2014
  • J’ai fort apprécié ton article, Laurent.
    Bravo à toi et merci surtout

    Christian

    20 février 2014
  • Merci pour cet excellent article ^^
    Depuis peu, je pense acheter un filtre ND et je dois avouer que cette explication est très clair et va me permettre de m’orienter quand au choix du filtre ( des) filtres).
    merci pour tout ce partage et aussi pour tes cours photos qui sont très ludiques 😉
    Dernier article de Alain : NOUVELLES PHOTOS

    20 février 2014
  • Bonjour, article intéressant, c’est une bonne idée de faire le point sur cette technique. Juste une question : pourquoi passer en manuel pour la mesure de la lumière ? L’appareil devrait pouvoir déterminer la bonne vitesse avec le filtre, non ? Est-ce parce que l’on se retrouve en dehors de l’échelle de mesure possible ?

    20 février 2014
    • Bonjour,
      Un gros filtre ND (400 ou plus) est trop sombre : l’appareil ne voit rien et n’est pas capable de faire la mesure de la lumière.

      20 février 2014
  • oups , je n’arrive pas à accéder a la page de l’application. un mot de passe Windows est demandé et perso j’en ai pas 🙁
    as tu un autre lien afin que je puisse y accéder ?
    merci encore
    Dernier article de Alain : NOUVELLES PHOTOS

    20 février 2014
  • Merci pour cet article .toujours très intéressant
    geneviève

    20 février 2014
  • Salut !
    Merci Laurent pour ce nouvel article assez complet.
    J’ai une question concernant le capteur. N’y a t’il pas un risque de le brûler ou de l’endommager si la pose est trop longue ?
    Cdlmnt,
    PN

    20 février 2014
  • Bonjour Laurent, bonjour à tous.
    La pose longue, c’st un peu mon dada. J’adore cela.
    J’ai lu l’article avec attention et j’aimerais ajouter ces quelques informations :
    1. Je pense que le paramètre « réduction du bruit en pose longue » ne trouve sont intérêt que si le format de sortie sur l’appareil est un JPEG. En RAW, les paramètres de l’appareil sont enregistrés (dans le RAW) mais n’ont pas d’impact sur l’image enregistrée. Ceci dit, il est vrai qu’il introduit un délai qui rend l’appareil indisponible pendant un certain temps. En soi, c’est une bonne chose pour laisser le capteur / processeur se reposer un peu.
    Perso, je n’utilise pas ce paramètre et j’enchaîne les poses longues sans noter une montée de bruit, ou même une montée de la température.
    2. En paysage (avec vue sur l’horizon) je conseille (pour ceux qui savent comment cela fonctionne) de travailler à l’hyperfocale pour maximiser la profondeur de champ (quoique avec un grand-angle à f/16, il n’y a pas trop de souci à se faire).
    3. Par grand vent, il ne faut pas hésiter à lester le trépied pour maximiser la stabilité
    4. Un effet sympa des petites ouvertures (f/16) est que les sources lumineuses devient de belles étoiles avec d’autant plus de branches que le diaphragme de l’objectif comporte lamelles.

    Belle journée.
    Dernier article de Eric Heymans : Faites des photos à couper le souffle avec la Pose Longue (I)

    20 février 2014
    • Bonjour Eric,

      D’après ce que j’en lis, la réduction du bruit en pose longue s’applique aussi en RAW. Contrairement à la réduction du bruit à ISO élevés qui n’est qu’une manip logicielle, ici l’appareil fait une seconde pose obturateur fermé, et la « soustrait » de la première. Apparemment, au moins certains logiciels sont capables d’interpréter cette pose au noir, dont Lightroom.

      Je cite ce topic sur EOS Numérique :

      Le RAW n’est pas affecté, seul des informations complementaire sont enregistrés, et c’est au soft de derawtisation de savoir l’interpreter.

      Je donne ici l’exemple de l’option « Reduction de bruit en exposition longue ».

      Dans les apn qui gerent ce type d’option une photo est prise à l’issue de l’exposition (longue ou pas), elle est faite (avec la même durée que la photo que vous venez de faire) sans que le mirroir soit relevé, les pixels chauds apparaissent et une carte des pixels chauds est enregistée dans le raw.

      Ensuite c’est au logiciel de derawtisation d’etre capable d’interpreter ces informations

      C’est une des fonctions majeurs de Lightroom (Hot Pixels Removal) et de Adobe Camera Raw, le mapping des pixels chauds est géré par ces deux softs grace aux fonction « Reduction de bruit en exposition longue » de votre APN

      Donc par exemple si vous faire un photo de 60s avec cette option activé,
      L’apn fait une photo classique de 60s puis juste apres une autre de 60s avec le mirroir non relevé

      Ensuite les informations sont enregistrés dans le RAW.

      Les moteurs de developpement de raw qui savent traiter cette carte des pixels chauds l’applique lors du developpement.

      Par contre pour les poses longues si l’option « Reduction de bruit en exposition longue » n’est pas active lors de la prise de vue il n’y a alors pas d’enregistrement de la carte des pixels chauds, et la point de salut, il faut tamponner a la mimine.

      Il y a aussi des images pour preuve sur ce topic de pose partage, même si apparemment ça ne devient vraiment utile que sur des poses très longues.

      A part ça, merci pour tes précisions 🙂

      20 février 2014
  • Super ton article car je suis très intéressé par la pose longue. Je viens de recevoir ma télécommande sans fil (émetteur/récepteur) et j’ai hâte de la tester. J’ai pour l’instant un filtre variable ND 2-400. Ce n’est pas très précis niveau calcul pour le temps de pose, le filtre n’étant pas cranté à des valeurs fixes. Donc pour moi, je suis plutôt partant pour des filtres à valeur fixe.
    Maintenant, filtre à visser ou porte filtre ?

    De plus, j’ai une question.
    Est il intéressant de placer (je parle en photo de jour) son filtre variable en priorité à l’ouverture et en réglant son filtre ND variable pour faire varier son temps de pose et obtenir un effet flouté ?

    20 février 2014
    • Bonjour Christian,

      Le porte filtre te permettra aussi de mettre des filtres gradués qui t’aideront pour équilibrer des photos à grande dynamique. Si tu comptes faire beaucoup de paysage, c’est sans doute une meilleure idée.

      Je ne suis pas sûr de comprendre ta question, mais pour faire simple, si le filtre est trop sombre, l’appareil ne pourra pas faire la mesure d’exposition.

      20 février 2014
      • En fait, c’est simplement pour ne pas retirer le filtre. En mode A, je met le filtre ND variable au plus clair, ce qui permet à l’appareil de faire sa mise au point. Je désactive l’autofocus et ensuite je fait varier le filtre vers le plus sombre afin d’augmenter le temps de pose tout en n’allant pas plus haut que 25 » et j’ai bien des floutés (dans mon cas, un buisson balayé par le vent) correctement exposés tout en ayant mon arrière plan fixe net.
        En tout cas merci Laurent pour tes précieux conseils et vivement lundi pour la formation qui m’apporte beaucoup.

        20 février 2014
        • Je voulais 25 secondes

          20 février 2014
  • très bon article! je viens d’acheter un filtre ND dans l’optique d’un voyage à Venise en mars, je vais pouvoir mettre tout ça en pratique!

    20 février 2014
  • MErci pour cet article très interessant

    20 février 2014
  • Bonjour Laurent très bon article,
    Quelques remarques :
    Pourquoi (s’embêter à ) photographier en jpeg et confier le traitement du bruit au boitier alors que en raw on confiera ce traitement à des logiciels autrement plus performant comme lightroom ou dxo avec son nouveau traitement prime.?
    De plus le raw permettra un réglage de la balance des blancs et permettra plus de latitude pour les corrections.
    Je ne shoot jamais en jpeg sauf si je poste une photo sur le bon coin et encore ….
    Concernant la netteté je ne dépasse jamais F/16 sur un full frame et F/11 sur un aps-c et j’ai des objectifs de la gamme L canon, de toute façon je ne vois pas l’intérêt de fermer a f/22 alors que par exemple a F/16 pour 35mn l’hyperfocale est à 2.59m en full frame., saut bien sûr à vouloir rallonger le temps de pose. mais alors je préfère rajouter un filtre ND 2 de bonne qualité…
    Patrick.

    20 février 2014
    • Bonjour Patrick,

      Tu ne dois pas avoir lu tout le blog (c’est pardonnable, il y a 250 articles :P), car je recommande toujours le RAW bien sûr. Simplement, il semblerait que la réduction du bruit de pose longue s’applique aussi au RAW (voir ma réponse à Eric plus haut). Ca n’empêche pas de réduire encore le bruit dans Lightroom 😉

      20 février 2014
  • Bon articles pour rappeler les bases de ce genre de prises de vu.
    quelques remarques :
    pourquoi le retardateur 2 seconde est insuffisant ?? je l’utilise tout le temps sans problème
    quid des télécommande sans fil ? j’en ai une que j’ai acheté 2 euros et qui va très bien. moins pratique pour les poses longues, car il faut la diriger face au detecteur qui est a l’avant de l’appareil, mais un tour de bras et c’est ok.
    Dernier article de ary : A la recherche des Calaniot

    20 février 2014
    • Bonjour ary,
      Après 2 secondes, il est possible (voire probable) que l’appareil bouge encore un peu à la suite de ton appui sur le déclencheur. 10 secondes assure qu’il se soit parfaitement immobilisé. C’est une affaire de prudence, car de toute façon en pose longue, on prend son temps 🙂

      Pas de souci pour les télécommandes sans fil bien sûr. C’est juste un peu moins pratique, voilà tout.

      20 février 2014

  • Feili Peng:

    Bonjour, article intéressant, c’est une bonne idée de faire le point sur cette technique. Juste une question : pourquoi passer en manuel pour la mesure de la lumière ? L’appareil devrait pouvoir déterminer la bonne vitesse avec le filtre, non ? Est-ce parce que l’on se retrouve en dehors de l’échelle de mesure possible ?

    Je reste en expo auto sur mon APN et si nécessaire, après visu dans le viseur EVF (APN hybride) ou en live-view ou encore après une première photo, je fais une correction d’expo.
    Ca évite le calcul !

    20 février 2014
  • Merci pour ton article. Ayant l’intention de me mettre à la pose longue il me sera très utile. Encore merci.

    20 février 2014
  • Bravo Laurent, ton article est super !!!

    Est-il possible de télécharger ton application sur Iphone ? Si oui, comment et où la trouver ?

    Belle journée

    20 février 2014
    • Salut Daniel,regarde dans l’article,Laurent donne le lien…… 🙂

      20 février 2014
    • Oui, il faut cliquer sur le lien depuis ton iPhone, et ça te dirigera automatiquement vers l’appStore ! 🙂

      20 février 2014
  • Bonjour Laurent,a tous,

    Merci pour ce très bon article sur la pose longue.
    J’en profite pour remercier aussi Eric Heymans qui a « pondu » 🙂 aussi untrès bon article sur le sujet. http://ericheymans.com/la-pose-longue-i/

    p’titJo

    20 février 2014
  • Merci pour cet article, je voudrais aussi dire qu’il existe le filtre variable.
    je pratique la pose longue avec un filtre variable ND2 à ND400 c’est un filtre qui fait office de plusieurs filtres (donc moins cher que l’achat de plusieurs filtres). C’est plus flexible mais aussi plus délicat question timing car le filtre qui tourne de 2 à 400 n’indique pas vraiment de graduation pour dire si on est à 100ND ou 200ND. Il faut donc faire plusieurs tests mais c’est une question d’habitude
    Merci aussi à Eric pour son commentaire.

    20 février 2014
    • Bonjour Pascal,
      Merci pour ton commentaire ! 🙂 Je connais cette solution. Certains la recommandent, et d’autres disent que souvent il faut mettre vraiment cher pour avoir une qualité équivalente à un filtre non variable apparemment.

      Peut-être que la meilleure solution est d’avoir un ND400 et un ou deux filtres plus faibles (ND2, 4 ou 8). Comme les valeurs se multiplient, ça permet d’avoir un filtre assez fort si besoin, et de faire un calcul précis 🙂 Ne pas perdre de temps peut être vital au coucher du soleil, car la lumière change très vite.

      20 février 2014
  • Bonjour Laurent, J’adore ta façon d’expliquer la photo. Je suis tous tes articles depuis le début et cela m’a beaucoup aidé à progresser dans mes prises de vues. Il est vrai que j’avais tout à apprendre car je pratique la photo seulement depuis moins de 2 ans.
    Il me manque seulement un peu de pratique. J’essaie bien de m’en sortir seule avec tes conseils mais ce n’est pas évident pour une débutante. Je suis souvent frustrée par le résultat. Aussi, si tu envisages de faire des cours pratiques sur certains thèmes, je suis partante. Merci pour tout et continue à nous « régaler » avec tes articles. Viviane

    20 février 2014
    • Bonjour Viviane,
      Je ne donne pas de cours pratiques sur des thèmes particuliers, mais j’ai une formation en ligne généraliste, qui est conçue pour te rendre autonome dans tous les domaines.

      Elle est fermée pour le moment et rouvrira en mai/juin, mais tu peux t’inscrire ici pour être tenue au courant 😉

      20 février 2014
  • Très bon article. merci Laurent. Perso, je partage l’avis d’Eric Heymans (bon article aussi) et Patrick Ottavi. Le mieux est de shooter en raw et le logiciel (DxO, LR, ACDSee…) fera le reste avec une qualité supérieure à ce que ferait le boîtier. Daniel

    20 février 2014
  • Bonjour, j’ai trouvée cet article très intéressant et comme à chaque fois très bien expliqué. J’adore lire vos articles et en plus comme j’aimerais faire de la photographie ma profession c’est d’autant plus utile ^^

    Je me demandais, avez-vous déjà fait du « zooming » ou de « l’explozoom » en pose longue ? Je trouve cet effet vraiment original 😀

    20 février 2014
    • Bonjour Lisa,

      C’est rigolo oui, mais je ne suis pas un grand fan de l’effet personnellement, mais c’est une question de goût 🙂

      20 février 2014
  • Merci pour l’article. Il est de qualité, on devrait lire moins de commentaires négatifs comme sur certains articles récents, ce qui avait tendance à me saouler !

    Juste une question? J’entends aussi souvent qu’il faut désactiver la stabilisation sur ce genre de clichés. Qu’en penses-tu?
    Nb : bon, je sais, le GX1 n’est pas stab et le 7-14 non plus je crois, mais bon, tu verras quand t’auras le GX7 (ou un EM1) ! 🙂

    20 février 2014
    • Si le trépied est bien stable, oui, il faut désactiver la stabilisation. Après, on peut considérer que s’il y a un peu de vent, ça peut aider à améliorer la netteté. Perso, je l’enlève, ça ne m’a jamais posé de souci.

      20 février 2014
  • Super article très didactique.

    Faut-il désactiver le stabilisateur qui se trouve sur l’objectif ?

    20 février 2014
  • bonjour Laurent, un grand merci, pour tous tes articles et le partager avec nous tous, sur le net

    20 février 2014
  • Merci pour le lien sous ma photo, ça me fait une bonne pub.
    Beaucoup de visite dans ma galerie FLICKR :o)
    ça prouve que ton site est très suivi.

    Bonne continuation a toi.

    Eric S
    Dernier article de Schaeff : PARIS

    20 février 2014
  • Merci pour cette superbe application, je vais pouvoir maintenant consulter ton site n’importe où 😉
    Article très intéressant, je comptais justement me lancer dans les poses longues !

    20 février 2014
  • Salut Laurent !

    Merci pour ce très bon article qui tombe à point nommé, ayant eu un filtre ND400 il y a 2 semaines !

    J’ai commencé à faire quelques essais en intérieur pour prendre des ampoules allumées, je suis encore en train de tâtonner, j’ai fait quelques petites erreurs, n’étais pas repassé en manuel, et n’avais pas bien calculé le temps de pose, donc ton article qui est très intéressant, va m’aider à finaliser la technique !
    Dernier article de Anne LANDOIS-FAVRET : Serres d’Auteuil | 26 Janvier 2014

    20 février 2014
  • bonjour laurent, faut il ou pas ( et su oui dans quel cas, cela depend t il d un seuil au niveau de la vitesse d obturation, pour bloquer le miroir? De plus quand on part en voyagee y a tilo un tableau que l on peut imprimer avec la correspondance entre vitesse normale et vitesse quand il y a ajout de tel ou tel filtre ND?

    20 février 2014
  • Superbe article !!!!

    Quelle marque ou type de trepeid conseil tu? Car j’avais un trepied ESSENTIEL b de chez BOULANGER mais après 1 ans de bon et loyaux service la tête ne se serre plus… Donc je dois le changer!

    merci d’avance.
    Dernier article de Damien Zd : DSC02140

    20 février 2014
    • Bonjour Damien,

      Tu peux faire confiance à Manfrotto et Vanguard pour ne pas te lâcher au bout d’un an 😉

      20 février 2014
  • Bonjour Laurent,
    Voilà maintenant quelques mois que je parcours ton blog et tes articles sont toujours aussi pédagogue. J’ai reçu il y a peu de temps mon 1er réflex (un Nikon D3100) et grâce à tes articles je me suis surpris à faire quelques belles prises. Vivement que cette p….n de pluie de m…e cesse pour pouvoir mettre en pratique tous ça.
    bonne continuation

    20 février 2014
    • mais on peut aussi photographier en pause longue ET sous la pluie (en protégeant le boitier bien sur) ça donne d’excellents clichés!
      Dernier article de Photard26 : L’HYPERFOCALE

      9 février 2015
  • Ah la ! La! La pose longue… Ma technique préférée 🙂
    merci Laurent pour cet article de qualité (une fois de plus)

    20 février 2014
  • Intéressant, justement je commençais à m’intéresser au sujet.
    Du coup je me dis qu’il serait intéressant d’avoir un petit article sur le choix d’un trépied, voire d’un filtre ND.
    Merci en tout cas.

    20 février 2014
  • Très bon article pour le sujet.
    Mon expérience du filtre ND est qu’on peut rajouter qu’il est très bien à utiliser avec le Live view (l’écran LCD)car contrairement au viseur où on ne voit rien dedans avec le filtre ND le Live view permet de voir directement ce que la photo va donner.

    20 février 2014
  • Bonjour Laurent
    Merci pour ces supers conseils avec cet article simple clair et précis

    20 février 2014
  • Bonjour,
    En cliquant sur le lien pour télécharger l’application pour mobile, ça ne parle que de IOS. L’application est-elle prévue aussi pour Androïd ?
    Merci en tout cas pour cet article fort intéressant.

    20 février 2014
    • Bonjour Sylvain,
      Oui, l’appli est dispo sous Android aussi. Le lien détecte automatiquement de quel mobile tu viens, et s’il ne détecte rien (par exemple quand tu es sur pc), il envoie vers l’appStore. Mais si tu cliques depuis ton smartphone Android, il te redirigera automatiquement vers Google Play.

      21 février 2014
  • Toujours aussi pédagogue , passionnant et donnant envie de s’améliorer.
    Merci Laurent

    20 février 2014
  • merci laurent , encore un sujet tres interressant .

    21 février 2014
  • bonjour,

    sans smartphone et sans calculette ..
    recherchez LA LONGUETTE chez votre ami Google (pas de pub)
    vous trouverez cet outil à 0€ pour calculer le temps la pose longue
    cdt

    21 février 2014
  • Bonjour tout le monde et bonjour Laurent,
    j’ai beaucoup appris sur ce site et je te remercie sincèrement pour toutes tes contributions, cet article tombe à pic car c’est quelque chose que j’experimente…
    Je n’ai pas de filtre et je pourrais faire par de mes expérimentations (au lever du jour) :

    Si on utilise Av comme tu le recommande, il faudra penser à ajuster également la correction d’exposition car l’appareil pas qu’il fait encore ‘tout noir’ et on risque d’avoir une photo sombre trop lumineuse (on va pas dire surexposé mais c’est un peu tout comme…) Exemple en lien tout en bas

    Sinon, en mode M, c’est possible aussi, on maitrisera l’exposition par le ratio ouverture / temps d’expo (en BULB) mais c’est un peu plus « à taton »

    Maintenant, je prend ma telecommande (sans fils, une dizaine d’euros chez amazon) mais c’est vrai qu’avant, j’utilisais le retardateur 2 secondes et ça allait (trépieds poser sur surface toujours très stable…)
    Par contre, je me demande alors quand utiliser ce retardateur 2 sec ?

    Photo réalisée en Mode AV avec -1EV (developpé avec RawTherapee) :
    https://plus.google.com/u/0/photos/118367981701745256367/albums/5690373175194173521/5958668378428018498?pid=5958668378428018498&oid=118367981701745256367

    21 février 2014
    • Bonjour Nicolas,
      Effectivement, je ne l’ai pas précisé dans l’article, mais il faut bien évidemment modifier l’exposition si elle ne convient pas, et la correction d’exposition est un très bon outil pour ça 🙂

      21 février 2014
  • Bonjour Laurent, Bonjour à tous,
    Merci pour cet article clair, précis et pas trop compliqué (j’ai un peu plus de mal avec l’article de Erci Heymans qui est très technique mais je vais y arriver !). J’ai appris tout un tas de choses que je ne faisais pas et mes photos de nuit étaient très moyennes car je calculais mon temps de pose au petit bonheur la chance en faisant plusieurs essais.
    Je l’ai relu 3 fois, j’ai pris des notes et comme je possède un filtre ND400 un trépied et une télecommande filiaire, je vais mettre tout cela en pratique ce soir.
    J’ai également téléchargé l’app sur mon Iphone. Génial !
    Encore merci pour tout Laurent !

    21 février 2014
    • Bonjour dochaudron.
      Plusieurs personnes traitent du même sujet sous différents angles et avec une perception propre : c’est ça qui est formidable!
      De cette manière, le lecteur dispose d’un panel d’explications dans lesquels il puise selon son goût.
      Il est vrai que parfois je m’embarque dans des explications plus techniques … 🙂 . Je vais réfléchir à la manière d’aborder les choses plus simplement (c’est toujours un bon exercice).
      En fin de compte, le plus important, c’est que vous trouviez chaussure à votre pied.
      Belle journée.

      21 février 2014
      • Cela est vrai. Ce matin, juste avant le lever du soleil, je ne savais pas comment ‘y prendre. J’ai fais une mesure en mode sène de nuit qui m’a donné la vitesse (1/10), l’ouverture (2.8) et les ISO (1600). J’ai introduit les données dans une application (Phoforpho) sans ND. Puis j’y ai introduit 100 pour les iso, f à 16, et le calcul m’a donné 45 », et j’ai enfin réussi ma première photo de lever à 7h50 et du même coup ma télécommande sans fil.
        Mais, il faut vraiment être prêt car cela va vite, 10 minutes après, c’était fini.

        21 février 2014
      • Bonjour Eric,
        Voilà, j’ai imprimé ton guide pratique + 1 ou 2 autres pages sur lesquelles je bloquais afin de pouvais les relire dès que j’ai un moment et cela commence à rentrer.
        Mais j’ai toujours un problème : avec trop de lumière – ajout d’un filtre nd – c’est assez facile de calculer le temps de pose mais si je veux faire une photo une nuit de pleine lune, je mets en priorité ouverture, f/16, 100 iso, la durée d’esposition indique Bulb donc comment puis-je la calculer ???
        Merci pour tes conseils. Ton site web est super intéressant même si parfois un peu trop technique pour la débutante que je suis et tes photos superbes.

        23 février 2014
        • Bonjour docchaudron,
          Si je comprends bien ta problématique, tu te retrouves dans des conditions de (faible) luminosité telles que ton appareil, avec les réglages indiqués (f/16, iso100), se retrouve immédiatement en mode bulb, soit plus de 30 secondes.

          Tu as plusieurs options possibles qui passeront toutes par un calcul et qui nécessitent également de bien connaître la relation qui existe entre la vitesse, l’ouverture et la sensibilité (le trio).

          La première (la plus facile à mon sens) :
          A f/16, augmente les iso par pas de 1 STOP, c’est à dire en suivant la séquence : 100, 200, 400, 800, 1600, 3200, etc…
          A chaque passage d’une valeur à l’autre (chaque STOP), la vitesse calculée par l’appareil va diminué de moitié.
          Un exemple :
          Disons que l’appareil indique « bulb » mais qu’en réalité tu aies besoin de 140s.
          En passant à iso200, l’appareil indiquera toujours « bulb » car la vitesse nécessaire est toujours de 70s (140s divisé par 2)
          En passant à iso400, l’appareil indiquera toujours « bulb » car la vitesse nécessaire est toujours de 35s (140s divisé par 4)
          En passant à iso800, l’appareil indiquera « miracle » 17s (140s divisé par 8).
          Mais évidemment, tu ne connais pas la vitesse initiale requise.
          Mais ce que tu vois, c’est 17s à iso800 et ce que tu veux, c’est connaître la vitesse à iso100.
          Tu sais que pour passer de iso800 à iso100, il y a 3 STOP (de 800 à 400, de 400 à 200, de 200 à 100). Il suffit alors de multiplier 17s par 2 … 3 fois.
          17s x2 x2 x2 = 136s
          On est pas exactement à 140s mais cela n’a pas beaucoup d’importance.

          La deuxième :
          Tu peux faire exactement la même chose en jouant avec l’ouverture.
          A f/16, le trou laissé ouvert par le diaphragme est … tout petit.
          Si tu ouvres plus, et en laissant à chaque fois 1 STOP entre les valeurs, c’est à dire f/16, f/11, f/8, f/5.6, f/4, f/2.8, f/2, f.1.4, tu obtiendras exactement les mêmes résultats que ci-dessus.

          En passant à f/11, l’appareil indiquera toujours « bulb » car la vitesse nécessaire est toujours de 70s (140s divisé par 2)
          En passant à f/8, l’appareil indiquera toujours « bulb » car la vitesse nécessaire est toujours de 35s (140s divisé par 4)
          En passant à f/5.6, l’appareil indiquera « miracle » 17s (140s divisé par 8).
          Mais évidemment, tu ne connais pas la vitesse initiale requise.
          Mais ce que tu vois, c’est 17s à f/5.6 et ce que tu veux, c’est connaître la vitesse à f/16.
          Tu sais que pour passer de f/5.6 à f/16, il y a 3 STOP (de f/5.8 à f/8, de f/8 à f/11, de f/11 à f/16). Il suffit alors de multiplier 17s par 2 … 3 fois.
          17s x2 x2 x2 = 136s

          Suis-je clair ou est-ce complètement flou ?

          Si tu veux un peu t’entrainer à jouer avec le trio, cliques sur le lien ci-dessous.

          Belle journée
          Dernier article de Eric Heymans : Essayez un Simulateur de Focale bien pratique

          23 février 2014
          • Bonjour Eric,
            Oups ! quelle rapidité à répondre. Je vois que tu es un lève-tôt comme moi !
            Merci mille fois ! C’est parfaitement clair et j’espère que mes photos le seront tout autant !
            Je vais m’entrainer de ce pas en cliquant sur ton lien.
            Bon dimanche.

            23 février 2014
  • Pour le trépieds, j’ai opté pour un Manfrotto 190XPROB (environ 160,00 € ~ 180,00 € avec la Rotule 804RC2) capable de supporter le poids (2 kg ~ 4 kg) de mon appareil avec objectif.
    Vivement mon stage photo du mois prochain !!! je vous laisse deviner le thème… 🙂
    Dernier article de Angelique : 5 Applis Photo pour smartphone à ne pas manquer !

    21 février 2014
  • Article très complet, qui détaille bien tous les aspects de cette technique (matériel, mode opératoire, traitement).
    Je me permets juste une précision au sujet des filtres ND: il en existe différents types: les vissants dont tu parles ici, mais aussi des carrés, compatibles avec les systèmes porte-filtres.
    Deux marques en fabriquent: Formatt-Hitech (le Pro Stop) et Lee (le Big Stopper).
    Le Pro Stop est en résine CR-39 (peu sensible à la casse, mais plus aux rayures), et le Big Stopper en verre (donc très fragile).
    Etant donné que la pose longue nécessite assez souvent d’utiliser des filtres gradués (eux aussi compatibles avec les porte-filtres), je trouve ces filtres plus pratiques à utiliser: ainsi, on peut faire la composition, placer le filtre gradué de façon optimale, et, au dernier moment, placer le ND sans avoir à démonter le porte-filtre qui contient le filtre gradué (ce que je faisais avant d’acquérir un Pro Stop).
    De plus, si un jour on change d’objectif pour un modèle dont le diamètre est différent, seul un changement de bague est à réaliser, ce qui peut s’avérer plus économique.
    Et, enfin, certains objectifs (je pense notamment au 16-35mm II de chez Canon) ont un diamètre très grand, pour lequel les filtres ND vissants sont extrêmement difficiles à trouver et excessivements chers, alors que les bagues sont vendues un peu partout.

    Bien à toi,

    Damien

    21 février 2014
    • Bonjour Damien, je suis à la recherche justement de ce système porte filtre qui pour moi est plus facile à mettre en place. Pour l’instant, j’ai un 50 mm diamètre filtre 58 mm, un 18-140 mm diamètre filtre 67 mm et je compte m’acheter un sigma 10-20 mm dont le diamètre du filtre si mes renseignements sont bons est de 82 mm. Penses tu qu’il existe un porte filtre ainsi que des bagues d’adaptation pour ces 3 objectifs ?

      21 février 2014
      • Bonjour Christian,

        Tout d’abord, concernant le Sigma, pour l’avoir longtemps utilisé (il m’arrive encore de le faire), je sais qu’il en existe deux versions: une à ouverture glissante 4-5,6 (celle que je possède) et une à ouverture constante 3,5. La version 4-5,6 a, elle, un diamètre de 77mm et la version 3,5 a par contre bien un diamètre de 82mm.
        D’après ce que j’ai pu lire, la version 3,5 n’aurait pas une aussi bonne qualité optique que la version 4-5,6, et de plus elle est plus chère. Donc, si tu peux, essaye de te procurer la version 4-5,6 (d’autant que le grande ouverture n’a que peu d’importance dans les applications pour lesquelles cet objectif est prévu).
        Maintenant, concernant le système porte filtre, il existe chez trois marques: Cokin (Z-Pro), Lee, et Formatt Hitech. Les trois marques utilisent le même format de filtres (100mm de large) ce qui rend les porte-filtres et filtres compatibles entre eux (j’utilise le porte-filtre Lee avec les filtres Formatt-Hitech).
        Les bagues d’adaptation couvrent la totalité des diamètres existants chez les fabricants d’objectifs.
        Je te déconseille les filtres Cokin, faits en résine de qualité assez moyenne. Oriente-toi plutôt vers Lee ou Hitech.
        Tu peux retrouver leurs produits chez Lovinpix.com, j’ai déjà acheté chez eux, ils sont fiables (je ne sais pas si j’ai le droit de mentionner un nom de marchand ici, si ce n’est pas le cas je m’en excuse…).

        En espérant t’avoir aidé,

        Damien

        21 février 2014
        • Merci Damien pour tous ces renseignements, cela m’évitera des faire un mauvais choix

          22 février 2014
  • Bonjour Laurent,

    Merci pour l’article, toujours un plaisir de les lire.

    Dans l’article tu ne parles pas du mode priorité à la vitesse. Je suppose qu’il doit y avoir une raison ?
    Sans filtre et donc sans ou avec moins de lumière, j’utilise ce mode pour avoir un temps de pose qui me convient, certes toujours un peu « à taton ».

    Merci d’avance.

    21 février 2014
  • Merci pour ces précieux conseils.

    22 février 2014
  • Bonjour Laurent, je ne réagis pas souvent sur ton site mais je ne manque aucun article, comme d’ab c’est ultra clair, compréhensible, tu es un pédagogue de haut rang! Merci

    22 février 2014
  • bonjour Laurent, quand faut il bloquer le miroir? a partir de quelle vitesse, l’effet de filé des nuages et l’effet apaisant de l’eau commence a se voir, est ce que 2 secondes suffisent? quand on a pas de smartphone, y a t il un tableau papier( que l on imprime a avoir sur soi pendant les balades) avec la correspondance vitesse normale et celle avec filtre ND

    22 février 2014
    • Salut Christophe.
      Il n’y a biensur pas de règles pour l’obtention d’un filet de nuage ou d’eau. Tout est fonction de la vitesse de déplacement du sujet et de l’effet désiré (leger filet ou masse cotonneuse)
      Pour caricaturer: une balle de fusil sera floue a 1/1000 de sec (en admettant que tu parviennes a la cadrer::)
      Un caillou au sol sera toujours net après 50 sec de pause.

      Donc; fait la photo, visualise l’ecran et adapte le temps de pose a ce que tu souhaite. Procède pas essais successifs

      22 février 2014
    • Bonjour Christophe.
      En cliquant sur mon nom, tu accèderas à un article à partir duquel tu peux télécharger un tel document.
      Belle journée.

      23 février 2014
  • Bonjour
    Merci pour ces conseils. Par contre j’ai entendu dire qu’il était bon de relever le miroir.
    Ca change quelque chose ou pas ?

    22 février 2014
    • bonjour, perso quand je fais des photos a partir de l’heure bleue avec poses plus ou moins longues (de 20s a plusieurs mn) je relève toujours le miroir cela évite les micros vibrations qui peuvent provoquer un flou de bougé. dans ce contexte j’utilise une télécommande avec timer.

      22 février 2014
    • Oui, il vaut mieux relever le miroir effectivement, j’édite l’article en conséquence, j’ai oublié ce détail !
      Comme j’étais sur micro 4/3 pour faire ces photos, il n’y avait pas de miroir. Note que c’est inutile si tu es en live view, puisque le miroir est déjà relevé 😉

      24 février 2014
    • Relever le miroir permet d’éliminer un risque supplémentaire de vibration.
      Dernier article de Photard26 : L’HYPERFOCALE

      9 février 2015
  • Salut
    Article sympa, comme d’hab…

    Trois remarques.
    Le première pour le goût du détail : « Que vous shootiez avec ou sans filtre, il y a quand même des impondérables  »
    Ne voulais tu pas dire « Incontournables » ?
    impondérables: Qualifie quelque chose qu’il est difficile de prévoir

    La seconde qui peut parfois dépanner au pied levé
    lorsqu’on a pas de ND400 sous la main.
    Lorsque la lumière est suffisamment basse, mais malgré tout trop importante pour une pose longue, un polarisant peut nous dépanner et permettre de gagner les quelques précieuses secondes qui manquent. C’est ce que j’ai fait ici http://imageshack.com/a/img833/3945/kcpc.jpg

    La troisième coté matériel: Pour la télécommande j’utilise un modèle Cléon II de chez Phottix. Pour moins de 50 € elle rends de trés bon services (Fil ou Sans fil, portée 50 m sans devoir être devant l’appareil-> fréquence radio, Image/Image, Rafale, et bien-sur Bulb) Bref pas de quoi se priver (Note, je ne suis pas actionnaire Phottix)
    Plis d’info ici: http://www.phottix.com/fr/wireless-remotes/phottixr-cleon-ii.html

    22 février 2014
  • Merci pour les petites piqures de rappel 🙂

    Je n’utilise pas régulièrement les filtres ND pourtant je devrais car les résultats sont vraiment bons et le rendu est magnifique.
    Dernier article de Manu @ VoyageAvecNous : Test du comparateur de vols Bravofly

    23 février 2014
  • La pause longue finalement c’est un peu une drogue dure : quand on y a goûté, c’est difficile de décrocher xD

    23 février 2014
  • Bonjour,

    Article qui tombe à pic, je voulais justement découvrir mon nouveau filtre ND400 cet après-midi… Je n’aurais pas pensé tout de suite à l’autofocus qui ne marche plus !

    Par contre j’ai un gros problème pratique : je fais la mise au point manuellement, puis je pose le filtre ND. Mais sauf à faire extrêmement attention, je risque alors de faire tourner la bague et de perdre ma mise au point. Une astuce pour éviter ça ? Merci !

    23 février 2014
    • Vous pouvez faire la mise au point en AF, puis poser le filtre (le focus restera bloqué puisqu’il est en AF) et ensuite passer en MF.

      24 février 2014
      • Bonjour K et Mathieu !

        Ca dépend, sur certains objectifs (à motorisation ultra sonique sur reflex notamment), la bague de mise au point peut tourner quand même.

        Cela dit, tu seras à grande profondeur de champ, donc fais juste bien attention, un micro-décalage d’1mm ne provoquera pas de drame 😉

        24 février 2014
        • Effectivement, la bague peut tourner (je n’ai pas la référence de mon objectif, c’est celui livré avec mon 500D).

          Donc faire la profondeur de champ max, je note. Par contre, si je veux faire de la pose longue en intérieur (histoire de faire des photos un peu truquées), ça va être plus fun…

          25 février 2014
  • Bonjour
    J’ai voulu m’essayer à cette technique, mais je n’arrive pas à avoir un temps d’exposition suffisamment long. Le vendeur de matériel photo chez qui j’ai été n’avait pas de filtre de densité neutre, il m’a proposé un polarisant « qui devrait avoir le même effet »… du coup je ne sais pas si c’est à cause du filtre ou bien si je m’y prends mal mais quand je fais une pose de plusieurs secondes en pleine lumière, ma photo est toujours quasiment blanche… qu’en pensez-vous ? (filtre polarisant 52 CIR-PL slim)

    24 février 2014
    • je crois que le vendeur s’est un peu loupe sur ce coup. un filtre polarisant va permettre d’avoir une meilleure saturation des couleurs et/ou éviter des reflets dans l’eau par exemple. pas de filtrer plus ou moins intensément la lumière comme un filtre de densité neutre.
      Dernier article de ary : Je commence a aimer mon flash cobra

      24 février 2014
      • C’est bien ce qui me semblait… bon c’est pas trop grave ce filtre là était le bienvenu ce weekend au bord de la mer^^ mais je n’ai pas pu lisser les vagues, ça fera l’occasion d’y retourner x)

        24 février 2014
    • bonjour, un filtre polarisant sert à éliminer les reflets , il consomme effectivement de la lumière de 1 a 2 diaph, mais c’est insuffisant pour faire une pose longue en plein jour.
      Avec ce type de filtre la cellule de votre appareil doit toujours être utilisée pour l’exposition, votre photo est blanche parce que vous avez fortement sur exposé sans tenir des indications de la cellule .
      qui devait hurler…
      Pour avoir une pose de plusieurs secondes en plein jour il faudrait avoir au mini un ND400 : 1/125 donne 3s de pose avec un tel filtre.

      24 février 2014
    • Le vendeur a plus que loupé son coup, il est soit incompétent, soit malhonnête ! (et je ne sais pas lequel est le mieux)

      Pour faire de la pose longue en plein jour, tu n’as effectivement que la solution d’un gros filtre ND, éventuellement combiné avec un autre pour encore multiplier le temps de pose si tu veux quelque chose de plus long que 3 secondes.

      24 février 2014
  • Je trouve ce type de photographie vraiment difficile à mettre en pratique. Certains sont spécialistes et c’est un art à part entière dans la photographie

  • Merci pour l’appli (et pour les articles aussi, faudrait pas l’oublier 😉 )
    Dernier article de daruthin : Les tartelettes

    26 février 2014
    • arf. désolé mais je l’ai enlevée. je suis quelqu’un de pointilleux et j’aime pas qu’une application va chercher des datas sans que je le lui demande moi. j’ai enlevé facebook de mon téléphone pour ça.

      ça va tout seul chercher s’il y a de nouveaux articles et qu’on peut pas enlever ça, j’enlève l’application.
      Dernier article de daruthin : Les tartelettes

      27 février 2014
  • Merci Laurent pour ce super article!
    J’ai remarqué dans mes essais de pose longue passées que, étant donné que l’on est souvent de nuit, la mise au point automatique ne fonctionne pas. Il faut passer en manuel.

    Or, d’une part ca n’est pas facile mais de plus… On ne voit pas bien!

    Y a t’il des trucs à savoir pour faire une bonne mise au point?

    26 février 2014
    • Bonjour Adil,

      Tout d’abord, l’autofocus fonctionne mieux quand il a de la lumière (bon là c’est mort) mais surtout du contraste. Donc en essayant de trouver un point de contraste (un élément clair proche d’un élément sombre), tu devrais déjà améliorer tes résultats.

      Si ça ne fonctionne pas, mets-toi dans n’importe quel mode automatique, genre P, et en visée par l’écran (live view). Ensuite, augmente la correction d’exposition jusqu’à y voir clair, et fais la mise au point en manuel en zoomant sur l’écran (normalement tu peux zoomer jusque x10 sur la plupart des appareils, ce qui permet de faire une bonne mise au point.

      26 février 2014
  • merci pour ce nouvel article enrichissant…encore un 🙂

    26 février 2014
  • Suite à cet article j’ai acheté un filtre »Polaroîd variable range /neutral densité ND3,ND6,ND9,…16,32,400″ dit 6 en 1!
    J’ai fait des mesures avec mon appareil(Fuji X-E2) et là surprise :l’attenuation max est de ~9 et min de ~4 !!
    Autrement dit 3 photos : 1-sans filtre f/1,4 -200 iso -1/52éme de s
    2-position max-1/6eme de s
    3-position min-1/12éme de s
    On est loin des 400
    -Où est l’erreur stp?

    27 février 2014
  • je rajoute :j’ai ma petite idée ….mais je préfère attendre ton point de vue
    Tout ceci rejoint une question que je pose concernant la procédure que tu donnes : »Pourquoi faire des calculs avec la valeur d’atténation du filtre ,alors que l’appareil donne dans tous les cas(avec ou sans filtre )les valeurs d’exposition????

    27 février 2014
  • Superbe article comme d’habitude.
    Etant amateur de ces prises de vues, voici quelques conseil pour les débutants.

    – Lors du cadrage, éliminez les éléments mobiles. S’il ne font que passer, ils disparaitrons ( cf l’excellent article du blog sur l’effet Harry Potter). Par contre s’ils restent dans le cadre ils apparaitrons flous (ex: des branches d’arbre, une barque avec de la houle,…).

    – Ne possédant pas le live view, je fais la mise au point en manuel, puis je ferme mon filtre (filtre variable). En automatique, le filtre obscurcît trop la scène pour que l’autofocus soit efficace.

    – Ne vous prenez pas la tête avec les réglages ouverture, temps, ISO… Chaque scène est différente, des paramètres fonctionnant pour l’une seront inefficaces pour une autre. L’expérimentation vous procurera beaucoup plus de plaisir. Faites varier tout ces paramètres, essayez, bidouillez, corrigez, éclatez vous!

    1 mars 2014
    • Bonjour Pierrot,
      Tout à fait d’accord avec toi pour ton dernier point.
      Je suivais les instructions à la lettre et c’était toujours trop sombre ou trop clair.
      Maintenant je bidouille comme tu dis et j’obtiens des résultats (pas toujours mais bon…)
      Bon week end.

      1 mars 2014
  • Bonjour. Et merci pour cet article une fois de plus très utile et bien écrit.
    Je ne savais pas qu’on pouvait verrouiller la mise au point en passant d’AF à M. Mais pour être sûr d’avoir bien compris : je fais la màp en mode AF en appuyant à mi distance, puis je verrouille en passant en M sur le boîtier et c’est bon ? faut-il aussi passer en M sur l’objectif ?
    Dernier article de Aurélien : End of a November Day on Morro Bay

    2 mars 2014
  • Bonjour à tous.
    J’ai fait un petit tableau excel pour faire le calcul de TOUS les temps de pose à régler manuellement en fonction du filtre (évidemment) et du temps de pose donné automatiquement par le mode Priorité à l’ouverture. Le tableau est basé sur un ND400 mais cette valeur peut être changée par 1000, 8, 4…. selon votre filtre dans la case densité du filtre (en bleu).
    Téléchargeable ici : http://wdgnx44o1y.1fichier.com/
    a+

    2 mars 2014
  • salut tout le monde,
    Si vous êtes intéressés pour l’occasion j’ai écris une application pour mobile ou tablette android gratuite pour visualiser les temps de pose avec filtres ND.
    l’application est gratuite (et dispo depuis hier soir) sur le store de google avec le nom: ND Filter Calc.
    Bonne Exposition.

    3 mars 2014
    • Bonjour Patrick,
      Cela ne fonctionne pas pour Iphone. Quel dommage !!!

      3 mars 2014
    • C’est bon, ne cherchez plus, l’application Apprendre la Photo le fait depuis aujourd’hui 🙂 Je ferai un article de présentation la semaine prochaine, mais en attendant vous pouvez la télécharger en cliquant sur le lien suivant depuis votre smartphone Android ou iPhone :
      http://alphoto.goodbarber.com/apps/download

      (si vous l’avez déjà, relancez simplement l’application)

      • Youpeeee ! Merci Laurent.

        3 mars 2014
      • Reste à ajouter l’hyperfocale, les angles de champs….
        En gros, faut copier ce qu’il y a dans l’appli Myphototools (pas tout, y’a des trucs pas super utiles dedans…).

        5 mars 2014
        • L’hyperfocale est déjà présente avec le calcul de profondeur de champ, mais l’angle de champ je ne vois pas trop l’intérêt, je veux que ça reste simple.

          Par contre, il devrait y avoir l’expo au flash bientôt 🙂

  • Merci Laurent, un oubli peut toujours arrivé

    4 mars 2014
  • Bonjour,

    Je viens chercher des précisions, tout comme le commentaire 80 de cette page.

    En Effet dans votre article http://apprendre-la-photo.fr/les-modes-creatifs-pour-les-nuls/ vous aborder le mode priorité vitesse d’obturation comme étant un mode intéressant pour la pose longue.

    Néanmoins, dans votre article, il n’est à aucun moment question d’utiliser le mode priorité vitesse d’obturation. J’aimerai savoir pourquoi il n’est pas plus intéressant d’utiliser ce mode plutôt que le mode priorité à l’ouverture de l’appareil?.

    Merci
    Dernier article de stéphane : En passant

    13 mars 2014
  • Super !

    Je galère vraiment à faire ce genre de photos et je les trouves tellement belles …
    Espérons que ces conseils m’aideront !

    Merci encore pour ce blog !

    14 mars 2014
  • bonjour
    je viens de faire l’acquisition d’Canon 1100D que je souhaite utiliser également pour faire de l’astrophotographie, donc avec des poses plus ou moins longues, en mode live view, et je me pose la question du blocage du miroir en position relevée, préconisée pour eviter ce petit flou de bougé, et il s’avère que cette fonction n’existe pas sur ce modèle. Le mode live view Bloque-t-il le miroir?

    Merci d’avance, bien cordialement

    25 mars 2014
  • Bonjour,
    Super article, les photos sont magnifiques !

    26 mars 2014
  • Bonjour;
    Merci pour cet article, je n’avais pas encore essayé les poses longues et ça m’a donné l’envie de tester.
    bonne journée!
    Laurent

    26 mars 2014
  • Merci pour cet article. Vraiment super sympa, pleins de petites astuces bien utiles.

    28 mars 2014
  • C’est un excéllent tutoriel. Merci beaucoup!
    Dernier article de Fonds d’écran : Vanessa Anne Hudgens High School Musical

    15 avril 2014
  • Bonjour Laurent,

    petite question concernant un filtre Nd B+W E106. Si j’ai bien compris celui-ci serait équivalent à un ND64 donc on multiplie nos temps de pose calculé par 64. Ce n’est pas un faible?

    Parce-que sinon B+W propose le 110 mais là on saute à ND1000!

    Pour un coucher de soleil « classique » et voulant faire une pose de 20-30 secondes, le 106 est un peu faible non? et le 110 un peu trop?

    Que faire / choisir ?

    Merci

    23 avril 2014
  • Bonsoir,

    Je me demandais quelle est la technique permettant d’obtenir des photos avec les étoiles qui apparaissent?

    Et merci pour cet article, très utile! 🙂

    23 avril 2014
  • Article très intéressant et complet. Pour avoir déjà par le passé voulu réaliser de la pose longue en plein journée sans filtre, je confirme que c’est une belle galère et que cela s’avère tout bonnement parfois matériellement impossible…
    Sinon pour l’anecdote j’ai eu le « malheur » d’avoir acheté il y a près d’un une télécommande infrarouge et je sens que je vais finir par le regretter le jour ou la pile me lâchera sans prévenir.
    D’ailleurs, à ce propos, j’ai également testé avec plusieurs appareils photos à proximité, et la télécommande déclenche indistinctement les deux séparément voire même les deux à la fois. On voit tout de suite venir le problème lors de rassemblement, de feu d’artifice, ou autre… Bref télécommande filaire pour moi la prochaine fois.

    P.S. Bien vu pour la case « Afficher les défauts » sur LR5, ça me sera bien utile à présent.
    Dernier article de Matthieu Daubin : Hommage à Robert Capa

    24 avril 2014
  • super belle explication laurent ,moi qui suis novice j’apprend plein de chose grace a toi vraiment bravo et merci

    rico

    13 mai 2014
  • Bonsoir,
    merci pour le partage , super article !!
    Bonne journée .
    Dernier article de acheter telephone portable : POINT DE RENCONTRE, rdv…

    29 mai 2014
  • Superbe article ! Je le cherchais et je suis comblée: j’ai tout pigé parfait ! Merci encore Laurent

    24 juin 2014
  • Bonjour très bon article merci! La pose longue m’intéresse beaucoup mais je n’ai pas le budget pour acheter tout les filtre par conséquent j’aurai aimer savoir quel combinaison de filtre serai la plus polyvalente? (filtre gris neutre + porte filtre + filtre dégradé) merci

    26 juin 2014
  • Bonjour
    Questions sur la pose longue
    Quelle marque de filtre conseillez vous pour avoir de la qualité mais rester dans des prix raisonnable
    J’ai lu des articles avec en plus des filtres dégradés, est ce vraiment nécessaire et si oui même question quelle marque
    Qu’elle est l’objectif le plus adapté
    Avec tous mes remerciements

    Je suis votre formation mais j’en suis qu’au début …

    7 juillet 2014
  • Bonjour Laurent,

    Avant tout je voulais te féliciter pour tout le travail que tu fournis ainsi que sa qualité. Tes articles m’ont beaucoup aidé pour démarrer et me servent encore aujourd’hui !

    J’aurais cependant une toute petite suggestion concernant ton application et plus particulièrement des outils inclus. Il se trouve que sur android, il est impossible d’y accéder en l’absence de réseau, et malheureusement quand le besoin s’en fait sentir j’ai rarement de 3g ou de wifi à porté. Alors certes il existe d’autre app fonctionnant sans réseau mais rien d’aussi intuitif et graphiquement léché que ton app 🙂

    Si seulement j’avais pu te proposer mes services de programmeur… mais comme je ne suis pas programmeur…

    Bref, merci encore pour la qualité de tes articles, continue comme ça !

    17 octobre 2014
  • bonjour
    Est il possible de faire des poses longues avec le coolpix p520 de Nikon ?? et si oui comment faire ??
    en vous remerciant par avance

    20 octobre 2014
  • Bonjour Laurent,

    J’ai suivi ta formation du 1er semestre 2014 et j’en ressens les bienfaits tous les jours.
    Bravo pour cet article que j’avais déjà parcouru et je reviens dessus car cet été, en vacances dans le Var, j’ai été confronté à des contrastes très violents et me suis retrouvé avec des blancs « cramés » malgré mes réglages extrêmes.
    L’utilisation d’un filtre ND peut-elle être la solution? Et, si oui, quelle « grade » faut-il choisir? Je suppose que c’est entre ND2 et ND8?
    Et pour les pauses longues en général, quel est le meilleur choix standard, entre ND400, ND800 ou ND1000?
    Merci d’avance pour ta réponse et à bientôt au Salon de la photo!

    26 octobre 2014
  • Bonjour,
    Merci pour votre excellent article. J’ai arrêté la photo pendant plusieurs années et vous m’avez donné l’envie de recommencer

    30 novembre 2014
  • Salut Laurent, super article. Tout est vraiment très clair!

    15 décembre 2014
  • Bonjour,

    Suite à vos excellentes explications, j’ai essayé de faire ce matin au lever du soleil des photos en pose longue avec mon reflex Canon 550D objectif 18-135 IS USM (ceci pour info) j’ai installé un filtre Hoya NDX8. Résultat je n’ai pas du tout obtenu l’effet de pose longue et par moment l’appareil bloqué le déclenchement (voyant vert clignotant dans le viseur).
    Ai-je bien choisit le filtre car c’est un NDX8 et non ND400 voir 800?
    Mon intention est d’adapté sur un objectif Canon 70-200 f/2.8
    L IS II USM un filtre ND800 de marque Hoya, est-ce un bon choix pour de la pose longue? j’utiliserai un 7DMKII que je viens d’acquérir pour de l’animalier et servira de temps en temps pour de la photo en pose longue et coucher de soleil…
    Merci pour votre attention à ma demande et bravo pour tous les conseils.
    Jean-Pierre Bouttin

    28 décembre 2014
  • Bravo un article clair et concis: je m’en vais de ce pas acheter un filtre ND pour photgraphier mes cascades préférées.
    Merci

    1 janvier 2015
  • Super article!
    (je vois mon immeuble sur la photo des 2 images prises à f/16 et f/22, avec le même objectif d’ailleurs, ça m’a bien fait rire!)

    21 février 2015
  • Bonjour

    Merci pour ce super tuto !

    Par contre :
    « Avec un filtre ND400, il vous faudra faire 1/100 x 400 = 4 secondes de pose ».
    Si je veux une pose de par exemple 11 minutes ?
    Merci !

    9 juin 2015
  • Bonjour laurent merci pour cet article.j’ai debuté la photo il y a peu de temps et ca me passionne vraiment beaucoup.je voulais me lancer dans la pose longue car j’adore les effets de flou et de nappe blanche sur l’eau.je suis carpiste et passe donc pas mal de temps au bord de l’eau et je pense que ton article sur le sujet va beaucoup m’aider dans le rendu final de mes photos.encore merci pour ca et continu comme ca j’adore ton site

    20 août 2015
  • Bonjour,

    Comment faire ? « Sur reflex, activez le verrouillage du miroir »

    J’ai un NIKKON 7100

    Merci

    11 septembre 2015
  • Super article Laurent et la preuve « LES CONNAISSEURS » de cette technique ont laissé des commentaires 🙂
    Pour ma part je viens de recevoir le kit V3 de chez NISI acheté chez Lovinpix et vais suivre tes indications qui sont tout à fait en corélation avec d’autres utilisateurs comme sur le site de Eric Heymans ou sur le site d’objectif photographe: http://objectif-photographe.fr/coucher-de-soleil/
    Dernier article de Wicart : Sémaphore en HDR

    12 octobre 2015
  • Franchement tout est bien expliqué .C’est top

    31 janvier 2016
  • Super article. J’ai juste une petite question : faut-il désactiver le stabilisateur de l’objectif?

    1 mars 2016
    • Bonjour Dominique!
      Oui il vaut mieux sinon tu risques d’avoir des artéfacts sur ta photo 🙂
      Et surtout, le stabilisateur n’a aucun intérêt avec le trépied qui n’est pas censé bouger pendant la prise de vue 😉

  • Merci pour cet article.
    Mais j’ai tout de même une question :
    Je désire acheter un filtre ND (je débute avec ce genre d’outil…)Est-ce que le filtre 1000 est polyvalent, peut-on l’utiliser dans toutes les situations ou est-il préférable de posséder aussi un 400 ?
    Merci pour la réponse.

    29 mars 2016
    • Bonjour Christine!
      Le ND1000 est sans doute le meilleur premier choix, car ça permettra de faire de vraies poses longues en plein jour. Par contre après le coucher du soleil, ça pourrait donner des poses trop longues, donc à ce moment-là tu aimerais peut-être avoir un 400. Et en même temps, quelques minutes plus tard on peut en faire sans filtre. NB : Laurent s’en sors avec un ND1000 uniquement 😉
      à bientôt!

  • Bonjour/soir
    Très bon article, et je dirai même, très bon blog. Beaucoup d’info à emmagasiner, mais bon, les joies du débutant 🙂
    En attendant de recevoir ma télécommande et avant de commander un filtre ND, je commence a vérifier les réglages de mon D5000, mais j’ai une question a propos des ISO.
    Dans la liste des ISO disponibles, j’ai 200, Lo 0.3, Lo 0.7 et Lo 1. d’après ce que j’ai compris, les ISO « Lo » sont des faux ISO, et il est conseillé de travailler avec des ISO natifs (donc minimum 200).

    Dans le cas d’une pose longue, vaux t’il mieux rester en 200 ou s’aventurer dans les « ILM » (ISO Logiciellement Modifié) 🙂 ?

    3 avril 2016
    • Bonjour Olivier!
      En théorie, les ISOs en-dessous de la sensibilité native peuvent produire du bruit aussi, donc on te conseille de rester au max à 200 ISO. Maintenant, c’est comme monter à 800 ou 1600 : il n’y a pas mort d’homme non plus. Donc il ne faut pas hésiter à descendre à 50 si ça t’aide à obtenir l’effet désiré pour une pose longue 🙂
      à bientôt!

      • Merci bcp pour l’info.
        Je viens de voir à l’instant la réponse à la question précédente et ayant fait l’acquisition d’un ND400 (peut être un peu vite), vaut il mieux investir dans un ND1000 ou prendre un ND2 ou 4 pour couplé au ND400 et ainsi faire ND800/ND1600.
        Je pense qu’avoir un « petit » ND peux servir de multiplicateur pour plus tard.
        Qu’en pensez vous ?

        11 avril 2016
        • Tu peux multiplier avec un ND2 oui. Attention, superposer plusieurs filtres peut créer des dominantes colorées moches et difficiles à éliminer, donc il faudrait faire quelques tests rapidement, et le renvoyer si jamais ça pose problème.
          à bientôt!

  • Bonjour Laurent,
    Je viens de lire ton article car j’aimerais bien m’essayer à la pose longue, mais je n’ai pas de filtre ND, j’aurais aimé savoir si tu savais où je peux trouver des filtres ND400 pas trop cher (je suis étudiante et je n’ai pas trop de moyens). J’ai bien chercher mais j’ai du mal à trouver ce filtre en non variable…
    Merci d’avance!
    PS : merci pour tes articles toujours bien expliqué!

    19 avril 2016
  • Merci pour cet article. Je trouve en effet la pose longue très intéressante pour obtenir des effets parfois inhabituels:
    J’ai simplement une petite question concernant les filtres : En fonction de la lumière de la scène, je dois posséder différentes opacités de filtres (ND400, 800, etc). Or je voulais connaitre ton avis sur les filtres variables. Je dois avouer que ça m’intéresse vraiment, mais vu le prix, je préfère bien réfléchir. =)

    14 mai 2016
    • Bonjour Romain!
      Je te conseille cette vidéo pour t’aider à réfléchir 😉
      à bientôt!

      • Merci pour la réponse. J’avais cependant déjà regardé cette vidéo mais ça ne m’avait pas aidé à trancher. Mais en lisant plus attentivement les commentaires ci-dessus, j’ai vu qu’un ND1000 pouvait convenir dans bon nombres de situations. Ce sera peut-être un peu juste en plein jour mais sitôt la fin de journée arrivant, je devrait pouvoir faire des poses relativement longues.

        Me trompe-je ?^^ Quand penses-tu ?

        18 mai 2016
        • J’en pense que c’est une très bonne idée d’essayer déjà avec celui-là, oui 😉

          • Merci pour ce conseil.

            PS : Désolé pour la faute d’orthographe précédente (j’ai mis « quand » au lieu de « qu’en »).

            18 mai 2016
          • C’est vrai, j’aurais du répondre « jamais, je n’ai pas été programmée pour ça » ^^